En France, lorsqu’il s’agit de défendre les automobilistes, c’est souvent l’organisation « 40 millions d’automobilistes » qui est vue dans les médias. Pour nos voisins allemands, l’automobile est la fierté du pays et c’est un sujet très sérieux que la puissante association « ADAC » représente à travers 19 millions de membres !

Des résultats de vote multipliés par dix…

Annuellement, il est organisé une grande élection pour désigner la voiture préférée de l’année. La vainqueur de ce suffrage bénéficie d’une énorme publicité positive à travers la presse spécialisée, comme généraliste. Seulement, les Allemands ont découvert que le très sérieux club automobile – le plus important d’Europe ! – manipule les votes pour son élection de la voiture de l’année… et cela depuis 10 ans !

Des élections truquées, mais quelle est la contrepartie ?

Des élections truquées, mais quelle est la contrepartie ?

C’est le directeur de communication, Michael Ramstetter, qui avait gonflé les scores dans chacune des dix dernières éditions. Il a immédiatement démissionné une fois que le scandale a éclaté dimanche dernier. La Volkswagen Golf 7 (voir notre essai) qui a remporté la première place pour 2014, en a également profité !

L’indépendance de l’ADAC remit en cause

Depuis la connaissance de cette affaire, toute l’Allemagne est remontée. Comment faire confiance dans les nombreux tests de l’ADAC (crash-test, pneumatiques, sièges auto, …) si ses élections son faussées ? Quels sont les arrangements pour bénéficier de la grâce de l’association ? Bild, le quotidien automobile le plus lu là-bas, déclare : « Les adhérents vont-ils payer encore une année pour le tricheur de l’ADAC ? ». Les politiques aussi s’en mêlent, comme Anton Hofreiter du parti des Verts : « Un club avec 19 millions d’adhérents ne peut pas se permettre une telle fraude. L’ADAC a une grosse responsabilité ».

Pour tenter de calmer la colère et d’assurer ses futurs résultats, l’ADAC indique que ses prochains chiffres seront sous contrôle notarial. Reste que le mal est fait. Quid du renouvellement des souscriptions pour les membres du club qui se sentent désormais trahis d’une des pires façons…