Renault City K-ZE
Actualités

Renault City K-ZE : l’électrique low-cost que l’on n’aura pas

Renault présente au Salon de Shanghai la K-ZE, une petite voiture électrique à prix cassé. Mais la marque n’a pas prévu de la vendre chez nous.

Renault est bien implanté à l’international, le groupe réalisant la moitié de ses ventes en dehors du Vieux Continent. Le Losange est pourtant à la traîne sur le premier marché mondial, la Chine. C’est donc l’une de ses priorités pour les années à venir. Après des années compliquées, Renault a peut-être enfin la solution miracle. Il a présenté au Salon de Shanghai la City K-ZE, une petite voiture électrique.

La demande pour les voitures électriques est très forte en Chine. Elle est portée par des contraintes administratives, le pays voulant réduire la pollution dans les villes. Il impose d’ailleurs aux constructeurs des quotas de ventes de voitures branchées. Selon les chiffres relayés par Renault, la Chine pourrait absorber deux millions de voitures électriques en 2020, et sept millions en 2025.

Renault City K-ZE - 3/4 avant Renault City K-ZE - 3/4 arrière

Avec la K-ZE, Renault propose un véhicule qui associe deux de ses spécialités : l’électrique, le Losange ayant de l’expérience avec la Zoé, et le low-cost. Cette voiture est ainsi basée sur la Kwid, la voiture pas chère que la marque a lancée en Inde. La K-ZE devrait ainsi être vendue à un prix agressif, même si pour l’instant la marque n’a donné aucune indication sur celui-ci. Le constructeur garde d’ailleurs beaucoup de mystère, car aucune information technique n’a été donnée.

Une fiche technique encore inconnue

On ne connaît donc pas la puissance et l’autonomie, donnée très importante pour un véhicule électrique. Renault précise toutefois que c’est un modèle destiné à un usage urbain, dont la recharge standard ne prendra que quatre heures. On en déduit que la batterie ne sera pas bien grande ! L’autonomie devrait sûrement tourner autour de 200/250 km.

Renault City K-ZE - Planche de bord Renault City K-ZE - Sièges avant

Pour flatter l’oeil, cette K-ZE adopte des allures de mini-SUV, avec une garde au sol surélevée et de généreuses protections de carrosserie. Les parties avant et arrière ont été revues par rapport à la Kwid, afin de donner un air plus musclé à l’auto… et surtout moins basique. La face avant reçoit ainsi des optiques sur deux étages, avec des LED. La planche de bord ne fait pas trop cheap, même si on voit bien que tous les plastiques sont basiques ! Mais la console centrale a un écran tactile de 8 pouces et l’instrumentation intègre aussi un écran. Quelques touches de bleu sur le volant rappellent que c’est une électrique Renault. La longueur est d’environ 3,75 mètres. Le coffre est généreux pour un tel gabarit, avec 300 litres.

Cette K-ZE fait plutôt envie… mais il n’est pas prévu de la commercialiser chez nous. Elle sera d’abord fabriquée et vendue en Chine, puis lancée sur d’autres marchés émergents. On l’aurait bien vue en France pour en faire une électrique à prix cassé.

Renault City K-ZE - Vue avant Renault City K-ZE - Vue arrière

UnFlo

UnFlo

J'aime les voitures, j'aime les médias, je fais donc la synthèse des deux en écrivant sur Abcmoteur. J'avoue que je suis quand même le bizarre de la bande, car je préfère prendre le clavier pour partager l'information que prendre le volant. Ce qui arrange bien mes collègues dingues de conduite !

Shares