Spy-shots : une Dacia Sandero RS dans les cartons !

Spy-shots : une Dacia Sandero RS dans les cartons !

Une Dacia, c’est généralement le choix que l’on fait quand on a besoin d’une voiture. Quand on aime l’automobile, ce n’est pas exactement la première marque qui vient à l’esprit. Pourtant, le prototype que nous vous présentons aujourd’hui pourrait faire un peu évoluer l’équation !

Les détails qui font la différence

Stylistiquement parlant, on pourrait presque passer à côté du prototype sans s’émouvoir plus que ça. Presque. Cependant, en y regardant de plus près, on observe des jantes de Clio IV GT, une double sortie d’échappement et des disques de frein au diamètre majoré. Voilà qui devient intéressant ! Le reste est pour le moment identique à une Sandero classique. Pas sûr que Dacia greffe un kit carrosserie complet sur la citadine, mais on peut quand-même envisager quelques ajouts sur les pare-chocs, des jupes latérales et des jantes spécifiques (consultez notre article avec des illustrations de la Sandero RS).

avant Dacia Sandero RS proto Dacia Sandero RS spyshot Dacia Sandero RS frein a disque arriere Dacia Sandero RS jante Dacia Sandero RS

L’intérieur montre lui aussi quelques signes de sportivité, avec des éléments piqués directement chez la maison mère, Renault. Le volant est ainsi repris de la Clio RS (voir notre essai), le pommeau de levier de vitesses est gainé de cuir avec surpiqures contrastées et enfin un siège semi-baquet accueille le conducteur et se charge de le maintenir efficacement.

habitacle Dacia Sandero RS interieur Dacia Sandero RS

Moins radical que la Clio RS

Sous le capot, on devrait retrouver le 1.2 turbo qui anime la Clio GT. Il affiche 120 chevaux et 190 Nm de couple dans cette dernière, néanmoins on ne sait pas si ces valeurs demeureront, ou bien seront revues un peu à la hausse. Toujours est-il que la Dacia Sandero RS (le nom est provisoire) sera moins radicale que sa cousine sportive au losange, tandis qu’elle fera vraisemblablement l’impasse sur la boîte à double embrayage EDC.

arriere Dacia Sandero RS

Là où elle pourrait surprendre, c’est au niveau du châssis. Les ingénieurs de Renault Sport n’en sont en effet par à leur coup d’essai, en témoigne le longue lignée des Clio survitaminées (Williams, 2RS, 3RS et 4RS) et des Mégane portant le fameux logo. On s’attend ainsi à un comportement fun et joueur, doublé d’une efficacité insoupçonnée.

vue profil Dacia Sandero RS

Et le plus fort, c’est que badgée Dacia, cette petite sportive pourrait se négocier autour des 15 000 euros. Vivement un essai de celle qui pourrait devenir une base prisée des amateurs de trackday (journée circuit pour le loisir) à moindre coût. La présentation devrait intervenir en septembre, pour le salon de Francfort.

Crédit photos : CarPix pour Abcmoteur

Mise à jour de la DS 4 : plus de puissance et d’équipement

Mise à jour de la DS 4 : plus de puissance et d’équipement

Chez DS, c’est un peu noël après l’heure. En ce début d’année, la compacte premium du groupe aux chevrons reçoit ainsi trois nouvelles motorisations dotées du Stop & Start ainsi que deux équipements qui lui faisaient défaut.

Un essence, deux diesels

Penchons nous sans plus tarder sur les nouveaux blocs disponibles pour la DS 4. Le premier est un essence qui vient avantageusement s’intercaler entre le 130 chevaux d’entrée de gamme et le 200 chevaux à l’autre extrémité. Cubant 1,6 litre, il offre 165 chevaux et 240 Nm de couple, des valeurs suffisantes pour mouvoir aisément les 1,3 tonnes de la compacte. Il est couplé exclusivement à la boite automatique EAT6 qui permet à la marque d’afficher une consommation de seulement 5,5 L/100 km. Ce THP 165 est disponible à partir de 28 700 euros, avec le niveau de finition intermédiaire So Chic.

DS 4 2015

Dans l’univers diesel, DS ouvre le bal avec un 2.0 BlueHDi de 150 chevaux et 370 Nm de couple qui vient avantageusement remplacer le HDi 135 (135 ch et 320 Nm de couple). Bien qu’associé à une classique boîte manuelle, il ne consomme que 3,9 L/100 km en usage mixte, ce qui se traduit par des rejets de CO2 limités à 100 g/km. Enfin, le haut de gamme diesel est désormais incarné par le BlueHDi 180 et ses 400 Nm de couple. Comme le THP 165, il est couplé d’office à la boîte de vitesse automatique EAT6. Ces deux moteurs diesel sont accessibles dès le deuxième niveau de finition, et réclament respectivement 29 750 et 32 200 euros.

Petite avancée technologique

Si l’extérieur ne change pas, la technologie embarquée progresse légèrement. Tout d’abord, on note l’arrivée de l’ADML. Derrière ce sigle se cache tout simplement l’accès et le démarrage mains libres, qui autorise à laisser la clé de votre DS 4 dans votre poche tant que vous êtes à moins de deux mètres de la voiture.

DS n'a pas fourni de visuel pour l'intérieur

Malheureusement, DS n’a pas, pour le moment, diffusé de visuel pour l’intérieur

La deuxième évolution concerne l’écran de la console centrale, qui est désormais tactile et haute résolution. Quand nous avions essayé la DS 4 le mois dernier, nous pestions contre la présence de trop nombreux boutons sur le volant et la console centrale. Espérons que le nouvel écran corrige le tir !

Kia Picanto : la petite citadine restylée pour 2015

Kia Picanto : la petite citadine restylée pour 2015

A la fin du mois de novembre dernier, nous avions pu vous présenter des clichés espions d’un prototype de la Picanto restylée – d’ailleurs ses passagers ne s’étaient pas montrés franchement amicaux… Le salon de Genève débutant dans moins de trente jours, Kia vient de lever le voile sur sa Picanto légèrement retouchée afin de lui donner un coup de jeune.

Petites retouches

En vente depuis 2011, la petite citadine de 3,6 m de long se voit subtilement remaniée. Les modifications concernent essentiellement les boucliers avant et arrière. A l’avant, la bouche d’aération n’a plus la forme d’un trapèze, elle est plus rectangulaire. Ses optiques semblent recevoir des feux de position à led, tandis que les antibrouillards situés en-dessous sont maintenant plus petits et circulaires. Pour la poupe, les évolutions sont peu visibles. En plus d’une nouvelle jupe pour le pare-choc, on note que le feu de recul (situé à droite) est positionné quelques centimètres un peu plus bas.

Kia Picanto 3P restylee Kia Picanto 3P 2015

De nouvelles jantes de 14 pouces font leur apparition. Un pack sport permet d’affirmer l’allure de la Coréenne. Celle-ci est toujours disponible en 3 et 5 portes.

Arrivée d’un écran 7 pouces

En outre, dans l’habitacle, Kia apporte un plus grand nombre de nouveautés avec notamment des éléments décoratifs chromés, une sellerie inédite, ainsi qu’un habillage de planche de bord plus qualitatif. Malheureusement, aucune image  n’a été mise à disposition pour constater ces changements.

vue 3-4 avant Kia Picanto 5P restylee

Pour devenir plus moderne, la Picanto 2015 se dote du dernier système d’info-divertissement maison avec un écran de 7 pouces (disponible à partir du 3ème trimestre 2015). Elle embarque aussi un régulateur et limitateur de vitesse, des sièges et un volant chauffants. L’allumage automatique des feux est également de la partie. Des équipements qui deviennent maintenant même accessibles sur de petites citadines !

vue 3-4 arriere nouvelle Kia Picanto 5P

Kia sera au salon de Genève (du 5 au 15 mars) avec la Picanto restylée qui sera commercialisée simultanément. Ses tarifs n’ont pas été communiqués, mais le trois-cylindres 1,0 l de 69 ch – revu pour passer la norme Euro 6 – devrait démarrer à peine au-dessus des 10 000 € en finition de base. Pour le quatre-cylindres 1,2 l de 85 ch, il faudra sans doute tabler sur 13 500 € environ. Ces deux blocs carburent au sans plomb.

Le nouveau Volkswagen Caddy IV devient plus moderne

Le nouveau Volkswagen Caddy IV devient plus moderne

Nous vous en parlions sur Abcmoteur dès l’été dernier photos espions à l’appui, voici maintenant la quatrième génération du Volkswagen Caddy dans sa version officielle !

Adieu les rondeurs

La précédente monture du ludospace dérivé d’un utilitaire avait onze années de carrière et 1,5 million d’unités vendues au compteur, le temps de son remplacement était donc venu et attendu. Pour ce millésime 2015, la marque allemande ne bousculera pas les habitués, puisque les retouches esthétiques se portent essentiellement sur les optiques et boucliers.

Volkswagen Caddy 2015 vue 3-4 arriere Volkswagen Caddy 2015 profil Volkswagen Caddy 2015

La face avant adopte des formes plus rectilignes en adéquation avec le style de la Golf (voir notre essai), tandis que l’arrière se voit attribué des feux au dessin plus travaillé et d’une petite casquette au-dessus du hayon venant faire un peu oublier son origine « roturière ».

roulage Volkswagen Caddy 2015

A l’intérieur, les modifications ne sont pas flagrantes à l’exception des aérateurs rectangulaires et non plus circulaires, des poignées de porte et de la console centrale au dessin plus moderne. Il semble aussi que les rangements soient plus nombreux. Il pourrait sans problème s’agir d’un restylage, mais VW assure que nous avons affaire au nouveau Caddy.

interieur nouveau Volkswagen Caddy 2015 places arriere Volkswagen Caddy 2015

Multitude d’équipements de sécurité

Les nouveautés les plus intéressantes sont à chercher du côté des équipements de sécurité. Sur ce segment, le constructeur arrive à proposer de série le régulateur de vitesse et le freinage automatique jusqu’à 30 km/h baptisé « Front Assist ». En option, on trouve le régulateur adaptatif (ACC), le détecteur de fatigue, le pare-brise chauffant, … Un Renault Kangoo n’en propose pas autant.

Le Caddy en fourgonnette

Le Caddy en fourgonnette au premier plan

En outre, une caméra de recul, l’assistance au stationnement « Park Assist » et une nouvelle génération du système d’infodivertissement sont proposés.

Un 2,0 l TDI… de 75 chevaux !

Du côté des moteurs, le Volkswagen Caddy IV offre le choix entre quatre niveaux de puissance en diesel et autant en essence. Toutefois, pour les gros rouleurs, le 1,6 l TDI disparaît au profit d’un unique 2,0 l TDI de 75 ch, 102 ch, 122 ch et 150 ch. La baisse de consommation sur les diesel atteint jusqu’à 1,2 l/100 km. En essence, l’entrée de gamme est représenté par le 1,2  l TSI de 84 ch. En octobre prochain, un trois-cylindres 1,0 l de 102 ch fera son entrée pour se placer en-dessous du 1,4 l TSI de 125 ch. La transmission intégrale 4Motion et la boîte à double embrayage DSG demeurent au catalogue.

action VW Caddy IV

Des jantes assorties à la teinte carrosserie… original dirons-nous !…

action VW Caddy 4

A noter que la version au gaz naturel est un TGI de 1,4 l (contre 2,0 l auparavant). Son compresseur lui permet d’améliorer ses reprises, tout en réclamant jusqu’à 1,7 kg/100 km de moins que son prédécesseur pour 4,1 kg/100 km au total.

Commercialisé au printemps, le nouveau Caddy n’a pas encore communiqué ses tarifs qui devraient débuter aux alentours des 16 300 €.

Nouveau Nissan Juke Nismo RS : par ici les prix !

Nouveau Nissan Juke Nismo RS : par ici les prix !

Présenté en mars dernier, le Nissan Juke Nismo RS restylé n’avait pas encore communiqué ses performances, ainsi que ses tarifs que voici.

Puissance gonflée

Doté d’un style revu avec de nouvelles optiques, boucliers, calandre, jantes 18 pouces, … le Juke Nismo RS 2015 gagne également 18 ch supplémentaires de son 1,6 l DiG-T turbo essence, soit 218 ch (à 6 000 tr/min) au total en traction avant et boîte mécanique à 6 rapports. Cette dernière dont les rapports ont été raccourcis se voit couplée à un embrayage renforcé en plus d’un différentiel à glissement limité mécanique sur les roues avant, gage d’une meilleure motricité face aux 280 Nm de couple disponibles dès 3 600 tr/min. A noter que la version en transmission intégrale « All-Mode » se contente de 214 ch et 250 Nm. La boîte est automatique et possède 8 rapports qui peuvent être passés grâce aux palettes au volant de série.

vue 3-4 avant Nissan Juke Nismo RS 2015 arriere Nissan Juke Nismo RS 2015

Nissan a également profité de cette mise à jour pour améliorer son SUV sportif. La rigidité est accrue de 4 %… – est-ce que cela sera perceptible ? –, la direction a été retouchée pour un meilleur retour d’information pour le conducteur, la suspension a été changée et les disques de frein avant passent à 320 mm.

vue profil Nissan Juke Nismo RS 2015

La motorisation de 218 ch abat le 0 à 100 km/h en 7 s tout juste, soit 0,8 s de mieux ! En 214 ch, le score tombe à 8 s, soit un gain de 0,2 s. Les consommations respectives s’élèvent à 7,2 l (165 g de CO2/km) et 7,4 l (169 g de CO2/km) aux 100 km.

Prix en hausse

A l’intérieur, l’ambiance est sportive. Les sièges baquets Nismo (ou Recaro en option pour 1 200 €) et les différents habillages y contribuent. Le Pack Techno (option à 1 500 €) permet de recevoir des phares au xénon, les équipements de sécurité du Nissan Safety Shield (alerte de franchissement de file, surveillance des angles morts et détection des objets en mouvements) et le Nissan AVM donnant le droit à une vision caméra à 360 degrés.

interieur Nissan Juke Nismo RS 2015

La vitesse max est de 220 km/h en 4x2 et de 200 km/h en 4x4

La vitesse max est de 220 km/h en 4×2 et de 200 km/h en 4×4

habitacle Nissan Juke Nismo RS 2015

Disponible en trois couleurs (noir Métallisé, gris Perle et blanc Lunaire), le nouveau Nissan Juke Nismo RS commence à être livré aux clients. Le prix en 4×2 est fixé à 27 450 € (26 490 € auparavant) et à 30 750 € en 4×4 (29 790 € avant le restylage).

Nouvelle Mazda MX-5 : ses moteurs et bientôt en MPS ?

Nouvelle Mazda MX-5 : ses moteurs et bientôt en MPS ?

Présentée au début de mois de septembre dernier, la Mazda MX-5 n’avait pas tout dit de ses caractéristiques. A l’approche du salon de Genève, quelques essayeurs ont pu prendre en main le petit roadster. L’occasion de découvrir sa palette de motorisations et une éventuelle version sportive

Deux blocs atmosphériques…

Si les lignes de la petite propulsion (3,91 m de long) évoluent de manière significative par rapport à son prédécesseur, la proposition en matière de motorisations reste fidèle à ce que l’on connait. A savoir, des blocs essence atmosphériques d’une puissance modérée. Le client aura le choix entre un inédit 1,5 l Skyactiv-G proposant 131 ch à 7 000 tr/min – belles montées en régime en perspective ! – et 150 Nm de couple à 4 800 tr/min. L’autre choix est un 2,0 l Skyactiv-G de 165 ch et 210 Nm déjà vu sous le capot de la Mazda6. La boîte peut être manuelle ou automatique et elle possède dans les deux cas 6 rapports.

Mazda MX-5 2015 Mazda Miata 2015 vue profil Mazda MX-5 2015

Ainsi, le 1,5 l prend la place du 1,8 l qui développait 126 ch (- 5 ch), mais 167 Nm (+ 17 Nm). La voiture n’en sera pas moins performante, car entre temps celle-ci a suivi un régime minceur lui faisant perdre une centaine de kilos. Sa masse totale est maintenant d’une tonne. Cependant, il est certain que le plus petit des deux blocs demandera à être plus cravaché que le plus gros disposant de plus de couple.

interieur nouvelle Mazda MX-5 2015 habitacle Mazda MX-5 2015 compteurs Mazda MX-5 2015 coffre Mazda MX-5 2015

En revanche, nous n’en savons pas plus sur les performances. Sa date de sortie interviendra au cours de l’été 2015 à un prix de base estimé tout juste en-dessous des 25 000 €.

… et un moteur turbo ?

Kudo Hidetoshi, à la tête des relations publiques de Mazda, a indiqué qu’en interne ils sont en train d’analyser les acheteurs potentiels d’une version plus puissante de celle que l’on appelle aussi « Miata » ou « ND ». Sa durée de vie sera d’une dizaine d’années – quand même ! – et cela laisserait donc le temps d’envisager d’introduire une ou des mécaniques plus musclées. M. Hidetoshi a déclaré que pour conserver l’équilibre des masses à 50/50, le recours au turbo sera nécessaire. Une affaire à suivre pour cette future MX-5 MPS…

roulage Mazda MX-5 2015 roulage Mazda ND roulage Mazda MX-5 2015-2 action Mazda MX-5 2015

Pour rappel, nous vous avions déjà parlé des Mazda3 MPS et Mazda 2 MPS.

La Mazda MX-5 2015 en vidéos

La sonorité moteur, vraiment pas mal !

Retour sur les générations précédentes :

Nous avons approché la nouvelle Ford Focus RS !

Nous avons approché la nouvelle Ford Focus RS !

Après quatre ans d’absence, la Focus RS est de retour ! Abcmoteur était à la révélation officielle de la troisième génération tant attendue de la compacte sportive de Ford.

Dans la lignée

Dès le premier coup d’œil, la Ford Focus 2015 donne le ton. Sa face avant musclée ne se prive pas d’exhiber son gros radiateur au travers d’une bouche d’aération XXL. Les optiques bi-xénon de série sont acérées, tandis que le bouclier donne des allures de pistarde à cette auto à vocation mondiale. La calandre ovale reçoit du côté conducteur le logo « RS ».

Ford Focus RS 2015

avant Ford Focus RS 3

Ford Focus RS 3 face avant Ford Focus RS 3 optique nouvelle Ford Focus RS

De profil, la compacte est toujours aussi réussie. Les jantes à bâtons de 19 pouces chaussées de pneus Michelin Pilot Super Sport (235/35 R19) remplissent copieusement les passages de roue volontairement marqués. Les bas de caisse enveloppants assoient encore davantage la voiture.

vue profil nouvelle Ford Focus RS

Quatre teintes de carrosserie seront disponibles : Bleu, Gris, Noir et Blanc

aile avant nouvelle Ford Focus RS

A l’arrière, la nouvelle Focus RS est fidèle à sa double sortie d’échappement droite/gauche logée dans un diffuseur et à son énorme aileron surplombant le hayon fortement incliné.

vue 3-4 arriere nouvelle Ford Focus RS arriere nouvelle Ford Focus RS poupe nouvelle Ford Focus RS

Dans l’habitacle, il est impossible de passer à côté des deux sièges baquets Recaro et siglés RS. Pour le reste, les touches de sportivité sont assez discrètes avec un volant à méplat, un pédalier en aluminium et des manomètres au-dessus de la console centrale. Cette dernière accueille d’ailleurs l’écran tactile 8 pouces de la Focus restylée.

habitacle nouvelle Ford Focus RS 2015 interieur nouvelle Ford Focus RS 2015 volant compteurs nouvelle Ford Focus RS 2015

levier vitesse nouvelle Ford Focus RS 2015

Encore plus fun à piloter qu’une Focus RS 2 ?

Grande révolution pour la plus puissante des Focus, elle délaisse la traction avant pour une transmission intégrale ! Equipée d’un quatre-cylindres 2,3 l EcoBoost « de plus de 320 ch » atteints à environ 6 800 tr/min, la nouvelle venue vient donc se mettre en concurrence directe avec les Volkswagen Golf R et Audi S3 affichant toutes les deux 300 ch de leur 2,0 l TFSI. La future Honda Civc Type R est également à considérer. Une boîte manuelle à six rapports permettra de passer les vitesses.

proue Ford Focus RS 3

La Focus RS 3 gagne donc le moteur de la Mustang boosté au passage !

calandre Ford Focus RS 3

Ken Block Ford Focus RS 3

Ken Block nouvelle Ford Focus RS

Chez Ford Performance, on assure que la Focus RS 3 sera encore plus amusante et gratifiante à conduire que son prédécesseur. Les quatre roues motrices – quid du poids supplémentaire ? – offriront des passages en courbe plus rapides. Ken Block, bien connu pour ses acrobaties, a même participé au développement !

Tout n’est pas encore connu

La totalité des caractéristiques techniques, des prix – certains murmurent entre 32 000 et 35 000 € – et la date de lancement – sans doute fin 2015 – seront connus lors du salon de Genève (5 au 15 mars). Produite à Saarlouis, en Allemagne, la Focus RS millésime 2015 sera le 30ème véhicule à porter le badge RS depuis 1967.

diffuseur Ford Focus RS 3

Ford promet une sonorité travaillée et des détonations en provenance de l’échappement. Vivement les essais !

La Ford Focus RS 3 en vidéo

Quelques extraits de la conférence de presse avec notamment des passages musclés de Ken Block !

La nouvelle Focus RS en vidéo :

Nouvelle Opel Corsa : voici l’OPC !

Nouvelle Opel Corsa : voici l’OPC !

Les amateurs d’automobiles sportives ont de quoi être comblés cette semaine ! Quatre nouvelles voitures musclées ont été dévoilées depuis lundi. Et il y en a pour tous les goûts, avec la compacte Ford Focus RS (330 ch), le coupé Cayman GT4 (385 ch) et la supercar Ferrari 488 GTB (670 ch). Cette fois, il est question d’une citadine, à la puissance certes bien inférieure aux autos précédemment citées, mais qui n’a rien de ridicule dans sa catégorie.

La plus délurée des Corsa est de retour ! Son bloc 1.6 Turbo développe désormais 207 ch.

La plus délurée des Corsa est de retour ! Son bloc 1.6 Turbo développe désormais 207 ch.

Sous le capot de cette nouvelle Corsa OPC prend place un 1.6 Turbo ECOTEC de 207 ch. C’est un petit cheval de moins que la nouvelle Peugeot 208 GTi 30th (voir notre essai), mais sept chevaux de plus que la Renault Clio RS (voir notre essai). Par rapport à l’ancienne Corsa OPC « classique », c’est 15 ch de gagnés. Le couple maximum de 245 Nm est disponible sur une large plage, qui s’étend de 1.900 à 5.800 tr/min. Une fonction overboost permet d’avoir pendant quelques secondes 35 Nm de plus. La boîte de vitesses est une manuelle à 6 rapports. Le 0 à 100 km/h est réalisé en 6,8 secondes, soit 0,4 seconde de mieux que l’ancien modèle. La vitesse maxi atteint désormais les 230 km/h. Côté reprises, Opel annonce que la Corsa OPC cru 2015 passe de 80 à 120 km/h en 5ème en 6,6 secondes.

Opel Corsa OPC - 11 Opel Corsa OPC - 12 Opel Corsa OPC - 9

Le châssis a été abaissé de 10 mm par rapport à celui des Corsa normales. La nouvelle OPC est dotée d’une technologie d’amortisseur auto-réglable, qui adapte l’amortissement aux fréquences de rebonds enregistrées par la voiture. Les aides électroniques ont été adaptées à l’usage sportif : en mode « Compétition », l’antipatinage peut être inactif et l’ESP intervient plus tard ou est totalement coupé. Les ingénieurs ont revu la direction pour améliorer sa précision, sa réactivité et sa communication. La Corsa OPC est montée sur des jantes 18 pouces chaussées de pneumatiques Michelin.

Pour ceux qui souhaitent avoir une voiture plus radicale, Opel propose en option le Pack Performance. Celui-ci comprend, entre autres éléments, un différentiel multidisque à blocage mécanique Drexler, un freinage Brembo avec disques de 330 mm à l’avant…

Opel Corsa OPC - 2 Opel Corsa OPC - 3

Opel Corsa OPC - 8

L’esthétique a bien évidemment été revue. La Corsa OPC n’existe toujours qu’en version 3 portes. La face avant adopte une nouvelle grille de calandre et des prises d’air agrandies. Celles sur les côtés sont cerclées d’aluminium, créant un lien avec l’Astra OPC. Une petite fente est rajoutée en dessous du capot. Au niveau des flancs, on remarque de nouveaux bas de caisse. A l’arrière, l’OPC se reconnaît à son aileron au-dessus du hayon et à sa double sortie d’échappement. Parmi les détails distinctifs dans l’habitacle : les sièges Recaro, le volant à méplat, le levier de vitesses signé OPC ou encore un pédalier sport.

Opel Corsa OPC - 10 Opel Corsa OPC - 7 Opel Corsa OPC - 6 Opel Corsa OPC - 5

interieur nouvelle Opel-Corsa-OPC-2015

sieges Recaro Opel-Corsa-OPC-2015 Opel Corsa OPC - 1

La commercialisation de l’Opel Corsa OPC devrait avoir lieu au printemps 2015, tandis que son prix de vente est estimé 24 000 €.

La sonorité moteur de l’Opel Corsa E OPC

Abcmoteur est allé à la rencontre du Renault Kadjar

Abcmoteur est allé à la rencontre du Renault Kadjar

Lundi 2 février à partir de 16 heures a débuté la conférence de presse du premier SUV compact Renault. Un nouveau modèle baptisé Kadjar aux formes bien calibrées. Abcmoteur est allé le voir de plus près…

Des optiques travaillées

En observant de face le Kadjar, la grande calandre – très inspirée par le dernier Espace ! – et les blocs d’optique à led et au dessin travaillé lui assurent une forte présence. Bien entendu, il possède l’accastillage de tout baroudeur qui se respecte avec différentes protections en plastique localisées sur les boucliers, les bas de caisse, ainsi que les passages de roue. Les deux sabots prenant l’apparence d’aluminium foncé, les grandes jantes de 19 pouces au dessin sculpté et la garde au sol surélevée (190 mm) parachèvent le tout.

Renault Kadjar

Le Renault Kadjar dans une livrée Rouge Flamme déjà vue sur la Clio RS (voir notre essai)

avant Renault Kadjar

calandre Renault Kadjar

phare led Renault Kadjar

profil Renault Kadjar

Les nombreuses touches de chrome affirment la volonté de ce SUV de se positionner vers le haut de gamme

jante Renault Kadjar

Les jantes sont ici en 19 pouces. Leur dessin exprime la robustesse

Le résultat général est très plaisant à regarder, encore davantage qu’un Captur. Il vient d’ailleurs s’intercaler entre celui-ci et le Koleos qui aura un remplaçant contrairement aux rumeurs. Le Renault Kadjar est le cousin du Nissan Qashqai dont il partage la plateforme. Ce sont entre 30 et 40 % des composants qui seront communs aux deux modèles. Le Français se montre plus long et large que le Japonais en affichant 4,45 m de long, 1,84 m de large et 1,60 m, contre 4,38 m, 1,81 m et 1,59 m pour le Qashqai.

vue 3-4 arriere Renault Kadjar

arriere Renault Kadjar

vitrage Renault Kadjar

feu arriere led Renault Kadjar

Les feux arrière ont été soignés. Le Porsche Macan semble faire des émules…

sabot arriere Renault Kadjar

Il soigne ses passagers

Cela nous amène à parler de l’habitable. Comme à son habitude, le Losange devrait faire profiter les cinq occupants d’une habitabilité généreuse. D’ailleurs, on sait déjà que la banquette arrière fractionnable en 2/3 – 1/3 peut être rabattue à l’aide de poignées situées dans le coffre pour plus de facilité. Ce système appelé « Easy Break » est complété par une tirette permettant de mettre en position tablette le siège avant du passager. Côté volume de coffre, le Kadjar fait bonne figure en revendiquant 475 dm3, soit un chiffre supérieur aux 430 dm3 du Qashqai. Un Peugeot 3008 accueillant 435 dm3 ne fait guère mieux.

interieur Renault-Kadjar

siege Renault-Kadjar

La qualité de finition sera auscultée avec attention…

Au chapitre des équipement, le SUV reçoit notamment l’écran 7 pouces tactile d’info-divertissement « R-Link 2 », l’assistance au freinage d’urgence, la reconnaissance des panneaux de signalisation et une caméra de recul.

volant console centrale Renault-Kadjar

poignee maintien passager Renault-Kadjar

Quid de ses moteurs et tarifs ?

Comme vous pouvez vous en douter, Renault a décidé de ne pas tout dévoiler du Kajar. Ainsi, les motorisations et les tarifs sont aux abonnés absents. Seule la possibilité de choisir entre du 4×2 et du 4×4 a été mentionnée. En simple traction, le conducteur pourra tout de même bénéficier de l’Extended Grip qui améliora la motricité du train avant en conditions difficiles.

La molette de réglage pour la version 4x4

La molette de réglage pour la version 4×4

Les moteurs présents sous le capot seront très certainement repris au Qashqai. Le trois-cylindres 0,9 l pourrait également être de la partie pour les petits niveaux de puissance. La palette de moteurs devrait osciller entre 90 et 160 ch en essence et diesel.

Renault-Kadjar-9

Enfin, pour ce qui concerne son prix estimé, il se situe légèrement en-dessous des 23 000 €, de quoi se placer entre un Nissan Qashqai (21 990 €) et un Peugeot 3008 (23 400 €).

Renault-Kadjar-10

Pour en savoir plus sur celui qui sera produit dans l’usine espagnole de Palencia – mais aussi en Chine ! –, il faudra patienter jusqu’au salon de Genève (du 5 au 15 mars). La commercialisation du Kadjar débutera en France au mois de juin 2015.

Le Renault Kadjar en vidéos

La conférence de presse internationale… sous les confettis !

Le tour extérieur

Volkswagen Golf GTD SW : prise de muscles

Volkswagen Golf GTD SW : prise de muscles

Vous chérissez votre Golf, mais l’arrivée du petit deuxième vous oblige à voir plus grand ? Vous souhaitez conserver un minimum de dynamisme et de sportivité avec des consommations maîtrisées ? Volkswagen vous dédie sa Golf break, pour la première fois labellisée GTD.

T’as le look coco

Comme la Golf R SW (malheureusement non disponible en France) avant elle, la GTD SW reprend en tout point le look de la compacte (voir notre essai). A l’avant, on retrouve ainsi un bouclier menaçant et comportant de larges entrées d’air, des phares bi-xénon de série et un logo GTD sur la grille de calandre. De profil, on remarque les ailes élargies et les jantes de 17 pouces spécifiques. L’arrière, enfin, arbore des feux assombris et une double sortie d’échappement chromée. Un pack Sport & Design optionnel facturé 965 € permet d’avoir un sélecteur de profil de conduite, des jantes de 18 pouces, des étriers de frein peints en rouge et des vitres surteintées.

vue 3-4 avant Volkswagen Golf GTD SW vue profil Volkswagen Golf GTD SW

L’habitacle dispose de sièges sport, d’inserts et de garnitures noires, d’un volant avec décor en aluminium et de l’inévitable pommeau de levier de vitesses façon balle de golf. Peu de fantaisie donc, mais une rigueur à laquelle Volkswagen ne déroge pas.

Une puissance bienvenue

Comme sur la compacte, c’est le 2.0 TDI de 184 chevaux et 380 Nm de couple qui prend place sous le capot de la GTD SW. Il assure un niveau de performances honorable avec 0 à 100 km/h en 7,9 s tout en limitant sa consommation qui est donnée pour 4,4 L/100 km en cycle normalisé. La Golf dispose également d’une suspension surbaissée de 15 mm et d’une direction progressive pour un meilleur feeling de conduite.

avant Volkswagen Golf GTD SW arriere Volkswagen Golf GTD SW

La concurrence n’est pas en reste puisque les Peugeot 308 SW GT, Skoda Octavia Combi RS (voir notre essai) ou Ford Focus ST SW proposent également des motorisations diesels à la puissance très proche de la Golf GTD. Les tarifs de cette dernière ne sont pas encore communiqués pour la France, mais l’on sait qu’elle est déjà commercialisée en Allemagne à partir de 31 975 €. Le prix sera sûrement un peu supérieur dans l’Hexagone, plus proche des 34 650 € réclamés par la 308 que des 31 100 nécessaires à l’achat de la Focus.

La Volkswagen Golf GTD SW fera son lancement officiel au salon de Genève qui se déroulera du 5 au 15 mars.

La plus radicale des Lotus reçoit une boîte automatique

La plus radicale des Lotus reçoit une boîte automatique

Sur le marché depuis 2012, la Lotus Exige S a atteint en fin d’année le cap des 1 000 unités vendues. La bonne santé de la marque anglaise en 2014 devrait se poursuivre avec la commercialisation de l’Exige S Automatic qui vient de commencer.

Un tiers des ventes attendu pour la boîte automatique

Proposée en option contre 2 185 € (hors taxes), la boîte automatique installée sur l’Exige S (à partir de 67 190 €) est celle déjà utilisée pour l’Evora. Disponible sur le coupé, comme sur le roadster, cette nouvelle transmission à 6 vitesses permet selon Lotus d’améliorer le 0 à 100 km/h de 0,1 s à 3,9 s. Le changement d’un rapport à l’aide des palettes au volant demande 240 millisecondes, soit un temps légèrement plus long qu’une Lexus LFA ou une Nissan GT-R. D’ailleurs, le constructeur affirme que l’Exige S Automatic effectue le même chrono que son homologue en manuel sur le circuit d’essai maison (Lotus Hethel).

Le Race Pack optionnel permet d'ajouter un mode Race à la gestion de la boîte pour diminuer l'intervention du contrôle de motricité et de stabilité

Le Race Pack optionnel permet d’ajouter un mode Race à la gestion de la boîte pour diminuer l’intervention du contrôle de motricité et de stabilité

Le launch control fait aussi partie du Race Pack

Le launch control fait aussi partie du Race Pack

Cette boîte n’engendre pas de prise de poids avec toujours 1 182 kg sur la balance, tandis que les émissions de CO2 chutent de 235 g/km à 222 g/km pour une consommation moyenne de carburant de 9,6 l/100 km. En position centrale arrière, le V6 3,5 l d’origine Toyota conserve ses 350 ch et 400 Nm de couple.

vue 3-4 avant Lotus Exige S vue 3-4 arriere Lotus Exige S

Lotus espère accroître encore ses ventes en 2015 et écouler 1/3 de ses Exige S en automatique. Reste à connaître quel sera le résultat en terme de conduite sur cette auto forte en sensations !

Mercedes-Maybach Classe S : à partir de 145.800 €

Mercedes-Maybach Classe S : à partir de 145.800 €

Disparu une deuxième fois en 2012, Maybach est déjà de retour. Mais le label ultra-luxe de Daimler n’est plus utilisé en tant que marque à part entière. Il faut désormais le voir comme une excroissance de Mercedes, à la manière d’AMG pour les sportives. Maybach est ainsi utilisé pour désigner une nouvelle variante de la Classe S.

La Classe S monte encore en gamme avec cette déclinaison Maybach pour rivaliser avec la Rolls-Royce Ghost.

La Classe S monte encore en gamme avec cette déclinaison Maybach, rivale de la Rolls-Royce Ghost.

La grande berline de l’étoile monte donc encore en gamme (si, si, c’est possible) pour se rapprocher de la « petite » limousine de Rolls-Royce, la Ghost. D’ailleurs, avec ses 5,45 mètres de longueur, cette S dépasse l’anglaise de cinq centimètres.

La britannique garde cependant l’avantage en matière de mécanique. Elle est dotée d’un V12 de 570 ch alors que la Mercedes propose au mieux 530 ch dans sa version S600. C’est également un V12 qui officie, associé à une boîte automatique à 7 rapports. Mercedes propose aussi une plus « abordable » S500 équipée d’un V8 de 455 ch, avec boîte 9 rapports.

Maybach-Mercedes-Classe S-2 vue 3-4 arriere Maybach-Mercedes-Classe S

A côté de la Rolls, la Maybach serait presque donnée ! Quand la Ghost est affichée au tarif de 267.480 €, l’allemande débute à « seulement » 145.800 € avec le V8. En V12, elle franchit la barre symbolique des 200.000 € mais reste loin de la Rolls, avec 206.500 €. Sans surprise, le malus est maximal avec des rejets de C02 de 207 et 274 g/km. Mais 8.000 € en plus à ce niveau de gamme, c’est une broutille !

Par rapport à la Classe S Limousine, la Maybach est plus longue de 20 centimètres. L’écart de prix est de 22.000 € pour la S500 et 19.600 € pour la S600. On peut quasiment dire qu’en moyenne, le centimètre en plus est facturé 1.000 € ! D’un point de vue esthétique, hormis l’allongement, les changements visibles sont rares (insert chromé sur le montant central, badge sur le montant arrière…).

places arriere Maybach-Mercedes-Classe S sieges arriere Maybach-Mercedes-Classe S

A bord, c’est évidemment à l’arrière que la Maybach s’apprécie le plus. L’espace aux jambes est royal. De série, on trouve des sièges inclinables électriquement jusqu’à 43,5° avec un repose jambes. Ils sont chauffants et ventilés. La personne installée à droite peut reposer ses pieds sur un support qui se déploie électriquement à l’arrière du siège passager. Pour faciliter la conversation entre le chauffeur et les occupants arrière, il y a un système d’amplification vocale !

En option, il est possible d’équiper son auto d’un minibar pouvant contenir plusieurs bouteilles de champagne. Un petit plus facturé 1.380 €. Pour 2.850 €, on a une console centrale Businness avec un double porte-gobelet réfrigéré. En complément, pourquoi ne pas opter pour les deux flûtes à champagne, pour la modique somme de 3.850 € ! Côté look, les jantes forgées de 20 pouces à l’aspect brillant coûtent 4.700 €…

Lamborghini Huracan GT3 : au moins 620 ch pour le taureau italien !

Lamborghini Huracan GT3 : au moins 620 ch pour le taureau italien !

La Lamborghini Huracan, constituant l’entrée de gamme de la marque italienne, est proposée dans des versions plus radicales telles que la LP 620-2 Super Trofeo ou encore tout récemment la GT3.

Bodybuildée

La Huracan GT3 se distingue de la version standard par sa carrosserie affublée d’éléments aérodynamiques, elle est pensée pour un usage exclusivement sur circuit.

avant Lamborghini-Huracan-GT3

La lame avant au ras du sol, les pneus slicks, l’assiette abaissée, l’imposant aileron et l’énorme diffuseur arrière ne trompent pas sur la vocation de cette sportive. La couleur vert acidulé participe à renforcer cette allure de bolide survitaminé.

arriere Lamborghini-Huracan-GT3

La plus puissante des Huracan

D’ailleurs, parlons donc de la mécanique qui se cache sous cet impressionnant bestiau. Tout comme sur la LP 620-2 Super Trofeo dont il dérivé, c’est le V10 5,2 l d’un moins 620 ch qui répond présent – le constructeur de Sant’Agata Bolognese n’a pas précisé la puissance délivrée par le dix-cylindres qui sera sans doute revue à la hausse.

Lamborghini-Huracan-GT3-2

Une boîte séquentielle à 6 rapports se charge de canaliser les nombreux et fougueux équidés envoyés aux seules roues arrière. L’ABS et le contrôle de traction sont paramétrables directement depuis le volant. Le poids à vide de 1 239 kg promettant de belles performances.

Lamborghini-Huracan-GT3-3

Les pilotes pourront s’offrir la Lamborghini Huracan GT3 contre la rondelette somme de 369 000 € hors taxes.

Vidéo BLABLA

Les premiers roulages auront lieu en Italie sur le tracé de Monza au mois d’avril. Pour avoir déjà un aperçu de l’engin, voici la vidéo officielle :

La future Alpine dévoilée plus rapidement que prévu ?

La future Alpine dévoilée plus rapidement que prévu ?

Prévue pour 2016, la première Alpine du XXIème siècle restait suffisamment discrète pour ne pas dévoiler sa plastique et ses caractéristiques, mais le secret ne dure jamais très longtemps dans le milieu de l’automobile…

Une partie de la sportive révélée sur les réseaux sociaux ?

Vendredi matin, le compte Twitter non-officiel @Alpine_Planet a publié deux messages successifs contenant une partie de ce qui semble être la sportive tant attendue ! En y regardant de plus près, il s’agit en fait du concept-car Renault Alpine Vision Gran Turismo qui sera disponible dans le jeu vidéo de course du même nom, à savoir Gran Turismo 6.

teaser avant Renault Alpine Vision Gran Turismo teaser arriere Renault Alpine Vision Gran Turismo

@Alpine_Planet nous donne rendez-vous dans quatre jours pour en apprendre davantage. La communication officielle d’Alpine rentrerait à ce moment en marche ? Doit-on espérer découvrir un concept au salon de Genève en mars prochain ? Les bruits de couloir annoncent la révélation de ce concept au Festival de l’Automobile International, à Paris, le 27 janvier prochain. Nous pouvons déjà vous assurer que Abcmoteur y passera pour vous montrer sous tous les angles cette intrigante voiture !…

vue 3-4 avant Renault Alpine Vision Gran Turismo

Attention, ce concept n’assure en rien que la future Alpine lui ressemblera. Rien que le fait qu’il soit découvert ne sera pas retenu pour la production en série, Renault voulant une auto un minimum polyvalente

vue 3-4 arriere Renault Alpine Vision Gran Turismo

La fiche technique se précise

Presque simultanément, Auto Plus nous a apporté de nouveaux éléments sur celle qu’ils nomment « Alpine A120 ».

Ainsi, l’A120 serait motorisée par un moteur essence turbo en position centrale arrière. D’une cylindrée de 1,8 l pour quelques 300 ch, ce bloc sera une belle prouesse pour une si petite cylindrée, dans la même voie inaugurée par le 1,6 l THP de 270 ch du Peugeot RCZ R (voir notre essai). On parle même d’une version ultérieure encore plus pêchue de l’Alpine. Le conducteur disposerait d’une propulsion légère forte de 380 ch…

dessus Renault Alpine Vision Gran Turismo profil Renault Alpine Vision Gran Turismo

Son poids se situerait juste sous la tonne à 990 kg. Une valeur relativement élevée pour cette deux places d’une longueur de 4,10 m. Cela s’explique par l’abandon de la coque en carbone au profit de l’aluminium qui est plus facile à rentabiliser et aussi moins onéreux. Côté transmission, ce sera une boîte à double embrayage – gage de rapidité et de réactivité – possédant 7 rapports qui se chargera de distribuer la puissance aux roues arrière. Elle sera mise au point par l’Allemand Getrag.

avant Renault Alpine Vision Gran Turismo arriere Renault Alpine Vision Gran Turismo

Enfin, le prix de vente estimé est de 45 000 €. Une certaine somme que les performances et l’exclusivité de ce modèle devraient amplement justifier lors de sa commercialisation en 2016. La production prévisionnelle dans l’usine de Dieppe (Seine-Maritime) s’élève à 5 000 unités par an.

Sources : @Alpine_Planet, Auto Plus et Automoto

La Mercedes CLA Shooting Brake donne ses prix

La Mercedes CLA Shooting Brake donne ses prix

Après avoir été présentée au mois de novembre dernier, la Mercedes CLA Shooting Brake profite de ce début d’année pour dévoiler l’ensemble de ses tarifs et équipements. La marque à l’étoile ne traîne pas !

Pour l’arrivée du printemps

Déjà sur les chaînes de production de l’usine de Kecskemét, en Hongrie, le break allemand fera son entrée dans les concessions au mois de mars 2015, ce qui est relativement proche ! Ainsi, les commandes sont d’ores et déjà ouvertes !

Mercedes-Benz CLA 250 4MATIC Shooting Brake (X117) 2014Mercedes-Benz CLA 250 4MATIC Shooting Brake (X117) 2014Mercedes-Benz CLA 250 4MATIC Shooting Brake (X117) 2014

Le client aura le choix entre deux moteurs diesel et quatre moteurs essence. Pour les gros rouleurs, cela correspond aux 200 CDI de 136 ch et 220 CDI de 177 ch. Les amateurs de sans plomb pourront opter soit pour le 180 de 122 ch, le 200 de 156 ch, le 250 de 211 ch (en 4×2 et 4×4) ou encore la puissante 45 AMG tirant 360 ch de son 2,0 l turbo (en 4×4) ! Le prix de base étant fixé à 30 900 € avec le plus petit bloc essence.

Mercedes-AMG CLA 45 Shooting Brake (X 117) 2014

Trois niveaux de finition

Bonne nouvelle, Mercedes a eu la bonne idée de ne pas multiplier les finitions en conservant trois niveaux (Inspiration, Sensation et Fascination), ce qui est suffisant afin de ne pas perdre les acheteurs potentiels.

En Inspiration, nous trouvons donc dans la dotation de série les jantes alliage de 16 pouces,  les rétroviseurs électriques et chauffants, la climatisation manuelle, les sièges sport, la caméra de recul avec vue à 180°, le frein à main électrique, le régulateur/limitateur de vitesse et divers équipements de sécurité tels que le système d’avertissement de collision appelé « Collision Prevention Assist Plus ».

Mercedes-Benz CLA 250 4MATIC Shooting Brake (X117) 2014

La finition Sensation demandant 3 650 € supplémentaires ajoute des jantes alliage en 18 pouces, la climatisation automatique bizone, les feux de position à LED, les projecteurs bi-xénon et le pack Urban comprenant notamment la calandre diamant, une double sortie d’échappement et un diffuseur arrière avec insert chromé.

Mercedes-Benz CLA 250 4MATIC Shooting Brake (X117) 2014

Enfin, le haut de gamme Fascination nécessitant 8 400 € de plus permet d’obtenir le pack AMG qui se caractérise par un kit carrosserie et un habitacle plus sportif et le pack Sport donnant droit à des coques de rétroviseur extérieurs noires, des vitres surteintées, … On note aussi l’aide au parking active, le toit ouvrant panoramique, un châssis sport rabaissé, des phares à l’éclairage intelligent, des pneus à roulage à plat, …

La CLA A 45 AMG Shooting Brake reçoit encore d’autres équipements supplémentaires et une apparence plus musclée, ainsi qu’un intérieur avec des touches de rouge.

Mercedes-AMG CLA 45 Shooting Brake (X 117) 2014

Tous les tarifs par motorisations

En essence :
CLA 180 Shooting Brake – 122ch BVM6 : 30 900 €
CLA 200 Shooting Brake – 156ch BVM6 : 34 600 €
CLA 250 Shooting Brake – 211ch BVA7 : 40 350 €
CLA 250 Shooting Brake 4MATIC – 211ch BVA7 : 42 550 €
CLA 45 AMG Shooting Brake 4MATIC – 360ch BVA7 : 63 100 €

En diesel :
CLA 200 CDI Shooting Brake – 136ch BVM6 : 35 950 €
CLA 220 CDI Shooting Brake – 177ch BVA7 : 39 950 €

Ford Mustang : voici les prix !

Ford Mustang : voici les prix !

La nouvelle Mustang met notre patience à rude épreuve. On sait de manière officielle qu’elle sera commercialisée par Ford en France depuis sa première présentation, en décembre 2013 ! Mais le constructeur ne l’avait pas caché à l’époque : les premiers exemplaires arriveront dans les concessions mi-2015. Aujourd’hui, les choses deviennent concrètes puisque la firme à l’ovale bleu a ouvert les carnets de commandes de la bête !

Ford Mustang Cabriolet 2015-3

Evénement : la Mustang est enfin mise en vente en France… à des prix canons !

Il est donc possible dès à présent de commander la plus célèbre des autos américaines, sans passer par un spécialiste de l’importation et gérer une foule de démarches pour l’immatriculation dans l’Hexagone… qui font exploser la facture. On peut enfin acheter une Mustang comme n’importe quelle auto chez son concessionnaire Ford ! Enfin presque : seuls les showrooms « Ford Store » vendront l’auto. Il s’agit d’un nouveau type d’espace de vente pour la marque, qui commence à être déployé en Europe.

Il risque d’y avoir de la demande. Pas seulement parce que le modèle était très attendu et que son nom en fait rêver plus d’un mais parce que la Mustang est proposée à des tarifs agressifs ! Les rumeurs avaient vu juste même si on avait peur que Ford profite de la situation. Il n’en est rien puisque le ticket d’entrée est à 35.000 €.

Ford Mustang 2015-2 Ford Mustang 2015-4 Ford Mustang Fastback VS Cabriolet 2015

Pour ce prix, on a un modèle doté du nouveau bloc quatre cylindres 2.3 Ecoboost 314 ch, associé à une boîte manuelle 6 rapports. Dans cette configuration technique, la Mustang rejette 179 g/km de C02, ce qui induit un malus de 3.000 €. Mais quand on pense qu’une BMW 435i avec six cylindres 306 ch coûte 49.950 € en finition Lounge, avec un malus de 3.600 €, il n’y a pas photo. Evidemment, les blasons ne sont pas les mêmes… mais mince, c’est une Mustang quoi ! Elle risque bien plus de faire tourner les têtes qu’une Série 4 !

Ford propose aussi en France la version GT avec un bon gros V8 5.0 418 ch. Le prix de ce modèle est de 40.000 €. Bon, avec près de 300g/km de C02, le malus est de 8.000 € ! Cela met le V8 à moins de 50.000 €, un cas très rare chez nous ! Les deux versions sont proposées avec une boîte automatique à 6 rapports, facturée 2.000 euros.

habitacle Ford Mustang 2015 Ford Mustang Cabriolet 2015 Ford Mustang Cabriolet 2015-2

Ford met aussi en vente la version cabriolet. Celle-ci est dotée d’une classique capote en toile. Le surcoût par rapport au coupé est important : 4.000 € ! Mais la Mustang « ouverte » reste quand même très intéressante.

L’équipement de série comprend des jantes 19 pouces, une climatisation automatique bi-zone, un système de connectivité vocale SYNC 2 ou encore un écran tactile 8 pouces. On aura le choix entre dix teintes de carrosserie, avec notamment des couleurs vives comme le Triple Jaune ou l’Orange Compétition.

Les premières livraisons auront lieu en milieu d’année.

Future Ford Focus RS : c’est pour bientôt

Future Ford Focus RS : c’est pour bientôt

Voici encore une arlésienne ! La Ford Focus RS, dont on parle depuis déjà bien longtemps, semble ne jamais arriver ! Pourtant, pour découvrir la sportive à l’Ovale bleue, ce n’est maintenant plus qu’une histoire de quelques mois…

Rendez-vous à Genève

Selon les journalistes américains de Road & Track, la version haute performance de la Focus débarquera au salon de Genève au mois de mars prochain (du 5 au 15). C’est donc en Suisse que le constructeur lèvera le voile sur sa compacte épicée après avoir réservé Detroit pour ses GT, GT350R et F-150 Raptor.

Ford Focus RS 2016

Si jusqu’à aujourd’hui, nos photographes espions ont pu approcher le bolide sur le Nürburgring, la marque américaine garde bien évidemment toujours dans le secret le design de la prochaine Focus RS. Heureusement, des illustrateurs tels que X-Tomi Design entreprennent d’imaginer ce à quoi pourrait ressembler des futurs modèles afin de nous faire patienter (voir image ci-dessus)… Le rendu est plus que séduisant et il s’accommode très bien du récent restylage.

Changement de formule

Pour rappel, sous le capot de la future Focus RS, ce sera un quatre-cylindres essence EcoBoost de 2,3 l qui officiera. Déjà vu – et entendu – sur la dernière Mustang, il devrait développer ici entre 330 et 350 ch. Exit le cinq-cylindres atypique de la précédente génération, mais surtout la Focus RS devrait devenir une transmission intégrale au lieu d’une simple traction ! C’est du moins ce que les dernières rumeurs en date semblent indiquer…

Enfin, sa commercialisation est prévue pour 2016, tandis que son prix devrait tourner autour des 35 000 €.

A suivre…

Crédit illustration : X-Tomi Design

BMW prépare une version pistarde de la M4

BMW prépare une version pistarde de la M4

Si selon vous une M4 standard est un peu trop « gentille », BMW a pensé à vous en concoctant une version plus épicée de son coupé sportif. Nos photographes espions ont pu surprendre celle qui devrait s’appeler « M4 GTS »…

Une M4 plus radicale

Tout comme à l’époque de la M3 E92 et sa série « GTS » limitée à 250 exemplaires, la marque à l’hélice sortira une M4 GTS. Ici, le but est de ne plus faire de compromis avec du confort pour un usage quotidien, la M4 GTS sera d’abord pensée pour la piste.

BMW M4 GTS 2016

Esthétiquement, les modifications ne sont pas flagrantes pour le moment. On note la présence de camouflages à l’avant cachant sans doute un spoiler plus proéminent.

BMW M4 GTS

De profil, les jantes ne sont sûrement pas encore définitives, mais elles accueillent un système de freinage en carbone céramique que l’on retrouvera en série afin d’améliorer significativement l’endurance sur circuit après de fortes décélérations. En outre, il ne serait pas étonnant que BMW M Motorsport revoit le châssis avec, entre autres, une garde au sol réduite, une suspension plus rigoureuse, ainsi que des réglages spécifiques afin d’affûter le comportement de l’auto.

spyshot BMW M4 GTS photo volee BMW M4 GTS prototype BMW M4 GTS

A l’arrière, on remarque la présence d’un aileron sur la malle. Celui-ci est encore caché. Il permettra d’augmenter l’appui de la voiture à haute vitesse. Par ailleurs, les fins connaisseurs ne manqueront pas relever le nouvel échappement qui est monté sur le prototype. Le silencieux étant plus petit – le cylindre dépassant légèrement entre les quatre sorties –, le L6 ne devrait pas se faire prier pour se faire entendre (voir vidéo en fin d’article) !…

vue profil BMW M4 GTS

Une peinture exclusive sera réservée à la BMW M4 GTS à son lancement, les inscriptions sur les portières (« Safety Car – Official car of MotoGP ») n’étant pas vouées à être conservées pour la production en série

photo espion BMW M4 GTS M4 GTS

Enfin, du côté de l’habitacle, tout devrait être dépouillé afin de gagner du poids. Les équipements tels que la climatisation ou le GPS seront retirés et les poignées de porte devraient être remplacées par de simples lanières en tissu. Les deux seuls sièges de l’habitacle sont des baquets de marque Recaro avec harnais, tandis que la banquette arrière se voit remplacée par un arceau de sécurité qui viendra renforcer la rigidité de la caisse.

Plus de puissance ?

Sous le capot, certains misent sur une puissance identique pour le six-cylindres en ligne turbo, soit 431 ch et 550 Nm de couple. Lors de notre essai de la M4 sur le circuit du Bugatti, nous avions pu constater que la Bavaroise ne manquait pas de canassons et que le couple déboulait très fort ! Un gain de 20 ou 30 ch serait-il donc nécessaire ? Pas certainement, surtout que la cure d’amaigrissement permettra déjà d’obtenir de meilleures performances.

vue 3-4 arriere M4 GTS arriere M4 GTS

La commercialisation du bolide serait prévue pour 2016, tandis que son prix de vente dépasserait les 140 000 € !… Soit un surcoût de plus de 50 000 € par rapport à une M4 standard.

La BMW M4 GTS en vidéo

La sonorité n’est pas en reste !

Galerie photo

En fin d’année 2014, la M4 GTS avait également été aperçue notamment sur le Nürburgring :

Crédit photos : CarPix pour Abcmoteur