Actualités

BMW iX5 Hydrogen : phase d’essais bientôt terminée

BMW se lance dans l’hydrogène, c’est sur la base de son SUV X5 que la firme bavaroise commercialisera son premier véhicule fonctionnant à ce type de carburant. Le BMW iX5 Hydrogen vient de conclure une phase d’essais dans le froid extrême du grand nord.

À l’épreuve du grand froid

C’est en Suède, sur son centre d’essai d’Arjeplog que BMW a confronté son iX5 Hydrogen à la neige, au verglas et aux températures qui poussent à rester au coin du feu, bien au chaud.

Ces essais permettent à BMW de valider le fonctionnement de la pile à combustible, nécessaire au fonctionnement à l’hydrogène. Ces essais extrêmes permettent aussi de confirmer les réservoirs d’hydrogène, la batterie ou le système de commande du BMW.

Selon Jürgen Guldner, vice-président des projets à l’hydrogène BMW « Le système de propulsion à pile à hydrogène combine le meilleur des deux mondes de la propulsion, quelles que soient la période de l’année et les températures extérieures : il offre la liberté de déplacement sans émission locale d’un véhicule électrique et l’utilisation quotidienne sans contrainte, y compris les courts arrêts de remplissage que l’on connaît des modèles à moteur à combustion interne ».

En effet, en comparaison d’une voiture électrique faire le plein d’énergie avec un véhicule hydrogène prend moins de 5 minutes même avec un froid glacial.

Quelle motorisation ?

Le BMW iX5 hydrogen compte se déplacer grâce à un moteur développant 374 chevaux, avec deux réservoirs d’hydrogène de 700 bars répondants à la norme en CRFP, un plastique renforcé de carbone.

Commercialisation 2022

Les modèles fonctionnant à l’hydrogène sont encore en rare en France, on ne croise que très peu de Toyota Mirai par exemple. Ce BMW iX5 Hydrogen ne devrait pas faire exception pour l’instant. BMW prévoit une production en petite série. Cette faible diffusion s’explique par un réseau de station-service hydrogène encore très très maigre en France, cependant BMW promet de s’investir pour développer le réseau de distributeurs d’hydrogène.

Une technologie intéressante dans le processus de transition écologique, uniquement des vapeurs d’eau sortent de l’échappement. Une alternative à l’électrique ?

Paul-Emile

Paul-Emile

Passionné d'automobile au sens large, j'ai une préférence pour tout! J'écris en parallèle de mes études de science politique pour le bonheur de partager. Au plaisir sur les routes et sur mon Instagram.

Shares