Souscription d'une assurance auto pour une voiture

Quelle assurance auto choisir ? Le guide complet !

Julia
Par Julia, (376 vues)

Souscription d'une assurance auto pour une voiture

Lorsque l’on achète une nouvelle voiture ou même, d’ailleurs, dans le cadre d’un leasing, l’obtention d’une assurance auto constitue une étape incontournable. En effet, il est tout simplement illégal de rouler sans avoir, a minima, couvert sa responsabilité civile. Pour autant, dans bon nombre de cas, les automobilistes souhaiteraient réduire le montant de cette dépense contrainte et si vous aussi, vous vous interrogez sur la manière d’y parvenir, cet article devrait vous intéresser. En effet, nous tenterons de répondre ensemble à cette question cruciale : quelle assurance auto choisir pour le meilleur rapport qualité / prix ?

Quelle assurance choisir selon son profil ?

La première chose qu’il faut savoir concernant un contrat d’assurance voiture, c’est la façon dont l’assureur perçoit le risque, car cela a bien entendu un impact direct sur le montant de la cotisation. Ainsi, une compagnie d’assurances fonctionne selon deux principes fondamentaux : le calcul de probabilité, d’une part, et la mutualisation des risques, d’autre part.

L’étude du profil de l’automobiliste revêt donc une importance majeure dans la tarification, et cette analyse inclut les données d’âge, d’ancienneté du permis de conduire, de profession, ainsi d’ailleurs que du lieu d’habitation et de la présence ou non d’un garage fermé. Les éventuels antécédents du conducteur sont également passés au crible, notamment pour déterminer s’il a déjà été malussé, voire résilié auprès d’un autre assureur.

Sans surprise, les jeunes conducteurs sont notamment considérés comme des profils dits « à risque accru », pour la simple et bonne raison qu’ils manquent d’expérience au volant et risquent donc davantage d’avoir un accident. Pendant les trois à cinq premières années d’assurance, leur prime s’en trouve donc majorée. Il en va de même pour les automobilistes ayant déjà eu un malus ou ayant eu leur permis suspendu, par exemple. Concrètement, retenez que plus le risque de sinistralité sera élevé et plus le montant de la facture le sera également.

Mais cela ne signifie pas qu’il soit impossible pour ces profils « à risque » de trouver une bonne assurance voiture à l’aide d’un comparateur. Les démarches seront en revanche plus complexes, avec un choix à faire entre une garantie minimale se limitant à la responsabilité civile ou le fait de supporter temporairement des cotisations significativement plus élevées.

Quelle assurance auto choisir en fonction de son véhicule ?

Outre le profil de l’assuré, le véhicule représente un autre facteur-clé de la tarification, aussi bien en ce qui concerne son usage que sa catégorie, et bien sûr sa valeur. Pour illustrer notre propos, l’on comprend instinctivement que l’achat d’une voiture neuve impliquera une assurance tous risques puisqu’en cas de sinistre, le niveau de couverture proposé par l’assureur sera maximal. Ce n’est évidemment pas négligeable, et ce d’autant moins lorsque le véhicule a été obtenu à crédit ou au travers d’un leasing et que ce prêt (ou cette location) doit être soldé.

Dans le même ordre d’idée, si vous avez fait l’acquisition d’un modèle d’occasion fortement kilométré et pour un prix faible, une formule dite « au tiers » s’avérera amplement suffisante dans la plupart des cas. Sauf exception, l’on considère généralement que c’est le cas pour une voiture de plus de 10 ans, dont la cote ne représente plus qu’une petite fraction de son montant initial.

En outre, l’assureur tiendra compte de certaines caractéristiques techniques propres au véhicule, telles que son type de carrosserie et son rapport poids / puissance. L’idée étant logiquement de faire payer plus cher la cotisation du propriétaire d’un modèle sportif que d’un véhicule lambda, quand bien même ils auraient été achetés au même prix. De fait, là encore, les probabilités de sinistralité penchent en défaveur des voitures de sport. Et il en va de même pour les véhicules les plus fréquemment volés.

Enfin, il convient d’intégrer à l’équation le coût des éventuelles réparations, qui peuvent varier très fortement selon les modèles, et la typologie de voiture. De fait, un modèle de collection ou une sportive faite de carbone et d’aluminium, fera rapidement s’envoler la facture de prise en charge. Mais c’est aussi parfois le cas pour les véhicules électriques et hybrides, ce qui explique d’ailleurs que s’ils sont favorisés pour leur aspect environnemental favorable, les assureurs restent frileux à accorder des remises trop importantes.

Une assurance tout risques sur une voiture

Quelle assurance choisir selon ses usages ?

Après avoir considéré votre profil de conducteur et les caractéristiques du véhicule, il faut se focaliser sur l’usage que vous comptez avoir de votre voiture. Combien de kilomètres ferez-vous en moyenne chaque année, et s’agira-t-il uniquement de trajets personnels ou bien pour aller au travail également, et à partir de quel type de stationnement ?

Ces questions sont essentielles, car si vous roulez peu, le risque de sinistre sera plus faible, et votre prime s’en trouvera diminuée, alors que si vous êtes un gros rouleur, mieux vaudra se tourner vers une assurance aux garanties aussi protectrices que possible. Par ailleurs, les statistiques démontrent que les accidents sont les plus nombreux sur les trajets domicile-travail, du fait d’un manque de vigilance, si bien qu’une utilisation uniquement personnelle sera perçue plus favorablement par votre assureur. Attention, toutefois, à ne jamais mentir, car vous ne seriez alors plus couvert, et donc dans l’illégalité.

Il faut bien comprendre aussi que son lieu de résidence est quelque chose d’impactant, certaines localités étant malheureusement plus propices que d’autres aux vols. Et si vous disposez d’un garage sécurisé, vous paierez moins cher que si votre véhicule stationnait la nuit dans la rue.

Quelle couverture choisir ?

À ce stade, il apparaît judicieux de rappeler brièvement quelles sont les principales formules proposées par les différents assureurs, car bien choisir son assurance consiste d’abord à déterminer le degré de couverture idéal. Vous aurez ainsi à votre disposition trois, voire quatre niveaux de protection, qui sont les suivants :

Assurance auto

  • La formule au tiers, également connue sous le terme de « responsabilité civile automobile », ne prend en charge que les dégâts matériels ou corporels que le conducteur aurait infligés à une tierce personne. Cette formule « de base » est la moins chère mais en cas d’accident responsable, elle ne couvrira pas les dégâts sur votre propre véhicule, ni d’ailleurs vos éventuelles blessures, et elle ne vous protégera pas du vol, notamment ;
  • Un cran au-dessus, l’on trouve la formule « intermédiaire », dont les conditions et les couvertures peuvent varier assez fortement d’un assureur à l’autre. Il s’agit pour l’essentiel d’une formule au tiers « améliorée », à laquelle sont venues s’ajouter des garanties supplémentaires, en lien avec le vol par exemple, ou le bris de glace, voire des dégâts subis à la suite d’intempéries ;
  • La formule tous risques est celle qui offre la meilleure couverture, mais au prix de cotisations plus élevées. Là encore, il peut y avoir des disparités entre les compagnies d’assurances, mais dans la quasi-totalité des cas, vous bénéficierez d’indemnisations à la fois plus rapides et majorées, d’une assistance dépannage à zéro kilomètre, voire de dédommagements pour les objets volés à l’intérieur de votre voiture, ou bien encore pour faire face à des actes de vandalisme ;
  • Enfin, l’on peut mentionner la formule dite « au kilomètre », qui peut se baser sur l’une des trois décrites ci-dessus, mais puisque le kilométrage annuel est plafonné, vous paierez encore moins cher.

Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir un assureur auto ?

À vrai dire, la réponse à cette question a été déroulée dans les précédentes parties de cet article, car pour bien faire son choix, il convient de garder à l’esprit les différents facteurs ayant un impact sur le montant des primes. Bien sûr, certains éléments sont fixes et vous ne pourrez pas changer, du moins à courte échéance, votre profil de conducteur ou votre lieu de résidence, mais d’autres sont modulables.

Profiter de la meilleure offre en termes de rapport qualité / prix implique simplement de définir au préalable ses besoins spécifiques en ce qui concerne le niveau des garanties attendues, avant de demander des devis assurance pour sa voiture.

Il faudra donc être vigilant vis-à-vis des garanties proposées, mais aussi de leurs limites, telles que la portée de l’assistance dépannage, la mise à disposition d’un véhicule de prêt ou non, sans oublier les plafonds d’indemnisation et les montants des différentes franchises.

Conclusion

Pour faire un choix avisé en matière de contrat d’assurance auto, il faut lister ses attentes en termes de protection et les comparer aux propositions que pourront vous faire les différents acteurs du marché… Tout en gardant à l’esprit l’impact incontournable qu’aura votre profil et celui de votre voiture.