Sport auto

WEC : Fernando Alonso confirmé par Toyota !

C’est officiel, le « chat noir » de la Formule 1 rejoint les rangs des malchanceux nippons pour la saison de WEC à venir. Bonne ou mauvaise augure, chacun en jugera de son propre chef, mais c’est en tout cas une bonne nouvelle pour la discipline d’accueillir le double champion du monde de F1.

Après son excursion en Indy l’an passé, sa contribution aux Rookie Tests LMP1 Toyota à Bahreïn en novembre et enfin sa participation aux 24h de Daytona ce mois-ci, nous sentions l’officialisation d’un programme pour Nando en WEC. Plus qu’un simple baquet aux 24h du Mans, l’espagnol brigue la place de Davidson pour l’ensemble des manches de la Super Season. En sus de son engagement avec McLaren en Formule 1, cela représente pas moins de 25 courses en 8 mois, ce qui sera physiquement éprouvant pour le pilote. Une saison donc placée sous le signe de l’endurance dans tous les sens du terme !

Son encadrement a laissé entendre que la priorité absolue restait la Formule 1

Fernando Alonso a toujours annoncé vouloir remporter la triple couronne, c’est-à-dire gagner le GP de Monaco, l’Indy 500 et les 24 heures du Mans. La première étape acquise en 2006 et 2007, il se lance donc officiellement à l’attaque du double tour d’horloge sarthois en juin. Toyota possède cette année une réelle opportunité de victoire, étant le seul constructeur avec un prototype hybride sur la grille. La concurrence sera toutefois rude dans les rangs du LMP1, et la malchance désormais légendaire de Toyota au Mans doit encore être déjouée. Est-ce que la présence d’Alonso sera l’une des réponses pour y arriver ? Rien n’est moins sûr tant la chance n’est pas l’amie du pilote ibérique ces dernières années…

La TS050 Hybrid sera-t-elle la clé du Mans pour Alonso ?

Ce qui ne fait aucun doute, c’est que nous nous réjouissons que le WEC ait une place pour un grand pilote comme Fernando Alonso. Abcmoteur vous donne d’ailleurs RDV au Mans le 7 juin pour cette édition 2018 des 24h !

Julien Landry

Julien Landry

Commercial, musicien, je suis ici parce-que j'aime conduire et j'aime écrire. C'est avec grand enthousiasme que j'essaie de transmettre ma passion pour la bagnole et le sport auto, le tout en défendant avec ferveur le plaisir de conduite.

Shares