Sous toutes ses formes et générations, la Corolla est tout simplement la voiture la plus vendue dans le monde, avec plus de 45 millions d’unités écoulées depuis 1966. Et ce célèbre patronyme automobile va faire son retour en Europe de l’Ouest. Chez nous, il avait été abandonné en 2006, remplacé par Auris. Toyota avait jugé que sur le Vieux Continent, le nom Corolla avait perdu de sa superbe, renvoyant l’image d’une auto fiable mais sans saveur, et qui surtout avait de plus en plus de mal à se faire remarquer face aux références européennes. Douze ans après, il change donc d’avis !

Des rumeurs sur cette décision avaient été entendues il y a quelques mois. Donc on pourrait ne pas être étonné. Mais c’est tout de même une sacrée surprise, car Toyota a levé le voile en mars dernier au Salon de Genève sur la troisième génération d’Auris ! Le choix semblait fait. Il décide donc avant le lancement de changer de nom, un cas rarissime ! On se demande bien pourquoi le constructeur n’a pas dévoilé la voiture avec le nom Corolla du départ. Et il a encore communiqué récemment sur les réseaux sociaux avec « Auris ».

Toyota croit donc à nouveau en la notoriété de Corolla. A voir si la clientèle aura oublié les aspects négatifs de ce nom, même si heureusement l’appellation n’est pas le critère d’achat numéro 1 ! Le style est déjà bien plus nerveux et attire l’oeil. Ce retour du patronyme Corolla s’explique aussi par le fait que la voiture que nous allons avoir dès début 2019 est mondiale, alors que l’Auris était focalisée sur l’Europe. Les Américains, qui raffolent de la Corolla, auront la même auto que nous. Ils profiteront d’une variante quatre portes, tandis que nous aurons le droit à une déclinaison break Touring Sports. Celle-ci a été confirmée pour le Mondial de l’Automobile à Paris (4-14 octobre), avec bien sûr des variantes hybrides.