Voici plus de dix jours que la nouvelle génération de radars mobiles mobiles occupent la scène médiatique et font trembler les citoyens. Lors de la présentation des fameuses voitures radar, des Renault Megane, quelques confusions se sont faites. Il faut dire que ce système, encore plus rentable que les radars fixes pour l’Etat, n’est pas très clair. Entre la marge d’erreur technique et les moyens pour contester, les automobilistes sont perdus.

halte aux fausses verites

Radars mobiles embarqués : le racket X10 commence maintenant !

Afin de mettre fin aux idées reçues, voici une liste des fausses vérités ou rumeurs sur ces nouveaux radars 2013.

5 vérités sur les radars embarqués

1. Ils flashent que les excès de vitesse au-dessus de 20 km/h

C’est sans doute le plus gros malentendu de l’affaire (est-il volontaire de la part de la Sécurité Routière ?). Non, il ne faut pas se croire protégé contre ces radars invisibles si vous ne dépassez pas de 20 km/h la limitation de vitesse autorisée. Voici pourquoi dire que ce ne sont que les grands excès de vitesse qui sont concernés est une fausse affirmation :

tableau des limites de vitesse radar 2013

Ces Megane radar font-elles vraiment uniquement la chasse aux méchants chauffards ? Pas si sûr…

Pour en savoir plus, rapportez-vous à ces explications sur la tolérance de ces radars mobiles embarqués.

2. Avec ces radars, on ne risque pas de perdre de points

Là aussi, tout a été dit à ce sujet. Si bien sûr la majorité des photos seront prises par derrière et donc non-identifiables (le flash par devant interviendra au cours de l’été prochain…), on peut se dire qu’une simple contestation lors de la réception du PV (qui débutera à la mi-mars) suffira.

Seulement, à la différence des radars fixes, les vitesses enregistrées par l’appareil seront très souvent relativement élevées à cause de la marge d’erreur importante (10 km/h ou 10 % selon l’allure). Par conséquent, faire « sauter » le PV, enfin payer uniquement le montant en euros de l’amende pour le propriétaire de la carte grise sans avoir de retrait de points, sera moins aisé. Lors du passage devant le juge, celui-ci sera fortement tenté d’alourdir la note parce que vous ne roulez pas qu’à 2 ou 3 km/h de trop…

Par ailleurs, si vous n’avez réellement pas commis l’infraction, il faudra apporter des preuves matérielles irréfutables (attestation d’employeur, relevés de CB, témoignages sérieux, …). Et dans ce cas ce n’est jamais assuré à 100 % de s’en sortir blanchi ! Pour les personnes concernées, il faudra donc ne pas payer l’amende et contester dans le délai imparti tout en consignant le montant par téléphone (0811 10 10 10) ou sur amendes.gouv.fr.

? Ce point-là demandant des connaissances juridiques, un commentateur a répondu avec précision à ce sujet et la perte de points sur le permis serait impossible :

Bonsoir à tous, j’aimerais simplement revenir sur le point numéro 2 de votre article.

Vous y expliquez que les automobilistes auront peu de chances de ne payer qu’une amende (sans retrait de points), car vous expliquez que le juge sera plus sévère, et qu’il vous faudra rapporter la preuve matérielle (attestation de l’employeur etc.) pour prouver que vous n’étiez pas au volant.

Je trouve votre site très utile et pense que c’est de cette façon que les automobilistes se protégeront le mieux, mais je dois vous dire que sur ce point numéro 2, tout est juridiquement faux… Étant juriste je me permets de rappeler que c’est au ministère public (le procureur) lors du procès d’un automobiliste, qu’il revient d’apporter la preuve de la culpabilité de l’automobiliste. Et pour ce faire, il n’a pas d’autre choix que de posséder une photo qui permet d’identifier avec certitude l’automobiliste. Donc je tiens à rassurer tout le monde : le juge ne condamnera (à un retrait de points notamment) que dans ce cas.

Donc pas de craintes, tant que les radars ne prendront que de l’arrière, et même lorsqu’ils prendront de face, car il faudra que les photos soient de qualité, les automobilistes devront systématiquement contester et ne dénoncer personne car rien ne les y oblige. Ils ne paieront donc qu’une amende.

3. Ces voitures sont indétectables

En y regardant de plus près, des parades existent, mais il faudra ouvrir les deux yeux ! Pour détecter les Megane avec un radar embarqué, voici une série d’indices qui vous permettront d’agiter une petite lanterne rouge et de faire passer l’info aux autres usagers de la route via un signalement sur votre assistant à la conduite ou par le traditionnel appel de phare.

astuces pour nouveaux radars 2013

Même de dos, les Megane laissent transparaître quelques détails qui leurs sont spécifiques

la megane radar en details

De profil et de l’avant, c’est déjà plus facile, mais cela peut-être aussi trop tard !

Pour avoir d’autres moyens de les repérer, voici plus d’infos et ici vous découvrirez la liste des plaques d’immatriculation des ces véhicules qui cherchent à vous piéger sans que vous le sachiez !

4. Les avertisseurs de radar sont inefficaces

Pas tous… En effet, on pourrait croire que la Sécurité Routière a réussi à mettre à terre les avertisseurs de radars, et bien non ! Le très connu Wikango dans sa version Max intègre déjà avec sa dernière mise à jour le « risque mouvant » qui correspond en fait à une voiture radar. Une efficacité à tester bien entendu… Pour les deux autres poids lourds (Coyote et Inforad), ils sont en train de travailler sur la question. Certains parlent déjà de caméras permettant la reconnaissance des plaques radar à plusieurs dizaines de mètres, ce qui mettrait un sérieux coup de plomb dans l’aile de cette technologie payée 70 000 €/pièce par l’Etat !

? Découvrez le comparatif exclusif des anti-radars compatibles !

5. La Réunion a aussi son flash infrarouge

La rumeur s’est répandue comme une traînée de poudre, et pourtant elle est totalement fausse. L’île n’a pas de radar embarqué de nouvelle génération. Pour connaître la carte des 18 départements concernés et les 20 autos qui parcourent les routes, c’est par ici.

6. A vous de compléter la liste des idées reçues et rumeurs via les commentaires !…

Source : Auto-Plus n°1279 « Dossier sur tous les types de radars »