Actualités

Toyota bZ4X: 100% électrique, une première pour le japonais

Toyota continue la présentation du bZ4X. Derrière ce nom se cache le premier véhicule 100% électrique du constructeur. Avec ce modèle, le groupe nippon compte lancer sa nouvelle marque, Toyota bZ pour beyond Zéro.

Pionnier de l’hybride depuis 1997 avec la Prius, le constructeur aura pris le temps de développer une technologie de batterie satisfaisante avant de se lancer sur le marché du tout électrique. Pour cela, c’est la forme de SUV qui a été choisi avec le Toyota bZ4X. Un style affirmé avec une face avant plongeante. L’arrière reprend une signature lumineuse caractéristique des Toyota. Des jantes de 20 pouces permettent de remplir les passages de roues surmontés de plastiques noirs rappelant le RAV 4. En comparaison avec ce dernier, l’empattement gagne 16cm en longueur, il est plus bas de 8cm et avec des porte-à-faux plus courts. Il obtient un rayon de braquage de 5,7m, ce qui en fait un SUV relativement agile pour son gabarit. Afin de lui donner une bonne autonomie, Toyota a voulu le rendre le plus aérodynamique avec un capot abaissé ou encore un soubassement caréné.

Le Toyota bZ4X se la joue baroudeur futuriste. 


Baroudeur futuriste mais reste dans le style Toyota. 

À bord, les clichés laissent apercevoir un intérieur très futuriste avec un volant coupé. Nommé « One Motion Grip » il rappelle fortement le Yoke de Tesla. L’utilisation de cette fantaisie est autorisée par une direction électrique sans connexion physique aux roues, laissant les ingénieurs calibrer une démultiplication de 150 degrés pour atteindre la butée. Ce qui permet au conducteur de ne pas bouger les mains du volant. Néanmoins, ce dispositif ne sera pas présent en Europe dans un premier temps. À la date du lancement, le marché européen aura le droit à un volant à jante ronde plus classique. 

Ce volant devrait être exclu du marché européen dans un premier temps. 


Toyota-BZ4X-Intérieur.jpg

L’intérieur présent au lancement en Europe.

Il bénéficiera d’une toute nouvelle plateforme e-TNGA réservée aux BEV (Battery Electrique Véhicule) du groupe, développée en collaboration avec Subaru qui produira un cousin au bZ4X, le Solterra. Seront proposées deux types de motorisation, une version développera 204cv et 265nm de couple grâce à un moteur de 150kW. La deuxième version du bZ4X offrira une puissance de 217cv et 336nm de couple provenant d’un moteur de 159,6kW. Celle-ci, aura une transmission à 4 roues motrices pensée aussi entre Subaru et Toyota. Couplée à différents modes (boue et neige), elle devrait lui permettre une bonne aisance hors des routes goudronnées. Pour la motorisation la plus puissante, Toyota annonce un 0 à 100 km/h en 7,7 secondes. Pour les deux propositions, la vitesse maximale sera bridée à 160km/h. 

Version 4 roues motrices avec la batterie intégrée au plancher. 

Au chapitre de l’autonomie, le constructeur japonais promet plus de 450km (WLTP) grâce à une batterie lithium ion de 71,4kWh. Une recharge rapide sera disponible permettant, sur borne de 150kW, de charger 80% de la batterie en 30 minutes. En option, des panneaux solaires peuvent être installés sur le toit pour optimiser l’autonomie. Ils seront capables de produire de l’électricité contact coupé ou allumé. Selon les calculs de Toyota, ils permettront de parcourir gratuitement 1800Km au cours d’une année, à vérifier.

80% d’autonomie récupérée en 30 minutes sur borne de recharge rapide.

Il nous tarde d’avoir plus d’informations de la part de Toyota, notamment au niveau du prix et de l’équipement proposé sur ce modèle qui devrait être le concurrent des récents Kia EV6, MG ZS, BMW IX3, Volkswagen ID.3… Le lancement est prévu pour le 2 décembre 2021

Paul-Emile

Paul-Emile

Passionné d'automobile au sens large, j'ai une préférence pour tout! J'écris en parallèle de mes études de science politique pour le bonheur de partager. Au plaisir sur les routes.

Shares