A la découverte du nouvel Audi Q7

A la découverte du nouvel Audi Q7

Présenté tout récemment au Salon de Détroit, le nouvel Audi Q7 a très vite traversé l’Atlantique pour installer ses quartiers au Salon de Bruxelles en Belgique ! Proposition nous a alors été faite d’embarquer avec d’autres chers confrères blogueurs dans un « ancien » Q7 S Line 3.0 TDi 245 Blanc Glacier en direction de la capitale belge !

Avant de découvrir le nouveau, faisons la connaissance de l’ancien !

En le voyant dans cette configuration, le Q7 impressionne, notamment par son gabarit (5,09 m de long, 1,98 m de large), et ce pack S Line ne fait qu’accentuer l’agressivité de la face avant avec les phares au xénon inclus et des prises d’air agrandies, non sans évoquer l’ancienne exclusive version V12 TDI (6.0 TDi 500 ch 1 000 Nm, souvenez-vous…). Les jantes gris anthracite de 20’’ et la double sortie d’échappement complètent cet attirail somme toute assez démonstratif !

avant Audi Q7 TDI

L’habitacle a lui pris un sérieux coup de vieux… A l’heure des planches de bord très épurées de la marque, nous avons droit ici à quelque chose d’austère, garni de petits affichages un peu démodés et assez chargé en boutons ! Son prédécesseur n’aura pas de mal à faire mieux !

vue 3-4 arriere Audi Q7 TDI

Trait typique des « anciennes » Audi, la suspension est ferme, même si ce n’est pas non plus excessif. Inutile de dire que les passagers sont à l’aise dans un tel gabarit, même au troisième et dernier rang, où l’espace est convenable. Le moteur V6 TDi emmène correctement ce bel engin (7,8 s au 0-100), grâce notamment à son couple respectable de 550 Nm !

L’exclusivité dans les couleurs et matières d’Audi

Une fois arrivés sur le stand Audi du Salon de Bruxelles, on nous a réservé un bel accueil en nous invitant dans l’espace privé Audi Exclusive. Ici est présentée une A8 L W12, vaisseau amiral de la gamme, parfaite pour démontrer les possibilités de personnalisations tant en sellerie qu’en applications décoratives de ce service. La peinture présentée est alors un original vert, bien peu commun, tandis que l’habitacle n’est que luxe, calme et volupté… ou plutôt cuir, bois et moquette épaisse ! Magnifique, un intérieur plus haute couture, qu’automobile !

avant Audi A8 L W12 Exclusive phare Audi A8 L W12 Exclusive jante Audi A8 L W12 Exclusive arriere Audi A8 L W12 Exclusive interieur Audi A8 L W12 Exclusive places arriere Audi A8 L W12 Exclusive seuil porte Audi A8 L W12 Exclusive

Le Q7 s’est mis au régime !

Ensuite, vint le moment tant attendu de la découverte du nouveau Q7 ! D’emblée, et comme les premières photos officielles nous le laissaient penser, la nouvelle version du mastodonte d’Audi semble s’être copieusement affinée, en ressemblant largement à un break surélevé de profil ; pas une mauvaise chose ! La face avant présente la nouvelle calandre des SUV de la marque, inaugurée sur le Q3 restylé ; une calandre chromée avec un épais encadrement chromé lui aussi qui la détache des phares. Les phares sont inspirés du dernier restylage des A6 et A7 (voir notre essai), avec une technologique signature de jour en double flèche. De nouvelles nervures apparaissent sous les phares et sur le capot pour plus de dynamisme. A l’arrière, les feux sont désormais bien plus rectangulaires, et reprennent la signature visuelle interne des phares avant. Deux nouvelles nervures apparaissent au-dessus de ces feux, deux autres encadrent la plaque d’immatriculation, et structurent la face arrière. Les sorties d’échappement sont désormais rectangulaires. Le style présente donc une bonne évolution, en se voulant plus fin, technologique et élégant.

nouvel Audi Q7 Audi Q7 S line 2015 phare led Audi Q7 optique led Audi Q7 2015 jante Audi Q7 2015

Dans l’habitacle, au contraire de l’extérieur, tout a changé ! Les aérateurs se prolongent sur toute la planche de bord, un effet réussi apparu récemment sur la cousine éloignée Passat VIII de Volkswagen. Dans l’esprit des dernières productions maison, l’habitacle se veut très épuré. Subsistent notamment les commandes de climatisation, le pavé tactile du système multimédia et quelques commandes essentielles. Voilà qui est rafraichissant ! Volant et commande de boite automatique à 8 rapports ont été soigneusement dessinés. En France, le combiné d’instrumentation 100 % numérique repris du TT sera proposé de série ; il ne figurait hélas pas sur le modèle présenté.

quattro Audi Q7 2015 vue 3-4 arriere Audi Q7 2015 feu arriere led Audi Q7 2015 Q7 2015 arriere Q7 2015

Le Q7 sera proposé avec deux V6 en essence (333 ch) et en diesel (272 ch) au lancement cet été, en attendant un 3.0 TDI dégonflé à 218 ch et une version hybride diesel de 373 ch cumulés. La voiture promet une belle agilité avec 325 kg de moins sur la balance (!) – pour passer juste sous les deux tonnes en version de base – et une consommation en baisse de plus de 20 %. Elle pourra également se doter de roues arrière directrices.

Petite mise à jour pour la petite citadine chic d’Audi

Juste à côté du nouveau Q7 était présentée l’A1 restylée. Pas de surprise, cette « nouvelle » A1 reprend les évolutions découvertes l’année dernière sur sa version sportive S1 (voir notre essai). Aussi, les optiques avant et arrière ainsi que les boucliers sont revus. Dans l’habitacle, pas de révolution non plus mais quelques nouveaux garnissages et offres de personnalisation. L’A1 restylée bénéficie surtout de nombreux nouveaux moteurs, notamment trois-cylindres en entrée de gamme. Un petit coup de frais pour l’A1, pour continuer tranquillement sa belle carrière !

Audi A1 Sportback

Le Salon de Bruxelles avait aussi vu d’autres belles Audi au sein de l’exposition temporaire « Dream Cars » ! Je vous invite, aussi, à regarder cet article spécifique (lien à venir).

Audi dévoile les tarifs de l’A1 restylée

Audi dévoile les tarifs de l’A1 restylée

Moins d’un mois après la présentation officielle des Audi A1 (3P) et A1 Sportback (5P) restylées, la marque aux anneaux nous dévoile la nouvelle gamme, ainsi que les tarifs de sa citadine qui sera commercialisée au mois de janvier 2015. A noter qu’elle est d’ores et déjà disponible à la commande.

Cinq niveaux de finition

Si l’Audi A1 millésime 2015 ne se voit pas transfigurée avec un faciès plus proche de la S1 (voir notre essai), l’organisation de sa gamme comprenant cinq finitions connait quelques évolutions.

Audi A1 Sportback S line restylee

L’entrée de gamme baptisée simplement « A1 » (appelée auparavant « Attraction ») reçoit la climatisation manuelle, l’autoradio et un volant sport à trois branches. La finition Ambiente (+ 2 100 €) permet d’obtenir une dotation de série plus enrichie avec notamment des feux arrière à LED, des jantes alliages de 16 pouces et des attributs plus sportifs (becquet de toit, sortie d’échappement chromée, cuir à l’intérieur, sièges sport, …).

Audi-A1-Sportback S line

En Ambition (+ 2 700 €), on ajoute le châssis sport et l’Audi Drive Select avec différents modes de conduite sélectionnables (Efficiency, Auto et Dynamic). Le Pack Style Aluminium joue la carte de l’élégance, tandis que les phares antibrouillards permettront d’améliorer la visibilité par temps de brume.

interieur nouvelle Audi A1 S line restylee

sieges S line nouvelle A1

Plus onéreuse, la finition S line facturée 5 500 € mise sur l’esthétique en ajoutant des jantes alu de 17 pouces, des projecteurs Xénon Plus et les habituels badges « S line ». Dans l’habitacle, on note une sellerie cuir/tissu, un pédalier alu et l’éclairage à LED. Enfin, le plus haut de gamme est représenté par la finition Ambition Luxe (+ 6 200 €). Elle donne accès aux équipements high-tech tels que la navigation et l’assistance de stationnement avant et arrière. Ici, les sièges reçoivent une sellerie cuir Milano.

Arrivée de trois-cylindres

En proposant un total de six blocs sur son A1, Audi laisse le choix au client. La principale nouveauté concerne l’introduction de trois-cylindres essence et diesel affichant respectivement 95 ch et 90 ch. Avec le 1.0 TFSI de 95 ch (disponible à partir du second semestre 2015), l’A1 débute à 17 700 €, soit un prix légèrement plus élevé qu’avant son restylage, mais avec 9 ch supplémentaires et une consommation moindre. La marque annonce d’ailleurs une baisse de celle-ci (- 10 %) sur l’ensemble des motorisations allant désormais de 90  à 192 ch.

A1 3P S line 2015

roulage A1 3P

A titre de comparaison une Mini One First (75 ch) s’échange contre 16 300 € et une Citroën DS3 Chic (82 ch) pour 15 950 €. Les S1 et S1 Sportback demeurent à 231 ch, mais augmentent respectivement de 400 € et 500 €, soit 34 300 € et 35 100 €.

Les prix des finitions par motorisations

A noter qu’il faudra ajouter 800 € pour la version Sportback (5 portes).

Type de moteurMoteurFinitionPrix
essence
1.0 TFSI 95 chA117 700 €
Ambiente19 800 €
Ambition20 400 €
S line23 200 €
Ambition Luxe23 900 €
1.4 TFSI 125 chA119 700 €
Ambiente21 800 €
Ambition22 400 €
S line25 200 €
Ambition Luxe25 900 €
1.4 TFSI 150 chAmbiente23 900 €
Ambition24 500 €
S line27 300 €
Ambition Luxe28 000 €
1.8 TFSI 192 ch S tronic 7Ambition27 700 €
S lineNC
diesel1.4 TDI 90 chA119 400 €
Ambiente21 500 €
Ambition22 100 €
S line24 900 €
Ambition Luxe25 600 €
1.6 TDI 116 chA120 700 €
Ambiente22 800 €
Ambition23 400 €
S line26 200 €
Ambition Luxe26 900 €
L’Audi A1 passe au 3-cylindres et se rapproche de la S1

L’Audi A1 passe au 3-cylindres et se rapproche de la S1

Lancée depuis 2010, l’Audi A1 (voir notre essai) a réalisé un joli parcours avec 500 000 unités vendues. En début d’année, c’est une déclinaison sportive appelée « S1 » (voir notre essai) qui est venue s’y ajouter. Cette dernière abordait de nouvelles optiques que l’on disait être prévues pour le prochain restylage. Les bruits de couloir disaient vrai, puisque la marque aux anneaux vient de lever le voile sur les nouvelles A1 et A1 Sportback phase 2 qui s’approchent nettement de la S1 !

Des airs de S1 !

Les modifications esthétiques apportées à l’A1 restylée ne sont pas très importantes, toutefois le fait qu’elle adoptes les phares et feux arrière de la S1 lui donne une allure nettement plus agressive assez inattendue.

Audi A1 Sportback S line restylee

avant Audi A1 Sportback S line restylee

profil Audi A1 Sportback S line restylee

Pourquoi est-ce assez surprenant ? C’est parce que d’ordinaire les lignes des modèles Audi demeurent discrètes et ici avec ces projecteurs travaillés, une grille de calandre revue, ainsi que des boucliers avec des entrées d’air menaçantes l’A1 se remarque bien davantage. Avec le pack S line, elle ressemble encore plus à une S1 qui, pour le coup, est plutôt extravagante !

nouvelle Audi A1 S line

vue 3-4 arriere nouvelle Audi A1 S line

avant Audi A1 3P S line 2015

Cependant, ne boudons pas notre plaisir de voir la marque d’Ingolstadt bousculer ses designers pour accentuer la personnalité de ses autos, c’est une bonne chose qui était nécessaire selon nous.

A l'intérieur de l'A1 restylée les changements sont mineurs, mais Audi affirme que plus de personnalisation sera possible

A l’intérieur de l’A1 restylée les changements sont mineurs, mais Audi affirme que plus de personnalisation sera possible

banquette arriere nouvelle Audi A1 5P restylee

interieur nouvelle Audi A1 S line restylee

Arrivée des trois-cylindres sous le capot

En définitive, la plus grosse évolution concernant les nouvelles A1 et A1 Sportback (5 portes) se trouvent sous le capot. A ce chapitre, Audi fait sa petite révolution en introduisant pour la première fois de son histoire un moteur trois-cylindres !

A1 2015

A1 3P S line restylee

Dans le détail, le constructeur propose six blocs nouveaux ou évolués en profondeur (4 TFSI et 2 TDI), ils diminuent au passage leur appétit en carburant de 10 %. L’amplitude de puissance passe de 90 à 192 ch (soit autant et le même bloc qu’une Volkswagen Polo GTI) au lieu de 86 à 185 ch jusqu’à maintenant. Ils peuvent tous être associés avec la boîte à double embrayage S tronic à 7 rapports.

A1 3P arches toit contrastees

nouvelle A1 Sportback

En trois-cylindres, nous avons l’essence 1,0 l TFSI 95 ch et le diesel 1,4 l TDI ultra 90 ch. Il réclament respectivement 4,3 l et 3,4 l aux 100 km, soit 99 g et 89 g de CO2 par km parcouru.

Tarifs en suspend

Le communiqué indique que « l’offre d’options a été restructurée », mais les prix de la petite citadine premium n’ont pas été dévoilés. Jusqu’à aujourd’hui, elle démarrait à 17 290 € en essence 3P 1.2 TFSI 86 ch finition Attraction.

Ses tarifs et sa date de sortie seront communiqués prochainement.

L’Audi A1 restylée en vidéo

Devenez le meilleur pilote de l’Audi endurance expérience

Devenez le meilleur pilote de l’Audi endurance expérience

L’expérience #Audi2e a fait un petit : il est possible depuis le 8 septembre de participer à un jeu de stratégie en course d’endurance en ligne  ! Pendant 24 jours, les internautes français s’affrontent sur 24 courses d’une durée de 23 heures chacune (de 14 h 00 à 13 h 00).

La vue générale de l’interface du jeu Audi endurance expérience avec l'A1 1,4 l TFSI 185 ch

La vue générale de l’interface du jeu Audi endurance expérience avec l’A1 1,4 l TFSI 185 ch

Chaque participant au challenge devient le team manager d’une Audi A1 1.4 TFSI 185 ch. Le but est de prendre les meilleures décisions pour terminer la course à la première place. Huit vainqueurs seront tirés au sort sur les 24 et ces heureux chanceux gagneront un pack VIP. Il comprendra un séjour de trois jours (nourriture et hébergement compris) afin d’assister à la finale de l’Audi endurance expérience sur le Circuit du Paul Ricard les 18, 19 et 20 octobre 2013 en tant que team manager assistant. Ils auront également droit à :

  • un baptême de nuit en Audi R8 V10 et baptême sportif en Audi R8 LMS
  • des essais routiers en gamme S/RS
  • au quattro challenge en Audi TT RS
  • au survol de la piste en hélicoptère
  • à la grande soirée événement Audi

Entre temps, beaucoup de facteurs rentrent en compte comme la météo, les conditions physiques du pilote, l’usure de la voiture (pneus et plaquettes de frein), …

Lors du passage au stand, attention à bien vérifier point par point l'état de la voiture et du pilote

Lors du passage au stand, attention à bien vérifier point par point l’état de la voiture et du pilote

Il s’agit donc là de se mettre comme en conditions réelles pour un coach avec son team.

Pour avoir un aperçu du jeu, voici la bande-annonce :

Pour y jouer, c’est par ici !

Alors, tenté ? Allez-vous relever le défi sur votre ordinateur ?

Essai de l’A1 1,6 l TDI 90 ch : a-t-elle tout d’une Audi ?

Essai de l’A1 1,6 l TDI 90 ch : a-t-elle tout d’une Audi ?

Depuis le lancement de la Mini revisitée par BMW en 2001, le segment des citadines chics a attiré bon nombre de constructeurs avec notamment Audi et son A1 commercialisée depuis 2010.

l'a1 d'Audi en vue 3/4 avant en ville

Taillée pour la ville, l »A1 marque le retour d’Audi sur ce marché et elle a déjà trouvé son public alors que ses résultats commerciaux étaient, au départ, plutôt hésitants

Une petite voiture est souvent associée dans les esprits à bas de gamme et qualité moindre. L’A1 est un « condensé d’Audi » d’après la campagne de communication de lancement. L’est-elle vraiment ? Essai de l’Audi A1 Sportback 1,6 l TDI 90 S tronic dans sa finition Ambition Luxe.

A l’extérieur

A première vue, l’A1 est une Audi comme les autres modèles de la marque. Elle intègre les codes stylistiques de celle-ci, à savoir la fameuse calandre Single Frame et des traits de carrosserie sans surenchère.

L'A1 tire une bonne partie de son allure dynamique de ses optiques avant acérés

L’A1 tire une bonne partie de son allure dynamique de ses optiques avant acérés

C'est sans doute sous cet angle que l'on se rend mieux compte des dimensions de la voiture, et encore, les jantes 17 pouces peuvent induire en erreur

C’est sans doute sous cet angle que l’on se rend mieux compte des dimensions de la voiture, et encore, les jantes 17 pouces peuvent induire en erreur

Toutefois, si l’A1 paraît féminine avec son gabarit compact (3,9 m de long, 1,74 m de large et 1,41 m de haut), certains éléments lui donnent un caractère sportif comme la face avant relativement imposante, ses ailes renflées reprises aux Audi Quattro des années 1980 et enfin ses arches de pavillon (qui peuvent être d’un coloris différent du reste) issues du coupé TT.

La nervure sur le bas de caisse renforce cette impression de robustesse

La nervure sur le bas de caisse renforce cette impression de robustesse

La poupe est la partie la plus originale de la petite Audi comme souvent chez le constructeur

La poupe est la partie la plus originale de la petite Audi comme souvent chez le constructeur

calandre a1

optique avant audi a1

sigle audi

faux feu led a1

Dans cette teinte noire, le nettoyage n'est pas facile à l'image de la VW Coccinelle qui avait été essayée dans un coloris similaire

Dans cette teinte noire, le nettoyage n’est pas facile, car les traces demeurent après le lavage à l’image de la VW Coccinelle qui avait été essayée dans un coloris similaire

Lors de sa présentation il y a trois ans, son design a été plébiscité par la presse et il est vrai qu’encore aujourd’hui il est très agréable à l’œil, tout en apportant le dynamisme qui fait parfois défaut aux modèles Audi.

A l’intérieur

Lorsque l’on pénètre à l’intérieur du plus petit modèle de la marque aux quatre anneaux, c’est la surprise ! Habitué aux plastiques durs à tout va dans la majorité des citadines avec quelques fois des idées originales peu valorisantes de la part des designers… Ici, c’est sobre, très sobre, mais immédiatement on ressent une impression de qualité, de solidité et de luxe.

Pour notre version qui ressemblait en tous points à celle-ci (hormis le volant S Line) dégage une forte impression de qualité

Pour notre version qui ressemblait en tous points à celle-ci (hormis le volant S Line), elle dégage une forte impression de qualité lorsque l’on prend place dans le siège en cuir heureusement pas trop rigide

La console centrale fait sensation avec ses boutons cerclés de métal au touché sympathique. La boîte auto se manie facilement

La console centrale fait sensation avec ses boutons cerclés de métal au touché sympathique. La boîte auto S tronic à sept rapports (!) se manie facilement

Notre Sportback avait trois places assises pour la banque arrière. L'habitabilité est bonne pour la catégorie, on ne s'y sent pas trop à l'étroit

Notre Sportback avait trois places assises pour la banque arrière. L’habitabilité est bonne pour la catégorie, on ne s’y sent pas trop à l’étroit

L'A1 est une citadine, mais sont volume de coffre n'est pas ridicule

L’A1 est une citadine, mais son volume de coffre n’est pas ridicule (de 270 à 920 DM3 banquette rabattue)

Et cet avis qui est le mien, n’est pas influencé par la catégorie « premium » de la voiture. Mes amis ont eu la même réaction en s’installant dans cette A1 finition Ambition Luxe qui, il est vrai, n’est pas non plus l’entrée de gamme du modèle. On regrette l’emplacement du câble de recharge pour iPhone (jusqu’au 4S) qui se situe dans la boîte à gants et qui est trop court. Ce n’est pas pratique.

Sur route

Une fois que l’on appuie sur le bouton start pour mettre en route le moteur qui est un diesel 1,6 litres 90 chevaux, on entend le TDI qui manque un peu de discrétion. Dès les premiers tours de roue, on se sent bien assis et à l’aise. La prise en main est très facile chez Audi, l’A1 n’échappe pas à la règle avec également sa direction précise et suffisamment ferme en ligne droite, une vraie réussite.

En ville, l'A1 se montre être un très bon allié grâce à son gabarit, sa boîte auto favorisant une consommation basse. Le TDI sait être punchy quand on lui demande

En ville, l’A1 se montre être un très bon allié grâce à son gabarit, sa boîte auto réactive et favorisant une consommation basse avec un passage des rapports dès 1 500 tours/min. Le TDI sait être punchy quand on lui demande, à condition de faire tomber un, voire deux rapports. Sur autoroute, le confort de conduite est correct, mais les dépassements sont évidemment pas son point fort

Convaincante grâce à sa maniabilité en ville, l'A1 fait-elle le cadeau à son conducteur sur départementales ?

Convaincante grâce à sa maniabilité en ville, l’A1 offre-t-elle le même plaisir à son conducteur sur départementales ?

Les bonnes surprises continuent, car on est toujours bien installé, l'insonorisation est bonne, le ressenti derrière le volant reste d'un bon niveau

Les bonnes surprises continuent, car on est toujours bien installé, l’insonorisation est bonne, le ressenti derrière le volant reste d’un bon niveau

Les prises de courbes sont un jeu d'enfant, la caisse ne prend aucun roulis et elle vire à plat

Les prises de courbes sont un jeu d’enfant, la caisse ne prend aucun roulis et elle vire à plat

Bref, l'Audi A1 est sur des rails !

Bref, l’Audi A1 est sur des rails !

La boîte auto se manie bien et le moteur se montre volontaire malgré ses 90 chevaux qui doivent emmener près de 1 200 kg. La consommation de l’essai s’est établie à 7,2 litres avec quelques passages rapides, des départementales, de l’autoroute, de la ville et des embouteillages. Le passage des rapports de cette boîte auto S tronic à double embrayage est rapide, précis, mais là où cela pèche, c’est lorsque l’on se retrouve dans les embouteillages. En effet, alors que c’est le terrain préféré d’une boîte robotisée, l’A1 manque un peu de souplesse, en particulier vers les 1 100 tours/min où l’on subit quelques à-coups.

a1 audi

a1 ambition luxe

La stabilité de l'auto évite tout mouvement de caisse parasite que ce soit en entrée ou en sortie de virage. Et si on cherche à la faire décrocher, cela se fait de manière progressive. Pour une conduite sport, jetez donc un oeil à l'Audi Endurance Expérience réalisé sur circuit avec ce modèle !

La stabilité de l’auto évite tout mouvement de caisse parasite que ce soit en entrée ou en sortie de virage. Et si on cherche à la faire décrocher, cela se fait de manière progressive. Pour une conduite sport, jetez donc un coup œil à l’Audi Endurance Expérience réalisé sur circuit en A1 !

Le freinage est bon, même très bon, un coup d'oeil dans le rétro est d'autant plus indispensable pour notre A1 totalisant même pas 1 000 km à son compteur

Le freinage est bon, même très bon, avoir le regard sur le rétro intérieur est d’autant plus indispensable

En-dehors de ce petit désagrément, le châssis se montre efficace et prévenant. L’A1 ne craint pas les changements d’appuis rapides, la suspension est bonne, même si l’amortissement se montre un peu sec dans certains cas en ville et le freinage est particulièrement puissant du fait qu’il est assisté. Il mérite d’ailleurs un temps d’adaptation, car on a tendance à un freiner un peu court au départ.

En bref…

Les plusLes moins
– Finition intérieur de très bonne facture
– Une prise en main immédiate
– Direction précise et suffisamment ferme
– Moteur volontaire
– Bloc TDI manquant de discrétion en ville
– Suspensions trop sèches à faible allure
– A-coups sporadiques de la boîte auto à 1 100 tours dans les bouchons

Conclusion

Pour conclure, on peut dire sans risque qu’Audi a réussi un beau retour sur le segment des citadines avec son A1. Bien finie, agréable à conduire et habitable, il y a peu de défauts que l’on peut imputer à la plus petite des des voitures de la firme d’Ingolstadt.

Audi travaille toujours sa signature lumineuse comme on peut le voir ci-dessus

Audi travaille toujours sa signature lumineuse comme on peut le voir ci-dessus

Ce qui freinera l’ardeur des potentiels clients, ce sont sans doutes ses tarifs. Le prix d’entrée se situant à 16 970 € (essence 1,2 l TFSI 86 ch Attraction 3 p.) et la version essayée est cédée contre un chèque de 26 870 € (hors options) tout de même… mais ce qui reste assez proche de ses rivales désignées telles que la Mini et la DS3 de Citroën.

Galerie photo

Merci à notre rédacteur Martin qui est l’auteur de la plupart de ces beaux clichés présents dans cet article !

Abcmoteur était à l’Audi Endurance Experience

Abcmoteur était à l’Audi Endurance Experience

Comme annoncé le jour-même, Abcmoteur faisait partie des heureux participants à l’Audi Endurance Experience. Voici donc l’occasion de revenir sur cette journée du 19 avril qui allait déterminer quels seront les grands gagnants pour la finale !

Les 25 Audi A1 alignées sur le parking du circuit avant d'être emmenées sur la pit lane

Les 25 Audi A1, encore couvertes par la rosée, alignées sur le parking du circuit avant d’être emmenées sur la pit-lane

Les essais libres

Il est 7 h 00 et avant de partir sur la piste, chacun de nous avons reçu un équipement complet de pilote et des consignes précises afin que tout se passe au mieux sur le circuit pour cette course chapeautée par la FFSA. C’est ensuite notre team manager (un ex-pilote professionnel auto et moto) qui nous a encadré.

La tenue complète du pilote avec une combinaison, une cagoule, des gants et des chaussures et même un t-shirt siglé des quatre anneaux ! Le casque et la hanse (comme en F1 !) nous seront remis plus tard. A ce moment-là, nous allons aller au briefing

La tenue complète du pilote avec une combinaison, une cagoule, des gants et des chaussures et même un t-shirt siglé des quatre anneaux ! Le casque et la hanse (comme en F1 !) nous seront remis plus tard. A ce moment-là, nous allons partir pour le briefing

Aux alentours de 9 h 00, l’excitation monte, nous allons enfin monter à bord de notre Audi A1 1,4 TFSI 185 ch numérotée « 28 » ! Les deux premiers tours du circuit Bugatti (4,1 km) sont effectués en passager avec notre manager qui nous explique comment se placer, accélérer et freiner sur le tracé selon les virages.

Les paddocks sous les couleurs d'Audi avec 25 A1 et une centaine de pilotes amateurs et novices

Les paddocks sous les couleurs d’Audi avec 25 A1 et une centaine de pilotes amateurs comme novices présents sur les lieux

On peut voir au fond l'écran avec les performances des équipes en direct (meilleur temps, classement, nombre de passages aux stands, ...)

On peut voir au fond un écran avec les performances de chaque équipes en direct (meilleur temps, classement, nombre de passages aux stands, …)

Voici l'Audi A1 N°28 de la #TeamAuto au milieu de ses concurrentes

Voici l’Audi A1 N°28 de la #TeamAuto au milieu de ses concurrentes

Petit tour de la voiture qui reste la même extérieurement mis à part deux ouvertures en lieu et en place des anti-brouillard pour rafraichir les freins qui seront particulièrement sollicités

Petit tour de la voiture qui reste la même extérieurement mis à part deux ouvertures en lieu et en place des antibrouillards pour rafraichir les freins qui seront particulièrement sollicités

L'A1 est dotée du pack S line

L’A1 est dotée du pack S line

Pour chaque départ, deux personnes attachent le pilote

Pour chaque départ, deux personnes attachent le pilote

Comme l'exige le règlement, l'A1 reçoit un les arceaux de sécurité, des sièges baquet et leurs harnais ainsi qu'un extincteur côté passager

Comme l’exige le règlement, l’A1 reçoit des arceaux de sécurité, des sièges baquet et leurs harnais ainsi qu’un extincteur côté passager

La banquette arrière disparaît, mais malgré toutes ces modifications, l'auto prend un peu de poids à cause de l'arceau. Elle est donc plus lourde que d'origine

La banquette arrière disparaît, et avec toutes ces modifications, l’auto perd un peu de poids grâce aux éléments qui ont été retirés. Sur la balance, elle passe de 1 265 à 1 175 kg, soit un gain de 90 kg

Les premiers essais débutent... La prise en main de l'A1 est très aisée et le circuit très varié est un véritable régal

Les premiers essais débutent… La prise en main de l’A1 est très aisée et le circuit, très varié, est un véritable régal

Le tout va très vite, et voilà que chacun d’entre nous part pour une trentaine de minutes d’essais libres en solo avec évidemment toutes les autres équipes également sur la piste. C’est donc le moment de faire ses marques avant la grande course de trois heures de l’après-midi !

La course d’endurance de trois heures

La stratégie de course

Comme on nous l’a répété plusieurs fois, malgré l’excitation et l’envie de se lâcher que l’on peut avoir, cette épreuve est d’abord une course d’endurance. Il ne s’agit donc pas là de décrocher les bons temps à tous prix, car ce sont des chronos qui dureront pas les trois heures !

Notre team manager nous livre encore quelques précieux conseils avant le début de la course...

Notre team manager nous livre encore quelques précieux conseils avant le début de la course…

En effet, le choix le plus judicieux pour éviter une usure précoce des trains de type pneus d’origine (des Dunlop Sport Maxx en 215/40/17) et des plaquettes refroidies par des entrées d’air créées pour l’occasion, c’était de conduire proprement. De cette façon, les temps au tours allaient descendre naturellement et la voiture serait préservée, car il faut savoir qu’un changement de pneumatiques s’échangeait contre 15 min de pénalités et 5 min pour un jeu de disques et de plaquettes ! Il s’agissait assurément d’un mauvais calcul.

Le déroulement de la course

Dans un souci équité, la disposition de la grille de départ a été tirée au sort et la #TeamAuto dont Abcmoteur faisait partie a obtenue le 6ème emplacement. Une bonne position pour ce départ lancé qui permettait de prendre l’intérieur dès le premier virage (le Dunlop) après la ligne droite des stands.

La safety car dut intervenir à plusieurs reprises à cause de la pluie

La safety car dut intervenir à plusieurs reprises à cause de la pluie

Le départ est donné sous une pluie battante et la safety car (une Audi R8) reste devant les A1 pendant près de 5 tours.

Un départ lancé qui sera sous safety car pendant quelques tours pour que les pilotes s'habituent au changement d'adhérence. Il n'avait pas plu auparavant pour les essais libres

Un départ lancé qui sera sous safety car pendant quelques tours pour que les pilotes s’habituent au changement d’adhérence. Il n’avait pas plu auparavant pour les essais libres et la piste était devenue bien trempée

Tant que la voiture de sécurité est sur la piste, il y a interdiction d'effectuer un dépassement et les voitures doivent être en file indienne

Tant que la voiture de sécurité est sur la piste, il y a interdiction d’effectuer un dépassement et les voitures doivent être en file indienne

Une fois la piste libérée, le cortège s'étire et les premiers pilotes dépassent ! Certains rapatrient déjà aux stands...

Une fois la piste libérée, le cortège s’étire et les premiers pilotes dépassent ! Certains rapatrient déjà aux stands…

Dès qu’elle se retire le véritable départ est lancée et l’A1 n°28 se positionne à quatrième place lors du premier relais !

audi a1 n28

Après un total de six heures de roulage, l’A1 TFSI 185 ch ne nous a pas trahi et s’est révélée très amusante à conduire avec son moteur essence volontaire à la sonorité agréable à l’intérieur. Dehors, il se fait nettement plus discret

audi a1 n28-3

Toujours prévenante et contrôlée par l’électronique au freinage (ABS) et en courbe (ESP), la petite citadine survoltée était très permissive. C’est ce qui nous a permis à nous tous de profiter un maximum de cette journée !

audi a1 n28-2

Autres points appréciables : la boîte de vitesse automatique DSG à 7 rapports était efficace avec des passages de rapports rapides tandis que le freinage n’a pas faibli au fil des kilomètres avalés sur la piste

Mais sur une course d’endurance, les jeux ne sont jamais faits. Après quelques rebondissements (pas de casse !), un arrêt injustifié aux stands et des concurrents sérieux, nous finissons 17èmes sur 25. Le plus important étant l’esprit d’équipe qui fut bien présent !

Caméra embarquée : Abcmoteur au volant !

Voici la caméra embarquée de moi-même aux commandes. Quel pied !

[sublimevideo poster= »https://abcmoteur.fr/wp-content/uploads/2013/04/camera-embarquee-a2e.jpg » src1= »https://abcmoteur.fr/wp-content/uploads/2013/04/video embarquee a1 endurance experience mans.m4v » uid= »acbd816b » id= »acbd816b » width= »576″ height= »461″]

A ne pas en douter, ce fut un moment mémorable ! J’avais déjà piloté des supercars sur circuit, j’étais également déjà allé avec ma voiture sur la piste, mais passer une journée dans la peau d’un pilote sur le mythique circuit du Mans, c’est une expérience unique !

audi endurance experience

Nous attendons maintenant la note par pilote (temps au tour, progression, …) pour savoir lequel d’entre nous cinq sera l’heureux sélectionné qui participera à la grande course finale de 24 heures au circuit Paul Ricard (le Castellet) au mois d’octobre prochain !

3ème saison des Audi Endurance Expérience : coup d’envoi ! #Audi2e

3ème saison des Audi Endurance Expérience : coup d’envoi ! #Audi2e

Après les éditions 2011 et 2012 qui ont remporté un franc succès, Audi remet le couvert avec une troisième édition des Audi Endurance Expérience dont voici le programme !

deux a1 se poursuivent

L’Audi Endurance Experience en 2011 (la première saison)

Une course d’endurance de 24 heures

Le principe de ce challenge qui a pour but de mettre sur un même circuit plus d‘une vingtaine de pilotes amateurs (clients, invités et VIP) est simple et se découpe en deux parties :

  • La phase de qualification qui débute ce vendredi 19 avril au Mans dont Abcmoteur fait partie ! C’est une course de 3 heures.
  • La phase finale par équipe qui se tient au circuit du Castellet pendant 24 heures telle une vraie course d’endurance !

Suivi par plus de 25 000 spectateurs en live-streaming l’année dernière, l’#Audi2e attise la curiosité !

Coup d’envoi aujourd’hui !

Dès ce matin à 7 heures, la première équipe, la #TeamAuto (regroupant cinq blogs de la thématique automobile : Le Blog Auto, Le Collectif Garage des Blogs, la Revue Automobile, Sport Cars et Abcmoteur), va ouvrir cette nouvelle édition ! Au programme pour chacun des participants : une Audi A1 1,4 l TFSI 185 ch et sa boîte auto Stronic à 7 rapports dans sa configuration d’origine mis à part les éléments de sécurité obligatoires (arceau, baquet et extincteur). Il à noter que l’épreuve est sous l’égide de la FFSA (Fédération Française du Sport Automobile).

Les Audi A1 sont prêtes !

Les Audi A1 sont prêtes !

Belle image avant les qualifications !...

Belle image avant les qualifications !…

Pour la suite du programme :

Les qualifications :

  • vendredi 14 juin: Le Castellet
  • vendredi 5 juillet: Nogaro
  • vendredi 27 septembre: Magny-Cours

La finale :

  • Du vendredi 18 au dimanche 20 octobre 2013 sur le circuit du Castellet.

Immergez-vous au sein de la course

Rien de plus simple pour suivre les qualifications, puis la course au circuit Paul Ricard du Castellet grâce au hashtag « #Audi2e«  :


Vous pouvez aussi vous abonner :

FacebookTwitterGoogle+

C’était l’année dernière…

Pour avoir une petite idée du niveau de pilotage, une caméra embarquée de l’#Audi2e 2012 :

[sublimevideo poster= »https://abcmoteur.fr/wp-content/uploads/2013/04/course-a2e.jpg » src1= »https://abcmoteur.fr/wp-content/uploads/2013/04/audi-endurance-experience-paul-ricard.m4v » uid= »eda9059c » id= »eda9059c » width= »576″ height= »432″]

A très bientôt !

L’Audi A1 découvrable en couleurs

L’Audi A1 découvrable en couleurs

Après avoir présenté un version Sportback de l’A1, Audi a confirmé la venue d’une nouvelle déclinaison pour la petite citadine. Non, il ne s’agira pas d’un coupé ou d’un cabriolet mais simplement d’une A1 découvrable ! La voiture premium aux anneaux va donc imiter la Fiat 500 mais fera sans doute davantage de concurrence à un modèle bien connu, la Mini Speedster. Voici ce à quoi pourrait ressembler la nouvelle découvrable d’Audi qui pourrait être présente très rapidement sur le marché :

l'audi a1 capote fermee

Le succès de l'A1 aidant, Audi a confirmé une version "cheveux au vent" de la petite citadine selon les dires de Rupert Stadler rapportés par AutoMotor & Sport

Et elle se devra d’être rapidement commercialisée, car sinon la Citroën DS3 découvrable (elle aussi disponible d’ici peu) lui fera bien du tort !

L’A1 découvrable en concessions pour 2013

Comme le constructeur a fait le choix de la toile tout en gardant les armatures du toit, il n’y aura pas le long et coûteux développement d’une version coupé-cabriolet. Par conséquent, l’A1 décapotée pourrait très rapidement se montrer.

vue arriere de l'a1 decouvrable

C'est une peu la déclinaison qui manquait à l'A1 qui se veut si tendance ! Et la voir capote retirée lui donne plus de style que jamais !

Les spyshots et un éventuellement concept devraient prochainement être vus. Avec un peu d’optimisme, on peut même espérer la voir au Mondial de Paris en fin d’année.

Aperçu des teintes de l’Audi A1 découvrable

Theophiluschin, célèbre photoshopeur automobile, et Homer du forum Worldscoop ont imaginé ce à quoi pourrait ressembler l’A1 découvrable. Les couleurs présentes ci-dessous sont du plus bel effet… :

l'a1 cc 2013

Le choix de coloris bi-tons sera bien évidemment de la partie

a1 s line cabriolet

On peut imaginer qu'Audi propose à terme une version sport de son cabriolet

l'audi a1 en version soft top

L'Audi A1 au toit en toile devrait voir le jour l'année prochaine. Il faudra prendre son mal en patience mesdames !

L’Audi A1 Sportback se présente

L’Audi A1 Sportback se présente

Rencontrant déjà le succès, la gamme de l’Audi A1 se complète avec la venue d’une variante cinq portes appelée Sportback.

Un dessin très similaire

l'a1 5 portes vue de profil

Les deux nouvelles ouvertures se sont intégrées sans souci pour l’Audi A1 5 portes !

Que ce soit de face ou en regardant strictement la partie arrière de l’A1 Sportback, rien ne diffère avec la mouture actuelle. Le constructeur a réussi le pari d’ajouter deux ouvertures à sa petite citadine premium sans lui en changer le design. Cela étant, les modifications effectuée s’intègrent très bien à l’auto, on pourrait croire que l’A1 a toujours existé en déclinaison cinq portes !

A l’intérieur : 4 ou 5 places au choix

Avec des mensurations quasi-identiques, la voiture accueillera trois ou quatre passagers. Le choix étant laissé au client, et cela sans supplément de prix. Imperceptible, la hauteur de toit a été rehaussée de six millimètres afin d’offrir (un peu) plus d’espace aux personnes assises à l’arrière.

espace conducteur a1 sportback

La planche de bord reste identique à la version 3 portes

la banquette arriere a1 sportback

4 ou 5 places au choix pour la banquette arrière de l’Audi A1 5 portes

On retiendra que l’A1 Sportback pèse 1 065 kilos sur la balance et que son coefficient de pénétration dans l’air s’élève à 0,32, ce qui est honorable. Par ailleurs, le coffre propose un volume de 270 litres ou 920 en rabattant les sièges arrière. Pour cette manipulation, on appréciera la fait qu’il n’est pas nécessaire de retirer les appuis-tête.

2 cylindres sur 4 !

La marque innove au chapitre des motorisations. Pour les blocs essence, le choix se fait avec trois puissances. Il y a le 1,2 litres TFSI 86 ch et les 1,4 l TFSI de 122 et 185 ch. Un quatrième moteur, le 1,4 l TFSI développant 140 ch sera disponible un peu après et permettra la désactivation de deux de ses quatre cylindres. Une façon de diminuer la consommation de carburant et d’atteindre les 4,7 litres aux 100 km. Pour les blocs diesel, on retrouve les 1,6 litres TDI de 90 et 105 ch. Il est à noter que la transmission S-Tronic sera en série sur le TFSI 185 ch et en option sur les 1,4 l TFSI 122 ch et 1,6 l TDI 90 ch.

l'a1 sportback 2012

La finition S-Line de l’Audi A1 Sportback 2012

La finition sportive S-Line est de la partie avec notamment une teinte de sellerie exclusive, le nouveau Samoa Orange.

Le prix

Pour ce qui est des tarifs de l’Audi A1 5 portes, il faut compter sur un ticket d’entrée à 17 400 € en France pour le 1,2 l TFSI 82 ch. Ensuite, le prix du neuf du TDI 90 ch devrait se situer aux alentours des 19 500 €.

Affaire à suivre !

Article sponsorisé

L’Audi A1 gagne une version 5 portes

L’Audi A1 gagne une version 5 portes

Dévoilée en avance suite à une fuite sur le web, Audi a enfin lâché les images officielles de l’A1 Sportback. Cette version est donc une A1 comme elle est commercialisée actuellement, à la différence que le constructeur a ajouté deux ouvrants et une banquette arrière. Ainsi, la petite citadine aux anneaux devient une voiture à 5 portes et 4 places (le client peut opter pour 5 places sans supplément de prix).

a1 2012 5 portes

La petite Audi A1 gagne deux portes tout en gardant des dimensions

l'audi a1 sportback vue de l'avant

L'Audi A1 Sportback 2012 ne change en rien son design

la nouvelle a1 sportback

Pour la nouvelle A1 Sportback, le constructeur laisse le choix entre 4 ou 5 places assises

Disponible en douze teintes avec des combinaisons bicolores permettant d’avoir une couleur de carrosserie différentes pour les arceaux, l’A1 Sportback 2012 a quasiment les même dimensions que la version 3 portes à un centimètres près. Le volume de coffre s’établit à 270 litres et peut passer à 920 l avec la banquette rabattue (les appuis-tête n’ont pas besoin d’être retirés).

Une première présentation aura lieu le 30 novembre prochain au salon de Tokyo et sa date de sortie se fera dans le courant de l’année 2012. Plus d’informations à ce sujet ne devraient pas tarder.

Porfolio de l’A1 Sportback 2012

Toutes les images officielles de la citadine :

L’Audi A1 ne rencontre pas son public

L’Audi A1 ne rencontre pas son public

Lancée au mois d’août 2010, Audi comptait aussi, à l’image de Mini, Fiat et maintenant Citroën, profiter du segmentent juteux des petites citadines premium. Parée d’un look ultra sexy, l’Audi A1 se voyait déjà caracoler en tête des ventes, seulement pour elle ce ne fût pas vraiment le cas…

Le segment des citadines premium de plus en plus occupé

une audi a1 en vue arriere

Les ventes de l'Audi A1 ne sont pas au rendez-vous

En effet, le constructeur allemand arrive un peu en dernière position : comme écrit plus haut, d’autres marques proposent déjà ce type de modèles et sont déjà solidement installées. Il est donc bien plus dur à la marque aux anneaux de percer.

Un prix d’appel trop élevé…

La plus grosse erreur du constructeur d’Ingolstadt, c’est sans doute d’avoir voulu trop jouer sur sa bonne image dont il dispose sur le reste de ses modèles. Ainsi, arrivant sur le segment des citadines premium il pense pouvoir imposer un tarif salé pour les futurs acquéreurs de l’A1. Grosse erreur dans sa démarche marketing, et plus précisément en marketing opérationnel.

Avec un prix d’entrée de gamme à près de 16 000 € c’est en moyenne 500 € de plus que ses concurrentes, pour une nouveauté c’est osé. Les concessionnaires sont formels, pour un voiture de ce genre c’est demander trop d’argent.

Des objectifs de vente devenus hors de portée

Le démarrage de l’Audi A1 est rappé, alors que Mini écoule 42 000 unités sur les trois derniers mois, Audi peine à écouler 20 000 exemplaire de sa citadine. Les 30 000 ventes prévues pour 2010 deviennent donc inatteignables.

Le constructeur pourra peut-être sauver les meubles en 2012 avec la sortie de l’Audi S1, une version sportive cinq portes, s’il n’est pas déjà trop tard…