Fiat de retour chez les compactes avec la Tipo

Fiat de retour chez les compactes avec la Tipo

L’une des vedettes de ce Salon de Genève 2016 est l’Opel Astra (lire notre essai). L’Allemande a reçu le convoité prix de Voiture de l’année. L’occasion de se rappeler que Fiat est le constructeur qui détient le record de titres, avec neuf autos distinguées. Parmi celles-ci, la première Tipo, en 1989, et le duo Bravo/Brava, en 1996.

Deux nouvelles carrosseries

Il fut donc un temps où l’Italien était réputé sur le marché des compactes. Mais depuis le début des années 2000, plus rien ne va. La Stilo n’a pas été un grand succès et la Bravo deuxième du nom, bien que dotée d’un style séduisant, a mené une carrière discrète. Aujourd’hui, malgré un joli passé sur le segment, Fiat n’a plus aucune légitimité chez les compactes. Et c’est comme s’il partait de zéro que l’Italien a levé le voile sur la nouvelle Tipo à Genève.

Fiat Tipo - 8 Fiat Tipo - 5

Ou plus exactement sur deux nouvelles carrosseries de la Tipo du 21ème siècle. Fiat avait tout d’abord dévoilé la variante berline en Turquie. Une silhouette très appréciée en Europe du Sud et de l’Est, mais pas vraiment à l’Ouest. Pour mieux coller à nos goûts, le transalpin propose donc maintenant une variante rabotée à hayon, ainsi qu’un break.

Argument prix

Conscient que venir affronter les Golf et 308 de manière frontale était mission impossible, Fiat a décidé d’attaquer le marché des compactes avec un positionnement précis : un véhicule sage aux tarifs canons. Si la grille de tarifs de ces modèles n’est pas encore connue, il ne fait aucun doute qu’il y aura un écart de plusieurs milliers d’euros avec les références du segment.

Fiat Tipo - 2 Fiat Tipo - 1

La Tipo, c’est selon Fiat « du contenu, pas de superflu ». Elle s’intègre à la ligne de produits « pragmatiques » de la marque, avec de la fonctionnalité et de la simplicité. Cela se ressent dans le design. La Tipo n’est pas moche, mais elle n’attirera pas les regards dans la rue. La 5 portes multiplie les faux-airs : les portières font penser à l’ancienne Série 1, les optiques à la Giulietta… Le break est plutôt agréable, avec une soute bien intégrée. Il mesure 4,57 mètres de longueur, soit 20 cm de plus que la 5 portes.

Connectivité à jour

Bonne nouvelle à l’intérieur : ces nouvelles versions ont une planche de bord légèrement revue par rapport à la berline turque. Le petit écran abrité sous une immense casquette en plastique dur est remplacé par un plus grand écran tactile de type tablette, de 7 pouces, avec le système connecté Uconnect Live. En téléchargeant une application sur l’App Store d’Apple ou Google Play, on a accès dans son auto à des services connectés, comme la musique en streaming. Voilà qui est nettement plus moderne.

Fiat Tipo 5 portes interieur Geneve 2016

Le haut de la planche de bord est légèrement rembourré. Mais tout le reste est dur. On ne peut pas trop en demander. En bonnes Fiat, ces Tipo mettent en avant une habitabilité de première classe. Les volumes de coffre ne sont pas en reste avec 440 litres pour la compacte classique et 550 litres pour le break.

Fiat Tipo - 4

Fiat Tipo - 7

La liste de moteurs fait dans le rationnel avec des blocs de milieu de gamme. Du côté du diesel, il y a le 1.3 95 ch et le 1.6 120 ch. Pour l’essence, on a le 1.4 16V 95 ch, le 1.4 T-Jet 120 ch et le 1.6 E-torQ 110 ch couplé uniquement à une boîte automatique 6 rapports. Le diesel 120 ch est proposé avec une boîte double embrayage.

Fiat Tipo - 3 Fiat Tipo - 6

Fiat 124 Spider : spaghetti wasabi

Fiat 124 Spider : spaghetti wasabi

Fiat a maintenant deux visages. Lorsque l’emblématique PDG du groupe FCA, Sergio Marchionne, a dévoilé la stratégie de ses différentes marques pour la période 2014/2018, il a expliqué que la maison mère aurait une gamme clairement divisée en deux.

Nom venu du passé

D’un côté, les produits sobres, fonctionnels, sans émotion particulière, dont Fiat est un spécialiste. Parmi ceux-ci, la Panda ou la nouvelle compacte Tipo. De l’autre, les autos « fun », avec l’incontournable famille 500… et (enfin) un produit plaisir qui n’est pas lié à la petite puce de la marque, un roadster !

Ce petit roadster est une version revue et corrigée du MX-5. La copie aura fort à faire face à l'originale !

Ce petit roadster est une version revue et corrigée du MX-5. La copie aura fort à faire face à l’originale !

Pour les plus jeunes, un tel véhicule peut sembler étonnant dans la ligne de produits Fiat. Mais la firme italienne n’en est pas à son premier spider ! Le dernier en date, la Barchetta, a pris sa retraite en 2005. Le plus célèbre reste… le 124 Spider, né dans les années 1960. Comme pour la 500, Fiat souhaite faire revivre une ancienne gloire.

Cousin du MX-5

Mais l’histoire de cette nouvelle version est assez rocambolesque. Au tout début du projet, cela devait être une Alfa Romeo ! La firme au trèfle s’était en effet alliée à Mazda pour proposer un dérivé du MX-5. Mais Sergio Marchionne a vite stoppé les manœuvres, expliquant qu’une Alfa devait être 100 % transalpine et produite en Italie. On a alors dit qu’Abarth allait récupérer seul l’auto… et c’est finalement Fiat qui le commercialisera en premier.

Fiat 124 Spider - 4 Fiat 124 Spider - 9 Fiat 124 Spider - 8

Mazda est toujours de la partie. Ce 124 Spider n’est d’ailleurs rien de plus qu’une MX-5 recarrossée. Toute la face avant a été revue. Par rapport au Japonais, elle est visuellement allongée. Comme la 500 n’est jamais loin, la 124 Spider adopte des optiques arrondies. Le bouclier intègre une double bouche, sans grande personnalité.

Habitacle 100 % japonais…

La partie arrière est aussi très différente de celle du MX-5. Si l’avant est plutôt rondouillard, la poupe se fait anguleuse, avec des feux rectangulaires. On a l’impression que les deux extrémités de l’auto ne vont pas ensemble ! De manière générale, ce 124 a un air plus costaud (qui a dit bouffi ?) que la MX-5.

Fiat 124 Spider - 5 Fiat 124 Spider - 10 Fiat 124 Spider - 3

A l’intérieur, découverte désagréable : rien n’a changé par rapport au roadster japonais. Fiat a juste apposé son logo sur le volant ! Alors, la planche de bord du MX-5 présente très bien, avec un agréable côté dépouillé, mais on voit mal comment Fiat peut nous vendre l’Italie à ce niveau ! En toute logique, la liste des équipements est identique.

… mais moteur italien

La base technique est également identique au MX-5. Ce qui n’est pas une mauvaise chose, la 124 Spider profitera des qualités de la Japonaise, très légère. Mais le cœur qui bat sous le capot est inédit. Fiat n’a pas repris les blocs de la Mazda. Il a monté un moteur issu de sa banque d’organes, un 1.4 essence de 140 ch. Il sera couplé au choix à une boîte manuelle ou une boîte automatique, toutes deux à six rapports et reliées aux roues arrière.

Fiat 124 Spider - 12 Fiat 124 Spider - 11 Fiat 124 Spider - 1

On ne pourra en dire plus car… Fiat n’en dévoile pas davantage ! L’auto a été présentée à Los Angeles dans sa version américaine. La 124 Spider semble d’ailleurs imaginée en premier lieu pour les USA. Mais elle sera bien disponible chez nous dans le courant de l’été 2016. La version européenne devrait être révélée au Salon de Genève en mars.

Fiat 124-Spider-15

Fiat 124 Spider - 2

La série anniversaire limitée à 124 exemplaires dans le monde

La série anniversaire limitée à 124 exemplaires dans le monde

La Fiat Tipo va revenir

La Fiat Tipo va revenir

Depuis un an, Fiat ne commercialise plus en France de berline compacte. Un trou dans sa gamme qui sera comblé dès 2016 avec la Tipo.

Retour de la berline compacte chez Fiat

Jusqu’en 2014, Fiat proposait la Bravo. Un modèle qui n’a jamais atteint ses objectifs de ventes et est tombé peu à peu dans l’oubli. Une petite déception au regard de son design à mon sens réussi. Heureusement, l’arrivée de la Tipo va permettre de choisir entre trois formes de carrosseries dans les concessions de la marque italienne. La Tipo qui débarquera à l’été 2016 sera en effet disponible en quatre portes, cinq portes à hayon et break.

Fiat Aegea - 5

L’AEgea s’appelle en réalité Tipo. Une appellation délaissée depuis 1995

Fiat Aegea - 4

Ce modèle à vocation mondiale, d’abord présenté au mois de mai dernier sous le nom de code AEgea, sera proposé à un tarif attractif qui reste pour le moment inconnu. Cette future rivale des Peugeot 308, Kia cee’d et Volkswagen Golf sera disponible avec des moteurs essence et diesel modestes allant de 95 à 125 ch. On devrait en apprendre davantage sur ses caractéristiques au printemps prochain.

Une illustration de la version à hayon (crédit : RM.Design)

Une illustration de la version à hayon (crédit : RM.Design)

interieur Fiat-Aegea

Le lieu de production est l’usine de Tofas de Bursa en Turquie. Les commandes seront ouvertes à partir d’avril 2016. Le salon de Genève lui permettra de s’offrir un premier contact avec le public européen.

La Fiat 124 Spider déjà à nu !

La Fiat 124 Spider déjà à nu !

Ce n’est un secret pour personne, Fiat présentera bientôt la 124 Spider qui est un petit roadster sur la base de la Mazda MX-5. Les premières photos sans aucun camouflage viennent de paraître !

Le futur roadster Fiat n’a presque plus aucun secret

Sur Abcmoteur, on vous parle déjà de la Fiat 124 Spider depuis un moment. Après des images virtuelles fort sympathiques et des photos d’un exemplaire lourdement camouflé, Worldcarfans nous permet de contempler l’Italienne dans son plus simple appareil !…

Fiat 124 Spider spyshot Fiat 124 Spider spyshot-2

Malgré l’utilisation de la plateforme japonaise de la MX-5, la 124 Spider arrive à se démarquer de sa future rivale, du moins extérieurement. Fiat a revu en profondeur la face avant qui est moins plongeante tout en donnant l’impression d’avoir un capot plus long. A l’arrière, les feux sont rectangulaires. Ils rappellent un peu ceux de la 500 restylée.

Fiat 124 Spider spyshot-3

Les deux sorties d’échappement pas trop volumineuses sont bien senties. Le cabriolet serait disponible avec un 1,4 l turbo d’environ 180 ch, quand la version Abarth utiliserait le 1,75 l des Alfa Romeo 4C et Giulietta QV pour une puissance aux alentours des 200 ch, voire un peu plus. Malheureusement, l’habitacle de la 124 Spider sera quasiment identique à la MX-5 si nous avons bien sous les yeux le modèle définitif. Le volant et la sellerie devraient être les rares éléments à différer entre les habitacles des deux autos…

La 124 Spider est ici équipée d'une boîte auto, mais une boîte manuelle pourra être choisie

La 124 Spider est ici équipée d’une boîte auto, mais une boîte manuelle pourra être choisie

La présentation officielle de la Fiat 124 Spider devrait avoir lieu en novembre prochain au salon de Los Angeles, tandis que la commercialisation se ferait lors du salon de Genève en mars 2016.

A suivre…

Salon de Francfort 2015 : le programme des Anglais et Italiens

Salon de Francfort 2015 : le programme des Anglais et Italiens

Plus que quelques jours avant l’ouverture du Salon de Francfort 2015. Les nouveautés défilent, la tension monte ! Abcmoteur a décidé de faire le point sur le programme de ce grand show, en listant les nouveautés déjà annoncées, celles attendues et les surprises potentielles. Après les Français, le premium allemand ou encore les Allemands, Espagnols et Tchèques généralistes, fin de notre périple européen avec les Italiens et Anglais.

Bentley

Evénement pour la firme britannique. Bentley viendra à Francfort avec son tout premier SUV. Dévoilé il y a quelques jours, le Bentayga est doté d’un W12 6.0 de 608 ch, ce qui en fait le 4×4 de série le plus puissant et le plus rapide au monde. C’est aussi le tout-terrain le plus luxueux et sans aucun doute le plus cher ! Voilà qui promet un beau duel avec son compatriote Range Rover.

Bentley Bentayga - 2> Lire : Bentley Bentayga : shocking ?

Jaguar

Autre marque britannique qui exposera en Allemagne son premier SUV : Jaguar. Mais le modèle du félin, nommé F-Pace, sera nettement plus abordable… et plus compact. Il rivalisera avec les Audi Q5 et Mercedes GLC. Pour l’instant, une seule image officielle de l’auto a été publiée. Pour en voir davantage et surtout connaître les informations techniques, il faudra attendre l’ouverture du Salon à la presse. Le F-Pace, qui comme son nom l’indique, s’inspire de la F-Type (lire notre essai), sera commercialisé courant 2016.

Jaguar-F-Pace profil

Land Rover

Pour le moment, c’est silence radio du côté de Land Rover. La marque n’a encore annoncé aucune nouveauté. Pourtant, elle en a bien une dans les tuyaux : la déclinaison cabriolet de l’Evoque, « teasée » officiellement dès le Salon de Genève ! Land Rover attend t-il l’ouverture du Salon pour le dévoiler… ou le réserve-t-il à un Salon plus ensoleillé, celui de Los Angeles (fin novembre) ?

Range-Rover-Evoque-Cabriolet> Lire : Le Range Rover Evoque perd la tête

Mini

Si Mini appartient au groupe BMW, son cœur est toujours britannique. Le Salon de Francfort 2015 marquera le début d’une nouvelle ère pour Mini avec la présentation du plus grand véhicule de son histoire, le Clubman III. Ce modèle est désormais un grand break à six portes, mesurant 4,25 mètres de long. Objectif de la marque : détourner des clients des compactes premium.

Mini-Clubman-II-3

> Lire : La Mini Clubman change de formule

Rolls Royce

Les firmes britanniques sont en forme à Francfort. Rolls Royce dévoilera lui aussi un nouveau modèle, ce qui lui arrive rarement compte tenu de sa petite gamme. Il exposera en première mondiale la Dawn, qui n’est autre que la version cabriolet de la Wraith. Une découvrable ultra luxueuse, que la marque décrit comme le modèle cheveux dans le vent le plus confortable du marché.

Rolls Royce Dawn - 11> Lire : Rolls Royce Dawn : une autre dimension

Alfa Romeo

Pour une fois, c’est Alfa Romeo qui va présenter au sein du groupe Fiat quelque chose de 100 % nouveau à Francfort. Et c’est même un sacré morceau, puisqu’il s’agit de la berline Giulia, qui marque le renouveau d’Alfa. Pour l’instant, seule la version sportive QV de 510 ch a été montrée. On espère donc découvrir le jour J le reste de la gamme, pour voir à quoi ressemble l’auto sans un kit carrosserie.

Alfa Romeo Giulia QV profil

> Lire : Alfa Romeo présente enfin sa nouvelle Giulia !

Ferrari

Avec Ferrari, pas de temps à perdre. Le coupé 488 a été dévoilé en mars au Salon de Genève, voici à Francfort la variante Spider ! Comme pour la 458, qui a servi de base, l’auto est dotée d’un toit rigide rétractable. Dans les entrailles, le nouveau V8 biturbo de 670 ch. Certains espèrent découvrir aussi la variante épicée de la 599, qui pourrait se nommer GTO. Mais Ferrari n’est pas vraiment du genre à dévoiler deux nouveautés dans le même Salon.

Ferrari 488 Spider - 6

> Lire : La Ferrari 488 ôte son toit

Fiat

Fiat va sûrement mettre en avant à Francfort sa « nouvelle » 500. Mais celle-ci a été présentée début juillet et est même visible depuis un mois et demi dans les concessions. Il y aura donc un fort air de déjà vu. Aucun inédit n’est annoncé pour l’instant, et s’il y en a, ils devraient tourner autour de la 500 ! De son côté, le 124 Spider devrait être montrée fin novembre à Los Angeles. Reste la division sportive Abarth, qui pourrait elle aussi exposer sa 500 mise à jour et pourquoi pas la version épicée de la 500 X.

Nouvelle Fiat 500 - 10> Lire : La Fiat 500 se remaquille

Lamborghini

L’info a été confirmée il y a quelques jours : la firme au taureau viendra à Francfort avec la variante Spyder de son Huracan. L’actu est donc très « aérée » pour Lamborghini, car cette présentation fera suite à la révélation de l’Aventador SV Spyder ! L’Huracan sans toit arrivera sur le marché près de deux ans après le coupé. Ceux qui sont intéressés devraient déjà réserver leur auto, car les délais de livraison vont vite exploser.

Lancia

Triste événement sur le stand de la marque italienne. Celle-ci devrait présenter à Francfort sa dernière nouveauté : l’Ypsilon restylée. La citadine chic italienne adopte une nouvelle calandre et un nouveau bouclier avant. Elle met aussi sa connectivité à jour.

Lancia-Ypsilon restylee 3-4 avant

Maserati

Aucun programme pour Maserati. La marque va-t-elle créer la surprise au dernier moment en révélant son premier SUV ?

La Fiat 500 se remaquille

La Fiat 500 se remaquille

Fiat fait une petite entorse à sa sacro-sainte règle du 4 juillet ! Cette date est très importante pour la firme italienne puisqu’elle correspond à l’anniversaire de la première 500, née en 1957… et à celui de la moderne, apparue pile 50 ans après. La marque nous avait donc encore donné rendez-vous cette année le jour de la Saint Florent pour la présentation de la nouvelle version. Mais se rendant compte que les retombées médiatiques seraient moindres un samedi, Fiat a levé le voile sur l’auto avec un jour d’avance !

Des détails qui font toute la différence !

Bon, le mot « nouvelle » est exagéré, vous l’avez vite compris en regardant ces premières images officielles. Lancée il y a maintenant 8 ans, la 500 réussi l’exploit de toujours attirer du monde dans les concessions. Il n’y avait donc pas urgence à travailler sur une grosse refonte. Mais pour ne pas voir la courbe des ventes trop plonger, il fallait tout de même apporter une touche de fraîcheur. Et le résultat est réussi.

Des retouches subtiles qui à n'en pas douter suffiront à relancer les ventes.

Des retouches subtiles qui à n’en pas douter suffiront à relancer les ventes.

La face avant a été modifiée par petites touches. Il y a de nouveaux projecteurs additionnels, qui intègrent une signature lumineuse faisant référence à la forme des « 0 » du logo 500 (rien n’est jamais fait au hasard). La fente sous la calandre a été modifiée. La bouche principale hérite sur les versions haut de gamme d’un nouvel habillage avec des petits points brillants. Les baguettes chromées autour de la plaque d’immatriculation ont été supprimées et remplacées par des moustaches plus petites.

Enfin l’heure du tactile

A l’arrière, la transformation la plus visible se situe au niveau des feux. Ils sont désormais constitués d’un cadre rouge avec au centre un insert couleur carrosserie. Un petit rien qui change tout ! Le bouclier a également été redessiné. La 500 millésime 2016 reçoit aussi de nouveaux dessins de jantes alliage 15 et 16 pouces et sa palette de coloris accueille les teintes Corallo Rouge et Opéra Bourgogne.

Nouvelle Fiat 500 - 17 Nouvelle Fiat 500 - 12 Nouvelle Fiat 500 - 14

A l’intérieur, il y a une grande modification : la partie supérieure de la console centrale a été entièrement revue. Les aérateurs sont maintenant verticaux et font de la place à un écran 5 pouces (tactile sur les versions hautes). Toutes les 500 sont dotées de prises USB/AUX, du Bluetooth (important depuis l’interdiction des oreillettes au volant) et de commandes vocales.

Moteurs inchangés

Le système Uconnect Live permet de profiter des applications de son smartphone directement sur l’écran de la voiture. Les habitués remarqueront la présence d’un nouveau volant. L’instrumentation en partie numérique n’est pas nouvelle : elle était déjà disponible depuis l’année dernière.

Nouvelle Fiat 500 - 5 Nouvelle Fiat 500 - 6

Fiat-500-restylee 2015 interieur

Techniquement, pas grand chose à signaler ! Fiat indique juste que les suspensions ont été revues. La palette de motorisations est la même. L’entrée de gamme est dotée d’un 1.2 de 69 ch. Il y a ensuite le deux cylindres 0.9 litre TwinAir, décliné en 85 et 105 ch. La 500 est toujours proposée avec un bloc diesel 1.3 Multijet 95 ch. Elle et sa sœur Panda sont désormais les seules citadines disponible avec du gazole.

Les prix

Au final, point de révolution. Mais Fiat l’a joué malin. Un peu comme avec les produits high-tech, ceux qui ont déjà une 500 voudront la toute dernière version. Et cette clientèle se cumulera avec les nouveaux convertis. C’est donc reparti pour quelques années de succès ! Les carnets de commandes sont déjà ouverts.

Les prix Essence :

– 1.2 69 ch > Pop : 12.490 €, Popstar : 13.590 €, Lounge : 14.490 €, Club : 15.990 €

– 0.9 TwinAir 85 ch > Lounge : 16.090 €, Club : 17.590 €

– 0.9 TwinAir 105 ch > Lounge : 16.840 €, Club : 18.340 €

 Les prix du diesel seront connus ultérieurement.

La Fiat 124 Spider surprise pour la 1ère fois !

La Fiat 124 Spider surprise pour la 1ère fois !

Il y a deux mois de cela, Abcmoteur vous parlait de la venue future d’un cabriolet basé sur la Mazda MX-5 dans la gamme Fiat (lire : Le cabriolet rétro de Fiat révélé fin 2015 !). Grâce au site internet The Truth About Cars, nous sommes en mesure de vous présenter les clichés du premier prototype qui a été aperçu en cours de tests.

La 124 Spider cachera sa parenté avec la MX-5

Le segment restreint des petits cabriolets légers en propulsion va prochainement voir arriver une nouvelle protagoniste : la Fiat 124 Spider ! Sur les photos volées visibles ci-dessous, on peut découvrir celle qui devrait être dévoilée en fin d’année 2015 et plus précisément lors du salon de Francfort (du 17 au 27 septembre). Elle sera également par la suite à Los Angeles (du 17 au 29 novembre).

Attendons de découvrir les images officielles, mais le porte-à-faux avant paraît un peu démesuré au regard de reste de l'auto

Attendons de découvrir les images officielles, mais le porte-à-faux avant paraît un peu démesuré au regard de reste de l’auto

L’Italienne se différencie de sa cousine japonaise avec une proue et une poupe spécifiques. A l’avant, on remarque immédiatement ce long nez, ainsi que des optiques de plus grande taille. A l’arrière, il ne semble pas y avoir de crise de croissance. Les feux sont plus gros et la fin du coffre semble plus verticale. En revanche, pour le profil l’apparence est beaucoup plus similaire avec des portes et vitrages quasiment identiques.

Fiat 124 Spider prototype vue 3-4 arriere

Le faible poids donné aux alentours de la tonne ne demandera pas de mécanique puissante pour s’amuser au volant de la 124 Spider que l’on espère joueuse

Enfin, sachez que sous le capot de la 124 Spider – l’appellation reste à confirmer – ce devrait être un quatre-cylindres 1,4 l turbo existant déjà dans la gamme Fiat, notamment sur la 500. Le nombre chevaux s’élèverait environ à 140 et une boîte à 6 rapports sera disponible en transmission manuelle. Une boîte à double embrayage ou en automatique est aussi évoquée. Ce dernier point restant à confirmer.

A suivre.

Des documents en fuite sur la nouvelle Fiat 500

Des documents en fuite sur la nouvelle Fiat 500

Hier, Florent vous détaillait les principaux événements et nouveautés attendus dans l’agenda auto du mois de juin 2015. En l’espace de 24 heures, certaines choses ont déjà changé. Par exemple, on vient d’apprendre que la présentation officielle de la Fiat 500 restylée aurait lieu dans un peu moins de 8 jours grâce à un document interne révélé officieusement sur la Toile… (MAJ : les images confidentielles ont été retirées)

Une fuite française ?

Dévoilée en 2007, la 500 contemporaine a rencontré un vif succès dès son lancement. Après 5 ans de carrière, elle s’était déjà écoulée à plus d’un million d’unités ! Seulement, le temps passe et la petite italienne se trouve peu à peu dépassée et menacée par ses concurrentes telles que la Renault Twingo. Pour lui donner un second souffle, Fiat semble sur le point de lui offrir un restylage relativement complet. Voici une illustration de CarPassion afin d’en avoir un aperçu en version Abarth :

Les optiques du 500X sont utilisées et plutôt bien intégrées

Les optiques du 500X sont utilisées et plutôt bien intégrées

Ce serait donc une fiche de présentation qui se serait échappée des bureaux de Fiat France au regard de la langue utilisée ? Il ne s’agit ici que d’une supposition. Toujours est-il que l’on apprend que les nouveautés se concentreront à la fois sur l’extérieur, l’intérieur, quelques technologies, ainsi que la personnalisation. Pas de révolution à attendre pour la citadine.

Chez Abcmoteur, on espère que les nouveaux boucliers ne viendront pas dénaturer l’allure de cette auto pleine de charme et que les feux à LED seront disponibles en série sur la majorité des finitions. Un dernier souhait ? Oui, que la finition intérieure progresse, ce qui semble prévu au regard des modifications concernant la planche de bord, la boîte à gant et le volant.

A suivre très bientôt, le mercredi 10 juin prochain si ces informations se révèlent exactes, ce qui a de grandes chances d’être le cas. La commercialisation française débuterait le 11 juillet 2015.

Fiat surpris en train de tester un 500X Abarth ?

Fiat surpris en train de tester un 500X Abarth ?

Fiat avait présenté lors du Mondial de l’Automobile 2014 un SUV urbain appelé 500X. Des rumeurs avaient annoncé l’arrivée d’une version Abarth, mais il nous manquait encore la preuve que le préparateur italien travaillait bien à muscler cette auto. Une vidéo espion vient nous en apporter la preuve…

Un mulet filmé en cavale

Grâce aux Italiens de CarPassion, nous pouvons apercevoir une partie de ce qui semble être un prototype d’une 500X Abarth. Deux éléments permettent pour le moment de le distinguer : une double sortie d’échappement positionnée à droite et des jantes spécifiques d’un diamètre important (19 pouces).

Jusqu'à présent, le Fiat 500X doit se contenter de 140 ch au maximum. Au salon de Francfort, il pourrait apparaître aux couleurs d'Abarth et se révéler nettement plus puissant

Jusqu’à présent, le Fiat 500X doit se contenter de 140 ch au maximum. Au salon de Francfort, il pourrait apparaître aux couleurs d’Abarth et se révéler nettement plus puissant

Un autre élément nous fait penser chez Abcmoteur que cette version est probable. En effet, le vice-président du design Fiat, Roberto Giolito, avait déclaré en octobre dernier que « le 500X a une bonne carrosserie pour devenir une Abarth » et « qu’il est absolument parfait en terme d’agilité, de contrôle. Le siège conducteur est parfaitement ajusté pour contrôler la voiture. Ainsi, une [version] Abarth serait parfaite ».

200 ch attendus

Sous le capot, il y a fort à parier que l’on ne retrouvera pas le petit quatre-cylindres 1,4 l de la 500 Abarth (voir notre essai), mais plutôt le quatre-cylindres 1,75 l TBi équipant l’Alfa Romeo Giulietta QV (voir notre essai) et la 4C (voir notre essai). Pour le cas du 500X Abarth, la puissance sera probablement contenue à 200 ch, ce qui devrait se révéler suffisant pour aller batailler avec les Mini Countryman John Cooper Works et Nissan Juke Nismo RS qui sont tous les deux des SUV « sportifs » de 218 ch.

Le Fiat 500X Abarth en vidéo

Voici ce qui semble être un prototype du Fiat 500X Abarth en cours de mise au point !

Crédit image : vidéo YouTube « Fiat 500X Abarth: primo video spia! »

Fiat lève le voile sur sa nouvelle compacte mondiale

Fiat lève le voile sur sa nouvelle compacte mondiale

Attention mesdames et messieurs, voici « un truc de dingue » : une nouveauté Fiat qui n’a rien à voir avec la 500 ! Oui, vous ne rêvez pas : la firme italienne a présenté ce matin un véhicule qui n’est pas un énième dérivé de la petite puce (rassurez-vous, celle-ci sera rapidement de nouveau à l’honneur avec un lifting). Son nom ? « AEgea ». Mais ce patronyme semble être celui désignant le projet et devrait donc changer lors de la commercialisation.

Cette berline inédite donnera naissance à une compacte deux volumes, qui remplacera la Bravo.

Cette berline inédite donnera naissance à une compacte deux volumes, qui remplacera la Bravo.

Made in Turquie

L’AEgea (il n’y a pas de faute de frappe), c’est la nouvelle berline compacte globale de Fiat, qui sera vendue dans 40 pays de la zone Europe, Moyen Orient et Asie. Elle vient d’être dévoilée au Salon d’Istanbul, en Turquie. Un choix qui ne doit rien au hasard : l’auto sera fabriquée dans ce pays à partir du mois de novembre. La Turquie sera aussi servie en premier.

Les autres marchés seront concernés en 2016. La France en fera t-elle partie ? Fiat n’a pas encore communiqué dessus, mais on pense que non. Les berlines compactes ne connaissent pas le succès dans l’Hexagone. Mais Fiat devrait proposer une version deux volumes, qui elle serait bien vendue chez nous à la place de la Bravo.

Fiat Aegea - 3

Plutôt jolie

Sur ces premières images, cette AEgea est plutôt agréable à regarder. Le style est bien équilibré, l’auto évitant l’effet « sac à dos » souvent visible sur les compactes tricorps. La longueur est de 4,50 mètres. Le design est élégant bien que très sobre. C’est simple : si on enlève le logo Fiat, pas facile de retrouver le constructeur à l’origine de cette voiture.

Il faut dire que Fiat n’avait plus dessiné autre chose qu’une variante de 500 depuis belle lurette. On ne savait donc plus à quoi pouvait ressembler une auto de la marque sans quatre optiques rondes ! Les phares étirés de l’AEgea sont reliés à la calandre. A l’arrière, les feux ont un habillage en forme de « P ».

Fiat Aegea - 4

Quatre moteurs

La planche de bord ne brille pas par une grande originalité non plus. Mais la présentation n’est pas désagréable, avec une ligne couleur argentée qui intègre habilement quelques commandes au niveau de la console centrale. Au-dessus des aérateurs est placé l’interface multimédia avec un écran tactile désespérément petit, de 5 pouces seulement. Il intègre la fonction « Uconnect », avec commandes vocales. Fiat promet de la place pour cinq. Le coffre est géant avec un volume de 510 litres.

interieur Fiat-Aegea

Fiat annonce la présence de quatre moteurs sous le capot : deux essence et deux diesel. Les puissances vont de 95 à 120 ch, avec des boîtes manuelles ou automatiques. Sans surprise, la marque vante la frugalité de ces mécaniques, avec des versions sous la barre des 4 l/100 km.

Fiat Aegea - 2

Le cabriolet rétro de Fiat révélé fin 2015 !

Le cabriolet rétro de Fiat révélé fin 2015 !

Grâce aux Belges d’Autofans, nous en savons plus sur le petit roadster Fiat dont on parle depuis un moment. Voici les nouvelles informations sur ce modèle pour le moment surnommé « 124 Spider » en référence à la 124 Sport Spider produite par la firme italienne à partir du milieu des années 1960.

Le petit cabriolet le plus séduisant du marché sera-t-il italien ?

C’est lors de l’essai de l’Abarth 695 Biposto que les équipes Fiat ont été bavardes sur ce petit cabriolet reposant sur la base de la Mazda MX-5 qui sera donc une propulsion. Dotée d’un design différent mêlant un caractère latin et rétro, la 124 Spider pourrait rencontrer un joli succès. Le constructeur pense sans doute pouvoir conquérir un public féminin comme il a pu le faire avec la 500.

Cette illustration donne un aperçu de ce à quoi pourrait ressembler la Fiat 124 Spider (crédit : Auto Express)

Cette illustration donne un aperçu de ce à quoi pourrait ressembler la Fiat 124 Spider (crédit : Auto Express)

Sa révélation est prévue pour fin 2015, et plus précisément lors du salon de Los Angeles (du 17 au 29 novembre), nous permettra d’avoir un début de réponse ! D’autres sources donnent pour date le salon de Francfort, au mois de septembre, pour la présentation officielle. La commercialisation interviendrait lors de l’été 2016.

Simple, légèrement rétro et élégant

Simple, légèrement rétro et élégant

Pour le reste, on apprend que le moteur utilisé serait le petit 1,4 l MultiAir Turbo essence qui se trouve notamment sous le capot de l’Alfa Romeo MiTo QV (voir notre essai) en 170 ch. Ici, il pourrait voir sa puissance atteindre les 200 ch, tandis qu’une version Abarth est déjà évoquée. De quoi faire voir autre chose que la 500 au préparateur au scorpion ! Enfin, le poids de la Fiat 124 Spider devrait se placer juste sous les 1 000 kg, une bonne nouvelle !

Mise à jour imminente pour la petite Fiat 500

Mise à jour imminente pour la petite Fiat 500

Alors qu’elle s’est vendue à plus d’1,5 million d’exemplaires à travers le monde depuis 2007, la Fiat 500 « moderne » aurait bien besoin d’un petit toilettage pour continuer de rayonner sur la catégorie largement renouvelée des minis-citadines ! Un beau succès pour cette mignonne voiture néo-rétro, quand ses concurrentes se vendent en général à 100 000 exemplaires par an.

Un design actualisé et plus imposant ?

Ce sera chose faite tout prochainement, pourquoi pas à l’occasion du 8ème anniversaire du pot de yaourt, le 4 juillet 2015 ? Une date anniversaire également de sa devancière historique ! Nos photographes ont en effet surpris des prototypes en cours de développement sur les routes enneigées de Suède.

avant prototype Fiat 500 restyleeFiat 500 2015prototype Fiat 500 restyleephoto espion Fiat 500 restyleevue profil prototype Fiat 500 restylee

Que faut-il attendre de ce restylage ? D’après les photos, des boucliers avant et arrière retouchés, peut-être plus imposants, dans l’esprit du récent crossover 500X, ce qui lui apporterait plus de tempérament. Optiques et feux antibrouillards pourraient également être renouvelés, quand les possibilités de personnalisation, si importantes à la petite 500, seront actualisées et décuplées. En outre, des jantes inédites sont à prévoir.

spyshot Fiat 500 restylee future Fiat 500 arriere Fiat 500 2015

L’habitacle évoluerait de manière plus significative, avec une planche de bord s’inspirant des dernières 500L et 500X. Leur écran tactile moderne est en effet sera de la partie, tout comme, au chapitre sécurité active, un système de freinage automatique d’urgence urbain, similaire à ce que proposent notamment la Volkswagen Up! et ses cousines.

photo volee Fiat 500 2015 future 500 spyshot Fiat 500 2015 restylage Fiat 500 restylage 500 prototype future Fiat 500

Il faudra aussi s’attendre à des motorisations mises à jour avec des consommations et rejets de CO2 en baisse qui pourraient bien faire atteindre de très bons niveaux de pollution à l’Italienne étant donné son faible poids (moins de 900 kilos). Il semble que l’ajout de nouvelles motorisations ne soit pas à l’ordre du jour.

A suivre…

Crédits photos : CarPix pour Abcmoteur

Tour d’horizon du Salon de Bruxelles 2015

Tour d’horizon du Salon de Bruxelles 2015

Alors que le Salon de Bruxelles – qui a fermé ses portes dimanche dernier – était surtout l’occasion de découvrir le nouvel Audi Q7 en première européenne, ce n’était bien évidemment pas la seule attraction de cet événement ! Malgré sa petite taille, ce salon regroupe un bon nombre de constructeurs, en y présentant tout de même quelques premières européennes et même mondiales. Citons par exemple dans le premier cas, la Mini Cooper S John Cooper Works qui va titiller l’Audi S1 avec ses 231 ch (voir notre essai), les méchants BMW X5 M et X6 M, la Mercedes CLA Shooting Brake, l’Audi Q3 restylé, la Jaguar F-Type AWD ou encore la Mazda 2. En première mondiale, nous pouvions retrouver la toute récente Seat Léon ST Cupra, la Hyundai i30 Turbo, ou encore les Audi A1 et Citroën C4 restylées. Nous avons pu apercevoir certaines d’entre elles lors de notre rapide tour d’horizon, malheureusement pas toutes…

avant BMW X6 M vue 3-4 avant BMW X6 M aile arriere BMW X6 M vue profil Mercedes CLA Shooting Brake poupe Mercedes CLA Shooting Brake avant Mercedes CLA 45 Shooting Brake arriere Mercedes CLA A 45 Shooting Brake avant Jaguar F-Type

Par ailleurs, nous avons pu retrouver plusieurs nouveautés dévoilées en octobre au Mondial de l’Automobile de Paris, avec notamment la Jaguar XE, les Peugeot 208 GTi 30th (voir notre essai) et 308 GT (voir notre essai), le Renault Espace V, la Fiat 500X, etc…

avant Jaguar XE S Fiat 500X

Néanmoins, le Salon de Bruxelles n’aurait pas la même saveur s’il n’avait pas ces petits traits caractéristiques étonnants. Salon des « Utilitaires Légers, Véhicules de Loisirs et Motos », motards comme artisans pourront trouver leur bonheur, chose rare sur un salon automobile. De quoi même trouver une… ambulance sur le stand Renault ! Mercedes n’hésite pas alors à montrer des Vito en peinture flashy bleu mat, quand Volkswagen, Peugeot-Citroën et Ford consacrent une belle partie de leurs stands à ces utilitaires légers.

Triumph Speed Triple Renault Master Renault Trafic ambulance

Autre belle surprise, nous avons pu nous rendre à l’exposition temporaire Dream Cars regroupant plus de 40 voitures d’exception ! Et cela, s’il vous plait, sans oublier les plus récentes ! Nous pouvions alors retrouver les toutes dernières Lotus Exige LF1, McLaren 650S MSO (McLaren Special Operations), Mercedes-Maybach Classe S, Mercedes-AMG GT S, Nissan GT-R Nismo, Noble M600 Convertible en première mondiale – qui présente de faux airs de Porsche 911 Targa et de Lotus Exige S… Une petite note exclusive était à noter du côté de Ferrari avec la F12 Berlinetta « Tour de France 64 », spéciale commande au service de personnalisation de la marque « Ferrari Tailor Made » du concessionnaire bruxellois Francorchamps Motors Brussels en hommage à la victoire du Tour de France d’une 250 GTO de même configuration en 1964. Audi et Porsche virent leurs gammes très bien représentées par une RS7 Sportback, une R8 LMX (dotée de feux laser pour rappel), ainsi que la R18 e-tron du Mans, quand Porsche proposait une 911 GT3, une 911 Targa, un Cayman GTS, un Macan Diesel ainsi qu’une 918 Spyder, tout de même. De quoi être stupéfait de la voir ici, sans pudeur, alors qu’elle était bien cachée, pour quelques privilégiés, au Mondial…

avant Lotus Exige LF1 vue 3-4 avant Lotus Exige LF1 vue 3-4 arriere Lotus Exige LF1 arriere Lotus Exige LF1 McLaren 650S MSO optique McLaren 650S MSO arriere McLaren 650S MSO jante McLaren 650S MSO interieur McLaren 650S MSO vue 3-4 arriere Mercedes-Maybach Classe S avant Mercesdes-AMG GT S optique Mercesdes-AMG GT S Mercesdes-AMG GT S interieur Mercesdes-AMG GT S vue 3-4 arriere Mercesdes-AMG GT S arriere Mercesdes-AMG GT S Nissan GT-R Nismo aile avant Nissan GT-R Nismo aile arriere Nissan GT-R Nismo vue 3-4 arriere Nissan GT-R Nismo arriere Nissan GT-R Nismo feu arriere Nissan GT-R Nismo vue 3-4 avant Noble M600 Convertible arriere Noble M600 Convertible Ferrari F12 Berlinetta Tour de France 64 vue 3-4 arriere F12 Berlinetta Tour de France 64 interieur Ferrari F12 Berlinetta Tour de France 64 Audi R18 e-tron Mans avant Porsche 911 GT3 jante Porsche 911 GT3 arriere Porsche 911 GT3 aileron Porsche 911 GT3 avant Porsche Cayman GTS arriere Porsche Cayman GTS

Voici donc un petit échantillon de toutes ces petites merveilles réunies dans cette exposition !

Enfin, pour les plus aventuriers, un complexe de franchissement 4×4 était installé aux abords du Salon quand les motards pouvaient aussi profiter d’animations dédiées.

devers Jeep Grand Cherokee

Au final, et à l’heure où certains salons sont contraints d’annuler des éditions, nous ne pouvons que nous réjouir de voir exister des petits salons comme celui-ci, sachant que sa fréquentation était en hausse de 12,76 % par rapport à la dernière édition de 2013, avec 434 465 visiteurs ! Donc non, clamons-le haut et fort, et dans la continuité des bons résultats du Mondial de l’Automobile, la passion automobile est toujours bien présente !

salon Bruxelles 2015

Un moteur de 28,5 l redémarre après 100 ans d’inactivité

Un moteur de 28,5 l redémarre après 100 ans d’inactivité

Au début du mois de septembre dernier, nous vous avions parlé d’une Fiat du milieu des années 1960, la 850 Spider. Aujourd’hui, nous partageons avec vous une vidéo bien particulière montrant le réveil d’un énorme quatre-cylindres de la même marque datant du début du siècle dernier…

Quand la Bête se réveille…

La Fiat S76 est une auto fabriquée à deux exemplaires avant la Première Guerre mondiale, en 1911 précisément, ayant pour but de battre des records de vitesse. Pour y parvenir, le constructeur l’a doté de l’un des plus gros quatre-cylindres au monde cubant à 28,5 l. Oui, vous ne rêvez pas !

video demarrage moteur Fiat S76

D’une puissance d’à peu près 300 ch, il permis à la S76 d’atteindre les 211 km/h en 1913. Depuis, les deux bolides ont été plus ou moins laissés en état après avoir été modifiés plusieurs fois.

Un certain Duncan Pittway a entièrement restauré cette pièce de l’histoire de l’automobile pour enfin redémarrer ce bloc démesuré. Surnommé « la Bête de Turin », on se dit que la Fiat S76 porte très bien cette appellation après avoir visionné la vidéo ci-dessous tellement le démarrage est redoutable d’une point de vue sonore, comme visuel !

Une terrifiante mise en route !

A noter que cette vidéo est une bande-annonce pour un documentaire « Beast of Turin » qui reviendra sur cette période folle de la course automobile. Il paraîtra en février 2015. En outre, la voiture devrait être visible au Festival de la Vitesse de Goodwood au mois de juin prochain !

Crédit image : capture depuis la vidéo de stefan marjoram

Le Fiat 500X donne ses tarifs

Le Fiat 500X donne ses tarifs

Abcmoteur avait profité du Mondial de l’Automobile de Paris pour approcher le Fiat 500X. Ce petit SUV urbain au look séduisant gardait encore secrètement ses tarifs, en voici maintenant le détail.

Six finitions au programme

En plus d’une série spéciale de lancement baptisée « Opening Edition » (à partir de 20 990 €) et limitée à 2 000 unités, le 500X prévu pour une commercialisation le 15 février 2015 se déclinera en six finitions tout de même ! Elles s’appellent « X », « Pop », « Popstar », « Lounge », « Cross », et « Cross Plus ».

SUV Fiat-500X

L’entrée de gamme « X » se démarque notamment par des projecteurs antibrouillard adaptatifs et une peinture pastel « Rouge Passione » de série. En choisissant la « Pop », on a le droit à la climatisation manuelle, des pare-chocs couleur carrosserie, des rétroviseurs électriques et dégivrants, un régulateur de vitesse adaptatif, le frein à main électrique, … Au-dessus, la finition « Popstar » donne accès à des jantes alliage 17 pouces et le système UConnect Radio. La « Louge » permet de gagner un pouce pour les jantes, des phares xénon, des vitres surteintées, ainsi qu’un écran pour le tableau de bord (3,5 pouces) et un autre, tactile, de 5 pouces pour la console centrale comprenant la navigation.

volant Fiat-500X

Les niveaux de finitions « Cross » et « Cross Plus » sont à destinations des personnes à la recherche d’un aspect plus baroudeur. On bénéficie, entre autres, de protections en plastique, de barres de toit, de jantes alliage 18 pouces et d’une canule d’échappement chromée. A noter qu’en plus de la climatisation, la « Cross Plus » propose l’ouverture et le démarrage sans clef « Keyless Entry & Keyless Go ».

Fiat-500X-4x4

Fiat-500X-passage gue

Quatre moteurs différents

Au chapitre des motorisations, on y trouve deux essence (1,6 l et 1,4 l MultiAir) et deux diesel (1,6 l MultiJet et 2,0 l MultiJet uniquement en 4×4 et BVA9). Ils vont respectivement de 110 ch à 140 ch et de 120 ch à 140 ch. Le prix de base est fixé à 15 990 € avec le 1,6 l essence de 110 ch en finition « X » et peut grimper jusqu’à 30 290 € avec le 2,0 l MultiJet diesel de 140 ch 4×4 BVA9 avec la finition « Cross Plus ». Un tarif honnête sachant que ses rivaux Peugeot 2008 (1,2 l PureTech 82 ch à 15 550 €) et Nissan Juke (1.6 l 94 ch à 15 990 €) sont à peine moins chers ou au même niveau pour un déficit de puissance entre 28 ch et 16 ch.

roulage Fiat-500X

profil Fiat-500X

Pour la suite, quatre blocs feront leur apparition. Trois essence : le 1,6 l E-torQ 110 ch en 4×2 BVM5, le 1,4 l MultiAir de 170 ch en 4×4 BVA9 et le 2,4 l Tigershark MultiAir 187 ch en 4×4 BVA9. En diesel, ce sera un petit 1,3 l MultiJet 95 ch en 4×2 BVM5.

Type de moteurMoteurFinitionPrix
essence
1,6 l 110 chX15 990 €
Pop17 690 €
Popstar19 390 €
1,4 l MultiAir 140 chPopstar20 790 €
Lounge23 390 €
Cross21 790 €
Cross Plus24 390 €
diesel1,6 l MultiJet 120 chPop20 590 €
Popstar22 290 €
Lounge24 890 €
Cross23 290 €
Cross Plus25 890 €
2,0 l MultiJet 140 ch 4×4 BVA9Cross27 690 €
Cross Plus30 290 €
La Fiat 500X profite du Mondial de l’Auto pour se découvrir

La Fiat 500X profite du Mondial de l’Auto pour se découvrir

Le segment des crossovers/SUV urbains est en plein essor, un bol d’air pour les constructeurs automobiles à la recherche de ventes supplémentaires dans ce contexte difficile. C’est Fiat qui profite de l’ouverture du Mondial de l’Automobile à Paris pour lever le voile sur une nouveauté très importante pour la marque : la 500X.

La nouvelle 500X sera vendue dans plus de 100 pays

Après la 500L, la famille 500 s’agrandit encore un peu plus avec la 500X. Ce SUV compact (cousin du Jeep Renegade) à destination de la ville mesure 4,25 m de long, 1,80 m de large et 1,60 m de haut, soit 8 cm de plus en longueur qu’un Renault Captur. Sous son hayon, il est capable d’embarquer un chargement allant jusqu’à 330 l, soit une vingtaine de litres de plus que son rival français. Il peut recevoir des jantes alliage allant de 16 à 18 pouces.

Côté moteurs, l’offre est composée d’un diesel 1,6 l MultiJet II 120 ch et d’un essence 1,4 l Turbo MultiAir II développant 140 ch. Ce dernier pouvant être choisi avec une transmission intégrale et une boîte à double embrayage à 9 rapports. D’autres blocs plus puissants viendront s’ajouter par la suite tels que l’essence 1,4 l de 170 ch et le diesel 2,0 l 140 ch. Un mazout de 1,3 l et 95 ch est aussi au programme.

Fiat 500X Paris 2014

Son prix de départ est estimé entre 17 000 et 18 000 euros.

avant Fiat 500X Paris 2014

vue 3-4 ar Fiat 500X Paris 2014

Fiat 500X outdoor Paris 2014

Fiat 500X blanc Paris 2014

interieur Fiat 500X Paris 2014

contreporte Fiat 500X Paris 2014

cuir veilli Fiat 500X Paris 2014

> Retrouvez toutes les nouveautés du Mondial 2014 dans cet article.

La Fiat 500X sous tous les angles !

La Fiat 500X sous tous les angles !

Fiat a promis de révéler officiellement son futur petit crossover 500X lors de l’ouverture du Mondial de l’Automobile et ainsi garder le secret jusqu’au jour J. Seuls quelques teasers sont diffusés. En réalité, il en est tout autrement, puisque nous voici en l’espace de trois jours avec une deuxième prise de l’Italienne sans aucun camouflage !

En ballade dans un village de Toscane

Après avoir été aperçue stationnée tranquillement dans une rue, la 500X resurgit ! Cette fois-ci, c’est un lecteur du site internet alVolante qui a photographié sous tous les angles ou presque le nouveau modèle de la famille 500.

vue avant Fiat-500X-2015

vue arriere Fiat-500X-2015

D’une longueur supposée de 4,20 m, le futur concurrent des Nissan Juke et Renault Captur est doté d’une plastique séduisante, en particulier dans cette livrée rouge. La lunette arrière fortement inclinée contribue à son allure dynamique, tandis que les protections gris satiné situées sur la partie inférieure de la proue et de la poupe lui assurent un look de « baroudeur » des villes, tout comme les contours en plastique noir des passages de roue et bas de caisse.

vue profil Fiat-500X-2015

Le prix de base estimée est d’environ 18 000 €.

A suivre… il ne manque plus que des photos de l’intérieur !…

Une 1ère photo du petit crossover Fiat 500X s’échappe !

Une 1ère photo du petit crossover Fiat 500X s’échappe !

Fiat avait décidé de garder le secret jusqu’au Mondial de l’Automobile de Paris pour dévoiler au public son petit crossover 500X. Encore une nouvelle fois, c’est sur la toile qu’une fuite a eu lieu avec une photo qui a été publiée sur le forum italien Quattroruote.

Une nouvelle déclinaison pour la famille 500

Sur ce cliché, on aperçoit donc sans aucun camouflage la Fiat 500X dans une livrée rouge. Basée sur la 500, la 500X s’étire en longueur et au niveau des optiques, tandis que sa garde au sol est rehaussée. Avec en plus la maquette et la carrosserie, on peut commencer à se faire une idée du style du crossover turinois.

Fiat 500X

Les rondeurs, les protections en plastique noir et les barres de toit lui sied bien. L’allure du cousin du Jeep Renegade est loin d’être déplaisante !

Présentation officielle au Mondial de l’Automobile

La marque n’a pas encore donné d’informations concernant les motorisations, mais ce devrait être des blocs essence et diesel déjà vus dans la – grande ! – famille 500 comprenant les 500, 500C, 500L, 500L Living et 500L Trekking. Espérons qu’une transmission intégrale soit de la partie pour les amateurs d’escapades en-dehors des routes goudronnées.

Fiat 500X rouge

Pour le reste, il faudra se rendre à Paris Expo Porte de Versailles le 4 octobre prochain pour connaître la suite !…