La Latitude n’a pas bouleversé son segment. Avec ce modèle de transition qui n’a pas su cacher sa parenté avec la Samsung SM5, Renault gagnait du temps pour préparer une voiture bien plus ambitieuse. Nommé « Altica », le futur vaisseau-amiral de la marque au losange reposera sur la plateforme de la Classe E comme le veut l’accord avec Mercedes.

la future renault altica en vue 3/4 avant

Altica, c’est le nom que portait un concept-car présenté en 2006 par Renault. Ce nouveau modèle qui représentera le HDG de la marque en étant basé sur une Mercedes Classe E ne s’offrira aucun écueil stylistique

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette Renault Altica sera inédite. D’une longueur imposante (4,90 m), l’auto sera une propulsion ! De quoi convaincre les puristes d’essayer ce modèle français alors que ce mode de transmission est essentiellement réservé aux routières allemandes.

Du côté des moteurs, la Renault piochera chez la marque à l’étoile (uniquement pour les essence ?). Ce qui lui garantit donc une certaine et réputation et surtout des blocs suffisamment puissants aux yeux de la clientèle.

Estimée à un prix du neuf débutant aux alentours des 40 000 €, l’Altica fera payer ses prestations lors de sa commercialisation en 2015.

Ce projet est un véritable challenge où Renault devra se surpasser pour réussir son retour sur ce segment très difficile, vivement la suite !

Source iconographique : l’Argus