Mondial de l’automobile 2018 : les nouveautés prestige et sport auto

Mondial de l’automobile 2018 : les nouveautés prestige et sport auto

Pour cette ultime publication des nouveautés que vous pouvez apercevoir sur le salon, nous nous attaquons aux voitures de prestige. Souvent créateurs de foules serrées se bousculant pour le petit souvenir, ces modèles inédits contribuent à l’attrait du salon de l’automobile de Paris 2018. Le rêve se poursuit encore !

L’Italie, terre de supercars

Comme toujours, les yeux se rivent rapidement sur les stands italiens lors du Mondial.

Lamborghini et sa nouvelle reine de l’Enfer Vert

 

Pour sa part, en plus de son Urus récemment commercialisé dans l’hexagone, Lamborghini mettait en valeur la plus ultime Aventador jamais conçue : la SVJ. Dans une livrée verte métallisée du plus bel effet, la détentrice du record à date du tour le plus rapide sur la boucle nord du Nürburgring montre ses atouts. Musclée et résolument aérodynamique, l’Aventador SVJ ne fait pas dans la demi-mesure.

Ferrari montre toute sa puissance

 

Ferrari apporte de Modène la fameuse 488 Pista en version découvrable. La Pista Aperta se dévoile dans une sobre couleur blanche, toutefois agrémentée de son bandeau central bleu pour la sportivité. Et du sport, elle en est capable ! Avec son V8 de 720 chevaux et son aérodynamisme particulièrement travaillé, la 488 Pista Aperta ultime promet des performances décoiffantes.

Mais les deux voleuses de vedette sur le stand Ferrari sont bien ces barquettes modernes baptisées Monza SP1 (monoplace) et Monza SP2 (biplace). Sur base de 812 Superfast, les deux bijoux aux quantités de production très limitées embarquent son V12 atmosphérique dont la puissance est même portée à 810 chevaux. Le 0 à 100 km/h est promis en 2,9 secondes.

Vous pouvez découvrir toutes ces beautés ritales dans le fond du pavillon 1.

Bugatti, tout en raffinement, mais aussi en agressivité

 

La filiale luxe du groupe VAG présentait sa Chiron avec la fameuse option du double toit vitré, baptisée Sky View. La firme de Molsheim a également fait la surprise générale d’accompagner sa Chiron d’une Divo. Impressionnante, la dernière Bugatti reprend les codes de la marque en s’éloignant toutefois de la philosophie Veyron / Chiron pour gagner en agressivité et en sportivité. C’est d’ailleurs sur ces axes que la marque a insisté, en dotant la sublime Divo d’un appui plus important, de réglages châssis et suspension plus pointus, afin d’en accroître les performances. Côté motorisation, elle conserve le W16 de 1500 chevaux déjà présent sur sa soeur Chiron.

 

Porsche: renouvellement du Macan

 

Plus en avant du stand Porsche, c’est le Macan restylé qui attire les regards, notamment paré de ce bleu Miami si original. Osé pour un SUV, il apporte toutefois une véritable note de fraîcheur sur un stand dominé par le gris métallisé et le rouge. Dans cette version Facelift, le Macan évolue surtout par la mise à jour de sa face arrière, symbolisée par l’apparition du bandeau LED liant les deux optiques. Pas de risques pris pour la mise à jour esthétique du poulain de Zuffenhausen au vu de l’enjeu commercial. En ses entrailles, le Porsche Macan se contraint à une baisse de puissance sur sa version de base (245 chevaux au lieu de 252) afin de satisfaire les nouvelles normes antipollution. Cependant, son prix, lui, est en augmentation d’environ 2000€.

 

Audi R8 LMS: la star des GT3 s’offre une mise à jour

 

Pour ce qui est de la sportivité, Audi dévoilait la dernière mouture de sa R8 LMS GT3. Ce redoutable bolide, que l’on voit briller depuis de nombreuses années dans les courses d’endurance telles que les 24h de Spa ou du Nürburgring, conserve son V10 atmosphérique à la sonorité enchanteresse. Pour le plus grand plaisir de nos oreilles ! Le fer de lance de la compétition client de la marque aux anneaux évolue en revanche en douceur esthétiquement, au niveau notamment des prises d’air longitudinales et de la calandre. Un avant-goût peut-être de la future mise à jour de la R8 de série ?

Salon de l’auto 2018 : tout savoir sur le Mondial automobile à Paris !

Salon de l’auto 2018 : tout savoir sur le Mondial automobile à Paris !

Vous souhaitez vous rendre au Salon de l’auto de Paris en 2018 ? Voici un bref guide qui vous donnera toutes les informations clés pour organiser votre visite, pour découvrir toutes les nouveautés du Salon de l’auto 2018 !

Dates et horaires d’ouverture

L’édition 2018 du salon se tiendra du Jeudi 4 au Dimanche 14 Octobre. Il est ouvert chaque jour à partir de 10 heures et ce jusqu’à 20h, excepté lors des nocturnes qui auront lieu les 4, 5, 6, 10, 11 et 12 Octobre, où il fermera ses portes à 22h.

    • 4 octobre : 10h à 22h
    • 5 octobre : 10h à 22h
    • 6 octobre : 10h à 22h
    • 7 octobre : 10h à 20h
    • 8 octobre : 10h à 20h
    • 9 octobre : 10h à 20h
    • 10 octobre : 10h à 22h
    • 11 octobre : 10h à 22h
  • 12 octobre : 10h à 22h
  • 13 octobre : 10h à 20h
  • 14 octobre : 10h à 20h

Tarifs du salon de l’auto

Le prix des billets datés adulte varie cette année entre 14€ et 18€ en fonction du jour choisi. Les 11-17 ans bénéficient d’un tarif réduit à 9€. Les moins de 11 ans peuvent accéder gratuitement au salon.

  • moins de 11 ans : Gratuit
  • de 11 à 17 ans : 9 €
  • à partir de 18 ans : de 14 à 18 €

Le prix du « billet open » permettant d’accéder au salon n’importe quel jour est quant à lui fixé à 18€, et le tarif enfant reste inchangé à 9€.

Des billets pour deux jours sont aussi proposés avec des possibilités de réduction en fonction des journées choisies. Enfin, les billets soirée permettent l’entrée seulement 2 heures avant la fermeture, mais sont par conséquent proposés au tarif de 9€.

Comment se rendre au Mondial de Paris 2018 ?

Le Mondial de Paris 2018 est organisé comme chaque année à Paris Expo situé porte de Versailles.

Accès en transports en commun :

On peut y accéder par le métro en descendant station Balard sur la ligne 8, ou station Porte de Versailles sur la ligne 12. Il est également possible de prendre un bus de la ligne 39 ou de la ligne 80 jusqu’à l’arrêt Porte de Versailles. Les trams 3a et 2 s’arrêtent également à proximité à la station Porte de Versailles Parc des Expositions.

Où garer sa voiture ?

Des parkings sont situés à proximité du Parc des Expositions pour permettre aux visiteurs de stationner leur auto :

  • Rue Marcel Yol, 92170 VANVES (Porte F)
  • 2 Rue d’Oradour sur Glane, 75015 PARIS (Porte R)

Un parking prévoit aussi 400 places de stationnement pour les deux roues, situé Rue du 4 Septembre, 92130 ISSY-LES-MOULINEAUX.

Les nouveautés à découvrir au Salon de l'auto 2018 à Paris

Quelles principales nouveautés seront présentes au salon ?

Alpine :

Pas de grande nouveauté Alpine pour le moment, l’A110 sera exposée au public en finition Pure et Légende, et la version de course devrait aussi être visible.

Audi :

Au programme d’Audi pour ce mondial, on retrouvera les différentes nouveautés de la gamme comme la TT restylée, la nouvelle citadine A1, ou encore les nouveaux SUV Q3 et Q6. La nouvelle A6 et son dérivé Allroad répondront aussi présent.

BMW :

Sur le stand du constructeur bavarois, la star sera le nouveau Roadster Z4 dévoilé le mois dernier. Elle sera accompagnée d’une autre nouveauté sportive de la marque à l’hélice : la Série 8 Coupé, ainsi que de la quatrième génération de son SUV phare, le X5. Le concept car iX3 devrait lui aussi être de la partie.

Citroën :

La grande nouveauté signée Citroën sur ce salon sera le C5 Aircross, et plus particulièrement son inédite version hybride rechargeable qui s’étendra prochainement à d’autres modèles du groupe PSA.

DS :

Chez la marque premium DS, c’est le petit crossover DS3 Crossback qui créera l’événement. La DS3, elle, ne compte pas pour autant tirer sa révérence immédiatement, puisqu’une énième édition spéciale de la citadine sera exposée en parallèle.

Mercedes-Benz :

Mercedes a frappé fort avec la récente annonce de sa Classe A en version A35 AMG, qui sera visible dans les allées du salon. L’étoile y présentera aussi son SUV EQC, inaugurant la nouvelle gamme EQ 100% électrique du constructeur. Plus classique, le tout nouveau GLE fera lui aussi son entrée.

Peugeot :

La nouveauté attendue sur le stand de la marque au lion sera la présentation de la version break de sa 508. À voir aussi, le très sympathique concept e-Legend, sorte de revival de la 504 Coupé en mode électrique. En revanche sauf surprise, toujours pas de nouvelle 208 en vue … Peut-être à Genève en Mars 2019 ?

Renault :

La rivale de la 208, la Clio V ne sera à priori pas non plus présentée au Mondial. À la place au programme de Renault, on trouvera tout d’abord la très attendue Mégane RS Trophy et ses 300 chevaux. Plus accessible et, on vous l’accorde, un peu moins impressionnant, le Kadjar mis à jour sera lui aussi présent.

Seat :

Chez Seat, on attend principalement le Tarraco, SUV 7 Places équivalent du Kodiaq, qui sera par la même occasion le premier à arborer le tout nouveau design que l’on retrouvera plus tard sur le reste de la gamme.

Skoda :

Skoda apportera deux nouvelles versions de ses SUV, avec d’un côté le Karoq Sportline et son moteur TSI de 190ch, et de l’autre le Karoq RS proposant un moteur diesel de 240ch. Le concept Vision RS préfigurant une future berline compacte de la marque Tchèque sera aussi dévoilé.

Tesla :

La Model 3 fera son entrée sur le marché Européen. S’il sera possible de la voir au salon, n’espérez pas repartir avec de sitôt : la France figure au bas de la liste de priorité en ce qui concerne l’ordre des livraisons de la petite berline de Tesla. La Model 3 sera entourée de la grande berline Model S et du SUV Model X.

Toyota :

De nombreuses nouveautés intéressantes seront exposées sur le stand du constructeur d’Aichi, avec le renouveau d’une gamme dont l’âge commençait sérieusement à se faire sentir. Ainsi la dernière génération du RAV4 sera exposée, aux côtés de la nouvelle Auris (re)devenue Corolla, dont un premier aperçu avait été offert au public lors du Salon de Genève. La compacte sera accompagnée de sa déclinaison break, la Corolla Touring Sports. La Camry sera aussi présentée, avec pour but de remplacer l’Avensis européenne par un produit globalisé qui a déjà fait ses preuves sur d’autres continents. Enfin, la nouvelle ligne à l’esthétique sportive « GR Sport » devrait faire ses premiers pas en France sur la Toyota Yaris.

 

 

 

Les grands absents

Une poignée de constructeurs ont fait le choix de ne pas exposer leurs véhicules au Salon de Paris 2018. C’est par exemple le cas de certains constructeurs comme Infiniti, Mazda, Mitsubishi ou encore Subaru, qui ont une présence assez faible en France et pour lesquels les coûts de participation à un tel salon sont trop élevés par rapport à ce qu’elle pourrait leur rapporter.

Plus étonnant toutefois : pas de nouveautés Volkswagen, Volvo, Opel, Nissan, Ford ou Fiat à attendre de ce salon, ces grands constructeurs ayant tous laissé leur place. Une décision qui peut se justifier par le besoin d’économiser pour certains, et la volonté de cibler de nouveaux marchés pour d’autres. Du point de vue de Volkswagen ou Volvo par exemple, privilégier des salons comme Shanghai ou Pékin est devenu plus intéressant, ce marché en plein essor étant devenu l’un des principaux moteurs de leur croissance.

La plupart des grands constructeurs ont malgré tout répondu présent, et comme vu précédemment, cette édition 2018 du Paris Motor Show devrait se montrer riche en nouveautés, que nous couvrirons dans de prochains articles.

D’ici là, rendez-vous du 4 au 14 Octobre Porte de Versailles !

Peugeot e-Legend : la 504 coupé moderne

Peugeot e-Legend : la 504 coupé moderne

Gilles Vidal, patron du style de Peugeot, n’a jamais caché son amour pour la 504 Coupé, et le fait que ce modèle est pour lui une source d’inspiration. A n’en pas douter, il rêvait de créer une version moderne. Un rêve qui est devenu réalité avec le concept-car e-Legend, qui sera exposé au Mondial de l’Automobile.

On reconnaît au premier coup d’oeil la silhouette de la 504 Coupé, qui avait été dessinée par Pininfarina, avec notamment trois volumes bien marqués, une cabine arquée vers le train arrière et une surface vitrée généreuse, déroutante de nos jours ! Les références au passé se multiplient sur la carrosserie : ensemble phares/calandre d’un bloc, larges inserts noirs, feux en trois parties, ouïe à la base du pare-brise… Même le logo à l’avant est une réinterprétation de celui qu’utilisait Peugeot dans les années 1960, avec une tête de lion. Autre clin d’oeil à la 504 Coupé : un liseré noir au niveau de la custode. Mais sur ce concept, c’est un petit écran, qui indique notamment le niveau de charge de la batterie.

Le plein d’écrans

Car, vous vous en doutiez surement vu le nom e-Legend, cette étude est électrique. La puissance est de 340 kW et le couple atteint 800 Nm. Quatre roues motrices, ce concept promet un 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes et une vitesse maxi de 220 km/h. Avec une grosse batterie de 100 kWh, l’autonomie est de 600 km (nouvelle norme WLTP).

A bord, le lien avec la 504 Coupé est déjà moins visible. Il y a bien quelques détails, comme l’utilisation de velours pour les sièges au dessin en H ou l’instrumentation en trois parties. Mais l’e-Legend se veut futuriste, avec une profusion d’écrans, dont un de 49 pouces sur la planche de bord, ou deux de 29 pouces dans les portes. Ces écrans sont parfaitement intégrés et se fondent dans l’ensemble car il affiche des décors de matériaux, comme le bois ! Des éléments en vrai bois sont aussi présent, notamment en haut des portes et pour la partie centrale.

Quatre modes de conduite

L’e-Legend est pleinement autonome. Deux types de conduite autonome sont prévus : Soft, privilégiant le confort des occupants et une ambiance reposante, et Sharp, avec une conduite plus dynamique. Le volant s’efface, les sièges s’inclinent, les accoudoirs se déploient… Le conducteur peut prendre la main, avec là aussi deux modes : Legend, typé balade, et Boost, plus dynamique.

Ce prototype fait donc le lien entre le passé et le futur. Surtout, Peugeot veut montrer que l’avenir de l’automobile peut « prendre la forme d’un véhicule désirable et emblématique ». Un contre-pied aux constructeurs qui présentent en ce moment des concepts autonomes aux allures de boîte à chaussures.

Mondial de l’automobile 2016 : J-100

Mondial de l’automobile 2016 : J-100

Le compte-à-rebours final est lancé pour le Salon de Paris, qui ouvrira ses portes au public le 1er octobre. Si le Mondial a enchaîné au cours des dernières semaines quelques déconvenues (plusieurs constructeurs ont confirmé leur absence), il restera une grande fête de l’automobile qui méritera de se rendre à la capitale. Pour vous en convaincre, nous vous donnons un aperçu du programme et, comme il est déjà temps de préparer sa visite, les premières infos pratiques.

Les Français en très grande forme

Jouant à domicile, les constructeurs hexagonaux vont mettre les petits plats dans les grands. Cela vous semble logique… mais ce n’est pas toujours le cas. En 2014, Citroën et Peugeot avaient été avares en nouveautés. Ce ne sera pas le cas cette année, puisque les deux cousins viendront avec au moins une grande première mondiale. Les chevrons exposeront la nouvelle C3 tandis que le lion mettra en avant le nouveau 3008 (voir notre vidéo). Peugeot pourrait faire coup double avec le grand frère du 3008, le nouveau 5008. La 308 restylée devrait aussi être prête pour le Mondial.

Peugeot 3008 - 2016 - 8Renault Clio restylage 2016 - 2

Le Losange ne sera pas en reste. Il exposera en première mondiale le nouveau Grand Scénic et la Clio IV restylée. Le public français découvrira aussi le nouveau Koleos, dévoilé au printemps en Chine. Renault a aussi confirmé la présence sur son stand d’un nouveau concept, qui montrera l’évolution de son design après avoir terminé le renouvellement de sa gamme. Seule déception chez les tricolores, Alpine ne sera pas présent, préférant attendre la fin d’année pour dévoiler la nouvelle Berlinette.

Des absences, oui, mais du beau monde

Alors oui, plusieurs marques ne seront pas de la fête, à l’image de Ford, Mazda et Volvo. Mais il reste une foule de constructeurs étrangers, et ceux-ci gâteront le visiteur. Les Allemands seront aux avant-postes. C’est acquis, Audi dévoilera la nouvelle A5, Porsche la seconde génération de la Panamera et Mercedes un concept de grand SUV électrique. Du côté du conditionnel, on pourrait voir la nouvelle Opel Insignia.

Audi A5 CoupéŠKODA KODIAQ sketch 1

Pour les asiatiques, il y aura la nouvelle Honda Civic (préfigurée par un concept à Genève), la remplaçante de la Nissan Micra et le Toyota C-HR, qui se laissera enfin approcher après s’être montré de loin à Genève. Suzuki pourrait dévoiler la nouvelle Swift et Kia la version de série de sa berline sportive GT.

Les Italiens seront en revanche assez calmes. Le groupe Fiat, après avoir été en forme à Genève, devrait se contenter d’un minimum symbolique à Paris. Le SUV Alfa Romeo risque d’attendre novembre et le Salon de Los Angeles. Pour le reste du monde, il y aura de source sûre le SUV Skoda Kodiaq, les Dacia Logan et Sandero restylées et la Mini Countryman. Jaguar et Land Rover pourraient dévoiler les F-Type restylée et Discovery 5.

Toyota C-HR - 3

Civic Hatchback Prototype

Les premières infos pratiques

A 100 jours de l’ouverture, il est grand temps de songer à sa visite ! Le Mondial sera ouvert du 1er au 16 octobre, de 10 h à 20 h, avec des nocturnes chaque jeudi et vendredi jusqu’à 22 h. Pour ceux qui voyagent en avion, le partenaire du Salon, Air France KLM, propose un code promo (27757AF). Il devrait en être de même dans quelques semaines pour le train avec la SNCF. Pensez déjà à réserver votre hébergement.

En ce qui concerne le prix des entrées, le tarif adulte passe de 14 à 16 €. Mais le Mondial propose une pré-vente sur son site avec un tarif réduit à 14 €, jusqu’à mi-juillet. Des packs adulte + jeune(s) de 10 à 25 ans sont aussi disponibles.

Les tarifs des billets pour le Mondial de l’Auto augmentent encore

Les tarifs des billets pour le Mondial de l’Auto augmentent encore

Incontestablement, ce sera l’événement de la rentrée, avec un programme riche en nouveautés (nous vous en avons donné récemment un avant-goût). Mais ces derniers temps, le Mondial de l’Automobile enchaine les mauvaises nouvelles.

16 € pour les adultes !

Jusqu’à maintenant, celles-ci concernaient les absences confirmées. Après Volvo et Ford, Mazda a rejoint la liste des constructeurs qui ne seront pas présents Porte de Versailles début octobre (du 1er au 16). Cette fois, c’est un autre type de mauvaise surprise que nous a réservé le Salon de Paris.

stand Ferrari Mondial Auto 2014

Au détour d’un communiqué de presse présentant une offre spéciale, sur laquelle nous allons revenir, on découvre que le ticket d’accès adulte a de nouveau augmenté. En 2016, à la caisse, les plus de 25 ans paieront 16 €. En 2014, c’était 14 €, en 2012 13 € ! Les jeunes ne sont pas épargnés, puisque les 10/25 ans devront s’acquitter de 9 € au lieu de 8 € en 2014. Heureusement pour les familles, les moins de 10 ans peuvent entrer accompagnés sans payer.

Ce n’est évidemment que quelques euros de plus, et le Mondial reste une idée de sortie pour une journée pas plus onéreuse que d’autres, mais cette hausse continue commence à peser sur le porte-monnaie des visiteurs.

Un concours avec accès VIP pour booster les premières ventes

Entre les prix et les absences, certains habitués du Salon, par ailleurs fatigués de devoir se frayer un chemin parmi une foule dense, pourraient déclarer forfait. Et c’est peut être ce qui inquiète les organisateurs, qui donnent l’impression d’avoir envie d’éteindre un début d’incendie avec une offre promotionnelle.

Jusqu’au 10 juillet, le billet adulte vendu sur le site officiel est à 14 €, soit le prix de 2014. Une manière d’inciter ceux qui étaient quasi-sûrs de venir de déjà concrétiser l’idée. Mieux, pour appâter le client, une opération « Mondial Privilège » est lancée.

Ceux qui achètent un billet pendant cette période participeront à un tirage au sort. A la clé : 100 entrées en avant-première, pour accéder au Salon le vendredi 30 septembre en même temps que la presse et les professionnels du métier, un jour avant le grand public. Une offre VIP qui selon les organisateurs sera suivie par d’autres.

Mondial de l’Auto : Mazda absent en 2016. Le groupe PSA en 2018 ?

Mondial de l’Auto : Mazda absent en 2016. Le groupe PSA en 2018 ?

La rumeur circulait (c’est le cas de le dire) depuis quelques semaines, c’est désormais officiel : Mazda ne sera pas présent au prochain Mondial de l’Automobile. Le Japonais a publié vendredi dernier un court communiqué pour l’annoncer. Il rejoint sur la liste des absences confirmées Ford et Volvo.

D’autres façons de communiquer

Pour se justifier, Mazda indique que son calendrier de nouveautés ne coïncide pas avec le Salon de Paris. En clair, à la rentrée 2016, la firme asiatique n’aura rien d’inédit à présenter. Dommage pour ceux qui souhaitaient s’approcher de la nouvelle MX-5 RF !

La Mazda MX-5 au Mondial de l'automobile de Paris en 2014

La Mazda MX-5 au Mondial de l’automobile de Paris en 2014

Mazda précise tout de même qu’il compte faire parler de lui au moment du Mondial, avec une opération « Drive to Store » qui selon les mots du communiqué « vise à renforcer la fréquentation des concessions de la marque ». Le Japonais proposera, en plus d’un dispositif sur le Net, des animations et opérations dans ses points de vente, qui ont été relookés.

Voilà qui alimente notre inquiétude concernant l’avenir des grands Salons automobiles, que nous avions exprimée dans un article publié il y a quelques semaines. Les absences se multiplient depuis quelques mois, certains constructeurs ne trouvant plus l’opération rentable et préférant investir l’argent dans d’autres types de communication. Avec la peur de rentrer dans un cercle vicieux : marques absentes, public qui déserte, annulation de l’événement…

Pas de fumée sans feu

Et l’une des dernières rumeurs concernant ce sujet est encore plus alarmante. Selon le média allemand « Automobilewoche », Carlos Tavares, le PDG du groupe PSA, aurait déclaré qu’il réfléchissait à ne plus venir au Mondial avec ses marques. Cela ne concerne pas 2016 (où le programme du groupe s’annonce riche) mais 2018.

La Peugeot Exalt au Mondial de l'automobile de Paris en 2014

La Peugeot Exalt au Mondial de l’automobile de Paris en 2014

DS, Citroën et Peugeot pourraient ne pas être présents dans les allées du plus visité des Salons automobile ! La raison serait économique, Carlos Tavares jugeant que l’investissement était difficile à rentabiliser. Il est vrai que la présence à Paris coûte très cher, d’autant que le Salon français dure deux semaines et demie avec les journées presse, un record. Imaginez le Salon tricolore sans trois grandes marques hexagonales ! Cela pourrait avoir un réel impact sur les visites, surtout si d’ici là, d’autres constructeurs déclarent forfait.

Le sujet semble sensible puisque PSA a déjà réagi sur le site néerlandais Autoweek, qui relayait l’info, expliquant que tout cela était faux. Mais c’est bien connu, il n’y a jamais de fumée sans feu… et les bruits de couloir dans ce milieu se confirment dans la majorité des cas. Il ne faut pas écarter une autre possibilité : Carlos Tavares souhaite peut-être envoyer un signal fort pour demander aux organisateurs de revoir à la baisse leurs tarifs. L’augmentation de ceux-ci ne seraient pas étrangers au départ de Ford.

Les 10 têtes d’affiche du Mondial de l’Automobile 2016

Les 10 têtes d’affiche du Mondial de l’Automobile 2016

Chez Abcmoteur, nous aimons prendre de l’avance ! Nous vous donnons dès aujourd’hui un avant-goût du Mondial de l’Auto, qui sera ouvert au public du 1 au 16 octobre, en dressant la liste des 10 nouveautés les plus importantes attendues à Paris. Une sélection non officielle, certaines autos pouvant faire une apparition surprise avant cette échéance… alors que d’autres préféreront se faire désirer.

Alpine

La nouvelle Alpine sera t-elle présentée au Mondial ? La question n’est plus de savoir si l’auto de série sera prête à la rentrée. Le problème est autre : la marque française pourrait snober le Salon de Paris. La rumeur enfle depuis quelques semaines et les déclarations d’un représentant de la firme au A fléché. Selon lui, Alpine compte aller à la rencontre de sa clientèle par d’autres moyens. Il serait tout de même bête de rater « son » Salon, le plus visité au monde. Concernant la voiture, son design sera quasi identique au concept Vision. Le moteur, un quatre cylindres turbo, sera placé à l’arrière et propulsera l’auto de 0 à 100 km/h en moins de 4,5 secondes.

Alpine Vision Concept - 20> Lisez aussi : Design Alpine Vision : ces petits détails qui comptent

Audi A5… ou Q5

Année riche en nouveautés pour Audi. Après le Q2 ou la R8 Spyder, la firme aux anneaux devrait dévoiler d’ici la rentrée les nouvelles A5 et Q5. Mais l’ordre de présentation est encore officiellement inconnu. Ces deux autos partageront beaucoup d’éléments techniques, empruntés à la nouvelle A4 (lire notre essai). Mais les robes seront évidemment très différentes. Un point commun toutefois : pas de révolution esthétique à attendre. La silhouette des véhicules actuels sera conservée et agrémentée des nouveautés Audi. Par exemple, le SUV recevra une calandre octogonale comme sur le Q2. On espère que le Q5 millésime 2017 sera plus élégant que le nouveau Q7 !

> Lisez aussi : Le futur Audi Q5 aura des airs de petit Q7

BMW Série 5

La nouvelle Mercedes Classe E, actuellement en phase de lancement, ne va pas être tranquille bien longtemps. Dès la rentrée, BMW lui enverra dans les roues une toute nouvelle Série 5. Et comme chez l’étoile, où la E est une S en réduction, la nouvelle routière bavaroise sera fortement influencée par sa grande sœur Série 7. Elle en reprendra de nombreuses technologies, dont l’écran qui se commande sans contact direct, et sa base modulaire. Le style sera également similaire, avec la présence de gros blocs optiques avant qui sont collés aux haricots de la calandre. La nouvelle Série 5 pourrait se montrer avant la saison estivale. (Photo : motor.es)

BMW Serie 5 spy

Citroën C3

Enfin une vraie nouveauté à grande diffusion pour Citroën, deux ans après le C4 Cactus (la e-Mehari est juste un coup marketing et le SpaceTourer reste avant tout un utilitaire aménagé). La troisième génération de C3, qui devrait servir de base à la nouvelle WRC de la marque aux chevrons, sera très différente. Elle abandonnera son profil rondouillard. A cela une raison : elle reprendra la structure de la Peugeot 208 ! Une sacrée économie d’échelle… en espérant que la C3 ait sa propre personnalité et rentrera bien dans le moule Citroën, avec une bonne dose de confort et d’aspects pratiques (photo : Reporter Auto Plus).

Citroen C3 2016> Lisez aussi : Citroën C3 : en 2016, ça en fera 3 !

Honda Civic

Changement de stratégie pour la compacte de Honda. Après des générations développées spécialement pour l’Europe, la nouvelle version, la dixième, sera dérivée du modèle américain, déjà en vente de l’autre côté de l’Atlantique. Pour l’adapter à nos goûts, Honda prépare ainsi une carrosserie bi-corps à hayon. La firme asiatique en a donné un avant-goût à Genève avec un concept au look très voyant.

Civic Hatchback Prototype

Mini Countryman

Mais jusqu’où ira Mini ? Après un nouveau Clubman mesurant 4,25 mètres de longueur, la firme anglaise prépare un Countryman qui avoisinera les 4,30 mètres. C’est 20 cm de plus que l’actuelle génération ! Mini souhaite ratisser le plus large possible, en détournant une partie de la clientèle des modèles compacts, type BMW X1. Le design évoluera par petites touches. La base technique est connue : elle sera identique aux autres nouvelles Mini… et au X1 ! Le Countryman devrait être la première Mini disponible avec un bloc hybride rechargeable. (Photo : motor1.com)

Mini Countryman spy

Nissan Micra

Pour sa citadine, Nissan change tout. Le nom Micra pourrait même passer à la trappe. Après une génération au style trop classique, le Japonais proposera un véhicule bien plus dynamique. Comme le confirment les photos de prototypes récemment aperçus, les grandes lignes seront proches du concept Sway (photo). Ce sera la première auto de la gamme Europe qui adopte les nouveaux canons de style Nissan. La nouvelle Micra partagera sa plate-forme et ses moteurs avec la Renault Clio. Elle sera pour nous made in France.

Nissan Sway - 1

Opel Insignia

L’Insignia a brillamment su faire oublier la Vectra. Avec son gabarit généreux, elle est l’une des premières berlines généralistes qui souhaitait capter les clients des familiales et des routières, à l’instar de ce que fait désormais la Talisman chez Renault (lire notre essai). Si esthétiquement l’Opel n’a pas trop pris de rides, il en est autrement d’un point de vue technique. C’est donc sur ce point que la nouvelle génération devrait le plus progresser, avec notamment un poids en forte baisse. L’Insignia deuxième du nom devrait poser les bases du nouveau style Opel en série. (Photo : motor.es)

Opel Insignia spy

Peugeot 3008 et 6008

Après quelques années de disette côté nouveautés, Peugeot devrait frapper fort au Mondial. Il est acquis que le nouveau 3008 sera présent, puisque les premières photos officielles seront publiées d’ici mai. Et le lion pourrait faire coup double en dévoilant à la rentrée le 6008, une version allongée du 3008, pouvant accueillir 7 personnes. Concernant le petit, Peugeot ne parlera plus de crossover mais de SUV, avec un véhicule au look plus équilibré et plus anguleux. La présentation intérieure devrait marquer les esprits, avec une disposition des commandes digne d’un concept-car. Le volant sera aplati en bas et en haut, afin de dégager la vue sur une instrumentation 100 % digitale. Le Renault Kadjar (lire notre essai) en tremble déjà.

Peugeot 3008 2016> Lisez aussi : Nouveau Peugeot 3008 : est-ce la planche de bord ?

Skoda SUV

La marque ne l’avait pas caché : le concept Vision S donnera naissance à la rentrée à un véhicule de série, dont le nom est encore inconnu. La firme tchèque lancera ainsi le modèle le plus familial de sa gamme, puisqu’il mesurera environ 4,70 mètres de longueur et pourra embarquer jusqu’à 7 passagers. Il reprendra les ingrédients incontournables de toutes bonnes Skoda : style sobre, aspects pratiques à foison et prix canons.

Skoda Vision S Concept - 3

Le nouveau Volvo XC90 en 1ère mondiale à Paris

Le nouveau Volvo XC90 en 1ère mondiale à Paris

Avant sa présentation officielle qui a eu lieu à la fin du mois d’août dernier, Volvo n’a pas manqué de distiller petit à petit les informations concernant son nouveau XC90 afin d’en faire parler plus longuement.

Volvo XC90 Mondial Auto 2014

Le stand de la marque suédoise au Mondial de l’Automobile de Paris s’est distingué des autres. Ici, point de présentation clinquante pour se faire remarquer. Les bâtiments éphémères sont simples et une partie est faite de bois pour rappeler l’art de vivre scandinave.

stand Volvo Mondial Auto 2014

Le constructeur aux mains du chinois Geely depuis 2010 n’a conservé que l’essentiel sur son stand : le XC90. Tout les autres modèles de la gamme ont été écartés.

profil Volvo XC90 Mondial Auto 2014

Il faut dire que cette ambiance est parfaitement en accord avec la deuxième génération de l’imposant SUV de 4,95 m de long. Ce dernier est statutaire sans jouer dans la surenchère stylistique comme bon nombre de ses rivaux.

calandre Volvo XC90 Mondial Auto 2014

avant Volvo XC90 Mondial Auto 2014

optique LED Volvo XC90 Mondial Auto 2014

Comme à son habitude, Volvo propose tout un arsenal sécuritaire à bord de son vaisseau-amiral. Par ailleurs, on retiendra que ce ne sont que des moteurs quatre-cylindres qui seront disponibles sous son capot…

vue 3-4 arriere Volvo XC90 Mondial Auto 2014

coffre Volvo XC90 Mondial Auto 2014

aile arriere Volvo XC90 Mondial Auto 2014

La finition intérieure est soignée et différents matériaux de qualité sont disponibles.

contreporte Volvo XC90 Mondial Auto 2014

habitacle Volvo XC90 Mondial Auto 2014

poste conduite Volvo XC90 Mondial Auto 2014

volant Volvo XC90 Mondial Auto 2014

ecran tactile Volvo XC90 Mondial Auto 2014

levier vitesse Volvo XC90 Mondial Auto 2014

interieur Volvo XC90 Mondial Auto 2014

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre présentation détaillée du Volvo XC90. A noter que la finition sportive R-Design a aussi été dévoilée !

> Retrouvez toutes les nouveautés du Mondial 2014 dans cet article.

Paris 2014 : Volkswagen y présente la Passat et la XL Sport

Paris 2014 : Volkswagen y présente la Passat et la XL Sport

Sur son stand, Volkswagen présentait une nouveauté de taille : la huitième génération de la Passat ! A cela s’ajoutait un concept-car insolite nommé XL Sport

Volkswagen Passat

Les différences entre une Passat 7 et une Passat 8 ne sauteront pas aux yeux du quidam. Cependant, la berline du constructeur germanique n’est pas un restylage comme l’a été sa prédécesseur, ici tout est nouveau !

Volkswagen Passat break R Line Mondial Auto 2014

avant Volkswagen Passat break R Line Mondial Auto 2014

Toujours d’une longueur de 4,77 m, elle voit son empattement progresser de quasiment 8 cm afin de favoriser l’habitabilité. D’ailleurs, à l’intérieur, c’est tout aussi austère qu’à l’extérieur. Toutefois, VW a apporté un soin tout particulier à la finition qui devrait encore s’élever au sommet de sa catégorie parmi les marques généralistes.

profil Volkswagen Passat break R Line Mondial Auto 2014

arriere Volkswagen Passat break R Line Mondial Auto 2014

planche de bord Volkswagen Passat break R Line Mondial Auto 2014

poste de conduite Volkswagen Passat break R Line Mondial Auto 2014

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre présentation détaillée de la Volkswagen Passat avec ses motorisations et ici ses tarifs.

Volkswagen XL Sport

La bonne surprise de ce Mondial, c’est incontestablement la XL Sport ! Cette étude, basée sur la XL1 qui a été sérieusement élargie au passage, pèse seulement 890 kg et surtout c’est un moteur un peu spécial qui se cache derrière les deux sièges situés dans l’habitable minimaliste !

VW XL Sport Mondial Auto 2014

avant VW XL Sport Mondial Auto 2014

profil VW XL Sport Mondial Auto 2014

arriere VW XL Sport Mondial Auto 2014

En effet, c’est un bicylindre Ducati fort de 200 ch et 134 Nm de couple, soit le V2 le plus puissant au monde ! Il faut savoir que c’est Audi, filiale de Volkswagen, qui a acheté la marque transalpine en 2012.

moteur coffre VW XL Sport Mondial Auto 2014

motore Ducati coffre VW XL Sport Mondial Auto 2014

habitacle VW XL Sport Mondial Auto 2014

interieur Ducati coffre VW XL Sport Mondial Auto 2014

Avec un 0 à 100 km/h abattu en 5,7 s et une vitesse maximale de 270 km/h, on espère que la commercialisation éventuelle sera bien validée par VW !

> Retrouvez toutes les nouveautés du Mondial 2014 dans cet article.

Ferrari dévoile une 458 Speciale A pour le salon de l’auto

Ferrari dévoile une 458 Speciale A pour le salon de l’auto

Approcher le stand Ferrari pour cette édition 2014 du Mondial de l’Automobile de Paris était, encore une fois, pas une chose facile. Il faut dire qu’en dépit d’une véritable nouveauté, la marque italienne attire et fait toujours autant rêver…

stand Ferrari Mondial Auto 2014

Ferrari 458 Speciale A

Le seul modèle inédit ? Une 458 Speciale A presque entièrement jaune à l’exception de la bande centrale bleue et blanche. Le « A » signifiant « Aperta » pour « ouverte » en langue française. Avec cette version, Ferrari livre l’une de ses découvrables les plus puissantes de son histoire. Sous le capot, le bloc V8 de 4,5 litres développe une puissance de 605 chevaux. Le 0 à 100 km/h ne demande que 3 secondes, tandis que le 0 à 200 km/h est atteint en seulement 9,5 secondes !…

Ferrari 458 Speciale A Mondial Auto 2014

avant Ferrari 458 Speciale A Mondial Auto 2014

profil Ferrari 458 Speciale A Mondial Auto 2014

arriere Ferrari 458 Speciale A Mondial Auto 2014

poupe Ferrari 458 Speciale A Mondial Auto 2014

echappement Ferrari 458 Speciale A Mondial Auto 2014

aile arriere Ferrari 458 Speciale A Mondial Auto 2014

Ce roadster de 1 340 kg nécessite de 14 petites secondes pour se découvrir et sera réservé à 499 acquéreurs, pas un de plus. Son prix devrait dépasser les 240 000 €.

Ferrari California T

A côté, il se trouvait la California T. Ce modèle restylée apporte une nouveauté importante : le V8 passe au turbo ! 70 ch et 250 Nm de couple sont gagnés au passage pour un total de 560 ch et 755 Nm. Pour le reste, on note des phares avant plus étirés, ainsi qu’une poupe plus affinée.

Ferrari California T Mondial Auto 2014

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre présentation détaillée de la Ferrari California T.

> Retrouvez toutes les nouveautés du Mondial 2014 dans cet article.

La Skoda Fabia 3 en berline et break à Paris

La Skoda Fabia 3 en berline et break à Paris

Pour le Mondial de l’Automobile de Paris, Skoda a décidé de faire vivre son stand avec des danseurs exécutant des chorégraphies, beaucoup de couleurs sur ses modèles… et sur du papier à dessin (à disposition sur des tables), le tout accompagné d’une musique à destination des jeunes.

Skoda Fabia berline break Mondial Auto 2014

Pourquoi cela vous demandez-vous ? C’est en raison du lancement de la troisième génération de la Fabia. La citadine de la marque tchèque en profite pour revoir son design, devenir plus habitable et dynamique tout en offrant une large palette de motorisations sobres.

Skoda Fabia Mondial Auto 2014

vue 3-4 avant Skoda Fabia Mondial Auto 2014

profil Skoda Fabia Mondial Auto 2014

vue 3-4 arriere Skoda Fabia 3 berline Mondial Auto 2014

La petite Skoda demeure sous les 4 mètres (3,99 m de long), propose des moteurs de 60 à 105 chevaux et démarre à 12 640 € avec le freinage automatique d’urgence de série. Il faudra ajouter 600 € supplémentaires pour la version break appelée « Combi ». Cette dernière mesure 4,26 mètres.

Skoda Fabia 3 break Mondial Auto 2014

profil Skoda Fabia 3 break Mondial Auto 2014

arriere Skoda Fabia 3 Combi Mondial Auto 2014

interieur Skoda Fabia III Mondial Auto 2014

sieges Skoda Fabia III Mondial Auto 2014

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter nos présentations détaillées sur la Skoda Fabia berline, break et son intérieur.

> Retrouvez toutes les nouveautés du Mondial 2014 dans cet article.

Quand la Nissan Pulsar passe entre les mains de Nismo !

Quand la Nissan Pulsar passe entre les mains de Nismo !

Personne ne s’y attendait et pourtant Nissan l’a fait ! Sur le stand du nippon trônait une Pulsar Nismo ! Petit tour des nouveautés chez le constructeur japonais…

Nissan Pulsar Nismo Concept

Arrivée récemment dans la gamme Nissan, la Pulsar n’a à priori pas l’ambition de bouleverser la catégorie des compactes qu’elle réinvestit… Mais souvenez-vous, Nissan a osé implanter le moteur de la GT-R dans le normalement sage crossover Juke… Comme quoi, tout est possible !

Nissan Pulsar Nismo Concept Mondial Auto 2014

Depuis, Nissan virilise ses modèles sportifs (370 Z puis GT-R tout récemment) par des déclinaisons Nismo. Néanmoins, le constructeur nippon veut aller plus loin et nous présente un concept Pulsar Nismo au look époustouflant !

avant Nissan Pulsar Nismo Concept Mondial Auto 2014

Ainsi, le bouclier avant est copieusement musclé avec d’imposantes prises d’air, rehaussées de fibre de carbone, des feux diurnes et deux lames rouges en partie inférieure. Le profil accueille, lui, des jupes latérales plus imposantes soulignées de rouge et des jantes de 19 pouces. A l’arrière, la Pulsar Nismo Concept présente là encore un bouclier surgonflé et une double sortie d’échappement centrale encadrée de rouge.

profil Nissan Pulsar Nismo Concept Mondial Auto 2014

Nous remarquerons surtout dans l’habitacle les baquets Recaro de couleur rouge et noir, ainsi qu’un volant repris à la 370 Z.

vue 3-4 ar Nissan Pulsar Nismo Concept Mondial Auto 2014

Peu d’informations techniques sont connues. Tout juste pouvons nous imaginer un châssis surbaissé et une suspension raffermie accompagnant vraisemblablement un moteur 1.8 turbo essence de plus de 250 ch.

Nissan a « pris la température » au Mondial, toutefois nous ne pouvons que souhaiter la commercialisation de cette boule de nerfs ! De quoi inquiéter les Mégane R.S., Léon Cupra et autres futures Civic Type R et 308 R.

Nissan IDx Freeflow et Nismo

Apparus pour la première fois au salon de Tokyo 2013, ces deux petits coupés ont immédiatement conquis leur public. La marque japonaise avait alors assuré leur commercialisation pour 2016, mais il semble que finalement rien ne soit tranché.

Nissan IDx Freeflow Mondial Auto 2014

Nissan IDx Nismo Mondial Auto 2014

Par conséquent, Nissan les a exposé au Mondial de Paris histoire de prendre encore un peu pouls et se laisser le temps de réfléchir. Compacts, légers et peu puissants, les IDx Freeflow et Nismo auraient tout d’une petite sportive propulsion accessible. A suivre !…

avant Nissan IDx Freeflow Mondial Auto 2014

profil Nissan IDx Freeflow Mondial Auto 2014

habitacle Nissan IDx Freeflow Mondial Auto 2014

interieur Nissan IDx Freeflow Mondial Auto 2014

arriere Nissan IDx Freeflow Mondial Auto 2014

poupe Nissan IDx Freeflow Mondial Auto 2014

Nissan IDx Nismo Mondial Auto 2014

avant Nissan IDx Nismo Mondial Auto 2014

jante Nissan IDx Nismo Mondial Auto 2014

profil Nissan IDx Nismo Mondial Auto 2014

arriere Nissan IDx Nismo Mondial Auto 2014

poupe Nissan IDx Nismo Mondial Auto 2014

interieur Nissan IDx Nismo Mondial Auto 2014

habitacle Nissan IDx Nismo Mondial Auto 2014

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre présentation détaillée sur les Nissan IDx Freeflow et Nismo.

> Retrouvez toutes les nouveautés du Mondial 2014 dans cet article.

Le Renault Espace, star du Mondial 2014

Le Renault Espace, star du Mondial 2014

Si la décoration du stand Renault au Mondial de l’Automobile de Paris 2014 est identique à celle de l’édition 2012, la marque au losange a suscité énormément d’attention grâce à la nouvelle génération de son gros monospace – ou plutôt crossover – totalement inédit, sans oublier le concept écolo Eolab et la premium Clio Initiale Paris. Du côté des sportives, il y avait les R.S. 01 et Megane R.S. 275 Trophy R.

Renault Espace

Pour la cinquième génération de son Espace, Renault a complètement changé de formule. Ne le qualifiez plus de monospace, mais de crossover. Une allure surélevée et des airs de baroudeur étant bien plus prisés aujourd’hui par les acheteurs.

Renault Espace Initiale Paris Mondial Auto 2014

poupe Renault Espace Initiale Paris Mondial Auto 2014

A l’intérieur aussi, tout est chamboulé. Le tableau de bord revient derrière le volant et une grande tablette prend place sur la console centrale. Le constructeur a longuement planché sur la qualité de finition et travaille d’ailleurs encore dessus. Pour être monté à bord, il faut bien avouer que l’Espace V surprend en bien, les efforts sont bien visibles.

aile avant Renault Espace Initiale Paris Mondial Auto 2014

vitrage lateral Renault Espace Initiale Paris Mondial Auto 2014

proue Renault Espace Mondial Auto 2014

optique led Renault Espace Mondial Auto 2014

profil Renault Espace Mondial Auto 2014

Renault Espace Paris 2014

feux arriere Renault Espace Mondial Auto 2014

poste conduite Renault Espace Mondial Auto 2014

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre article avec les premières images officielles et un autre avec la présentation détaillée du Renault Espace.

Renault Eolab

La voiture du future devra consommer moins et proposer un agrément de conduite au même niveau sans exploser son prix. Renault a relevé ce pari en présentant l’Eolab au public. Elle ne consomme que 1 l/100 km avec sa motorisation hybride rechargeable et offre les prestation d’une Clio IV.

Renault Eolab Concept Mondial Auto 2014

avant Renault Eolab Concept Mondial Auto 2014

profil Renault Eolab Concept Mondial Auto 2014

arriere Renault Eolab Concept Mondial Auto 2014

habitacle Renault Eolab Concept Mondial Auto 2014

interieur Renault Eolab Concept Mondial Auto 2014

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre présentation détaillée, ainsi que notre prise en main du prototype Eolab !

Renault Clio Initiale Paris

Renault fait revivre la finition Initiale Paris et signe donc le retour du haut de gamme sur ses modèles. C’est la Clio qui sera la première servie et puis il viendra ensuite l’Espace.

Renault Clio Initiale Paris Mondial Auto 2014

avant Renault Clio Initiale Paris Mondial Auto 2014

Cela se traduit pour la citadine par des chromes, une signature lumineuse propre et une canule d’échappement chromée.

arriere Renault Clio Initiale Paris Mondial Auto 2014

A l’intérieur, la présentation est plus raffinée avec du cuir, une sellerie spécifique et des sièges chauffants. La tablette R-Link (comprenant notamment la navigation et l’assistant à la conduite) et une caméra de recul sont de la partie.

contreporte Renault Clio Initiale Paris Mondial Auto 2014

interieur Renault Clio Initiale Paris Mondial Auto 2014

sieges Renault Clio Initiale Paris Mondial Auto 2014

volant Renault Clio Initiale Paris Mondial Auto 2014

levier boite auto Renault Clio Initiale Paris Mondial Auto 2014

finition Renault Clio Initiale Paris Mondial Auto 2014

Pour en savoir plus sur ses motorisations et tarifs, vous pouvez consulter notre présentation détaillée de la Renault Clio Initiale Paris.

Renault R.S. 01

Dévoilée pour la première fois au salon de Moscou, la Renault R.S. 01 fera son entrée sur les circuit dès l’année prochaine, soit en 2015. Equipée d’un gros moulin de 500 ch, le coupé du losange est réservé uniquement à la compétition, bien que certains y voient des traits de la future Alpine… Cela semble bien peu probable.

Renault RS 01 Mondial Auto 2014

profil Renault RS 01 Mondial Auto 2014

vue 3-4 arriere Renault RS 01 Mondial Auto 2014

arriere Renault RS 01 Mondial Auto 2014

poupe Renault RS 01 Mondial Auto 2014

En attendant, nous vous proposons d’apprécier la sonorité de la mécanique sur le tracé de Jerez, en Espagne !

Publication by World Series by Renault.


Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre présentation détaillée de la Renault R.S. 01.

Renault Megane R.S. 275 Trophy R

La Renault Megane R.S. 275 Trophy R aura fait couler beaucoup d’encre avec ses nombreux teasings afin de faire montrer la pression. Il faut dire que cette compacte sportive qui n’est plus toute jeune détient toujours le titre de traction la plus rapide du Nürburgring avec ses 275 ch !

Renault Megane RS 275 Trophy R Mondial Auto 2014

avant Renault Megane RS 275 Trophy R Mondial Auto 2014

Megane RS 275 Trophy R Mondial Auto 2014

Pour le coup, elle s’équipe comme une pistarde : suppression de la banquette arrière, allégement des baquets, batterie plus légère, pneus semi-slicks, des amortisseurs spécifiques, un nouveau système de freinage, … Les premiers essais révèlent un tempérament encore plus musclé pour une conduite ou plutôt un pilotage très excitant !

arriere Renault Megane RS 275 Trophy R Mondial Auto 2014

habitacle Renault Megane RS 275 Trophy R Mondial Auto 2014

coffre Renault Megane RS 275 Trophy R Mondial Auto 2014

Akrapovic Renault Megane RS 275 Trophy R Mondial Auto 2014

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre présentation détaillée de la Renault Megane R.S. 275 Trophy R et découvrir son tarif.

> Retrouvez toutes les nouveautés du Mondial 2014 dans cet article.

Paris 2014 : PGO présente la Coastline

Paris 2014 : PGO présente la Coastline

Renault, Peugeot et Citroën n’étaient pas les seuls constructeurs tricolores à exposer au Mondial de l’Automobile de Paris. Certes bien plus petite, la marque PGO était également de la partie pour dévoiler une version spéciale de la Cevennes : la Coastline.

PGO Cevennes Coastline Paris 2014

Ce modèle issu du programme de personnalisation de l’artisan français se rapporte à l’univers nautique et plus précisément de la voile. Ainsi, le roadster néo-rétro très compact se trouve dans un livrée bleue, reçoit du teck sur le capot et une sortie d’échappement Supersprint Performance pour flatter les tympans. D’ailleurs, au chapitre mécanique c’est l’ancien bloc de la Mini Cooper S qui officie (en position centrale arrière), c’est-à-dire le 1,6 l turbo de 184 ch. Il permet de déplacer les moins de 1 000 kg avec vivacité. Le 0 à 100 km/h demande 5,9 s et la vitesse maximale est de 225 km/h.

avant PGO Cevennes Coastline Paris 2014

A l’intérieur, on note les inserts chromés et le cuir et l’Alcantara cohabitant sur le volant et les sièges… Ambiance originale assurée à son bord ! Son prix de vente devrait se situer légèrement au-dessus des 45 000 €.

PGO Cevennes C Paris 2014

avant PGO Cevennes C Paris 2014

> Retrouvez toutes les nouveautés du Mondial 2014 dans cet article.

La Mini se décline en 5 portes pour le salon de l’auto

La Mini se décline en 5 portes pour le salon de l’auto

Pour ce 15ème article sur les nouveautés du Mondial de l’Automobile de Paris, allons donc faire un tour sur le stand Mini. La marque anglaise y présentait notamment une nouvelle déclinaison de sa citadine fétiche et une étude de style mélangeant habillement le néo-rétro.

Mini 5 portes

Si vous suivez activement Abcmoteur, vous avez déjà dû lire notre essai des Mini Cooper S 5 portes et Mini Cooper SD 5 portes. Commercialisée dans quelques jours – le 25 octobre précisément –,  la Mini 5 portes devrait rencontrer le succès au regard du marché plébiscitant majoritairement les autos avec cinq ouvrants. En outre, comme nous avons pu le constater dans notre test, elle ne démérite pas par rapport à la trois portes et propose une habitabilité en hausse.

Mini Cooper S 5 portes Paris 2014

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre présentation détaillée et les prix de la Mini 5 portes.

Mini Superleggera Vision

Non loin de là était exposée la Mini Superleggera Vision. Ce concept de roadster au style à la fois moderne et mêlant des traits semblant provenir des années 1960 attirait les regards. Avec son avant de Mini, ses flancs épurés et sa poupe arborant des feux singeant le drapeau du britannique, il faut bien être difficile pour ne pas succomber à son charme.

Mini Superleggera Vision Paris 2014

arrriere Mini Superleggera Vision Paris 2014

Sous le capot, c’est un moteur électrique – dont la puissance n’a pas été communiquée – qui prend place. Face à l’engouement suscité, Peter Schwarzenbauer, membre du directoire de BMW (qui possède Mini), a déclaré « qu’une décision serait prise dans les six prochain mois » concernant une éventuellement production en série !… Espérons une réponse favorable, même pour un petit nombre d’exemplaires, ce sera assurément un futur collector !

> Retrouvez toutes les nouveautés du Mondial 2014 dans cet article.

Paris 2014 : les Mercedes AMG GT, C 63 AMG et Classe B

Paris 2014 : les Mercedes AMG GT, C 63 AMG et Classe B

Un des stands du Mondial de l’Automobile de Paris qui est toujours bondé, c’est bien celui de Mercedes ! Pour cette édition 2014, les nouveautés étaient pour le moins intéressantes avec la Mercedes-AMG GT, la C 63 AMG break et le Classe B restylé.

Mercedes-AMG GT

Avec ce coupé sportif dont le capot cache un V8 biturbo pouvant dépasser les 500 chevaux, la marque à l’étoile vise Porsche et sa 911… Si les essais n’ont pas encore eu lieu avec la presse, le public est lui déjà conquis !

Mercedes-AMG GT GTS Paris 2014

profil Mercedes-AMG GT GTS Paris 2014

arriere Mercedes-AMG GT GTS Paris 2014

habitacle Mercedes-AMG GT GTS Paris 2014

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre présentation détaillée de la Mercedes-AMG GT.

Mercedes C 63 AMG break

Si pour vous un coupé deux places est trop peu habitable, Mercedes saura vous rediriger vers une offre plus spacieuse, mais pas moins puissante : la C 63 AMG disponible en berline, comme en break. Avec un minimum de 476 chevaux, BMW et ses M3/M4 de 431 chevaux ferait presque pâle figure…

Mercedes C 63 AMG break Paris 2014

profil Mercedes C 63 AMG break Paris 2014

hayon Mercedes C 63 AMG break Paris 2014

habitacle Mercedes C 63 AMG break Paris 2014

interieur Mercedes C 63 AMG break Paris 2014

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre présentation détaillée de la Mercedes C 63 AMG.

Mercedes Classe B

Ces deux bolides nous feraient presque oublier que le constructeur germanique propose aussi des véhicules à destination des familles tels que le Classe B. Face au BMW Série 2 Activer Tourer (voir notre essai) fraîchement sorti, Mercedes réplique en restylant son monospace… de manière presque inaperçue.

Mercedes Classe B Paris 2014

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre présentation détaillée de la Mercedes Classe B restylée.

> Retrouvez toutes les nouveautés du Mondial 2014 dans cet article.

Nos images du nouveau roadster Mazda MX-5

Nos images du nouveau roadster Mazda MX-5

Pour le Mondial de l’Automobile 2014, Mazda avait fait le choix d’exposer sur son stand des modèles uniquement dans un coloris rouge spécifique à la marque. Un peu plus en hauteur, on ne pouvait manquer la nouvelle génération de la MX-5, elle aussi toute écarlate !

avant Mazda MX-5 Paris 2014

Mazda MX-5 Paris 2014

Pour cette quatrième mouture de son roadster s’apprêtant à franchir le cap des 1 million d’exemplaires vendus, Mazda suit la tendance actuelle concernant l’allégement. En réduisant légèrement les dimensions de son auto et surtout en utilisant de l’aluminium pour certaines parties de la carrosserie, le poids chute de 100 kg, une différence notable !

profil Mazda MX-5 Paris 2014

vue 3-4 arriere Mazda MX-5 Paris 2014

L’intérieur reçoit un coup de jeune, tandis que la conception est toujours aussi simple (capote en toile manuelle…). De quoi conserver un prix pas trop élevé et beaucoup de plaisir de conduite pour cette propulsion légère avec une répartitions des masses à 50/50 et une puissance maximum en-dessous des 200 ch.

arriere Mazda MX-5 Paris 2014

interieur Mazda MX-5 Paris 2014

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre présentation détaillée de la Mazda MX-5.

> Retrouvez toutes les nouveautés du Mondial 2014 dans cet article.

La Lamborghini Asterion au salon de Paris !

La Lamborghini Asterion au salon de Paris !

Une dizaine de jours avant l’ouverture du Mondial de l’Automobile de Paris, Lamborghini avait lâché une image teaser pour annoncer son concept qui sera dévoilé au salon parisien. Une fois découvert, celui-ci en a surpris plus d’un…

stand Lambo Paris 2014

Lamborghini Asterion Concept

Après un concept Veneno basé sur l’Aventador au physique hyper-travaillé qui divisait les foules, Lamborghini a pris son temps pour dévoiler une hypercar rivalisant avec les Ferrari LaFerrari, Porsche 918 Spyder et McLaren P1.

Mais, surprise, le design de l’auto ne laisse pas imaginer que la voiture délivre jusqu’à 910 chevaux !

Lamborghini Asterion Concept Paris 2014

Nous pourrions plutôt penser à une sœur plus (trop?) sage et « GT » de la Huracan, avec un arrière qui rappelle un peu la… Dodge Challenger (longs feux horizontaux, hanches musclées). Ce concept reprend l’habitacle et le V10 5.2 de 610 chevaux de la Huracan qu’elle associe à trois moteurs électriques (deux à l’avant et un entre moteur et boîte de vitesse à double embrayage) pour atteindre cette puissance phénoménale.

avant Lamborghini Asterion Concept Paris 2014

Côté chiffres, une proposition hybride n’a sur le papier que des avantages : 0-100 km/h en 3 s, vitesse maximale de 320 km/h pour des rejets de CO2 de 98 g/km et une consommation mixte très théorique de 4,1 l/100 km…

3-4 avant Lamborghini Asterion Concept Paris 2014

L’Asterion est alors une belle bête de 1 800 kg malgré l’utilisation de fibre de carbone, « plombée » par les 250 kg du système hybride.

arriere Lamborghini Asterion Concept Paris 2014

Au final, l’Asterion – qui divisait les foules par son style – restera au stade de concept et aura servi à montrer comment Lamborghini conçoit une proposition hybride. Une telle solution technique n’est pas – encore – programmée pour l’avenir.

Lamborghini Huracan

Celle qui fût présentée il y a un an était bien évidemment également présente. La Huracan, dans sa robe blanche abritant quelques 610 chevaux issu de son V10 de 5,2 l, fait toujours sensation…

Lamborghini Huracan Paris 2014

profil Lamborghini Huracan Paris 2014

arriere Huracan Paris 2014

jante Huracan Paris 2014

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre présentation détaillée de la Lamborghini Huracan.

> Retrouvez toutes les nouveautés du Mondial 2014 dans cet article.