Renault muscle (un peu) la Twingo avec la GT

Renault muscle (un peu) la Twingo avec la GT

Elle est badgée « Renault Sport », mais le Losange a eu la bonne idée de ne pas en faire une pure « RS », préférant l’intégrer à la lignée GT. Ce qui change beaucoup de choses, car on lui pardonne plus facilement sa puissance modeste, surtout quand on pense qu’une Clio GT ne propose que 10 ch de plus.

Boîte manuelle

Il est vrai que la puissance annoncée par cette Twingo vitaminée peut prêter à sourire, surtout quand on sait qu’Abarth arrive à gonfler une 500 jusqu’à 190 ch (lire notre essai). Mais Renault est limité, pour une raison simple : la Twingo a fait le choix du moteur arrière, glissé au chausse-pieds dans un petit compartiment. Le trois cylindres turbo 898 cm3 d’origine ne peut être remplacé par un moteur plus gros.

Renault Twingo GT - 1 Renault Twingo GT - 6

Les ingénieurs ont donc revu l’admission d’air et la cartographie du moteur pour gagner une poignée de chevaux. L’auto atteint ainsi 110 ch et un couple de 170 Nm (+ 35 Nm par rapport au TCe 90). Pour tirer partie au mieux de ces progrès, l’étagement de la boîte de vitesses a été revu. Voilà qui s’annonce prometteur pour avoir quelques sensations au volant, surtout avec une petite voiture qui braque court.

Ceux qui ont déjà conduit une Twingo 3 peuvent avoir des craintes sur la tenue de route. Celles-ci sont justifiées. La tenue de cap de la Twingo est perfectible, l’ESP étant souvent sollicité. Le Losange souhaite rassurer en indiquant que la GT profite de nouvelles suspensions ainsi que de nouveaux réglages pour l’ESP et la direction à démultiplication variable.

Look sympa, mais incomplet

Et le look dans tout ça ? La GT souffle le chaud et le froid, avec une impression d’inachevé. L’auto reçoit quelques modifications de bon goût, comme une petite prise d’air latérale, uniquement du côté gauche. Le bouclier arrière adopte une belle double sortie d’échappement. L’auto a été abaissée et repose sur d’inédites jantes de 17 pouces, dont le dessin s’inspire de celles qui équipaient le concept annonciateur Twin’Run.

Renault Twingo GT - 5 Renault Twingo GT - 7

La déception vient de la face avant, qui ne change pas. Un bouclier plus agressif aurait été très sympa. L’auto est présentée avec une nouvelle teinte Orange Piment. Elle sera aussi proposée en Gris Lunaire, Noir Profond et Blanc Glacier. Renault ne montre pas l’intérieur mais indique la présence de décors orange et d’un pédalier en aluminium.

L’auto sera dévoilée en avant-première au Festival of Speed de Goodwood, en Angleterre, à la fin du mois. On la verra ensuite à la rentrée au Mondial de l’Automobile.

Renault Twingo GT - 2 Renault Twingo GT - 3 Renault Twingo GT - 4

La Renault Twingo va s’habiller en sportive : voici la preuve

La Renault Twingo va s’habiller en sportive : voici la preuve

La discrète carrière de la Twingo 2 RS avait semé le doute quant à l’arrivée d’une remplaçante. Nous vous en parlions cet été et puis dans cet article consacré aux futurs modèles Renault, voici maintenant la preuve en photos que la Renault Twingo RS (ou plus certainement Twingo GT) est bien en cours de développement !

Petite bombinette Renault !

Après des clichés de la future Smart Fortwo Brabus – ce qui n’a pas vraiment été surprise –, nous découvrons les spyshots de la Twingo RS/GT, alors que sa venue n’était pas confirmée et également incertaine…

Renault Twingo RS GT

spyshot Renault Twingo RS GT

On remarque quelques différences esthétiques avec la Twingo que l’on connait aujourd’hui, même si nous pensons que son apparence définitive sera encore un peu plus agressive, notamment pour la partie avant qui semble ici identique aux versions classiques. Pour les nouveautés donc, il faut se pencher sur le profil. On y trouve une suspension sport abaissant l’assiette, ainsi que des jantes d’un plus gros diamètre accueillant un système de freinage plus conséquent.

profil future Renault Twingo RS GT

A l’arrière, la double sortie d’échappement logée dans un diffuseur offre un look fort sympathique à l’auto au losange, tandis qu’un becquet de toit soigne l’allure de la petite sportive.

arriere Renault Twingo III RS GT

Entre 120 et 130 ch ?

Basée sur la même plateforme que la Smart Fortwo, la Renault Twingo RS/GT devrait utiliser son trois-cylindres 0,9 l SCe turbo essence. Actuellement, il développe 90 ch, mais sa puissance pourrait être portée à 120 ch, voire 130 ch. Le quatre-cylindres 1,2 l a été évoqué, néanmoins la place est trop étroite pour qu’il puisse être logé sous le coffre.

photo volee Renault Twingo RS GT

Renault Twingo 3 RS GT

La boîte de vitesse pourrait être de type EDC, soit à double embrayage.

A quand sa sortie ?

Pour acheter la Twingo RS/GT, il faudra patienter jusqu’à fin 2015. Son prix de vente devrait se situer aux alentours des 16 000 €.

Crédit photos : CarPix pour Abcmoteur

Nouvelle Renault Twingo : gamme, équipements, prix

Nouvelle Renault Twingo : gamme, équipements, prix

Le grand jour est enfin arrivé pour la nouvelle Twingo. Dévoilée début mars au Salon de Genève, la troisième génération de la petite Renault se montre dès aujourd’hui dans les concessions. Et la marque française aura attendu le dernier moment pour révéler la gamme et les tarifs !

Comme la toute première Twingo en 1992, le nouveau modèle veut nous en faire voir de toutes les couleurs.

Comme la première Twingo en 1992, le nouveau modèle veut nous en faire voir de toutes les couleurs.

Deux moteurs

La Twingo 3 est lancée avec deux motorisations essence trois cylindres. La première est un nouveau 1.0 SCe atmosphérique de 70 ch, qui développe un couple de 91 Nm à 2.500 tr/min. Associé à une boîte manuelle à 5 rapports, ce bloc, qui passe de 0 à 100 km/h en 14,5 secondes, sera réservé à un usage urbain. Renault annonce une consommation de 4,5 l/100 km et des rejets de C02 de 105 g/km. Un Stop and Start est proposé en option. Il fait baisser la conso de 0,3 l/100 km et le C02 de 10 g/km.

La seconde motorisation est un 0.9 Turbo TCe de 90 ch. Le couple bien plus important (135 Nm à 2.500 tr/min) donne des ailes à la Twingo, qui ne met plus que 10,8 secondes pour atteindre les 100 km/h. Le Stop and Start est ici de série et pour le moment on n’a pas le choix de la boîte de vitesses (manuelle à 5 rapports). L’EDC sera lancé dans un an. La consommation en cycle mixte est de 4,4 l/100 km et les rejets de C02 sont de 99 g/km.

Trois finitions, une série spéciale

Comme sur les autres Renault, on trouve trois niveaux de finition : Life, Zen et Intens. Le niveau de base embarque un minimum plutôt correct avec quatre airbags, l’ESP, l’aide au démarrage en côte, la fermeture centralisée avec télécommande, la direction assistée, l’ordinateur de bord ou le limiteur de vitesse. A noter que la boîte à gants est ouverte et qu’il faut user de l’huile de coude pour ouvrir les vitres avant.

Celles-ci deviennent électriques sur le second niveau de finition, Zen, qui rajoute aussi la banquette rabattable 50/50 avec appuis-tête, la climatisation manuelle, la radio Connect R&Go et le volant réglable en hauteur. Le haut de gamme Intens reçoit de série l’alerte de franchissement de ligne, le régulateur de vitesse, les rétroviseurs extérieurs électriques et dégivrants, le siège conducteur réglable en hauteur, les antibrouillards ou les jantes alliage 15 pouces.

A noter que Renault propose une série limitée de lancement nommée Edition One, qui est suréquipée. Basée sur la finition Intens, elle est dotée aussi d’office du système multimédia R-Link, de la caméra de recul et de jantes 16 pouces.

Comme le Captur, la Twingo met l’accent sur la personnalisation, avec des packs de décors à l’extérieur (joncs de calandre, baguettes latérales, coques rétroviseurs pour 150 €) et intérieurs (volant, cerclage aérateurs, bandeaux de planche de bord, 150 ou 200 € selon finition) en différentes couleurs. Des autocollants sur les flancs sont aussi disponibles en supplément (200 €).

LES PRIX :

– 1.0 SCe atmosphérique 70 ch > Life : 10.800 €, Zen* : 12.300 €, Intens* : 13.300 € (* Stop and Start + 300 €)

– 0.9 Tce Turbo 90 ch > Zen : 13.300 €, Intens : 14.300 €, Edition One : 15.700 €

LES OPTIONS

 Options Nouvelle Renault Twingo

Renault a bien dans les cartons une Twingo plus musclée

Renault a bien dans les cartons une Twingo plus musclée

La Renault Twingo 3 que nous avions découverte en mars dernier au salon de Genève s’apprête à arriver dans les concessions, mais une information en provenance d’Autocar nous fait garder espoir que prochainement une version plus musclée de la petite citadine fera sa venue. Explications.

Objectif : gonfler suffisamment le trois-cylindres

Tout comme pour la Renault Sandero RS dont vous parlions hier, c’est de Patrice Ratti, chef de Renault Sport, que vient cette information indiquant qu’une Twingo avec un moteur plus vif est considérée.

Voici une illustration imaginée par X-Tomi :

Renault Twingo 3 RS

Pour le moment commercialisée avec deux trois-cylindres développant 70 et 90 ch avec une cylindrée respective de 1,0 et 0,9 l, ce dernier qui reçoit un turbo pourrait être revu pour développer davantage de chevaux.

La Twingo 2 RS proposait 133 ch de son 1,6 l, mais avec la dernière génération de la citadine qui est une propulsion avec moteur arrière, les modifications seraient trop nombreuses sur le train arrière pour y loger sous le coffre un 4-cylindres. Ainsi, Renault est forcé d’utiliser son trois-cylindres suralimenté pour sa Twingo plus épicée.

D’ailleurs, il ne s’agirait pas d’une RS, mais plutôt d’une GT à l’image d’une version existante de la Clio située en-dessous de la RS. Aucun chiffre n’as encore été donné, mais il estime que le petit bloc pourra développer autour des 120 ch, le poids réduit de l’auto compensant la faible puissance.

Renault n’a pas encore tranché

Si sur le papier le projet est plaisant, chez le losange on n’a pas encore décidé si cette Twingo 3 GT verra le jour. En effet, la Twingo 2 RS n’ayant pas eu des chiffres de ventes à hauteur des espérances, les esprits se sont quelques peu refroidis à cause de cet échec…

Sa commercialisation éventuelle n’interviendrait pas avant fin 2015.

A suivre !

Montez à bord de la nouvelle Renault Twingo !

Montez à bord de la nouvelle Renault Twingo !

Les marques automobiles aiment bien dévoiler par morceaux leurs nouveaux modèles afin que l’on en parle plutôt plusieurs fois qu’une. C’est le cas de Renault et sa Twingo de troisième génération faisant sa révolution avec l’arrivée de deux ouvrants supplémentaires, un tout nouveau look et un moteur placé à l’arrière !

Un habitacle métamorphosé

A l’instar de l’extérieur, l’intérieur de la nouvelle Twingo devient plus joviale et présente mieux. Si il ne faut pas s’attendre à des plastiques moussés, un écran tactile fait son apparition sur la console centrale, le volant gagne en style et la couleur vient égayer les garnitures de porte, la planche de bord et quelques autres éléments…

interieur nouvelle-Twingo-3-2014

Le grand bouleversement pour la Renault Twingo 3 se poursuit à l’intérieur

volant console centrale Renault-Twingo-2014

Sans être chic, le poste de conduite est nettement plus attirant que celui de sa prédécesseur

sieges nouvelle Twingo-3

Les sièges sont du plus bel effet…

On note un dessin fort sympathique pour les sièges avant avec appuie-têtes sont intégrés, la possibilité de relier son smartphone à la voiture pour communiquer avec grâce à un support déjà en place et des assises rabattables pour transporter des objets jusqu’à 2,20 m de long malgré une longueur totale en baisse de 10 cm.

Twingo iii

porte conducteur twingo

Bientôt en concessions

Renault n’a pas encore communiqué sur le tarif de sa petite citadine qui sera en concurrence avec la triplette Peugeot 108, Citroën C1 et Toyota Aygo. On estime un prix de base situé légèrement au-dessus de 10 000 € pour une date de sortie dans le courant du mois de juin prochain.

rangement amovible -Twingo-3

boite a gants-Twingo-3

console centrale Twingo-2014

coffre Twingo iii 2014

Les petits « déménagements » sont possibles !

Découvrez l’intérieur de la Twingo 2014 en vidéo…

Christophe Bourroux, journaliste auto de RTL, nous livre ses impressions :

… et de la toute première génération de 1993 !

Attention, coup vieux !

Galerie photo

Renault Twingo 3 RS & Peugeot 108 GTI : 1ères illustrations

Renault Twingo 3 RS & Peugeot 108 GTI : 1ères illustrations

Les Renault Twingo 3 et Peugeot 108 se sont présentées officiellement, et voici déjà que l’on parle de déclinaisons sportives, en particulier pour le modèle au losange. Toutefois, pour le lion, cette possibilité ne semble pas totalement impossible étant donné la nouvelle orientation de son auto qui n’est plus une mini-citadine low-cost.

twingo 3 RS VS 108 GTI

Une Twingo 3 RS de 160 ch

Parmi les concepts annonçant l’arrivée de la nouvelle Twingo 2014, il y avait la Twin’Run et ses 340 ch issus d’un V6 de 3,5 l. Cette étude sportive nous laisse croire que Renault ne se contentera pas d’une citadine pour parcourir les villes. D’autant plus que les roues motrices sont placées à l’arrière (propulsion) tout comme bloc moteur, des prédisposition pour sortir une Twingo RS !

Dotée d'un châssis travaillé aux petits oignions par Renault Sport, cette potentielle Twingo RS ferait un malheur !

Dotée d’un châssis travaillé aux petits oignions par Renault Sport, cette potentielle Twingo RS ferait un malheur ! La proue sera plus agressive avec un bouclier revu

Basé sur le concept Twin'Run, ce photoshop d'Auto Express montre une Twingo RS en trois portes, mais ce devrait être la version 5 portes qui sera privilégiée comme sa grande soeur la Clio 4 RS

Basé sur le concept Twin’Run, ce photoshop d’Auto Express montre une Twingo RS en trois portes, mais ce devrait être la version 5 portes qui sera privilégiée comme sa grande sœur la Clio 4 RS

La future Twingo RS serait toujours basés sur le trois-cylindres des versions moins puissantes, mais ici la suralimentation du bloc – et d’autres ajustements – de seulement 0,9 l permettrait d’atteindre quelques 160 ch pour une auto sous la barre de la tonne ! Elle serait produite aux côtés de la nouvelle Alpine, dans l’usine de Dieppe. La Fiat 500 Abarth et ses 180 ch n’a qu’à bien se tenir !

150 ch pour la 108 GTI ?

Du côté de Sochaux, on réfléchit également sérieusement à développer une version plus musclée de la 108. Cette voiture n’est plus là pour présenter un modèle peu cher et sans grandes ambitions. Cette génération remplaçant la 107 est fondée sur de grands espoirs de Peugeot.

Voici la Peugeot 108 GTI. Elle se dote d'une garde au sol diminuée, de jantes d'un gros diamètre avec étriers de frein rouges, de montants et rétroviseurs en noir mat tout comme le toit

Voici la Peugeot 108 GTI. Elle se dote d’une garde au sol diminuée, de jantes d’un gros diamètre avec étriers de frein rouges, de montants et rétroviseurs en noir mat tout comme le toit (crédits : X-Tomi Design)

Comme sa rivale au losange, elle emploie des trois-cylindres essence et affiche un poids plume. Pour la future 108 GTI, ce sera aussi un trois-cylindres, à la différence qu’il sera collé à un turbo contrairement aux blocs atmosphériques VTi actuels. Appelé « EB Turbo PureTech », ce nouveau moteur suralimenté sera un 1,2 l e-THP à découvrir dès mars sous le capot de la nouvelle 308 (voir notre essai) en 110 et 130 ch. La 108 GTI devrait en profiter, mais remanié à au moins 140 ou 150 ch.

Affaire à suivre !…

Nouvelle Renault Twingo : officielle !

Nouvelle Renault Twingo : officielle !

Clin d'oeil assumé à la première génération : la Twingo 3 débute sa carrière avec quatre couleurs de carrosserie.

Clin d’œil assumé à la première génération : la Twingo 3 débute sa carrière avec quatre couleurs de carrosserie.

Succéder à la première Twingo ressemblait à une mission impossible. Le modèle avait une telle cote de popularité que prendre sa relève était une tâche beaucoup trop compliquée. La deuxième mouture est née en plus à une époque où Carlos Ghosn souhaitait des autos plus consensuelles pour séduire un public plus large. Il est vrai qu’à l’époque la silhouette décalée de la Twingo plaisait autant qu’elle rebutait.

Petite révolution : la nouvelle Twingo est une 5 portes. Un vrai plus pour la polyvalence.

Petite révolution : la nouvelle Twingo est une 5 portes. Un vrai plus pour la polyvalence.

Feuille blanche

A cause de son look trop sobre, la génération 2 a reçu un accueil glacial. Mais au final, cela ne l’a pas empêché de bien se vendre, aidée il est vrai par les primes à la casse et divers bonus écologiques. Renault a quand même vite pris conscience que la clientèle exigeait davantage de sympathie de la part de la Twingo. Il l’a alors restylé en profondeur à l’automne 2011. Le losange était ensuite prévenu : un raté pour la troisième génération n’aurait pas été pardonné. La marque est donc partie d’une feuille blanche. On ne reconnaît plus du tout la Twingo !

Les optiques additionnelles rondes logent les feux de jour à quatre points lumineux. On devrait reconnaitre la Twingo de loin !

Les optiques additionnelles rondes logent les feux de jour à quatre points lumineux. On devrait reconnaitre la Twingo de loin !

La silhouette de la Twingo était obligée de changer car la base technique est révolutionnée, avec une architecture inédite : le moteur est implanté à l’arrière, sous le plancher du coffre ! La Twingo 3 est donc une petite propulsion. Pour réduire les coûts de développement de cette plate-forme, Renault s’est associé à Daimler, qui utilisera cette base pour ses futures Smart Forfour et Fortwo. Le passage du moteur à l’arrière libère le train avant ce qui permet d’améliorer le rayon de braquage. Un plus pour une citadine. Le bloc avant a été réduit et les quatre roues sont dans les coins, ce qui a permis d’améliorer l’habitabilité. Esthétiquement, les sorties d’air dans le bouclier arrière trahissent l’originale disposition du moteur.

La Twingo 3 est une propulsion ! Beaucoup rêvent déjà d'une RS au train-arrière joueur.

La Twingo 3 est une propulsion ! Beaucoup rêvent déjà d’une RS au train-arrière joueur.

Cinq portes

La Twingo renoue vraiment avec l’esprit joyeux du premier modèle en adoptant une bonne bouille, avec une face avant toute en rondeurs. On retrouve les projecteurs additionnels dans le bouclier. Ils hébergent cette fois les feux de jour, composés de quatre points lumineux bleutés. La nouvelle calandre maison est bien évidemment de la partie, avec un logo quasi vertical. A l’arrière, on remarque que le hayon est entièrement vitré, comme sur la Volkswagen Up. Les feux sont visuellement rattachés au coffre. Quelques éléments font penser à la R5, comme la lunette inclinée. Grosse nouveauté pour la Twingo : la présence de cinq portes ! Mais comme sur la Clio, les poignées des ouvrants arrière sont cachées dans les montants.

La lunette inclinée et les feux sur les hanches sont des clins d'oeil à la R5. Notez les sorties d'air dans le bouclier.

La lunette inclinée et les feux sur les hanches sont des clins d’oeil à la R5. Notez les sorties d’air dans le bouclier.

On le constate sur ces premières photos officielles, Renault a mis le paquet sur la personnalisation. Comme avec les grandes sœurs Clio et Captur, la Twingo en fait voir de toutes les couleurs. On peut ainsi faire varier les teintes des baguettes de décoration, des jantes, des rétroviseurs. De nombreux stickers existeront pour les flancs. Renault proposera aussi dès le lancement une version dotée d’une capote en toile, pour profiter des joies du plein air. La nouvelle Twingo fait ses débuts avec des teintes gaies, un clin d’oeil au tout premier modèle.

Rendez-vous à Genève

L’habitacle n’a pas encore été montré. Pour le découvrir, il faudra patienter jusqu’au salon de Genève. Sur les premières images, on semble distinguer une console centrale colorée, rattachée à l’instrumentation, comme sur le concept Twin’Run. Aucun mot sur l’équipement non plus ou la technique. La Twingo 3 devrait uniquement être disponible en motorisation essence, avec probablement une évolution du 3 cylindres 0.9 Tce.

Vidéo de la Twingo 2014


Photos officielles : voici la séduisante Renault Twingo 2014 (MAJ images)

Photos officielles : voici la séduisante Renault Twingo 2014 (MAJ images)

Depuis l’apparition d’une image présentant les nouvelles Renault Twingo et Peugeot 108 sur la couverture du magazine Auto Bild, le temps était compté avant que les premières images officielles ne s’échappent sur la toile. C’est donc la Twingo de troisième génération que l’on découvre en premier comme en témoigne les visuels ci-dessous…

Renault-Twingo 2014

Voici la très mignonne nouvelle Renault Twingo 3 2014 ! Elle s’inspire grandement des concepts qui l’on annoncé

Un subtile mélange de R5 et de Fiat 500

Reposant sur une toute nouvelle plateforme développée en collaboration avec Smart (elle se retrouvera sur les Fortwo et Forfour), la nouvelle Twingo 2014 à découvrir sur le stand Renault du salon de Genève se métamorphose et sera proposée pour la première fois en 5 portes !

Renault-Twingo-3 vue arriere

Pourtant dotée d’une garde au sol d’une citadine, la Twingo 2014 arbore des protection des carrosserie en plastique noir (bas de caisse, passage de roue, partie inférieure de la poupe, …) typique des SUV et autres crossovers…
Le coffre semble matérialisé par la lunette comme les actuelles Citroën C1 et Peugeot 107

Si aujourd’hui on sait qu’il s’agit d’une propulsion (roues arrière motrices) avec moteur en position arrière, qu’une boite de vitesse manuelle et automatique seront de la partie avec uniquement des blocs essence en trois-cylindres, ces images nous en apprennent surtout sur le physique de l’auto. Autant le dire, cette Twingo III est une très bonne surprise comme le laissait le prévoir le concept Twin’Run !

nouvelle-Twingo 2014 vue profil

Bon point pour le confort et le porte-monnaie : la taille des jantes n’est pas trop élevée comme le veut la tendance actuelle
On remarque la poignée de porte arrière dissimulée dans le montant pour donner l’air d’avoir un coupé et dynamiser la ligne

Son gabarit demeure assez restreint, ses proportions lui donnent une allure attachante et ses différents stickers de carrosserie avec quelques touches de rouge lui offre une forte personnalité (possibilité de personnalisation à prévoir) et un soupçon de sportivité. Les Fiat 500, Citroën DS3 (voir notre essai) et Opel Adam n’ont qu’à bien se tenir !

Une Twingo III RS dans les cartons ?

D’ailleurs, il est fort probable que Renault Sport réplique quelque temps après son lancement avec une Twingo 3 RS. Une transmission aux roues arrière, un moteur surgonflé sous le coffre, quelques artifices aérodynamiques et on imagine déjà la petite bombinette au losange au taquet sur des cols de montagne !

Renault-Twingo-blanche-rouge-toit-ouvrant

Renault-Twingo-blanche-jaune-bleu

Renault-Twingo-2014 gamme couleurs carrosserie

Vivement l’essai !

>> Voir la présentation détaillée

Source : Carscoops

Les nouvelles Renault Twingo & Peugeot 108 en avance !

Les nouvelles Renault Twingo & Peugeot 108 en avance !

Le salon de Genève sera un moment très important pour Renault qui dévoilera au grand jour sa troisième génération de mini-citadine : la Twingo 3. Peugeot est aussi dans le coup avec la nouvelle 108. Il semblerait d’ailleurs que ce dernier a avancé sa présentation pour la faire en même temps que celle de son rival au losange.

Les Renault Twingo et Peugeot 108 en couverture d’Auto Bild

Comme à son habitude, le web aura encore cassé les plans de la communication des marques autos puisque depuis quelques instants les deux petites voitures tricolores sont visibles sur la toile grâce à une capture d’écran réalisée sur le magazine Auto Bild qui sera en vente demain (voir aussi, le futur monospace BMW Série 2 GT !).

scoop renault twingo 3 peugeot 108 ii 2014

Les Renault Twingo 3 5 portes et Peugeot 108 2 3 portes qui semblent sous leur forme définitive !

On reconnait bien ici la nouvelle Twingo avec ses airs de Twin’Run. Son allure correspondant aux divers spyshots aperçus ces derniers temps. Du côté de la 108, les camouflages laissaient voir moins de chose, mais l’image que nous avons ci-dessus est très certainement officielle. On retrouve aussi les derniers codes stylistiques du lion avec notamment la calandre flottante et le décroché au niveau des optiques de phare. En revanche, on attendait pas une teinte bicolore, des possibilités de personnalisation sont donc à prévoir pour la Sochalienne !

A suivre très bientôt avec leurs présentations officielles respectives.

>> Voir la présentation officielle de la Twingo et la 108

La future Renault Twingo est presque prête !

La future Renault Twingo est presque prête !

Renault Twingo 2014 - Scoop

Depuis quelques semaines, des prototypes de la prochaine Twingo « à la forme » circulent sur les routes européennes. L’auto devrait être dévoilée au printemps prochain.

En 2014, Renault va renouveler les deux extrémités de sa gamme, la Twingo et l’Espace. Deux véhicules qui à leur apparition avaient révolutionné le marché automobile. Mais si ces derniers temps il a beaucoup été question du grand monospace suite à la présentation du concept annonciateur Initiale Paris, c’est la puce qui sera changée en premier.

L’auto devrait faire ses débuts en public lors du Salon de Genève en mars prochain. Et à la vue des nombreux prototypes « à la forme » surpris ces derniers temps sur les routes européennes, elle semble presque prête. Certes, la carrosserie est encore recouverte d’une seconde peau censée cacher les volumes de l’engin, mais on distingue bien les grandes lignes de la Twingo 3.

Renault Twingo 2014 - Scoop - Profil

Sur cette image, on voit que les portes à faux sont réduits au minimum. L’empattement va donc être allongé pour une meilleure habitabilité.

Feuille blanche

Pour le cru 2014, Renault change tout. Il fallait bien ça pour faire oublier une seconde mouture très décriée à ses débuts pour son design fade… mais qui au final ne s’est pas si mal vendue grâce au boom du marché des petits modèles et à la bonne réputation de la Twingo, qui avait corrigé le tir avec son restylage de mi-carrière.

Feuille blanche donc pour l’auto, qui reposera sur une nouvelle plate-forme, mise au point avec Daimler, qui s’en servira pour les prochaines Smart Fortwo et Forfour. Une base où le moteur est implanté à l’arrière ! Les blocs devraient être des trois cylindres essence, entre 60 et 90 ch. Le diesel devrait disparaître du catalogue Twingo.

Renault Twingo 2014 - Scoop - 3/4 arrière

Gros changement pour la prochaine Twingo : l’auto sera directement proposée avec 5 portes. La base est toute nouvelle, avec moteur arrière !

5 portes pour plus de polyvalence

Les proportions sont revues : si la Twingo devrait perdre quelques centimètres en longueur, son empattement prendra plus de dix centimètres. Cela se voit d’ailleurs sur les prototypes photographiés : les portes-faux sont réduits au strict minimum ! On aperçoit aussi une autre chose, qui n’est pas vraiment une surprise : la présence de 5 portes. La Twingo 3 devrait donc gagner en polyvalence avec un meilleur accès aux places arrière et une habitabilité toujours aussi bonne. Les poignées des ouvrants arrière sont cachés dans les montants.

Le design semble très proche du concept Twin’z (et Twin’Run) dévoilé en avril. Et on constate que la Twingo ne sera finalement pas très rétro. On avait longtemps parlé d’une sorte de R5 moderne, ou du moins d’une influence de la citadine des années 1980, mais force est de constater que la presse s’est un peu emballée à ce sujet. Au final, seuls quelques mini-détails rappelleront la « 5 », comme les optiques presque carrées ou les feux arrière décalés sur les hanches.

Renault Twingo 2014 - Scoop - Arrière

On ne devrait accéder au coffre que via une lunette arrière agrandie comme sur une VW Up. Les charnières apparentes ne sont pas du meilleur effet. Si la série pouvait cacher ça.

Le style devrait faire moins débat qu’en 2007 même si au final il ne sera pas hyper original. Décidément, il est difficile de réinventer une auto qui avait bousculé les conventions en 1992… La face avant conservera les optiques rondes additionnelles haut perchées du modèle actuel.

La mode de la personnalisation

A bord, c’est le grand mystère. Le concept n’avait donné aucun indice particulier et les prototypes vus cachaient encore bien l’habitacle. Il faut s’attendre à une présentation joyeuse en espérant que la finition soit un peu plus soignée que celle du Captur.

La Twingo 3 devrait s’inspirer du crossover du losange en mettant l’accent sur la personnalisation, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Une façon de bien concurrencer la Fiat 500, rivale toute désignée. Et pour attirer les amateurs de chic, la Twingo devrait avoir droit à sa finition haut de gamme Initiale Paris.

Renault Twingo 2014 - Scoop - Habitacle

L’habitacle a juste été aperçu de cette manière. Un peu maigre pour avoir de bonnes infos. On distingue juste quelques rondeurs et touches de couleur, surement personnalisables.

Source photos : autoevolution.com

La future Renault Twingo III sur la base de la future Smart !

La future Renault Twingo III sur la base de la future Smart !

Le partenariat entre Renault et Mercedes pourrait donner naissance à la future Twingo 3. Prévue pour une commercialisation en 2013 ou 2014, la petite Renault devrait grandement évoluer en reprenant la plateforme de la prochaine génération de la Smart Fortwo.

la renault twingo iii prévue pour 2014

La prochaine Twingo serait bien différente de l’actuelle et compte rester attractive sur le plan tarifaire avec un prix d’entrée à 8 500 €

Ce tournant radical implique une nouvelle physionomie pour cette petite citadine. Ainsi, elle perdrait 15 cm en longueur (3,54 m), 2 cm en largeur (1,64 m) et elle gagnerait 8 cm en hauteur (1,55 m) ! Et malgré tout, la Twingo III serait disponible en cinq portes pour quatre places assises. Une révolution !

l'arrière de la future twingo 3 de renault

La Twingo inaugurera la boîte auto à double embrayage qui fait référence actuellement

Sans compter qu’au niveau mécanique c’est un retour en 1947 avec la mythique 4CV. Oui, la prochaine génération accueillerait un moteur logé à l’arrière sous le coffre. Un essence de 900 cm3 90 ch ainsi que le 1,2 TCe 100 ch seraient proposés et du côté diesel on verrait apparaître un nouveau trois-cylindre conçu par le losange… Une version électrique basée sur le bloc de la Zoé serait aussi de la partie !

Renault Twingo 2012 restylée : grosse retouche esthétique

Renault Twingo 2012 restylée : grosse retouche esthétique

La Twingo 2 lors de sa sortie avait surpris : ce n’était plus la petite citadine à la bouille joviale que l’on a connu pendant un peu plus de dix ans, mais une citadine avec plus de prétentions mais aussi un côté moins fun… Pour la Renault Twingo 2 phase 2, le constructeur a effectué un restylage d’envergure pour sa commercialisation en 2012 et il s’agit une nouvelle fois d’un tournant.

la renault twingo 2 phase 2 surprise en démonstration

La Renault Twingo restylée change de visage...

l'arrière de la renault twingo 2012

Drôles de feux arrière pour le restylage de la Twingo

La face avant comme la face arrière de la Twingo 2 phase II changent radicalement. La calandre paraît quelque peu torturée avec l’apparition de deux énormes anti-brouillards (pour une citadine ?) en-dessous des feux de route. Pour la partie arrière, Renault a choisi d’également appliquer les nouveaux codes stylistiques de la marque, ce qui donne un résultat peu convaincant avec des feux en deux parties (la séparation étant marquée par la fermeture du hayon).

Les photos officielles n’ont pas encore été transmises, mais il devrait sans doute y avoir quelques changements pour l’intérieur.

La version Campus de la Renault Twingo d’ici 2 ans

La version Campus de la Renault Twingo d’ici 2 ans

La version appelée « Campus » de la Clio est un succès tout comme la 206+ de Peugeot. Il s’agit d’anciens modèles qui sont « recyclés » pour une prolongation de leur commercialisation. Leur avantage : leur prix d’entrée de gamme particulièrement attractif pour un niveau d’équipement plutôt correct, voir-même intéressant dans certains cas.

photoshop de la renault twingo ii campus

A gauche la future Renault Twingo Campus et à droite la version actuelle

Et c’est la Twingo qui pourrait obtenir ce statut, elle s’appellerait donc « Twingo Campus ». Il est difficile de connaître la politique qu’appliquera Renault à sa citadine étant donné que le prix d’attaque est déjà « relativement » bas. Une chose est sûre, une Renault Twingo 2 Campus sera commercialisée d’ici 2013.

Renault Twingo phase 2 : plus puisante mais plus chère ?

Renault Twingo phase 2 : plus puisante mais plus chère ?

Les photoshops qui circulent sur la future Twingo restylée annoncent une allure plus sportive, un peu plus musclée pour la petite citadine du losange. On peut donc supposer que les motorisations s’accorderont avec le « nouveau » style de l’auto et qu’ainsi elle gagnera des chevaux supplémentaires sur ses moteurs.

la twingo rs restylee

La Renault Twingo RS restylée ?

Qui dit moteurs plus puissants, dit prix en hausse ? La réponse reste encore en suspens, mais on imagine difficilement les tarifs de la Twingo 2011 s’élever au niveau d’une Clio, il est fort probable qu’ils se situent toujours en-dessous de la barre des 8 000 €. Afin de rester compétitive et attractive, Renault devra faire les bons choix afin de proposer encore une voiture peu chère et pratique en milieu urbain.

La Renault Twingo 2011 sera plus sportive visuellement ?

La Renault Twingo 2011 sera plus sportive visuellement ?

Le restylage de la Renault Twingo ne devrait plus tarder : on prévoit l’arrivée de la petite citadine retouchée d’ici l’été ou la fin de l’année. Du côté des modifications esthétiques, on s’attend à ce que le constructeur applique (en partie) les dernières nouveautés stylistiques aperçues sur les derniers concept-car de la marque tels que le Dezir ou le Captur.

la renault twingo phase 2

On s’aperçoit donc que la Renault Twingo restylée pour 2011 gagnera une allure plus sportive, des répétiteur de clignotant intégrés dans les rétroviseurs, un losange plus conséquent et sans doute des feux de jour LED. Affaire à suivre.

Source iconographique : Caradisiac