Jap’n’Car Festival : le Japon à l’honneur à Montlhéry

Jap’n’Car Festival : le Japon à l’honneur à Montlhéry

On l’avoue bien volontiers. A Abcmoteur, on aime bien retrouver ce lieu historique qu’est l’Autodrome de Linas-Montlhéry. Après Les Collectionneurs ont du Coeur le mois dernier, nous avons posé nos valises au pied de l’anneau pour assister à l’un des événements à thème organisés par Paris Auto Events (retrouvez tous leurs événements). Ce samedi, c’était l’automobile japonaise qui était mise à l’honneur avec le Jap’n’Car festival.

Des MX-5 en masse !

Pour une première édition, pas moins de 400 véhicules japonais inscrits sont venus investir les lieux. Parmi lesquels, une très large représentation de la mythique MX-5, ce roadster vendu à travers 4 générations à plus d’un million d’exemplaires. En effet, le club Mx5France profite de l’occasion pour souffler sa dixième bougie sur l’Autodrome ! Et on en a vu de toutes les époques (de 1989 à aujourd’hui), de toutes les couleurs, mais toutes issues de la même passion pour ce cabriolet aussi amusant qu’attachant. Parcourez notre galerie pour choisir votre favori !

Honda, Nissan, Toyota… Il y en a pour tous les fans de japonaises !

Le soleil, bien au rendez-vous, donnait plaisir à déambuler dans les allées d’exposants, composés des partenaires comme Autoworks Magazine, de différents clubs et de propriétaires de voitures japonaises. Honda était le seul constructeur venu officiellement monter un stand pour l’événement, afin de présenter les nouveautés de sa gamme et d’épauler les nombreux propriétaires de la marque présents à Montlhéry. En outre, différents plateaux étaient mis en place pour ouvrir la piste à ces japonaises énervées !

On vous laisse vous aussi déambuler dans nos galeries classées par marque, afin de retrouver vos préférées et de vous remémorer vos glorieuses heures de jeu sur Gran Turismo !

Quelques « ORNIS » de l’Empire du Soleil Levant

A noter la présence à ce premier Jap’n’Car d’une rare Infiniti Q60 parée d’une préparation spécifique du plus bel effet. Un coupé qui effectivement dénote au milieu de ses cousines Nissan pour notre plus grand plaisir. Cette marque mériterait vraiment à gagner en notoriété tant ses productions sont stylistiquement réussies (retrouvez nos photos de la compacte Q30).

Parmi les autos exposées, notre regard fut définitivement attiré par deux japonaises de course à la personnalité bien trempée: une Datsun 240Z et une Honda NSX. Sublimes !

Enfin, une part de la culture japonaise de l’automobile intègre ces sportives propulsion à moteur avant, préparées pour la pratique du drift. Et ça n’a pas loupé avec une démonstration de dérapages dans la ligne droite des stands du circuit de l’Autodrome. Une belle découverte au Jap’n’Car festival pour les non-initiés !

Météo favorable et excellente organisation ont contribué au succès de l’événement. Le public s’est massé dès le matin autour des voitures exposées et en bord de piste afin d’admirer les plus jolies et écouter les plus bruyantes automobiles nippones.

On regrettera l’absence de certains modèles emblématiques peut-être, ou la faible représentation de quelques autres comme la moderne Toyota GT86 / Subaru BRZ ou la légendaire RX-7. Néanmoins, ce fut un doux plaisir que de passer la matinée au pays du soleil levant.

Prochain event similaire : la Wagen Fest consacrée aux allemandes, qui se passera le 16 juin prochain !

Salon de Francfort 2015 : le programme des Asiatiques

Salon de Francfort 2015 : le programme des Asiatiques

Plus que quelques jours avant l’ouverture du Salon de Francfort 2015. Les nouveautés défilent, la tension monte ! Abcmoteur a décidé de faire le point sur le programme de ce grand show, en listant les nouveautés déjà annoncées, celles attendues et les surprises potentielles. Après les Français, le premium allemand, les généralistes allemands, les Anglais et les Italiens, dernier épisode aujourd’hui avec les Japonais et Coréens.

Honda

Après avoir enfin commercialisé toutes les nouveautés promises depuis des années (Jazz III, HR-V, Civic Type R), Honda souffle à Francfort. Le Japonais exposera tout de même des concepts inédits : l’un n’est qu’une Civic break revue pour plaire aux cyclistes, l’autre est nettement plus fun. Il s’agit d’un petit engin situé entre auto et moto, très judicieusement nommé « Project 2&4″.

Honda-Project-2x4

Infiniti

Lancement crucial pour Infiniti à Francfort. La marque exposera enfin la version de série de sa toute première compacte, la Q30. Une voiture mise au point avec l’aide de Daimler, et qui partage sa base technique avec la Classe A. Dommage d’ailleurs que de nombreuses pièces à bord soient reprises à l’Allemande. La version crossover QX30 sera dévoilée en novembre à Los Angeles.

Infiniti Q30

> Lire : L’Infiniti Q30 a sa première photo officielle ?

Lexus

Pas de première mondiale pour la marque premium de Toyota à Francfort, mais des premières européennes. Lexus exposera pour la première fois sur le Vieux Continent la nouvelle génération de son grand SUV hybride RX 450h, au look très original (on aime ou on déteste). Le public découvrira aussi la version restylée de la GS, la berline intermédiaire de Lexus, déclinée à l’occasion en version 200t avec un bloc turbo essence. Pour la nouvelle limousine LS, il faudra attendre le Salon de Tokyo en octobre.

Lexus Rx 2015 - 23

> Lire : Nouveau kimono pour le Lexus RX 450h

Mazda

Après avoir enchainé les nouveautés à un rythme effréné, avec le lancement depuis le début de l’année des nouvelles 2 et MX-5 ainsi que du CX-3, Mazda a un trou dans son plan produit. Mais la firme ne viendra pas les mains vides à Francfort : elle révélera un concept-car de… crossover, le Koeru. Pas sûr que cela attire les foules.

Mazda-Koeru-concept

Mitsubishi

Débuts européens pour l’Outlander restylé, notamment en version hybride PHEV. Une toute nouvelle face avant avec plus de caractère, qui devrait bien booster les ventes de ce véhicule familial.

IMitsubishi-Outlander-PHEV-restyle

Nissan

Un nouveau modèle et un concept-car pour la firme alliée à Renault. Le premier est la nouvelle génération du pick-up Navara NP300, qui pourrait susciter la curiosité du public français car ce modèle servira de base au Renault Alaskan. Mais le plus intéressant sera le concept Griz, qui est un crossover. Encore ? Oui… nous sommes avec le spécialiste du genre. Mais cette étude sera importante car elle annonce un véhicule badgé Z ! La sportive Nissan compacte de la fin de la décennie sera donc un SUV !

Nissan-Gripz concept

Subaru

Aucun programme annoncé par Subaru à Francfort.

Suzuki

Vous l’attendiez impatiemment, j’en suis sûr ! Suzuki viendra à Francfort avec sa nouvelle citadine Baleno, version de série du concept ik-2 vu à Genève en mars dernier. Cette auto au design ultra classique sera équipée d’un nouveau moteur trois cylindres 1.0 turbo.

Suzuki-Baleno

Toyota

Événement sur le stand de la firme japonaise. Toyota a réservé la primeur à l’Europe de la toute nouvelle génération de son modèle le plus emblématique : la Prius. Cette quatrième mouture n’innove pas vraiment sur le plan technique, même si Toyota promet du mieux en matière d’agrément et de consommation. En revanche, sur le plan esthétique, la Prius IV fait le pari de l’originalité. Toyota exposera aussi à Francfort une deuxième version de son concept C-HR, qui devrait être proche du modèle de série attendu au Salon de Genève 2016.

Toyota Prius IV

> Lire : Toyota Prius IV : garde-t-elle la tête ?

Hyundai

Pour Hyundai, le vrai événement à la rentrée est dans les concessions, avec le lancement d’un ambitieux Tucson. Mais il y aura d’autres nouveautés à Francfort, elles aussi typées SUV : la version restylée du Santa Fe et une déclinaison baroudeuse de la citadine i20, nommée Active. Autre découverte : un concept-car créé pour le jeu Gran Turismo.

Hyundai-Santa-Fe restyle

Le Hyundai Santa Fe restylé

Kia

Coup double pour Kia. La marque exposera en effet deux nouveautés à Francfort, ville où elle a son siège européen. La première a cependant un air connu, puisqu’il s’agît de la version Vieux Continent de la berline Optima. La seconde est vraiment inédite : le nouveau SUV compact Sportage. Un modèle très important pour Kia, car il est actuellement son best-seller de ce côté de l’Atlantique.

Nouveau Kia Sportage 2015 - 3

> Lire : Nouveau Kia Sportage : l’heure de la confirmation

Honda travaillerait sur une petite NSX ?

Honda travaillerait sur une petite NSX ?

La Honda NSX présentée en janvier dernier (lire : Honda NSX : l’arlésienne est enfin là !) ne sera pas à la portée de toutes les bourses avec un prix de base comportant six chiffres. Heureusement, une petite NSX serait sur les rails !…

Une baby NSX d’ici trois ans ?

Très peu de passionnés par la marque japonaise pourront concrétiser leur rêve de s’offrir la supercar hybride dont la commercialisation ne devrait plus tarder. Pour les autres, ils pourront probablement se consoler sur une variante basée sur le châssis de la NSX et utilisant le moteur quatre-cylindres 2,0 l de la Civic Type R (lire notre essai). Les Australiens de Motoring ont pu obtenir des informations d’une personne travaillant chez Honda. L’illustration d’Holiday Auto Magazine, visible ci-dessous, nous offre un très sympathique aperçu de ce à quoi pourrait ressembler la petite sœur de la NSX !…

Il est difficile de ne pas craquer !

Il est difficile de ne pas craquer !

Avec ce futur coupé et/ou cabriolet dont on pourrait découvrir un concept au salon de Detroit 2016 et la version de série deux ans plus tard, Honda se positionnerait face aux Porsche Cayman et Alfa Romeo 4C (et sans doute l’Alpine !). Le 2,0 l essence VTEC combiné à des blocs électriques développerait une puissance cumulée de 400 ch. Une boîte automatique à double embrayage se chargeant de faire passer au sol les équidés de la motorisation hybride grâce aux quatre roues motrices.

Chez Abcmoteur, on approuve ce retour aux sportives compactes permettant de se procurer des sensations à un coût relativement raisonnable. Si la baby NSX est proposée à un tarif naviguant aux alentours des 50 000 € et dispose de facilités à la préparation, il se pourrait bien qu’elle fasse fureur !

A suivre.

Essai Honda Civic Type R : nouvelle référence des tractions sportives ?

Essai Honda Civic Type R : nouvelle référence des tractions sportives ?

L’arrivée de la nouvelle Honda Civic Type R (FK2) se faisait attendre depuis longtemps au point que cela en devienne interminable. Après plusieurs concepts et teasings, la compacte japonaise est enfin sortie de l’ombre !…

drift Honda Civic Type R FK2-2

Tout sauf discrète et puissamment motorisée avec plus de 300 ch cachés sous son capot, la Civic Type R a dès le départ titillé notre curiosité chez Abcmoteur. Voyons donc ce que nous réserve cette sportive, voulant évincer toute la concurrence, au travers d’un essai routier et d’un test sur circuit !

Attention les yeux !

Qui peut rester indifférent au design de l’Honda Civic Type R millésime 2015 pensé pour l’aéro ? Personne, assurément !

Honda Civic Type R FK2

Honda, voici une marque avec des designers qui osent !

La Civic classique est déjà en quelque sorte un ovni sur le marché. En Type R, son allure devient encore plus féroce ! La face avant de notre exemplaire en rouge Milano (de série) exhibe fièrement son « H » sur fond rouge indiquant que nous avons affaire chez Honda à une version musclée. Les blocs d’optique étirés en imposent et sont soulignés par des feux de jour à diodes. La lame inférieure de couleur noire affûte ce faciès résolument agressif…

vue 3-4 avant Honda Civic Type R FK2

L’Honda Civic Type R fait partie des grands gabarits avec une longueur s’élevant à 4,39 m

avant Honda Civic Type R FK2

optique avant Honda Civic Type R FK2

calandre Honda Civic Type R FK2

La taille des grilles a été revue à la hausse pour éviter toute surchauffe

proue Honda Civic Type R FK2

Via des packs de personnalisation, on peut ajouter du véritable carbone, notamment sur les cerclages d’antibrouillard

optique Honda Civic Type R FK2

De profil, on se rend compte que la Civic Type R est bien moins haute qu’elle n’y paraît (1,46 m) grâce notamment à une garde au sol réduite. Avec ses poignées de porte arrière camouflées, elle tente de se faire passer pour un coupé. Les différentes ouïes, les jantes de 19 pouces noires avec liseré rouge logées dans des passages de roue élargis et les bas de caisse surlignés par du noir ne laissent planer aucun doute sur la nature de cette berline compacte…

profil Honda Civic Type R FK2

jante 19 Honda Civic Type R FK2

ouie laterale Honda Civic Type R FK2

Sous cet angle, on remarque le travail de refroidissement pour les freins

Cette excentricité arrive à son summum une fois le regard en face de la poupe ! L’aileron gigantesque, ainsi que les quatre sorties d’échappement de gros diamètre insérées dans un diffuseur emprunté au monde de la course couronnent le tout.

vue 3-4 arriere Honda Civic Type R FK2

3-4 arriere Honda Civic Type R FK2

arriere Honda Civic Type R FK2

aileron Honda Civic Type R FK2

Cet aileron n’est pas là uniquement pour faire joli, il a été étudié pour optimiser l’appui sur le train arrière à haute vitesse

echappement Honda Civic Type R FK2

logo Honda Civic Type R FK2

Pour ma part, jusqu’à présent je n’avais pas été convaincu par son style. Dans cette teinte et en pouvant l’observer tranquillement, j’ai changé d’avis ! Les lignes ne sont pas les plus belles qui soient, néanmoins cette voiture possède un caractère unique et bien trempé auquel on ne peut pas rester impassible. Ma partie préférée étant sans hésiter la face arrière complètement délirante !

Les générations précédentes : FN2 (2007-2011) en gris métallisé et encore avant en noire l’EP3 (2001-2005).

Un intérieur sportif, sans fioritures

L’intérieur de l’Honda joue sur le registre sportif, pas sur celui d’un habitacle raffiné. L’objectif est bien de mettre en conditions le conducteur dès lors qu’il franchit le seuil de porte.

contre porte Honda Civic Type R FK2

habitacle Honda Civic Type R FK2

L’aspect des aérateurs n’est pas valorisant. Honda aurait pu faire un effort

Le volant à la jante un peu épaisse possédant un indicateur de point milieu, le compte-tour trônant au centre du tableau de bord, le pédalier alu et la boîte manuelle au levier raccourci au maximum donnent le ton. La Civic Type R n’est pas là pour remporter un concours de qualité perçue – bien que les matériaux soient d’une qualité correcte –, mais pour procurer un environnement propice à une conduite virile, bien calé au fond du siège baquet !

volant alu Honda Civic Type R FK2

A son volant, on ne peut s’empêcher de penser qu’il s’agit d’une voiture d’ingénieur où les performances ont été le point essentiel du cahier des charge. L’absence de fioritures en témoigne

 

compteurs Honda Civic Type R FK2

Au rayon des aides à la conduite : alerte anti-collision frontale FCW, reconnaissance des panneaux TSR, surveillance des angles morts BSI et alerte de franchissement de ligne LDW sont au programme

pedalier alu Honda Civic Type R FK2

La position de conduite est bonne, mais on aimerait pouvoir enfoncer davantage le volant, tout comme descendre un peu plus l’assise qui a pourtant été abaissée de 20 mm sur la Type R.

interieur Honda Civic Type R FK2

Climatisation automatique, régulateur/limitateur de vitesse, rétroviseur réglables et chauffants électroniquement, Honda Connect avec écran tactile 7 pouces (mais pas de GPS de série), six haut-parleurs, phares LED, … l’équipement de série la Civic Type R est loin d’être ridicule. Surtout vu son prix de départ : 35 000 euros

 

places arriere Honda Civic Type R FK2

Seuls deux passagers peuvent s’installer sur la banquette arrière

 

coffre Honda Civic Type R FK2

Le coffre de 498 litres est l’un des plus volumineux de sa catégorie !

La Civic Type R fait-elle vraiment parler la poudre ?

Suite à ce tour du propriétaire, le message envoyé est particulièrement clair : la compacte nipponne est là pour faire parler la poudre ! Prenons donc son volant pour découvrir ce qu’elle nous réserve !

Premier contact sur route ouverte

Pour débuter cette rencontre avec la Japonaise, nous partons en binôme pour une boucle d’1 h 30 environ en Autriche, non loin de la frontière slovaque. Dès la mise en route du quatre-cylindres 2,0 l VTEC turbo, la sonorité grave et profonde nous rappelle que nous sommes à bord de la plus puissante Civic Type R jamais produite (l’ancienne ne disposait « que » de 201 ch…). Ici, ce sont 310 ch (à 6 500 tr/min) et 400 Nm de couple (de 2 500 à 4 500 tr/min) turbocompressés qui sont à la disposition du pied droit…

moteur Honda Civic Type R FK2

Dès les premiers kilomètres, j’apprécie l’agrément de conduite. On sent immédiatement qu’il s’agit d’une auto sportive avec une direction et plus globalement des commandes relativement fermes. Cependant, en milieu urbain la Civic Type R se conduit en toute facilité… Seul peut-être son amortissement piloté ferme, mais pas trop cassant, vient amoindrir le confort sans que ce soit insupportable.

conduite Honda Civic Type R FK2

Au lever de pied, on entend sans mal le bruit de la soupape de décharge. Amusant !

Une fois sur des routes dégagées, il est temps d’enfoncer à fond l’accélérateur ! La poussée, ponctuée de quelques remontées de couple, est bien au rendez-vous (0 à 100 km/h en 5,7 s), les passages de rapport à l’aide de la boîte manuelle rapide et précise sont un réel plaisir, tandis que le moteur se fait entendre tout en prenant des tours sans s’essouffler (rupteur à 7 000 tr/min). Il offre bien plus d’allonge qu’une certaine Renault Megane RS qui a le souffle plus court comme nous avions pu le constater lors de notre essai.

dynamique Honda Civic Type R FK2

La consommation théorique annoncée est correcte : 7,3 l en moyenne

dynamique Honda Civic Type R FK2-5

Cela dit, l’Honda manque peut-être d’un peu de caractère moteur en étant exigeant et surtout en comparant à ses aïeules atmosphériques. Il est vrai qu’au regard de sa plastique on attendait sans doute, à tord, d’avoir un monstre entre les mains…

dynamique Honda Civic Type R FK2-4

La Civic Type R à l’attaque du Slovakiaring !

Passons donc maintenant aux choses sérieuses en amenant notre bolide pour cinq tours sur le circuit du Slovakiaring ! Ce tracé rapide possédant de nombreux virages à 180 degrés s’étale sur une belle longueur en mesurant 5,9 km de long, soit un bon terrain de jeu pour la plus énervée des Civic…

paddock Honda Civic Type R FK2 paddock Honda Civic Type R FK2-2 Honda Civic Type R FK2 Slovakiaring

Les tours s’enchaînent avec simplicité. L’Honda Civic Type R est à son aise sur la piste. Le châssis vire quasiment à plat, ce qui participe à lui procurer une bonne agilité (poids à vide avec le plein de carburant : 1 382 à 1 397 kg suivant la finition), ainsi qu’un train avant précis (pneus Continental Sport Contact 6 spécifiques en 235 35 R 19). Le pédalier présente des pédales de frein et des gaz un peu trop espacées, ce qui ne facilite pas le talon-pointe. Heureusement, l’embrayage bien calibré et le levier de vitesse proche de la perfection (qui mériterait juste un peu plus de fermeté) donnent le sourire !

dynamique Honda Civic Type R FK2-10

Le sous-virage est plutôt bien maitrisé en prenant en compte qu’il s’agit d’une traction. La puissance passe sans problème sur sol sec

 

dynamique Honda Civic Type R FK2-7

Le couple répond presque toujours présent et offre des relances franches, ce qui demande un pilotage moins exigeant. On prend tout de même du plaisir à rester dans les hauts régimes avec ce VTEC !

L’autre point appréciable concerne la stabilité de l’auto à haute de vitesse. A 200 km/h (voir vidéos ci-dessous), la compacte reste parfaitement saine. Le travail inédit pour la catégorie sur l’aérodynamisme a porté ses fruits en permettant d’atteindre la Vmax de 270 km/h sans s’inquiéter. Le freinage qui est assuré par des disques ventilés et perforés de 350 mm avec étriers 4 pistons à l’avant et de disques de 296 mm à l’arrière tient la durée. Il se montre puissant comme il se doit en bloquant même les roues pendant de très courts instants. En outre, le train arrière ne se fait pas prier pour être mobile au freinage tout en étant gérable !…

 

dynamique Honda Civic Type R FK2-16

Le mode +R qui change la cartographie moteur, durcit la direction et allège les aides électroniques ne se perçoit pas franchement

Les premières impressions qui laissaient présager de belles capacités de pistarde pour l’Honda Civic Type R sont donc confirmées !

Que faut-il en retenir ?

Les plusLes moins
– une traction taillée pour le circuit tout en étant polyvalente
– prix compétitif avec un équipement fourni et actuel
– moteur turbo qui garde du souffle plus tard que la concurrence
– commande de boîte proche de la perfection
– quelques remontées de couple dans le volant
– amplitude de réglage du siège et du volant
– boîte qui pourrait être légèrement plus ferme
Modèle essayéPrix (hors options)
logo-hondaHonda Civic Type R GT37 400 €
Modèles concurrentsPrix (hors options)
logo-renaultnouvelle Renault-Megane-RS-275-TrophyRenault Megane RS Trophy – 38 000 €
logo seatSeat-Leon-Cupra-5pSeat Leon Cupra 280 ch – 34 965 €

Est-ce la nouvelle reine des compactes traction ?

Au terme de cet essai à la fois sur route et sur piste, l’Honda Civic Type R m’a convaincu. Certes, son esthétique lui vaudra certainement un certain nombre de détracteurs, mais elle a au moins le mérite de s’affirmer sans complexe et de se différencier. Surtout, cette allure a été étudiée pour obtenir un écoulement de l’air optimal. Outre ce sujet subjectif, la Nipponne propose une formule relativement radicale, aiguisée et génératrice de sensations tout en restant une auto polyvalente et bien équipée pour le quotidien. Ce qui n’est pas un compliment que l’on peut délivrer à toutes les compactes sportives du marché.

Honda Civic Type R FK2 Slovakiaring-2

Commercialisée au mois de septembre 2015 à partir de 37 400 euros pour notre modèle en finition GT (35 000 euros en finition de base), la Japonaise vend ses chevaux moins chers que sa rivale Française qu’est la Renault Megane RS Trophy (38 000 euros / 275 ch). La Seat Leon Cupra (34 965 euros / 280 ch) est moins onéreuse, mais elle vous fera moins frissonner en plus d’être discrète…

Jugeant cet essai trop court et nécessitant un approfondissement, j’espère pouvoir vous proposer sur Abcmoteur un comparatif circuit à la rentrée prochaine pour affronter la jeune Civic Type R face à la Megane RS Trophy faisant figure de doyenne !

Fiche technique Honda Civic Type R 310 ch BVM6

Informations générales
Commercialisationseptembre 2015
PaysJapon
Carburant/énergieessence
Prix du neuf35 000 €
Mécanique
Cylindréequatre-cylindres 2,0 l turbo
Puissance310 ch à 6 500 tours/min
Couple400 Nm de 2 500 à 4 500 tr/min
Transmissionavant (traction)
Performances
Vitesse max270 km/h
0 à 100 km/h5,7 s
Consommationcycle mixte : 7,3 l aux 100 km
Rejets de CO2170 g/km
Poids et mesures
Poids à vide1 382 kg
DimensionsL : 4,39 m / l : 1,87 m / h : 1,46 m
Réservoir50 litres
Volume de coffre498 à 1 214 litres
Pneumatique AV/AR235/35 R19 – 235/35 R19

 

La future Honda S2000 goûterait à l’hybride !

La future Honda S2000 goûterait à l’hybride !

Depuis maintenant six ans, les fans de la S2000 sont orphelins étant donné que Honda n’a pas donné de suite à son roadster sportif. Des rumeurs indiquent qu’il pourrait enfin revenir !

Est-ce encore une S2000 ?

Après des bruits de couloir annonçant un petit coupé Mercedes, c’est au tour de Honda de faire parler de la S2000, alors que récemment la marque présentait les NSX et Civic Type R. Les Australiens de Motoring nous informent que la Japonaise va devenir hybride comme le laissait le présager le concept Open Study Model (images ci-dessous) datant de… 2008.

Honda Open Study Model

Cela signifie donc que le constructeur ne semble pas particulièrement pressé de sortir une nouvelle génération de son cabriolet qui s’était fait notamment fait remarquer par son quatre-cylindres 2,0 l atmosphérique essence développant 240 ch dont le régime maximum se situe à… 9 000 tr/min ! Néanmoins, le lancement imminent de ses deux sportives citées ci-dessus nous laisse espérer que la tendance est en train de s’inverser.

arriere Honda Open Study Model

Pour en revenir à la future S2000, sa révélation pourrait intervenir d’ici 2018 ou 2019 selon nos estimations. A noter que les aficionados du modèles grinceront des dents, car le bolide ne sera plus une propulsion, mais une transmission intégrale, tandis que la suralimentation fera son entrée. Le bloc retenu serait le 2,0 l turbo de la Civic Type R ou un 1,5 l turbo dans le but de gagner en consommation – théorique ! – et en poids. Le moteur thermique serait relié au train arrière et les deux blocs électriques au train avant. La possibilité de rouler quelques kilomètres en tout électrique serait même offerte.

profil Honda Open Study Model

Enfin, pour ce qui concerne la puissance, celle-ci atteindrait aux alentours des 300 ch. Une boîte à double embrayage à 7 rapports se chargeant de faire passer la cavalerie prendrait la place de la boîte manuelle. On peut alors se demander si avec tous ces changements on peut encore parler d’une S2000 ? Honda aurait tort de se priver d’utiliser ce patronyme connu des passionnés dans le monde entier, mais ces derniers ne se laisseront sans doute pas berner…

A suivre.

Honda et les Asiatiques auraient le moins de pannes

Honda et les Asiatiques auraient le moins de pannes

Les questions autour de la fiabilité des constructeurs automobiles est un débat sans fin, chacun ayant son propre avis et ses expériences. Néanmoins, il faut reconnaître que Honda figure régulièrement sur le podium des classements listant les marques rencontrant le moins de pannes. Au Royaume-Uni, le Japonais occupe la place de numéro 1 depuis neuf années consécutives selon une assurance !

Un classement issu des statistiques d’une assurance

Pour savoir quelle est la marque et le modèle le plus fiable, le site What Car? nous indique que Warranty Direct analyse les 50 000 déclarations qui lui sont annuellement adressées pour des autos âgées de 3 à 8 ans. En utilisant ces critères, ce sont les constructeurs asiatiques, dont une grande partie de Japonais et un Coréen, qui occupent presque exclusivement le top 10 du classement. Seuls Chevrolet (dont une partie de ses modèles sont Coréens), Ford et Skoda arrivent à atteindre respectivement les positions 4, 6 et 8.

La Honda Jazz a le meilleur indice. Elle est suivie de la Mitsubishi Lancer, la Toyota Yaris, la Suzuki Alto, la Mazda MX-5, ...

La Honda Jazz a le meilleur indice. Elle est suivie de la Mitsubishi Lancer, la Toyota Yaris, la Suzuki Alto, la Mazda MX-5, …

Le trio de tête est composé dans l’ordre de Honda, Suzuki et Toyota. Les Français (dont l’image n’est pas bonne à l’étranger) oscillent entre la 12ème (Peugeot), 15ème (Citroën) et 21ème place (Renault). Cela dit, les Allemands sont encore moins bien lotis : 23ème pour Volkswagen, 28ème pour BMW, 32ème pour Mercedes ou encore 34ème sur 37 pour Audi…

Précision importante, pour classer les différents constructeurs, l’assurance utilise le kilométrage du véhicule, son âge, la fréquence de panne et le coût des réparations. Par conséquent, ce dernier paramètre pénalise d’office les marques haut de gamme qui sont onéreuses à réparer.

Le top 37 des marques les plus fiables selon Warranty Direct

MarqueMarque
1Honda20Seat
2Suzuki21Renault
3Toyota22Mini
4Chevrolet23Volkswagen
4Mazda24Rover
6Ford25Volvo
7Lexus26Saab
8Toyota27Land Rover
9Hyundai28BMW
9Nissan28MG
9Subaru30Jaguar
12Daewoo31SsangYong
12Peugeot32Mercedes
14Fiat33Chrysler
15Citroën34Audi
16Smart35Jeep
17Mitsubishi36Porsche
18Kia37Bentley
19Vauxhall

Pour découvrir plus de statistiques, le site officiel : reliabilityindex.com

Crédit photo : Manoj Prasad / Flickr

Honda S660 : une NSX de poche ?

Honda S660 : une NSX de poche ?

Au Japon, il y a une catégorie de voitures appelée « kei cars » rassemblant de petites autos fiscalement avantagées dans ce pays. La nouvelle S660 de Honda est taillée pour ce segment tout en ayant des velléités sportives.

Moins de 4 m de long et 800 kg

Vous connaissez l’Alfa Romeo 4C (voir notre essai) ou la Lotus Elise ? Ces deux petites bombinettes ont trouvé une nouvelle copine. La S660 avec son trois-cylindres essence turbo de 660 cm3 et 64 ch en position centrale arrière ne sera pas aussi performante, mais elle gardera cette esprit de voiture légère (aux alentours des 800 kg) à deux places. Une boîte manuelle à 6 rapports ou une boîte automatique CVT sont au choix.

Voilà une petite Honda particulièrement craquante qu'on ne verra malheureusement pas en France

Voilà une petite Honda particulièrement craquante qu’on ne verra malheureusement pas en France

La bande rouge rappellera la NSX à ses fans

La bande rouge rappellera la NSX à ses fans

action vue profil Honda S660

Conduite à droite, la S660 peut atteindre les 7 700 tr/min !

Conduite à droite, la S660 peut atteindre les 7 700 tr/min !

Certains imaginent déjà une variante S1000 avec la cylindrée correspondante et quelques 100 ch histoire de monter d’un cran, mais il est fort probable que cette Honda demeure réservée au marché nippon…

Premier essai en vidéo

L’essayeur ne parle pas notre langue, mais il a l’air d’être très heureux derrière le volant de la S660 !

La nouvelle Honda Civic Type R avec un prix agressif ?

La nouvelle Honda Civic Type R avec un prix agressif ?

On vous en parlait à l’ouverture du salon de Genève, Honda a finalement dévoilé une partie des caractéristiques de sa tant attendue Civic Type R. Seulement, il nous manquait encore le prix de cette compacte sportive de 310 ch…

Une Civic Type R nettement moins chère que ses rivales

Vendue à partir de 35 000 € tout rond (les émissions de CO2 ne sont pas encore connues et pourraient engendrer un potentiel malus écologique), la Japonaise se montre largement moins chère que la concurrence directe.

Honda Civic Type R Geneve 2015

La discrétion ? La Civic Type R ne connait pas !…

avant Honda Civic Type R Geneve 2015

profil Honda Civic Type R Geneve 2015

arriere Honda Civic Type R Geneve 2015

Crédit : Tim Dawkins

En traction, on a la Renault Megane Trophy R (275 ch pour 38 300 €) et en transmission intégrale la Volkswagen Golf R (300 ch pour 42 510 €). Seule une Seat Leon Cupra 280 se montre moins onéreuse en étant proposée à partir de 33 165 €.

aile avant Honda Civic Type R Geneve 2015

ouie laterale Honda Civic Type R Geneve 2015

echappement Honda Civic Type R Geneve 2015

jante Honda Civic Type R Geneve 2015

Autrement, à 35 000 €, la Ford Mustang (314 ch pour 35 000 €, émissions CO2 pour le moment inconnues) aura comme principal point faible le fait d’être moins habitable en étant un coupé à défaut d’être plus joueuse avec ses roues arrière motrices ? Le coupé Nissan 370Z (344 ch 32 900 €) est fortement pénalisé par son malus (+ 8 000 €…), mais dispose d’un V6 atmosphérique qui devient une exception dans la production automobile actuelle. Enfin, la Ford Focus RS (de 350 ch ?) sera également à considérer, la note – on parle de 35 000 € – sera sûrement proche…

interieur Honda Civic Type R Geneve 2015

Crédit : Tim Dawkins

volant Honda Civic Type R Geneve 2015

Crédit : Tim Dawkins

pommeau boite vitesse Honda Civic Type R Geneve 2015

Crédit : Tim Dawkins

En outre, il faut savoir qu’à 35 000 € la Civic Type R sera dépouillée lors de sa commercialisation à l’été 2015. Ajouter 2 400 € donne accès au pack GT qui comme son nom l’indique offre plus de confort avec la navigation, la climatisation bizone, le passage codes-phares automatique, la surveillance des angles morts, l’aide au stationnement avant et arrière, … Des options qui paraissent presque indispensables sur une cinq portes destinée à un usage quotidien ? Les premiers essais permettront d’y répondre !

Nürburgring : la Civic Type R dépose la Megane RS Trophy R !

Nürburgring : la Civic Type R dépose la Megane RS Trophy R !

Depuis déjà un moment, les constructeurs s’affrontent sur le Nürburgring pour détenir le meilleur temps au tour. La Megane RS (voir notre essai) avait conservé son record pendant quelques années, mais récemment les choses se sont accélérées et ce n’est pas la Honda Civic Type R qui compte faire de la figuration !

Un modèle de développement casse le chrono

En effet, alors que Seat avait battu la Megane RS au mois de mars 2014, Renault avait récupéré son titre quelques mois plus tard avec la version Trophy R et maintenant on apprend que la marque japonaise a encore placé la barre un peu plus haut !…

record nurburgring Honda Civic Type R

Le travail sur l’aéro de la Civic Type R a sans doute porté ses fruits !

Honda l’avait fortement sous-entendu à travers ses différentes annonces pour faire sentir l’arrivée de sa compacte sportive, la Civic Type R s’est bien appropriée le titre de la traction la plus rapide du Nürburgring ! Le modèle de pré-production qui a été utilisé en mai 2014 a franchi la ligne d’arrivée de la grand boucle allemande en seulement 7 min 50 et 63 centièmes, soit près de 4 s de mieux que la Megane RS Trophy R et près de 8 s de moins que la Leon Cupra 280 !

Certes, on pourra dire que le pilote Honda n’utilisait pas une Civic Type R de série (le record va d’ailleurs être tenté avec le modèle définitif) et que celle-ci possède plus de canassons que la concurrence (310 ch, contre 275 ch pour la Française et 280 ch pour l’Espagnole), mais détenir le meilleur chrono n’est pas anodin et met au défi… Seat ou Renault (avec la future Megane RS) vont-ils répondre ?

La Honda Civic Type R en vidéo

Pour regarder cet exploit, c’est par ici :

Honda Civic Type R : enfin prête, avec 310 ch !

Honda Civic Type R : enfin prête, avec 310 ch !

Mais oui, vous ne rêvez pas, la Civic Type R que l’on a sous les yeux est prête à rejoindre les concessions de la marque japonaise. Honda enchaînait depuis deux ans les concepts et teasers… à nous en lasser. Voici donc la version de série, qui sera commercialisée au cours du second semestre.

Après deux concepts, voici enfin la version de série de la nouvelle Civic Type R. Les Mégane RS et Leon Cupra tremblent déjà.

Après deux concepts, voici enfin la version de série de la nouvelle Civic Type R. Les Renault Mégane RS (voir notre essai) et Seat Leon Cupra tremblent déjà.

Le constructeur asiatique révèle enfin le nombre de chevaux cachés sous le capot. On savait depuis fin 2013 que l’auto allait inaugurer un nouveau moteur 2.0 litres essence à injection directe, avec distribution variable VTEC et turbocompresseur, de « plus de 280 ch ». Au final, il y en a 310, une valeur sans équivalent chez les compactes à traction. Le couple maxi est de 400 Nm. En bonne Type R, cette Civic aimera monter dans les tours avec un régime maximal de 7.000 tr/min. La vitesse maxi est de 270 km/h et il faut 5,7 secondes pour passer de 0 à 100 km/h. Le bloc est associé à une boîte manuelle à 6 rapports.

Honda Civic Type R 2015 - 16 Honda Civic Type R 2015 - 14 Honda Civic Type R 2015 - 13

La Type R cru 2015 est dotée d’un nouveau système d’amortisseurs adaptatifs quatre points, qui permet un contrôle permanent et indépendant de chaque roue. Le but : améliorer la tenue de route en limitant les transferts de charges sur les roues avant lors des fortes accélérations ou décélérations. La direction électrique a une double crémaillère, gage d’une meilleure réactivité. Le freinage est signé Brembo (disque de 350 mm à l’avant). Près du volant se trouve un bouton +R, qui active un mode radical en dopant la réponse des différents systèmes montés sur le châssis et la transmission. Le moteur est plus vif, la direction est plus directe, les suspensions sont raffermies…

Germany Germany Germany

Esthétiquement, la nouvelle Type R ne fait pas dans la discrétion. Mais les modifications servent autant le look que la fonction. La partie aérodynamisme a été très soignée, avec des tests poussés en soufflerie. Cette Civic a été perfectionnée sur les circuits du Nürburgring et de Suzuka. L’auto est dotée d’un fond presque entièrement plat. En associant cet élément à un grand diffuseur, Honda ventouse la voiture à la route. Un immense aileron a été monté sur la malle.

Honda Civic Type R 2015 - 5 Germany Germany

Pour réduire la portance et les turbulences, le dessin du bouclier avant a été soigné, et l’auto reçoit une lame avant et des jupes latérales très travaillées. Pour mieux faire circuler l’air dans le moteur, des ouïes sont rajoutées au niveau des ailes. Cinq couleurs de carrosserie seront disponibles, dont ce Blanc Championship. L’ambiance est aussi sportive à bord, avec des sièges enveloppants recouverts d’un tissu qui imite le daim, un levier de vitesses en alu et un volant inédit avec des touches rouges.

Germany Germany Germany Germany

Honda Civic Type R : la voici enfin totalement mise à nue !

Honda Civic Type R : la voici enfin totalement mise à nue !

La nouvelle Civic Type R est attendue de longue date et Honda a sans doute fait un peu trop durer l’attente pour sa sportive. Pour preuve, à la mi-février les photos officielles ne dévoilaient seulement qu’une partie de la compacte.

La Civic Type R 2015 surprise sur un pont élévateur

La communication de la marque japonaise s’est faite couper l’herbe sous le pied, puisqu’un lecteur de Worldcarfans a réussi à obtenir des clichés espions montrant le modèle tant attendu sans aucun camouflage que voici :

photo volee avant Honda Civic Type R 2015

Au final, on découvre que le constructeur reste fidèle au concept-car de la Civic Type R, mais malheureusement les impressionnants feux stop intégrés dans l’énorme aileron arrière ne sont pas conservés.

photo volee arriere Honda Civic Type R 2015

Pour le reste, c’est bestial et traité très sportif. A l’extérieur , on note une calandre franchement menaçante, des boucliers et jantes bien musclés, ainsi que quatre grosses sorties d’échappement. Pour l’habitacle, le rouge ressort sur les baquets siglés « Type R », le volant (avec rappel du point milieu) et les surpiqures. Le tout petit levier de vitesse devrait se manier à merveille, tandis que le frein à main mécanique permettra quelques acrobaties aux pilotes les plus avertis…

photo volee jante Honda Civic Type R 2015 photo volee interieur Honda Civic Type R 2015 photo volee baquets Honda Civic Type R 2015

La Honda Civic Type R 2015 pourrait être révélée lundi 2 mars ou bien, comme prévu initialement, le 3 mars prochain au salon de Genève.

Crédits photos : « DTM » pour WCF via Carscoops

Honda dévoile une nouvelle Jazz avec un seul moteur

Honda dévoile une nouvelle Jazz avec un seul moteur

Le marché européen verra débarquer cette année la troisième évolution du « minispace » Honda, la Jazz. Revue de fond en comble, elle vient remplacer la deuxième génération apparue en 2007.

Plaisante à l’extérieur, grande à l’intérieur

Il faut savoir qu’au Japon, la Jazz (commercialisée sous le nom de « Fit ») en est déjà à sa troisième génération depuis 2013. Il était donc grand temps que la version européenne suive le pas pour mieux s’intégrer dans la gamme Honda.

vue 3-4 avant Honda-Jazz-2015

D’emblée, on remarque que le petit monospace se dote d’un style beaucoup plus affirmé et dynamique que son prédécesseur. La face avant est assez proche de celle de la Civic et prend la forme d’un X. Les côtés sont également travaillés, avec des ailes avant prononcées et des nervures qui viennent souligner la ceinture de caisse et les bas de caisse et dynamisent l’ensemble. L’arrière change radicalement et arbore un pare-choc beaucoup plus agressif que précédemment, des feux qui remontent désormais le long de la vitre arrière et enfin un becquet de toit. Si la Jazz ne marque pas autant les esprits que l’avait fait la Mercedes Classe B au moment de sa sortie, elle dispose tout de même d’une plastique attrayante qui donne l’impression d’une montée en gamme.

vue 3-4 arriere nouvelle Honda-Jazz

Même remarque quand on découvre l’intérieur. La présentation est sérieuse et fait la part belle à la technologie. Ainsi, commandes tactiles et système d’infodivertissement Honda Connect (écran tactile de 7 pouces qui fonctionne sous Android et qui propose une connectivité complète pour les smartphones) promettent une expérience utilisateur agréable. Mais, ce que l’on retiendra surtout, c’est que la Jazz propose plus d’espace à bord grâce à une longueur accrue de 95 mm (+ 30 mm pour l’empattement). Le coffre y gagne directement et affiche désormais 354 litres, voire 884 litres avec les sièges rabattus (qui forment un plancher plat).

interieur nouvelle Honda-Jazz-2015

Une seule motorisation

Qui dit nouvelle génération dit mise à jour du châssis. Honda n’a pas fait semblant, puisque le constructeur annonce une structure plus légère et plus rigide (sans toutefois avancer de chiffres). La suspension a été revue pour plus de confort, ainsi qu’un meilleur comportement routier et du travail a également été fait sur l’insonorisation.

console centrale Honda-Jazz-2015

Côté moteur, le bilan est un peu plus décevant, puisqu’un seul bloc sera disponible au lancement de la Jazz. Il s’agit d’un 1.3 i-VTEC atmosphérique de 102 chevaux, couplé à une boîte manuelle à 6 rapports ou une transmission à variation continue CVT en option. Pas sûr que cela soit suffisant pour lutter face aux Ford B-Max et autre Citroën C3 Picasso. La Fit japonaise est disponible en version hybride-essence affichant une puissance cumulée de 130 chevaux et dotée d’une boîte à double embrayage et 7 rapports. Cette version devrait arriver prochainement en Europe, tout comme un inédit trois-cylindres 1,0 l turbo de 130 ch pour étoffer l’offre.

La nouvelle Honda Jazz sera disponible cet été, sans plus de précisions quant à sa commercialisation et à ses tarifs.

Le Honda HR-V est de retour

Le Honda HR-V est de retour

Le stand genevois de Honda va crouler sous les nouveautés ! Rien d’étonnant, la gamme européenne a beaucoup de retard à rattraper. La marque japonaise n’a en effet toujours pas lancé chez nous deux autos présentées au Japon en 2013 : la troisième génération de la Jazz et ce SUV urbain, nommé Vezel à domicile et rebaptisé HR-V en Europe (un patronyme déjà utilisé dans les années 1990). Ces deux modèles seront donc enfin visibles à Genève dans leur livrée européenne, aux côtés des nouvelles NSX et Civic Type R, elles aussi montrées avec leurs habits définitifs.

Dynamique et athlétique, ce HR-V devrait se faire remarquer dans la catégorie des petits SUV. On est loin des rondeurs de la 500X !

Dynamique et athlétique, ce HR-V devrait se faire remarquer dans la catégorie des petits SUV. On est loin des rondeurs de la Fiat 500X !

Avec un tel programme, Honda a décidé de prendre de l’avance et dévoile déjà en détail le HR-V. Si ce ne sera pas la nouveauté la plus médiatisée, il y a de fortes chances que ce soit la plus importante au niveau des ventes. Le HR-V rejoindra d’ici l’été l’une des catégories les plus en forme du moment sur le Vieux Continent. Et personnellement, je crois en ses chances pour une bonne raison : esthétiquement, l’auto fait envie.

Le HR-V est très différent de ses futurs rivaux avec une silhouette plus dynamique, inspirée par le monde du coupé. Le vitrage latéral réduit en forme de pointe, le toit plongeant ou encore la lunette inclinée flattent l’œil. L’engin a un petit côté boule de nerfs pas désagréable. Avec ses 4,30 mètres, il a un gabarit similaire à celui de l’Opel Mokka.

Italy Italy

La planche de bord est bien dans la veine des dernières productions Honda, avec des formes un peu tarabiscotées (bon, moins que dans la Civic, on vous rassure). La partie supérieure de la console centrale se prolonge vers le passager, qui a face à lui une barre de trois aérateurs. Il ne devrait pas manquer d’air. Le HR-V est équipé d’un écran tactile avec un système d’exploitation Androïd. Les commandes de la climatisation ont un aspect sensitif. Honda indique avoir soigné la finition : on ne manquera pas de vérifier cela à Genève.

Le HR-V ne misera pas que sur son look pour faire la différence. Il mettra aussi en avant une belle habitabilité et un sens pratique développé. La banquette sera astucieuse, pouvant rapidement se rabattre pour obtenir un plancher plat ou offrant la possibilité de relever les assises pour transporter verticalement des objets volumineux. Le coffre annonce un volume de 453 litres. La liste des équipements fait dans le classique (en 2015), avec système de freinage automatique en ville, alerte de franchissement de ligne ou encore lecture des panneaux de signalisation.

interieur nouveau Honda-HR-V-2015

Italy

En Europe, le HR-V ne sera proposé qu’avec deux roues motrices. Le client fera rapidement le choix pour le moteur, puisque Honda proposera un essence 130 ch et un diesel 120 ch. La boîte de vitesses est dans les deux cas une manuelle 6 rapports. L’essence sera disponible avec une boîte CVT. Aucun hybride n’est pour le moment au programme. Dommage, une telle version aurait avantageusement remplacée l’Insight !

Honda montre enfin sa nouvelle Civic Type R !

Honda montre enfin sa nouvelle Civic Type R !

Il aura fallu être patient pour découvrir la nouvelle Civic Type R ! Honda a pris son temps pour faire monter la température. L’attente est, en partie, terminée, puisque le constructeur s’est décidé à dévoiler partiellement sa compacte dans le coloris blanc Championship qui sera présente au salon de Genève (5 au 15 mars) !

Trois images prometteuses !

Ainsi, nous pouvons apercevoir une jante avant au dessin spécifique. En 19 pouces, celle-ci est équipée de freins Brembo à quatre pistons venant pincer des disques percés de 350 mm qui seront nécessaires pour freiner le bolide pouvant atteindre 270 km/h en vitesse de pointe ! Selon Honda, aucune traction sur le marché ne peut atteindre ce chiffre parmi la concurrence. Malheureusement, la fiche technique n’est pas plus complète, étant donné qu’on savait déjà que le moteur serait un quatre-cylindres 2,0 l Vtec Turbo.

Ces jantes de 19 pouces sont chaussées de pneus Continental en 235/35 ZR 19 91 Y

Ces jantes de 19 pouces sont chaussées de pneus Continental en 235/35 ZR 19 91 Y

La deuxième image concerne la face avant de la Type R qui semble très proche du dernier concept-car, une bonne nouvelle pour les amateurs de voiture au design très musclé ! La marque japonaise indique que beaucoup de travail a été réalisé sur l’aérodynamisme de la sportive lui permettant ainsi d’obtenir une grande stabilité à haute vitesse. On apprend également que l’aileron arrière apporte une présence visuelle forte à la voiture en plus de lui assurer un appui conséquent en roulant. En outre, du nombreux éléments viennent optimiser l’écoulement de l’air sur la carrosserie…

L'aéro apparaît comme l'un des points clé de la nouvelle Civic Type R équipée d'un fond plat telle une voiture de course !

L’aéro apparaît comme l’un des points clé de la nouvelle Civic Type R équipée d’un fond plat telle une voiture de course !

Espérons que le moteur ne sera pas en reste ! Le compte-tour, dont la zone rouge débute à 7 000 tr/min, placé au centre du tableau de bord annonce la couleur !

Espérons que le moteur ne sera pas en reste ! Le compte-tour, dont la zone rouge débute à 7 000 tr/min, placé au centre du tableau de bord annonce la couleur !

A suivre !…

Pour rappel, la vidéo teasing de l’Honda Civic Type R 2015 :

5 voitures commercialisées en 2015 qui valent le détour

5 voitures commercialisées en 2015 qui valent le détour

L’industrie automobile traverse sans aucun doute une période difficile et de mutation à cause notamment de la pollution et des nouvelles technologies. Pour autant, les nouveautés ne manquent pas pour attiser notre curiosité !… Voici la sélection d’Abcmoteur pour 2015.

Notre top 5 des autos immanquables pour cette année

En ne retenant que seulement cinq modèles, le tri n’a pas été facile. Parmi les sélectionnés, nous avons retenu une majorité de sportives, mais ce n’était pas un critère indispensable. Le choix se faisant sur l’impact de telle ou telle commercialisation et sur l’attrait du modèle. Dans la mesure du possible, nous essayerons de vous proposer les essais de ces autos sur Abcmoteur.

top nouveautes 2015

1. Ford Mustang (mi-2015) – L’Amérique arrive en Europe

L’événement de cette année, c’est sans conteste le lancement pour la première fois de la Ford Mustang en France ! Proposée à des prix très compétitifs (à partir de 35 000 €) et entièrement nouvelle, la muscle-car risque bien de faire des émules. La Chevrolet Camaro a maintenant une première véritable concurrente !

Ford Mustang Cabriolet 2015

2. Jaguar XE (juin 2015) – L’offensive du Félin face aux Allemands

Jaguar revient de loin. Mal en point, la firme anglaise se porte nettement mieux depuis son rachat. Elle s’aventure pour 2015 sur un terrain où la concurrence est ardue et dominée par le trio allemand formé par Audi, BMW et Mercedes : le segment D correspondant aux berlines familiales. Le constructeur a placé la barre très haut et mise gros sur ce lancement. La plateforme allégée, le moteur diesel inédit quatre-cylindres Ingenium de 180 ch et le dynamisme de la XE sont à étudier !

Jaguar-XE

3. Honda Civic Type R (mi à fin 2015) – La hache de guerre enfin déterrée ?

Dans l’univers des compactes sportives, la guerre est redoutable. Toutes ou presque, cherchent à revendiquer le meilleur chrono sur le très exigent circuit du Nürburgring. Ce chiffre ne faisant pas tout, la prochaine Honda Civic Type R – enfin ! – annoncée pour le salon de Genève (5 au 15 mars) devra être en mesure de bousculer les références que sont les Renault Megane RS (voir notre essai) et Seat Leon Cupra pour se faire une place. Les essais sont particulièrement attendus, tout comme le caractère du moteur turbo i-VTEC qui devrait s’approcher des 300 ch.

dessin Honda-Civic-Type-R-Concept

4. Mazda MX-5 (été 2015) – Retour aux sources

La Mazda MX-5 est un roadster propulsion qui connait un vrai succès depuis la première génération apparue en 1989. Pour le quatrième opus, la marque a allégé son auto, l’a raccourci et l’a rendu plus efficiente tout en conservant des moteurs atmosphériques relativement modestes (1,5 l 131 ch et 2,0 l 165 ch). Une auto sans superflu et amusante qu’il nous tarde d’essayer !

Mazda-MX-5 2015

5. Audi R8 (fin 2015) – Objectif : faire perdurer son succès

Ici, nous parlons supercar. Forcément, il est moins aisé de s’identifier à ce type de voiture que la plupart d’entre nous ne pourront jamais s’offrir. Cela étant, la R8 est une réussite en terme d d’efficacité, mais aussi de ventes, ce qui a beaucoup contribué à l’image de marque d’Audi. Ce modèle très populaire joue à fond son rôle de porte-drapeau. Sa remplaçante, dont la présentation officielle se fera au salon suisse dans un mois, aura la lourde tâche de rencontrer le même succès et d’améliorer les qualités de sa devancière, tout en se montrant toujours aussi compétitive face à ses concurrentes qui se sont affûtées entre temps et possédant une histoire bien plus longue sur ce marché (l’Audi R8 a été produite à partir de 2007). Un défi d’envergure !

Audi R8 2015

La future Honda Civic Type R se dégourdit les roues en Suède

La future Honda Civic Type R se dégourdit les roues en Suède

Aperçue en cavale depuis plus d’un an, la Honda Civic Type R profite des rigueurs de l’hiver suédois pour aller tester ses capacités en conditions extrêmes comme en témoignent les spyshots de nos photographes toujours à l’affût de modèles en cours de développement…

Patience, patience !…

Ainsi, les pilotes d’essai de la marque nipponne travaillent toujours d’arrache-pied afin de rendre leur Civic Type R la plus performante possible. L’aspect extérieur du bolide donne le ton avec une face avant que l’on devine menaçante derrière les camouflages, des bas de caisse marqués et surtout un énorme aileron sur le hayon ! Malheureusement, il semble que les feux stop ne se prolongeront pas sur cet attribut aérodynamique à l’inverse du concept dévoilé en septembre dernier… Toutefois, les quatre grosses sorties d’échappement sont bien présentes !

spyshot Honda Civic Type R photo volee Honda Civic Type R future Honda Civic Type R profil Civic Type R 2015 prochaine Honda Civic Type R

Pour le reste, bien entendu la barre de toit où deux projecteurs à leds sont fixés n’est là que pour le bon déroulement de ces tests hivernaux et ne sera pas conservée pour la version de série.

Entre 280 et 300 ch

Sous le capot, la Civic Type R accueillera un quatre-cylindres 2,0 l essence turbo i-VTEC. D’une puissance comprise entre 280 et 300 ch – 280 ch étant le plus probable –, la Japonaise autorisera à grimper jusqu’à plus de 7 000 tr/min à l’aide de la boîte manuelle à 6 rapports. De quoi aller titiller la Renault Megane RS (voir notre essai), la Seat Leon Cupra et la future Ford Focus RS !

Honda Civic Type R 2015 Civic Type R 2015 mulet Honda Civic Type R vue 3-4 arriere Civic Type R 2015 test proto Honda Civic Type R

Son arrivée sur le marché des compactes sportives se fera cet été et son prix de base devrait se situer aux alentours des 38 000, voire 39 000 €. Tout de même ! Des impatients ont déjà déposé 3 000 £ (près de 4 000 €) d’acompte afin d’être parmi les premiers livrés !…

Crédit : CarPix pour Abcmoteur

Honda NSX : l’arlésienne est enfin là !

Honda NSX : l’arlésienne est enfin là !

Il aura fallu dix ans à Honda pour présenter officiellement la remplaçante de sa mythique sportive NSX. Dix ans au cours desquels le constructeur a proposé le concept ASCC en 2007 puis le Acura NSX Concept en 2012 (Acura étant la division luxe de Honda, principalement vendue aux États-Unis et en Chine), qui préfigurait celle que vous avez sous les yeux. Après des mois de tests sur des circuits aussi exigeants que le Nürburgring, la voici enfin arrivée à maturité.

Au détail près

Ce que l’on ne savait pas en revanche, c’est que le NSX Concept serait à ce point proche de la version de série. Tout ou presque, sur la nouvelle venue, est issu de l’étude de style de 2012 : l’avant plongeant qui se termine en pointe, les phares très fins et étirés, les bas de caisse marqués ou encore les entrées d’air latérales, rien ne manque à l’appel. Bien sûr, certains éléments ont été légèrement modifiés  pour répondre à des contraintes techniques (ouïes sur le capot et rétroviseurs notamment), mais dans l’ensemble, c’est une copie conforme.

Acura Honda NSX vue 3-4 arriere Acura Honda NSX

Pour l’arrière de la voiture, c’est la même histoire : les feux, bouclier et extracteur sont directement repris du concept. Seuls les échappements en position centrale, façon Lamborghini Aventador, sont inédits. La silhouette trapue et bestiale n’est pas sans rappeler certaines de ses concurrentes, comme l’Audi R8 ou la McLaren 650S.

profil Acura Honda NSX jante Acura Honda NSX

L’intérieur se veut simple et dédié au conducteur. Ainsi, la console centrale présente assez peu de boutons et commandes, mais le volant en est bardé. Honda assure néanmoins que l’ergonomie a été particulièrement soignée et que la manipulation de l’ensemble est intuitive. Sur la planche de bord trône un large écran dédié au système dynamique intégré IDS qui permet de sélectionner entre  quatre modes de conduite : Standard, Sport, Sport + et Circuit. La sellerie biton est mixte et se compose de cuir et d’alcantara.

interieur Acura Honda NSX volant Acura Honda NSX sieges Acura Honda NSX

Quatre moteurs !

Cela peut paraître étrange, mais vous avez bien lu ! Honda a conçu sa GT comme une hybride, avec un moteur thermique et trois moteurs électriques. D’après la marque, le sigle NSX signifie New Sports eXperience (nouvelle expérience sportive) alors pourquoi pas ! Le premier et principal moteur, thermique, est un V6 biturbo à carter sec situé en position centrale arrière. Très compact, il est couplé à une transmission à double embrayage et 9 rapports.

avant Acura Honda NSX arriere Acura Honda NSX

A l’arrière se trouve également un deuxième moteur, électrique celui-ci, logé entre le V6 et la transmission. Enfin, les deux dernières unités électriques se trouvent sur l’essieu avant, ce qui fait de la NSX une quatre roues motrices. Honda promet une agilité hors pair grâce à cette architecture baptisée « SH-AWD » couplée à un système de répartition du couple instantané entre les roues, de manière à annihiler tout sous-virage. L’IDS mentionné plus haut agit sur la réactivité du moteur, la vitesse de passage des rapports, la fermeté du châssis et la sonorité du moteur. En mode Standard, la NSX peut même rouler en tout électrique sur quelques kilomètres. Pratique en ville !

mecanique Acura Honda NSX

Le freinage est confié à des étriers monobloc à six pistons à l’avant et quatre à l’arrière, pinçant des disques en carbone-céramique. La construction de la coque fait également appel au carbone et à des matériaux légers et très résistants comme l’aluminium.

moteurs Acura Honda NSX

Comme vous avez pu le constater, Honda ne révèle pour l’heure aucun chiffre quant à la puissance, au poids et au prix de sa GT. On estime qu’elle pourrait produire aux alentours de 550 chevaux pour environ 1 600 kilos, mais ces projections sont à prendre avec des pincettes. La NSX sera fabriqué à Marysville dans l’Ohio aux États-Unis, dans un tout nouveau centre de production de la marque. Les pré-commandes seront ouvertes cet été et les premières livraisons débuteront à la fin de l’année aux USA (mi-2016 en Europe). Le prix dépassera les 150 000 $, soit plus de 125 000 €. Vivement l’essai !

nouvelle NSX

L’Acura/Honda NSX en vidéo

Honda met à jour le CR-V pour 2015

Honda met à jour le CR-V pour 2015

Le SUV nippon en est à sa quatrième génération, qui est commercialisée depuis 2011. Il était temps qu’il profite d’un restylage et des dernières technologies de la marque pour rester dans le coup.

Regard acéré

Les évolutions concernant la carrosserie sont discrètes, mais assez notables pour qu’on puisse les identifier au premier coup d’œil.

nouveau Honda CR-V

C’est la face avant qui reçoit le plus gros des changements, notamment au niveau des optiques. Celles-ci s’avèrent plus fines pour un look agressif. La calandre suit le même chemin et ne dispose désormais que d’une seule baguette chromée, tandis que les antibrouillards ronds laissent place à des blocs rectangulaires aux angles saillants. Enfin, le bouclier est revu en partie basse, le sabot de protection ne remontant pas autant que sur la version actuelle.

Honda-CR-V-2015

Rien de nouveau de profil, où l’on retrouve les deux nervures qui courent le long de la carrosserie et qui participent au dynamisme du style.

L’arrière accueille des feux à LED légèrement revus et une baguette chromée qui n’est plus rectiligne.

Honda-CR-V-restyle-2

A bord, les occupants des places avant pourront profiter du Honda Connect. Ce système d’info divertissement, construit autour d’applications téléchargeables sur le Honda App Center, sera livré de série et comprend un écran tactile de 7 pouces. Caméra de recul, système audio avec radio numérique, interface Bluetooth ou encore connexion internet, le système se veut complet. Il sera possible d’opter en option pour un logiciel de navigation Garmin ou encore pour le MirrorLink, qui permet de dupliquer l’écran de votre smartphone (si compatible) sur l’écran de bord.

Honda-CR-V-Honda Connect-2

Un nouveau diesel

Sous le capot, le CR-V cuvée 2015 reprend une partie des mécaniques actuelles (2.0 essence 155 chevaux et 1.6 diesel 120 chevaux) et y ajoute un nouveau diesel. Cubant toujours 1.6, il propose néanmoins 165 chevaux et 350 Nm de couple. Il sera disponible uniquement avec la transmission intégrale.

Les émissions de CO2 restent toutefois raisonnables, puisqu’elles oscillent entre 130 g/km avec la boîte manuelle à six rapports et 135 g/km avec la boîte automatique. Cette dernière, entièrement nouvelle, dispose de neuf rapports pour favoriser la consommation, contre cinq pour celle qu’elle remplace.

Honda-CR-V-BVA9-2

Aucune date de sortie précise n’a pour le moment été communiquée et nous ne savons pas non plus si les tarifs vont changer avec l’arrivée de ce restylage. Les prochains salons automobiles devraient nous en apprendre plus.