mazda mx 30 moteur rotatif
Actualités

Mazda relance le moteur rotatif

Les rumeurs qui couraient depuis des années sur le retour du moteur rotatif ont aujourd’hui raison avec l’annonce de Mazda. En effet le constructeur japonais déclare que le moteur rotatif revient dans sa gamme et ceux dans une toute nouvelle configuration. On vous explique tout sur Abcmoteur. qu

Mazda et les moteurs rotatifs, une grande histoire

Chez Mazda, le moteur rotatif fait partie intégrante de son histoire. De sa première utilisation en 1967 dans la rare et mythique Mazda Cosmos jusqu’à la Mazda RX-8 qui termine sa carrière en 2012, le constructeur d’Hiroshima a été celui qui a le plus cru en la technologie de Felix Wankel.

Une technologie qui a apporté des lettres de noblesse à Mazda avec des véhicules iconiques comme la Mazda RX-7 génération FC3S et sa descendante RX-7 FD3S équipées du moteur 13B. Une mécanique qui a permis à Mazda d’être le premier constructeur japonais à remporter les 24 heures du Mans en 1991 grâce au très mélodieux moteur R26B.

Cependant, cette mécanique présente autant de défauts que de qualités. Si elle peut se vanter d’obtenir des rendements hallucinants avec des cylindrées petites, cela se paye par une consommation en carburant gargantuesque, une belle consommation d’huile mais aussi une usure plus rapide qu’un moteur à pistons. Pour ces raisons, le constructeur d’Hiroshima a abandonné les moteurs rotatifs en 2012, dans une période où la consommation de carburant et les émissions de CO2 importent plus que les performances.

Le retour du moteur rotatif chez Mazda était donc très attendu par les fans de la marque. La plupart espéraient l’utilisation du moteur rotatif dans un véhicule sportif mais Mazda en a décidé autrement.

Un véhicule hybride rechargeable avec un moteur rotatif

Mazda célèbre le retour du moteur rotatif dans le crossover compact électrique MX-30, qui aurait pu se renommer RX-30 pour l’occasion. Plus question d’utiliser un moteur rotatif pour ses performances mais pour d’autres de ses qualités. En effet, ce moteur ne sera pas lié aux roues du véhicule, il va servir de générateur de courant pour les batteries électriques, à l’image d’une Opel Ampera (Chevrolet Volt) il y a une dizaine d’années.

Et dans cette configuration, il est aisé de comprendre le choix de Mazda d’équiper son MX-30 d’un moteur rotatif comme prolongateur d’autonomie. En effet, cette mécanique est plus légère mais aussi moins encombrante. Dans une période où les consommations et les émissions de CO2 sont un critère déterminant pour un véhicule, gagner quelques kilos n’est pas négligeable.

Une présentation au salon de Bruxelles

Mazda communique déjà sur la nouvelle MX-30 équipée d’un moteur rotatif mais pour avoir tous les détails de cette nouveauté, il faut attendre sa présentation officielle au salon de Bruxelles. Une présentation imminente puisqu’elle est prévue pour le 13 janvier prochain. Pour les plus impatients, les premières livraisons auront lieu dès le printemps prochain.

Paul-Emile

Paul-Emile

Passionné d'automobile au sens large, j'ai une préférence pour tout! J'écris en parallèle de mes études de science politique pour le bonheur de partager. Au plaisir sur les routes et sur mon Instagram.

Shares