Audi fête l’arrivée du printemps en dévoilant à New York la version roadster de la nouvelle R8, qui a fait ses débuts en coupé il y a un an (lire notre essai). Il faudra malheureusement attendre la fin de cet été pour en prendre les commandes. En attendant, petite présentation chiffrée.

20

C’est le nombre de secondes qu’il faut pour profiter des joies du plein air. La R8 Spyder est dotée d’une capote que la marque qualifie d’ultralégère (44 kg). L’ouverture et la fermeture peuvent s’effectuer en roulant, jusqu’à 50 km/h. La lunette en verre verticale se replie derrière les sièges, mais peut rester en place pour diminuer les remous. La capote est disponible en trois couleurs : noir, brun ou rouge.

Audi R8 Spyder

540

Il s’agit de la puissance de la voiture. Le Spyder débute donc sa carrière avec le petit V10 atmosphérique 5.2 540 ch. La version Plus de 610 ch n’est pas encore annoncée. Le bloc est couplé à une boîte S tronic 7 rapports et à l’incontournable transmission intégrale Quattro, qui peut envoyer jusqu’à 100 % du couple (maxi de 540 Nm) à l’avant ou l’arrière.

Audi R8 Spyder

3,6

Vous l’avez deviné, ce n’est pas la consommation ! Il est question du temps en secondes nécessaire pour passer de 0 à 100 km/h. Il faut 11,8 secondes pour franchir la barre des 200 km/h. La vitesse maxi est de 318 km/h.

Audi R8 Spyder

1 612

C’est le poids de la bête, mais à sec. Une masse contenue de 3,19 kg/cheval, grâce à l’utilisation massive d’aluminium pour la structure et la carrosserie. La R8 fait aussi appel à des éléments en carbone renforcé de polymère. Le poids est en baisse par rapport à l’ancien Spyder mais la rigidité à la torsion est accrue de 50 %. Les freins carbone-céramique sont en option.

Audi R8 Spyder

183.900

Pour s’offrir ce sèche-cheveux hyper luxueux, il faudra débourser la somme coquette de 183.900 €. C’est 16.900 € de plus que le coupé. Il faudra choisir parmi 10 couleurs de carrosserie, dont un inédit argus brun. Les formes sont logiquement semblables à celles de la version à toit en dur. On note tout de même l’apparition d’un bandeau noir entre les feux. La présentation de l’habitacle continue de nous époustoufler, avec une ambiance à la fois sportive, technologique et raffinée.