Nouvelle Porsche 919 Hybrid : avec un nouveau nez

Nouvelle Porsche 919 Hybrid : avec un nouveau nez

Porsche a fait son retour en Championnat du monde d’endurance FIA l’année passée. La saison s’est bien déroulée pour un retour aux affaires après 16 ans d’absence. Preuve de la volonté du constructeur de frapper fort pour 2015, il est le premier à lever le voile son son proto, avant Audi et Toyota, ses deux grands rivaux !

Partie avant légèrement revue

Voici donc la nouvelle LMP1 de Porsche pour le WEC (World Endurance Championship) ! Une voiture qui est en réalité très similaire à la mouture précédente, puisque esthétiquement mis à part son nez plus fin et une couleur noire, tout semble rester à l’identique.

Porsche-919-Hybrid-2015

Marc Lieb

Marc Lieb

Une mécanique inchangée ?

Question moteur, le quatre-cylindres turbo en « V » d’une cylindrée de 2,0 l officie toujours. Le V4 développe plus de 500 ch pour un poids à vide sous les 900 kg. Agissant sur les roues arrière, il est conjugué à deux autres blocs électriques qui s’occupent des roues avant. Une boîte séquentielle à 7 rapports permet au pilote de passer les vitesses. On ne sait pas encore si la même quantité d’énergie par tour (6 MJ en 2014) sera modifiée. Jusqu’à présent, la batterie au Lithium-Ion emmenait avec elle 184 kW.

roulage Porsche-919-Hybrid-2015 roulage-919-Hybrid-2015 pluie Porsche-919-Hybrid-2015

L’écurie Porsche débutera les essais de la 919 Hybrid 2015 dès dimanche à Abou Dhabi. La première confrontation face à ses concurrentes se fera lors des essais collectifs du mois de mars au Paul Ricard.

Deux nouvelles Porsche à Detroit

Deux nouvelles Porsche à Detroit

On espérait découvrir à Detroit la version GT3 RS de la 911, surprise il y a peu de temps sans camouflage. Mais Porsche est finalement venu dans le Michigan avec deux autres premières mondiales : le nouveau Cayenne Turbo S et la 911 Targa GTS.

Le plus puissant des Cayenne est de retour... avec encore plus de chevaux : 570 au lieu de 550 !

Le plus puissant des Cayenne est de retour… avec encore plus de chevaux : 570 au lieu de 550 !

Le Cayenne Turbo S encore plus puissant

Chez Porsche, on est spécialiste de la déclinaison. Le cycle de vie de chaque modèle est rythmé par l’arrivée de nouvelles versions. La marque aime faire durer le plaisir. Exemple avec le Cayenne. Le grand SUV de Porsche a été restylé lors du dernier Mondial de l’Automobile. Mais la refonte n’avait pas touché toute la gamme en même temps. La version de base et la GTS ont été revues en novembre à Los Angeles. Et maintenant, voici la nouvelle variante Turbo S, qui coiffe la gamme.

Sous le capot, on trouve toujours un V8 biturbo de 4.8 litres. Mais il a été retravaillé (avec par exemple des turbocompresseurs directement intégrés dans les collecteurs d’échappement) et est encore plus puissant : 570 ch au lieu de 550. Le couple maxi est passé de 750 à 800 Nm. De quoi améliorer les performances puisque la vitesse maxi gagne 1 km/h à 284 km/h et il faut désormais 4,1 secondes pour atteindre les 100 km/h, soit 0,4 seconde de mieux. Porsche annonce que le Turbo S a établi un record pour un SUV sur le Nürburgring, avec un temps de 7 minutes 59 secondes et 74 centièmes.

Cayenne Turbo S

interieur-Porsche-Cayenne-Turbo-S Porsche Cayenne Turbo S - 1

Le Turbo S est doté de série de freins céramique, avec des disques de 420 mm à l’avant couplés pour la première fois à des étriers à 10 pistons, et à l’arrière des disques de 370 mm (étriers quatre pistons). L’auto reçoit aussi un antiroulis actif et le Porsche Torque Vectoring Plus qui améliore l’agilité en freinant l’une ou l’autre des roues arrière. Niveau look, on trouve des jantes 21 pouces « 911 Turbo Design », des feux à LED, un intérieur cuir intégral avec le blason imprimé sur les appuie-têtes ou encore des inserts en carbone. L’auto sera en vente en avril. Le prix : 170.450 €.

La première Targa GTS

L’autre nouveauté de Porsche à Detroit est donc la 911 Targa GTS, qui fait suite aux GTS coupé et cabriolet dévoilées à Los Angeles. C’est la première fois que cette version est disponible avec la Targa, qui a été présentée il y a un an à Détroit. Dans les entrailles, un bloc de 430 ch, soit 30 ch de plus que la version S. La vitesse maxi dépasse les 300 km/h et le 0 à 100 km/h est réalisé en 4,3 secondes avec la boîte double embrayage PDK. La GTS est équipée d’une transmission intégrale.

Porsche 911 Targa GTS - 2 Porsche 911 Targa GTS - 1

Le kit carrosserie est semblable aux autres GTS, avec par exemple des optiques à fond noir, des jantes de 20 pouces foncées à écrou central… A bord, l’alcantara noir domine. Les sièges arborent le logo GTS et le chrono du Pack Sport Chrono (fourni en série) est placé au centre du tableau de bord. L’auto sera mise en vente en France mi-mars, avec un prix de 140.285 euros.

911 Targa 4 GTS 911 Targa 4 GTS 911 Targa 4 GTS 911 Targa 4 GTS

Le redoutable Porsche Cayman GT4 complètement à découvert

Le redoutable Porsche Cayman GT4 complètement à découvert

Après avoir déjà été aperçu à deux reprises, le Porsche Cayman GT4 (type 981) a été de nouveau surpris en train d’être testé sur la voie publique. Ce modèle dont la commercialisation devrait intervenir en 2015 ou 2016 ne prend même plus la peine de se camoufler

Le Cayman le plus efficace jamais produit pour la firme de Stuttgart

Les fans de la marque allemande vont bientôt avoir le choix entre deux sportives différentes, mais toutes les deux terriblement efficaces. Après la 911 GT3, le Cayman GT4 pourrait lui aussi faire tomber sérieusement les chronos ! Il se caractérise par un spoiler avant au ras du sol et surtout un imposant aileron arrière.

Porsche Cayman GT4 sans camouflage

Ainsi, il serait possible pour ceux n’étant pas amateurs d’un moteur positionné en porte-à-faux arrière d’opter pour le Cayman GT4 qui accueille le six-cylindres à plat en position centrale pour un équilibre parfait.

Les jantes de ce prototype seraient empruntées à une 911 Turbo

Les jantes de ce prototype seraient empruntées à une 911 Turbo

D’ailleurs, en parlant de moteur, la « baby 911 GT3 » pourrait bien recevoir le flat-six atmosphérique de 3,8 l déjà présent sur la 911 GTS. Il atteindrait une puissance aux alentours des 400 ch afin de peut-être réussir à descendre sous les 4,5 s à l’épreuve du 0 à 100 km/h avec la boîte à double embrayage PDK (une boîte manuelle sera également disponible).

photo volee future Porsche 981 Cayman GT4

Le prix de vente de ce bolide s’élèvera sans doute à plus de 80 000 €, hors options… Une 911 GTS neuve dépasse les 115 000 €.

> Pour découvrir le Cayman GT4 plus en détails, vous pouvez consulter notre article accompagné de nombreux clichés. A la mi-décembre, nous avions aussi surpris le Boxster GT4 !

Crédit photos : Autogespot.de via CarPix pour Abcmoteur

Une illustration proche de la Porsche 911 2015 ?

Une illustration proche de la Porsche 911 2015 ?

La Porsche 911 (991) est en vente depuis décembre 2011, soit maintenant trois ans. Le restylage de mi-carrière pour la sportive en provenance de Stuttgart n’est donc plus très loin…

Plus menaçante

Pour se faire une idée de ce à quoi elle pourrait ressembler et aussi faire patienter les plus pressés de découvrir la version restylée, l’illustrateur Theophilus Chin s’est penché sur la 911 millésime 2015. Comme d’habitude, le rendu est plus qu’attrayant et réaliste…

Porsche 911 2015

Les modifications se portent sur le dessin intérieur des optiques avant qui sont assombries et remaniées pour offrir à la 911 restylée un regard plus perçant. Les feux de jour à LED sont toujours en position horizontale, mais ils deviennent mieux intégrés et plus discrets. Là aussi, ils sont un peu plus opaques à l’image des phares.

Par ailleurs, le bouclier est remodelé en étant doté d’une lame nettement plus visible donnant un look plus sportif à l’auto. En sus, les entrées d’air sont fortement accentuées et deviennent trop peu discrètes… Un autre détail vient quelque peu alourdir ces lignes intemporelles : les deux nervures qui s’inscrivent sur le capot. Le dessinateur indique vouloir faire davantage ressembler la 911 à la supercar 918 Spyder.

Des changements sont également attendus pour la partie arrière, notamment pour les feux.

Pour en savoir plus sur le restylage de la Porsche 911, vous pouvez consulter notre article de cet été illustré des dernières photos volées.

Crédit image : Theophilus Chin

La nouvelle Porsche 911 GT3 RS dans la neige !

La nouvelle Porsche 911 GT3 RS dans la neige !

A chaque génération de 911 depuis la 993, c’est le même refrain : les essayeurs sont unanimes, la RS est la voiture de sport ultime et il est quasiment impossible de faire mieux. Quasiment. C’est sur ce mot que les ingénieurs de Porsche parient, et bien souvent ils gagnent !

Une voiture pour les gouverner tous

Si vous avez besoin d’une voiture pour faire tomber des pendules sur circuit tout en ayant le droit de rouler sur la route, la Porsche 911 GT3 est une sérieuse concurrente que vous ne pouvez exclure de votre top 3. Nos photographes espions ont eu l’opportunité de prendre des clichés de l’imminente version RS qui chapeautera la gamme 911, Porsche ayant annoncé que la GT2 (une GT3 affublée d’une paire de turbos) ne serait pas reconduite.

spyshot Porsche 911 991 GT3 RS

photo volee Porsche 911 991 GT3 RS

A une GT3 classique, la RS ajoute des voies élargies, un bouclier avant avec de plus grandes entrées d’air, un bouclier arrière revu dans sa partie basse et surtout, un énorme aileron réglable.

profil Porsche 911 991 GT3 RS

Porsche 911 991 GT3 RS

On remarque également quelques ouïes supplémentaires sur les ailes avant et arrière. Tous ces appendices aérodynamiques ne sont pas là pour faire joli et chaque élément joue un rôle significatif, que ce soit pour augmenter l’appui ou maximiser le refroidissement des freins et du moteur.

future Porsche 911 991 GT3 RS

vue 3-4 arriere Porsche 911 991 GT3 RS

500 +

Il est toujours étonnant de croiser une pure pistarde sur des routes enneigées, mais ces tests hivernaux prouvent que Porsche ne lésine pas sur la qualité et l’endurance de ses productions, aussi élitistes soient-elles !

vue 3-4 arriere 911 991 GT3 RS

photo espion Porsche 911 991 GT3 RS

Sous le capot arrière se glisse le flat-6 4.0 atmosphérique de feu la 997 GT3 RS 4.0. On attend une puissance aux alentours des 520 chevaux, quand la GT3 actuelle embarque 475 chevaux via son flat-6 3.8. Il va y avoir du sport !

prochaine Porsche 911 GT3 RS

prototype Porsche 911 991 GT3 RS

La puissance sera transmise une fois de plus via la boîte de vitesses à double embrayage PDK à 7 rapports. Porsche a essuyé beaucoup de critiques en décidant d’abandonner la boîte manuelle sur son modèle le plus sportif, mais la logique est implacable : sur une voiture purement destinée à la performance, pourquoi choisir une boîte manuelle quand une automatique fait mieux le travail que vous, et beaucoup plus rapidement ?

test developpement Porsche 911 991 GT3 RS

roulage Porsche 911 991 GT3 RS

Au niveau du châssis, aucune information n’a encore filtrée, mais on espère un gain de poids, des suspensions réglables dans tous les sens, ainsi qu’un jeu de jantes spécifiques plus légères.

plusieurs Porsche 911 991 GT3 RS vues de derriere

La Porsche 911 GT3 RS type 991 sera présentée au salon de l’auto de Genève en mars prochain. D’ici là, nous aurons peut-être le bonheur d’en croiser un prototype sur circuit !

Crédit photos : CarPix pour Abcmoteur

Porsche : un Boxster GT4 en plus du Cayman

Porsche : un Boxster GT4 en plus du Cayman

Il y a un peu moins d’un mois, nous vous parlions de l’arrivée prochaine d’un Cayman GT4 qui sera donc placé au-dessus de la version GTS. Nos paparazzi ont également surpris la version découvrable, à savoir le Boxster GT4. Pas de jaloux chez Porsche !

Le retour de la « queue de canard »

Décidément, le Boxster n’est définitivement plus une Porsche au « rabais » comme certains le qualifiaient lors du lancement de la première génération au milieu des années 1990. Les spyshots de la version GT4 visibles ci-dessous en attestent, la marque allemande prépare un Boxster aux petits oignions qui n’aura rien à envier à la grande sœur la 911…

Porsche Boxster GT4

proue Porsche Boxster GT4

avant Porsche Boxster GT4

Même si ce Boxster GT4 à l’état de prototype n’arbore pas encore ses formes définitives, on peut déjà noter quelques différences allant vers une allure plus musclée. Par exemple, les boucliers sont plus imposants et agressifs, tandis que les prises d’air sont élargies.

bouclier avant Porsche Boxster GT4

profil Porsche Boxster GT4

photo espion Porsche Boxster GT4

De profil, les jantes de couleur noire accueillent un système de freinage plus conséquent et la garde au sol semble diminuée.

vue 3-4 arriere Porsche Boxster GT4

proto Porsche Boxster GT4

aileron queue canard Porsche Boxster GT4

Pour la partie arrière, à l’image du Cayman GT4, le cabriolet adopte un petit aileron rappelant la « queue de canard » de la 911 Carrera RS de 1973. En outre, nous pensons que d’autres modifications extérieures que nous n’avons pas sous les yeux seront apportées par la suite avant la commercialisation.

Jusqu’à 400 ch attendus !

Malheureusement, nous ne possédons à l’heure actuelle aucune photo de l’habitacle. Néanmoins, nos informateurs nous assurent avoir vu le levier d’une boîte manuelle dans le Boxster GT4 en cours de développement.

spyshot Porsche Boxster GT4

Boxster GT4 2015

Si il est sûr que la boîte à double embrayage PDK sera de la partie, on peut également parier sans trop prendre de risques qu’une boîte mécanique sera aussi proposée (les dernières déclarations de la firme vont dans ce sens), une bonne nouvelle pour les puristes et amateurs de sensations fortes qui pourront jouer des trois pédales pour dompter la cavalerie. D’ailleurs, en position centrale devrait se trouver un bloc d’une puissance comprise entre 370 et 400 ch. La question de la suralimentation du moteur est encore en suspens…

poupe Porsche Boxster GT4

Par ailleurs, la sortie du bolide est attendue dès 2015 pour un prix estimé aux alentours de 80 000 € quand un Boxster GTS débute à 71 708 €.

A suivre…

Crédit photos : CarPix pour Abcmoteur

Future Porsche 911 : encore une boîte méca et un moteur atmo

Future Porsche 911 : encore une boîte méca et un moteur atmo

Pour les irréductibles puristes en matière de voiture sportive pure et dure, le passé semble bien plus plaisant à conduire que les dernières productions. Il faut dire que la disparition progressive de la boîte manuelle et des moteurs atmosphériques semble déjà bien engagée… Heureusement, certains constructeurs, dont Porsche fait partie, conserve ces deux spécificités malgré le faible volume de ventes que cela représente. Le site australien Drive a même eu la confirmation que la prochaine 911 proposera encore un vrai levier de vitesse et un bloc à aspiration naturelle !

La boîte manuelle, bientôt une spécificité Porsche ?

August Achleitner, chef de produit de la Porsche 911, a expliqué avec les termes suivants cette volonté de conserver ces deux choix techniques : « Nous avons discuté plusieurs fois pour savoir si nous devrions offrir une boîte manuelle dans le futur, parce que la répartition des ventes de la PDK (note : boîte à double embrayage) est très majoritaire – jusqu’à 85 % sur certains marchés. Et puis la question de développer une boîte manuelle pour la prochaine génération [de la 911] a été posée. Nous voulons la garder pour une raison : nos concurrents ne proposent pas une boîte manuelle et cela pourrait devenir une caractéristique propre à la 911 de proposer encore une boîte manuelle« .

Porsche 911 997 GT3

La Porsche 911 997 GT3 avec boîte manuelle

interieur Porsche 911 997 GT3 boite manuelle

Il faut dire que depuis que la dernière Porsche 911 991 GT3 est livrée avec une PDK, on était en mesure de s’interroger sur l’avenir des Porsche possédant trois pédales. Peut-être que l’arrivée prochaine de la Jaguar F-Type à boîte manuelle a influencé les dirigeants de la marque allemande ?

Davantage de moteurs turbo, mais toujours de l’atmo

Autre bonne nouvelle, la tendance du downsizing et de la suralimentation qui va avec, n’aura pas raison de – tous – les six-cylindres Porsche.

arriere Porsche 911 997 GT3

M. Achleitner a affirmé que « peut-être qu’il y aura plus de motorisations suralimentées, mais il y aura aussi des moteurs à aspiration naturelle. C’est le cas avec la GT3, mais cela le sera aussi pour d’autres modèles« . Il a également ajouté que le flat-six 3,8 l de la GT3 pouvant prendre 8 500 tr/min est une caractéristique importante à garder pour les pilotes les plus férus.

Spy-shots : la Porsche 911 Targa restylée

Spy-shots : la Porsche 911 Targa restylée

Commercialisée depuis le mois de mai, la Porsche 911 Targa se montre déjà sous un nouveau jour. Le prototype que vous avez sous les yeux est intéressant à plus d’un titre puisqu’il pourrait préfigurer une variante GTS de la découvrable, mais aussi embarquer un moteur turbo !

Turbo pour tous

La gamme 911 sera restylée à partir de l’année prochaine, à commencer par la Carrera. La grosse nouveauté de cette mis à jour ne se situerait pas à l’extérieur de la voiture mais bien sous le capot, où le moteur pourrait recevoir un turbo ! Ce sont du moins les rumeurs qui courent, tous les prototypes de 991 facelift surpris jusqu’ici en étant équipés.

Porsche 911 Targa facelift

spyshot Porsche 911 Targa restylee

L’arrière de la Targa que nos photographes ont pu immortaliser est doté d’une double sortie d’échappement centrale, qui pourrait être l’apanage des modèles GTS suralimentés. Le conditionnel est tout de même de mise, car le constructeur de Zuffenhausen pourrait très bien avoir utilisé ce stratagème pour brouiller les pistes.

Porsche 911 Targa phase 2

profil Porsche 911 Targa restylee

On observe également une nouvelle grille sur le capot moteur, des feux camouflés et un pare-chocs retravaillé. Rebelote à l’avant où le pare-chocs présente un nouveau design (il intègre des prises d’air actives) et où les nouvelles optiques se cachent derrière de grossiers stickers.

restylage Porsche 911 Targa

L’intérieur ne devrait pas fondamentalement changer dans sa présentation, mais la technologie embarquée devrait progresser et le système multimédia sera mis à jour.

Plus de puissance

Qu’attendre d’une potentielle version GTS de la Targa ? Plus de sportivité assurément, que ce soit au niveau du comportement ou du moteur. L’actuelle Carrera GTS propose 430 chevaux via son flat-six atmosphérique. Si le turbo est bien de la partie après le restylage, on peut s’attendre à ce que la puissance grimpe pour aller flirter avec les 500 canassons. Pour le moment, la Targa n’est disponible qu’en quatre roues motrices, mais le badge GTS pourrait signifier l’introduction d’une variante propulsion, plus légère.

photo volee future 911 Targa restylee

Les 911 991 facelift feront leur début au salon de l’automobile de Francfort en septembre 2015 et les premières livraisons sont attendues pour la fin de l’année prochaine. La Targa restylée n’arrivera pour sa part pas avant 2016, voire 2017, Porsche ayant attendu plus de deux ans après la sortie de la Carrera type 991 pour introduire la Targa.

Crédit photos : CarPix pour Abcmoteur

Spy-shots : le Porsche Cayman GT4 sans camouflage !

Spy-shots : le Porsche Cayman GT4 sans camouflage !

Si vous ne le saviez pas, Porsche a prévu de sortir une version plus radicale de son petit coupé Cayman. Les clichés envoyés par nos photographes nous montrent la bête sans aucun artifice, prête à fouler le sol des concessions !

Enfin là

Chez Porsche, la voiture mythique restera à jamais la 911. C’est une des raisons pour laquelle le constructeur allemand ne voulait pas, jusqu’à aujourd’hui, proposer un Cayman qui pourrait se révéler plus performant que sa grande sœur.

Porsche Cayman GT4

En effet, si la 911 est diablement efficace, elle possède un moteur placé en porte-à-faux arrière et est donc naturellement désavantagée par rapport au Cayman qui propose une architecture centrale-arrière, gage d’une meilleur répartition des masses sur le châssis. Il semble que les têtes pensantes de Zuffenhausen aient toutefois décidé d’écouter leurs clients et de proposer une version plus pointue du Cayman.

T’as le look coco

Le GT4 ne laisse planer aucun doute quant à ses velléités sportives. Il se démarque des trois autres modèles de la gamme (Cayman, Cayman S et Cayman GTS) par son look tout d’abord.

spyshot Porsche Cayman GT4

Le pare-choc avant reprend le dessin de celui d’origine, mais les prises d’air sont sensiblement élargies et désormais grillagées. Exit donc les lames et les projecteurs antibrouillard. Des feux de jour à LED pourraient faire leur apparition sur la version de série, bien qu’ils ne brillent ici que par leur absence.

proto Cayman GT4

A l’arrière, on remarque un imposant aileron fixe, dont on ne sait pas s’il figurera sur la version finale (peut-être une option ?). En outre, un becquet « queue de canard », référence à la 911 2.7 RS de 1973, fait son apparition. Le pare-choc arrière reste identique à celui du Cayman GTS.

photo volee Porsche Cayman GT4

poupe future Cayman GT4

Du monde sous le capot

C’est un flat-six (moteur 6-cylindres à plat, pour les anglophobes), quelle surprise, qui motorisera le Cayman GT4. Toutefois, la cylindrée, de 3.4 sur le GTS, grimpe ici à 3.8. Ce qui signifie que Porsche prévoit ni plus ni moins de placer le moteur de la 911 Carrera S dans un Cayman ! La puissance est attendue aux alentours des 400 chevaux, comme dans la susmentionnée Carrera S. C’est la très efficace boîte automatique PDK à double embrayage qui transmettra la puissance aux roues.

profil Porsche Cayman GT4

vue 3-4 arriere Porsche Cayman GT4

Prévu pour 2015 sans plus de précisions, le Porsche Cayman GT4 pourrait peut-être faire une apparition surprise au salon de Los Angeles, d’autant que la marque a annoncé qu’elle y présenterait quatre nouveautés. Aucun prix n’a été communiqué, mais à titre d’exemple, une 911 GT3 coûte environ 20 000 euros de plus qu’une 911 Carrera GTS en Allemagne.

photo espion Porsche Cayman GT4

arriere Porsche Cayman GT4

Crédit photos : CarPix pour Abcmoteur

Porsche Panamera : le même design pour la 2ème génération ?

Porsche Panamera : le même design pour la 2ème génération ?

En production depuis 2009, la Porsche Panamera attaque paisiblement sa sixième année de carrière. Toutefois, en coulisses, les ingénieurs s’activent depuis un moment pour développer sa remplaçante. Nos paparazzis ont déjà pu photographier pour la première fois de près la berline de luxe allemande dont voici les clichés…

Des lignes dans la continuité

Reposant sur une nouvelle plateforme « MSB », les designers de Stuttgart ne semblent pas avoir eu pour consigne de révolutionner l’allure de la bête qui pourtant a subi et subit encore des critiques.

spyshot Porsche Panamera

Porsche Panamera 2016

Sur ces photos volées prises sur route ouverte, on remarque que la Panamera II devrait ne pas se distinguer énormément de sa devancière, et cela est fort dommage. Certains estiment que des traits seront repris au concept-car Panamera Sport Turismo apparu au Mondial de l’Automobile de 2012.

Porsche Panamera II

profil future Porsche Panamera

Le principal reproche étant fait sur la poupe, espérons que la marque corrigera le tir avec des formes plus dynamiques et harmonieuses. Aujourd’hui, le prototype aperçu reste encore bien camouflé et il laisse donc filtrer bien peu de détails. Il serait pourtant abouti à 80 % pour l’esthétique. Aussi, jusqu’à présent, l’intérieur n’est malheureusement pas visible.

V6 et V8 de nouvelle génération au programme

Côté moteurs, la future Panamera restera fidèle aux V6 et V8, à la différence que ce seront des blocs de nouvelle génération qui iront se positionner sous le capot avant. Des motorisations diesel, ainsi qu’une version hybride rechargeable seront également de la partie. L’objectif étant toujours de diminuer les émissions de CO2 et la consommation de carburant sans gréver les performances.

Porsche Panamera 2

Porsche Panamera 2017

Le client pourra toujours choisir entre deux roues motrices arrière (propulsion) ou quatre roues motrices (4×4).

Encore un an minimum avant sa sortie

La date de sortie précise de ce modèle n’est pas encore connue, mais il devrait apparaître à la fin de l’année 2015 ou au plus tard en 2016. Lors de sa commercialisation, le prix de base est évalué à 90 000 €.

vue arriere prochaine Panamera

Enfin, il est fort probable qu’une Panamera Shooting Brake (ou « break de chasse ») vienne s’ajouter à la gamme Porsche quelques années après…

A suivre.

Crédits photos : CarPix pour Abcmoteur

Porsche met un V6 sous le capot du nouveau Cayenne GTS !

Porsche met un V6 sous le capot du nouveau Cayenne GTS !

Downsizing, un mot que l’on rencontre très souvent dans l’univers automobile de nos jours. Et tout le monde en fait les frais, même Porsche, qui a décidé de supprimer deux cylindres sur son Cayenne le plus sportif.

Plus petit, mais plus puissant

Exit donc le gros V8 4.8 atmosphérique, et place à un nouveau V6 3.6 biturbo. Nouveau, pas tant que ça, puisqu’il s’agit en réalité du bloc du « petit » Macan Turbo, ici porté à 440 chevaux (+ 20 par rapport au précédent). Avec 600 Nm de couple (+ 85 par rapport au précédent), les performances sont aux rendez-vous, malgré les 2,1 tonnes à vide la bête : seulement 5,2 secondes sont nécessaires sur l’exercice du 0 à 100 km/h, voire 5,1 avec l’optionnel pack Sport Chrono.

Porsche-Cayenne-GTS-V6 biturbo

Mais, magie de la baisse de cylindrée et de la suralimentation, la consommation normalisée est en baisse de 0,9 l/100 km et s’établit à 9,8 l/100 km. Un gros travail de mise à jour a également été fait sur le châssis, qui voit sa suspension PASM retarée et abaissée (-24 mm avec la suspension métal, -20 mm avec la suspension à air optionnelle) pour plus de sportivité.

nouveau Porsche Cayenne GTS

Enfin, les gros freins du Cayenne Turbo (520 ch) sont de la partie, avec des disques de 390 mm à l’avant et 358 mm à l’arrière, ce qui devrait conférer au GTS une puissance d’arrêt tout à fait honorable.

Paint It Black

Le Cayenne GTS reçoit de série la face avant de son grand frère Turbo, ainsi que le pack Sport Design qui comprend des passages de roues élargis, des bas de caisses plus prononcés et un becquet de toit. Il y ajoute en plus un logo sur le bas des portes avant, des jantes spécifiques de 20 pouces et un échappement sport, le tout peint bien évidemment en noir.

Porsche-Cayenne-GTS-2015

Porsche-Cayenne-GTS-V6-440-ch

On retrouve encore cette couleur contrastant avec le reste de la carrosserie pour le fond des phares et des feux arrière et pour les sigles présents sur la malle de coffre. L’habitacle profite aussi du blason GTS pour se parer d’alcantara et de divers logos, ainsi que pour offrir à votre séant ses sièges sport réglables de huit manières différentes.

interieur nouveau Porsche Cayenne GTS 2015

Le Porsche Cayenne GTS s’échange contre un minimum de 101 330 € et sera officiellement présenté le 19 novembre au salon de Los Angeles, en même temps que le nouveau Cayenne d’entrée de gamme (V6 3.6 atmosphérique, 300 ch, à partir de 68 330 €). Commercialisation prévue au printemps 2015.

Le Porsche Cayenne GTS 2015 en vidéo

La Porsche 911 passe en version GTS

La Porsche 911 passe en version GTS

Après les Cayman et Boxster au printemps, au tour de la 911 de profiter du fameux blason Gran Turismo Sport. Elle sera disponible en coupé et cabriolet, chacun pouvant être équipé de la transmission intégrale.

Plus sportive, mais pas radicale

Placée au sommet de la gamme Carrera, la GTS se veut la plus sportive de toutes. Porsche la définit comme étant le chaînon manquant entre la déjà virulente Carrera S (400 ch) et la pistarde déguisée en routière GT3 (475 ch). Techniquement parlant, le flat-six 3.8 affiche ici fièrement 430 chevaux, pour des performances en légère hausse : le 0 à 100 km/h est compris entre 4,0 et 4,4 secondes, suivant que vous optiez pour la transmission intégrale et/ou la boîte de vitesses à double embrayage PDK (entre 4,1 et 4,5 secondes pour une Carrera S). La vitesse maxi est quant à elle supérieure à 300 km/h pour toutes les déclinaisons, soit largement assez pour perdre tous vos points de permis en un clin d’œil ! Pour autant, Porsche annonce des consommations identiques à une Carrera S. Le pack Sport Chrono et la suspension active PASM, qui abaisse la hauteur de caisse de 10 mm, sont quant à eux de série.

nouvelle Porsche 911 Carrera GTS coupe

arriere nouvelle Porsche 911 Carrera GTS coupe

profil Porsche 911 Carrera GTS cabriolet 2015

interieur nouvelle 911 Carrera GTS 2015

Richement dotée

Bon nombre d’options disponibles au catalogue se retrouvent dans l’équipement de base: phares bi-Xénon avec Porsche Adaptative Light System, échappement sport ou encore sellerie mixte cuir-alcantara sont ici de la partie. A l’extérieur, ce sont les imposantes jantes noires de 20 pouces à écrou central et les voies arrière élargies, spécificité normalement réservée aux seuls modèles à quatre roues motrices, qui attirent immédiatement le regard. Pour le reste, Porsche applique la même recette à toutes ses voitures badgées GTS, à savoir peindre divers éléments de carrosserie en noir. Les phares, prise d’air du capot arrière (spécifique à ce modèle) et sorties d’échappement y ont donc droit, ce qui confère à la 911 un look plutôt menaçant.

nouvelle 911 Carrera GTS

nouvelle 911 Carrera GTS cabrio

911 Carrera GTS cab 2015

911 Carrera GTS 2015

Les tarifs n’ont pas encore été dévoilés en France, mais l’on sait déjà que la 911 Carrera GTS sera commercialisée en Allemagne à partir du mois de novembre, à un prix débutant à 117 549 euros.

Bientôt l’heure du restylage pour le Porsche Cayman

Bientôt l’heure du restylage pour le Porsche Cayman

Au fil des générations, le Porsche Cayman s’améliore et devient de plus en plus redoutable au point de faire trembler sa grande sœur, la 911. Malgré la sortie des récentes Lotus Exige et Alfa Romeo 4C (voir notre essai), le coupé allemande garde sa suprématie.

Retouches esthétiques

Alors forcément, pour son restylage le Cayman garde une certaine liberté pour évoluer. Au chapitre du design, Porsche modifiera quelques éléments pour faire adopter à son modèle les derniers codes stylistiques vus notamment sur le Cayenne restylé.

Porsche Cayman Facelift

Porsche Cayman restyle

futur Porsche Cayman

Ainsi, les LED et optiques de phare sont modifiées, les clignotants dynamiques pourraient faire leur entrée. Les boucliers subissent également des retouches. Si l’arrière ne semble pas concerné d’après les spyshots, il y a de grandes chances que ce soit le cas, il faudra encore patienter pour le découvrir.

Porsche Cayman 2015

spyshot Porsche Cayman restyle

photo volee Porsche Cayman restyle

Malheureusement, l’habitacle qui sera aussi très probablement sujet à des changements n’a pas été photographié pour le moment.

Introduction du quatre-cylindres turbo à plat ?

L’autre gros chantier pour le Cayman – et le Boxster –, ce sera l’introduction d’un nouveau moteur boxer avec deux cylindres de moins. Développé depuis plus d’un an par les ingénieurs Porsche, ce bloc turbocompressé sera décliné en deux cylindrées : 1,6 l et 2,0 l. Ensuite, un 2,5 l pourrait suivre…

restylage Porsche Cayman

Porsche Cayman flat-4 turbo

Cela aboutira sur un gain de poids – de quoi rendre le coupé encore plus efficace !–, ainsi que des émissions polluantes moindres afin de répondre aux normes anti-pollution toujours plus sévères. L’avenir nous dira si oui ou non Porsche décidera de profiter du restylage ou d’attendre la génération suivante pour inaugurer son quatre-cylindres turbo à plat sur les Cayman et Boxster…

Crédit : CarPix pour Abcmoteur

Les clichés de ma visite au musée Porsche

Les clichés de ma visite au musée Porsche

Souvenez-vous, fin août lorsque je vous annonçais la reprise de l’activité sur Abcmoteur, une série de photos avaient été publiées dont une représentant une usine Porsche. La raison ? C’est que je suis allé visiter le musée Porsche se trouvant juste à côté. Il est situé au niveau de la Porsche-Platz (place Porsche) à Stuttgart, dans le secteur de Zuffenhausen.

Porsche Museum

Cet impressionnant bâtiment est l’œuvre du cabinet d’architecture autrichien Delugan Meissl. La construction  a débuté en octobre 2005 pour une ouverture au public le 31 janvier 2009. Son coût : 100 millions d’euros.

Voici quelques modèles photographiés pendant la visite, le musée Porsche est à voir si vous êtes de passage en Allemagne !

L'entrée du musée

L’entrée du musée

Le restaurant

Le restaurant

ticket Porsche Museum

La première Porsche (1898) est électrique !

La première Porsche (1898) est électrique !

camion de pompier Porsche

La KdF-Wagen qui sera rebaptisée Volkswagen

La KdF-Wagen qui sera rebaptisée en Volkswagen Coccinelle

La première auto à recevoir le logo Porsche (1948)

La première auto à recevoir le logo Porsche (1948)

Porsche 356 SL Coupé (1950)

Porsche 356 SL Coupé (1950)

Porsche 904 Carrera GTS (1963)

Porsche 904 Carrera GTS (1963)

Porsche 911 2.0 Coupé (1964)

Porsche 911 2.0 Coupé (1964)

Porsche 908 LH (1969)

Porsche 908 LH (1969)

Porsche 908-02 Spyder LH (1969)

Porsche 908-02 Spyder LH (1969)

Porsche 924 (1976)

Porsche 924 (1976)

Porsche 911 S 2.7 Coupé (1977)

Porsche 911 S 2.7 Coupé (1977)

interieur Porsche Museum

Porsche 911 Carrera RSR 3.0 (1974)

Porsche 911 Carrera RSR 3.0 (1974)

Porsche Studie C 88 (1994) Une voiture robuste et peu chère (6 000 $) présentée par Porsche au salon de Beijing en Chine afin de pouvoir produire sur place. Aucune production en série n’eut lieu

Porsche Studie C 88 (1994)
Une voiture robuste et peu chère (6 000 $) présentée par Porsche au salon de Beijing en Chine afin de pouvoir produire sur place. Aucune production en série n’eut lieu

Porsche 959 Coupé (1988)

Porsche 959 Coupé (1988)

Porsche 935-78 Moby Dick (1978)

Porsche 935-78 Moby Dick (1978)

Porsche 936-77 Spyder (1977)

Porsche 936-77 Spyder (1977)

Porsche 968 Cabriolet (1995)

Porsche 968 Cabriolet (1995)

Porsche 911 Carrera Coupe Polizei (1996)

Porsche 911 Carrera Coupe Polizei (1996)

Porsche 911 GT1 homologuée route (1997à

Porsche 911 GT1 homologuée route (1997)

Porsche Carrera GT (2003)

Porsche Carrera GT (2003)

Porsche a produit dans le passé un tracteur en environ 1 000 exemplaires

Porsche a produit dans le passé un tracteur à environ 1 000 exemplaires

La future Porsche 911 (992) photographiée en test

La future Porsche 911 (992) photographiée en test

Chez Porsche, ce n’est pas le travail qui doit manquer. Après le restylage pendant l’été de son SUV à succès, le Cayenne et le développement de blocs plus puissants pour le nouveau Macan, la marque allemande prépare activement la 911 millésime 2015 ! Ce sont nos photographes espions qui ont surpris le coupé devant leurs objectifs et avec à la clef des informations intéressantes.

La 911 restylée et la 911 GTS dans les starting-blocks

La première chose que l’on remarque, c’est que la 911 a perdu sa teinte noire, au profit d’une couleur grise. Quelle importance me diriez-vous ? Cela signifie, selon nos paparazzis, que la 911 restylée est entrée en phase de pré-production. Le stade de prototype est donc dépassé.

Porsche 911 facelift

Porsche 911 restylee

Porsche 911 911.2

Ainsi, la présentation probable de la Porsche « 911  991.2 » ou « 911 992 » aura lieu au salon de Los Angeles au mois de novembre prochain (du 21 au 30), soit peut de temps après le Mondial de l’Automobile de Paris. Une date qui semble convenir, puisque la 911 actuelle est âgée de 4 ans et est donc arrivée à mi-carrière. La révélation de la Porsche 911 GTS, située entre la 911 Carrera et la 911 GT3, devrait se faire en même temps. La commercialisation de ces versions devrait intervenir peu de temps après.

profil Porsche 911 992

spy restylage Porsche 911 type 911

photo espion 3-4 ar porsche 992

Du côté des modifications, on aperçoit à l’avant de nouveaux leds et boucliers. Des poignées de porte inédites semblent aussi de la partie, tandis que la grille pour le moteur (situé à l’arrière) change d’apparence. Malheureusement, l’habitacle demeure secret pour le moment.

Porsche 911 2015

arriere Porsche 911 Carrera facelift

Porsche 911 restyling

Les spéculations sur le moteur de la GTS donnent un six-cylindres à plat plus petit et doté d’un turbo pour une puissance d’environ 425 – 450 chevaux.

La Porsche 911 (992) en vidéo

Au mois de mai, des prototypes avaient été filmés sur le Nürburgring :

A suivre…

Crédit : CarPix pour Abcmoteur

Porsche Cayenne : l’heure du restylage

Porsche Cayenne : l’heure du restylage

Pour ceux qui se demanderaient (encore) pourquoi Porsche ose commercialiser un gros SUV, voici deux chiffres très parlants : 276.000 et 303.000. Le premier renvoie au nombre d’exemplaires produits de la génération 1, commercialisée de 2002 à 2010. Le second correspond à la quantité de Cayenne II déjà sortie des lignes d’assemblage en quatre ans d’existence ! Pas besoin d’en dire plus pour comprendre à quel point l’engin est un succès… dont Porsche ne pourrait plus se passer.

On ne dirait pas comme ça, mais tout change au niveau de la face avant !

On ne dirait pas comme ça, mais tout change au niveau de la face avant ! Il en est de même à l’arrière.

Si, si, il y a du nouveau à l’extérieur !

Et pour que cette réussite se poursuive, la firme allemande s’est penchée sur sa poule aux œufs d’or. Le Cayenne fait l’objet d’un bon restylage pour affronter sereinement sa deuxième moitié de carrière. En bon véhicule allemand, le SUV de Porsche change… sans vraiment changer. Les faces avant et arrière ont été intégralement revues mais cela ne se remarque pas tout de suite. Au niveau de la proue, tout a été redessiné, même le capot et les ailes. Les optiques sont un peu plus aiguisées et adoptent la nouvelle signature visuelle de Porsche, avec quatre points lumineux. Les prises d’air s’inspirent de celles du nouveau petite frère Macan. Elles intègrent des « airblades », des lamelles verticales qui guident l’air pour mieux refroidir la mécanique.

nouveau Porsche-Cayenne-restyle

Côté poupe, le hayon est inédit, tout comme le bouclier, les sorties d’échappement et les feux, qui semblent plus fins. Selon Porsche, les designers « ont redessiné l’ensemble des lignes horizontales, donnant au modèle une meilleure assise sur la route ». Ils ont moins travaillé à bord puisque seul le volant a été changé. Multifonctions, il évoque celui de la 918 Spyder. La dotation de série comprend un hayon automatique. En option, on peut s’offrir une banquette arrière ventilée.

arriere Porsche-Cayenne-2014

L’Hybride devient plug-in

La grande nouveauté de ce millésime 2015 est l’apparition d’une version hybride plug-in. Le Cayenne existait déjà en hybride, mais il devient donc rechargeable et capable de parcourir une petite distance (entre 18 et 36 km) en mode zéro émission. La puissance du bloc électrique a été doublée, à 95 ch contre 47 ch auparavant. Avec le V6 essence 3.0, la puissance totale est de 416 ch. Le 0 à 100 km/h est réalisé en 5,9 secondes. Porsche annonce une consommation en cycle mixte de 3,4 l/100km et des rejets de C02 de 79 g/km.

Porsche Cayenne restylage 2014 - 10

interieur nouveau Porsche-Cayenne-2 restyle

Porsche Cayenne restylage 2014 - 9

Autre nouveauté : la variante S délaisse le V8 au profit d’un V6 biturbo 3.6 litres de 420 ch (soit 20 ch de plus). Le couple est de 550 Nm (+ 50 Nm), disponible dès 1.350 tr/min. Au-dessus, le Turbo gagne lui aussi 20 ch et grimpe à 520 ch. (couple de 750 Nm). Les diesel ne sont pas oubliés. Le V6 passe de 245 à 262 ch (mais réduit légèrement ses consommations avec 6,6 l/100 km au lieu de 6,8 l) et le V8 profite de trois chevaux supplémentaires à 385 ch. Porsche annonce avoir optimisé les réglages du châssis avec à la clef un meilleur confort.

Le Cayenne version 2015 sera mis en vente en France le 10 octobre 2014. Le S sera facturé 82.568 €, le Turbo 131.168 €, le Diesel 68.528 € et le S Diesel 84.488 €. Le S E-Hybrid sera à 84.038 €.

Le Porsche Cayenne II restylé en vidéo


24 H du Mans : « ravitaillement circuit » à la pompe avec Porsche

24 H du Mans : « ravitaillement circuit » à la pompe avec Porsche

La célèbre course d’endurance des 24 Heures du Mans approchant, les constructeurs qui y participent débutent leur communication à ce sujet, comment notamment Porsche. La marque allemande y fait même son retour dans la catégorie reine, soit la LMP1.

Se mettre dans l’ambiance pour le retour de Porsche aux 24 Heures

C’est avec une 919 Hybrid que Porsche ira se frotter aux Toyota TS040 et Audi R18 E-Tron Quattro. Afin de fêter cet événement, un partenariat avec le réseau de stations-service Esso a été passé. Ainsi, il est possible de repartir avec une miniature Porsche contre un plein de 20 litres et 2 € de plus. L’opération est appelée « Avis aux jeunes pilotes ».

Ce qui sera encore plus intéressant et qui méritera très certainement le détour, c’est l’aire d’autoroute de Chartres-Gasville sur l’A11. La pompe Esso sera transformée en « Pit Stop » Porsche du 12 au 14 juin ! Un occasion inédite de faire un ravitaillement comme en course d’après la vidéo ci-dessous… Les bambins s’en souviendront !

Buzz garanti !

Buzz garanti pour Porsche et la station-service Esso qui risque d’être bondée durant les trois jours !

La vidéo « Un Pit Stop Porsche sur la route du Mans »

On aime !

Infos pratiques

Autoroute A11 (km. 52) du réseau Cofiroute dans le sens Paris-Le Mans.
Du 12 juin au 14 juin 2014

Horaires :
Jeudi 12 – 10h-18h
Vendredi 13 – 12h-20h
Samedi 14 – 7h-15h

Futurs flat-4 Porsche : perdre la raison en étant raisonnable ?

Futurs flat-4 Porsche : perdre la raison en étant raisonnable ?

A l’heure où BMW accueille le trois-cylindres et la traction, voilà qu’une autre marque passion, Porsche, est aussi sur le point de faire une révolution technique…

Ferdinand Porsche disait :  « Le plaisir de l’essence commence là où s’arrête le diesel, à 4500 tr/min », indiquant qu’une Porsche Diesel était inconcevable… Depuis la disparition de ce grand nom de l’automobile, Porsche a dégainé le Cayenne, un SUV imposant, et l’a équipé d’un diesel d’origine Audi… La Panamera en a ensuite fait de même. Bilan ? Le Cayenne diesel est le best-seller de la marque ! Tristesse ? Oui, peut-être.

Ces nouvelles motorisations pourront recevoir une boîte manuelle à 6 rapport ou une automatique à double embrayage PDK à 6 vitesses – (crédit : Automotive Rhythms / Flickr)

Ces nouvelles motorisations pourront recevoir une boîte manuelle à 6 rapport ou une automatique à double embrayage PDK à 6 vitesses – (crédit : Automotive Rhythms / Flickr)

Aujourd’hui, nouveau bouleversement dans le cœur des passionnés de la marque ; Porsche officialiserait l’arrivée d’un « Flat-Four », autrement dit un quatre cylindres à plat. Celui-ci associerait turbo et injection directe dans différentes configurations : 1.6 210 ch, 2.0 286 ch et 400 Nm, 2.5 de 360 ch et 470 Nm. Il équiperait alors les Cayman, Boxster et Cayenne, tandis que le Macan attend a priori un quatre cylindres en ligne dérivé des TFSI d’Audi. La 911 serait pour le moment épargnée…

Des choix techniques tournant le dos à la tradition Porsche du « Flat-six » mais malheureusement dictés par l’objectif constant de réduction des émissions de CO2 de tous les constructeurs. Des moteurs qui, en revanche, trouveraient une bonne place sous le capot de la petite sœur du Boxster dont nous vous parlions il y a peu.

Si vous pouvez vous offrir un « Flat-Six Porsche », n’hésitez plus !

Source : CAR Magazine