Actualités

Mazda MX-30 e-Skyactiv R-EV : une motorisation unique

Mazda est un constructeur qui ose. Qui a osé croire qu’un roadster 2 places séduirait dans les années 90, ce qui donne naissance à la MX-5 et au succès qu’on lui connaît. Mazda a aussi cru longtemps au bénéfice du moteur rotatif. Cependant depuis 2012, cette mécanique est abandonnée en raison de sa consommation d’essence importante. Toutefois, Mazda relance le moteur rotatif dans une toute nouvelle formule puisqu’il sert à présent les intérêts d’un moteur électrique. Tout ce qu’il faut savoir sur cette architecture sans équivalent est à découvrir sur Abcmoteur. 

Une motorisation singulière

Si le moteur rotatif renaît de ses cendres tel le phénix, c’est pour devenir un générateur électrique dans un Mazda MX-30 qui évolue. En effet, Mazda a choisi cette motorisation pour sa compacité qui permet de glisser sous le capot générateur électrique, moteur électrique et moteur thermique sans sacrifier l’habitabilité du Mazda MX-30 ischiatique R-EV. Le moteur rotatif 8C est aussi plus léger, ce qui permet au véhicule de ne pas prendre trop de poids avec l’ajout d’un moteur essence supplémentaire.

Il est aussi choisi pour sa capacité à développer de fortes puissances en comparaison à sa cylindrée. Ce 830 cm3 développe la puissance de 74 chevaux avec une aspiration d’air atmosphérique.

Un appétit de moineau ?

Lorsque l’on fait le choix d’un véhicule électrique, c’est avant tout pour moins consommer et réduire ses émissions de carburant. Pour réduire ses émissions, les conducteurs pourront compter sur une autonomie électrique de 85 km grâce à la batterie électrique de 17,8 kWh. C’est moins que le MX-30 déjà connu car la batterie passe de 35,5 kWh à 17,8 kWh car il a fallu dégager de la place pour le réservoir d’essence de 50 litres. Avec 85 km d’autonomie, c’est suffisant pour satisfaire la majorité des trajets du quotidien.

Pour les trajets plus exceptionnels et plus longs, l’ajout de ce prolongateur d’autonomie permet d’annoncer jusqu’à 600 km d’autonomie tout carburant confondu. Le moteur rotatif en tant que prolongateur d’autonomie permet d’augmenter l’autonomie de 515 km au maximum, soit une consommation d’essence qui s’approche des 10l/100 km a priori. On a vu déjà plus économe mais il faudra confirmer cela à l’usage lors d’un essai.

En ce qui concerne la recharge de sa batterie électrique, elle peut se faire avec courant alternatif monophasé 7,4 kW ou en courant triphasé 11 kW mais aussi avec du courant continu jusqu’à 36 kW. De plus, le Mazda MX-30 e-Skyactiv R-EV propose recharge inversée V2L qui permet de faire fonctionner les appareils électriques jusqu’à 1500 W grâce à une prise dans le coffre.

Une série spéciale Edition R pour fêter le lancement

La présentation de ce nouveau Mazda MX-30 e-Skyactiv R-EV s’est faite au salon de Bruxelles. Mazda en a profité pour le présenter avec comme finition la série spéciale Edition R qui fête le retour du moteur rotatif dans la gamme du constructeur japonais. Cette édition se distingue par son coloris exclusif Jet Black et Maroon Rouge sur ses arches de toit. Une teinte qui fait référence au premier véhicule motorisé par un moteur rotatif de Mazda la R360 Coupé. Cette édition R obtient un intérieur aux finitions noires et des symboles en forme de rotor sur les tapis de sol et sur frappé sur les appuis têtes.

Le lancement du Mazda MX-30 e-Skyactiv R-EV est prévue courant de l’année 2023. Son prix débute à 38 250 € et grimpe à 45 450€ pour la version limitée Edition R

Paul-Emile

Paul-Emile

Passionné d'automobile au sens large, j'ai une préférence pour tout! J'écris en parallèle de mes études de science politique pour le bonheur de partager. Au plaisir sur les routes et sur mon Instagram.

Shares