Alors qu’en 2014, le marché automobile français a une fois de plus fait du surplace en terme de ventes, certaines marques à la diffusion beaucoup plus confidentielle que les constructeurs généralistes ont terminé l’année passée avec un large sourire.

Les ventes de voitures de luxe multipliées par 1,5

Aussi surprenant que cela puisse le paraître, en 2014 les marques les plus luxueuses et chères ont rempli copieusement leurs carnets de commande, du moins bien plus qu’en 2013. En effet, en 2014 le nombre de voitures très haut de gamme écoulées a progressé de 50 % par rapport à 2013 ! A croire que pour les plus fortunés la crise appartient déjà au passé…

Ferrari 458 Speciale Aperta

Cela étant dit, quelles sont ces marques qui ont bénéficié, ou non, de cette embellie ?

Les gagnants

Le plus heureux est sans doute Porsche avec 3 436 véhicules vendus, soit une augmentation de 22 %. L’arrivée du deuxième SUV légèrement moins cher dans la gamme, le Macan, a sans doute joué un rôle important.

Du côté de chez Maserati qui vient de fêter son centenaire, on n’est pas non plus à plaindre avec 429 immatriculations. Cela représente une hausse de 151 % ! La berline Ghibli qui se vient se positionner en-dessous de la Quattroporte et qui est proposée en diesel a participé à ce succès.

Pour les marques japonaises, Lexus et encore davantage Infiniti ont connu une belle année 2014. La marque de luxe de Toyota a séduit 3 473 acheteurs (+ 17 %), tandis que la marque de luxe de Nissan progresse fortement en vendant 669 autos (+ 240 %). La commercialisation du Lexus NX (voir notre essai) et le restylage de l’Infiniti Q50 ont contribué à ces bons chiffres.

Enfin, le très haut de gamme, dont la note débute très souvent à partir de six chiffres, est constitué de Bentley (62 unités, + 7 %), McLaren (18 unités, + 20 %) et Rolls-Royce (13 unités, + 8 %).

Et les perdants…

A ce chapitre, les Italiens et les Anglais se tiennent compagnie. Dans le détail, Ferrari subit une baisse de 17 % en vendant 176 de ses sportives. Lamborghini qui devrait bénéficier de l’Huracan qui vient en remplacement de la Gallardo affiche – 10 % avec 28 ventes.

En outre, Aston Martin accuse une chute de 19 % à 67 unités. Peut-être est-ce à cause de ses modèles vieillissants ? Toujours est-il que Jaguar qui est en plein renouvellement n’a pas connu une bonne année en dégringolant lui aussi de 19 % à 713 unités. La nouvelle XE devrait relancer la machine !…

Source : Auto Plus