Skoda Octavia 4 - Avant break
Actualités

Nouvelle Skoda Octavia : que reste-t-il à Volkswagen ?

Look plus élégant, belle planche de bord, technologies dernier-cri, motorisation hybride rechargeable… L’Octavia 4 impressionne.

La mode est aux SUV. Bien sûr, Skoda a de quoi répondre à la demande, avec les Kamiq, Karoq et Kodiaq. Mais son best-seller reste sa familiale Octavia. Depuis fin 2012, 2,5 millions d’exemplaires de la troisième génération ont été produits. Le renouvellement de l’Octavia n’est donc pas pris à la légère ! Pour faire mieux, la marque a conçu une quatrième mouture plus élégante et plus technologique. Au point qu’on se demande ce qu’il va rester à la Volkswagen Passat, déjà chahutée par la Superb.

Côté look, l’Octavia apporte donc plus de soin à sa robe. Les curieux phares en deux parties tentés sur la précédente sont oubliés, avec à la place de grandes optiques qui viennent se coller à l’angle supérieur de la calandre. A l’arrière, les feux sont maintenant horizontaux et débordent sur la malle. Cette nouvelle disposition sied bien au break, déjà dévoilé. Celui-ci a la même longueur que la berline, soit 4,68 mètres, en légère hausse de 2 cm par rapport à l’ancien modèle. Le Combi évite donc l’effet sac à dos et se fait même plutôt dynamique avec sa lunette inclinée. On se dit juste qu’il y a quelques nervures inutiles et que la bouche à l’avant manque de finesse.

Skoda Octavia 4 - Avant break Skoda Octavia 4 - Profil break

Présentation soignée

C’est à l’intérieur que l’évolution est la plus marquée. La planche de bord impressionne, avec un dessin plus original. Grâce à la présence d’un écran tactile (jusqu’à 10 pouces), le nombre de touches est fortement réduit. On aime l’épais décor central, qui renforce l’impression de qualité. L’instrumentation peut être numérique. Skoda ose même une originalité : un volant à deux branches. Bien sûr, en bonne Skoda, l’Octavia met toujours en avant une habitabilité généreuse. Les volumes de coffre progressent encore, avec 600 litres sur la berline et 640 litres sur le break, soit 10 et 30 litres de plus.

Il est loin le temps où les Skoda étaient volontairement en retard dans le groupe Volkswagen. La nouvelle Octavia reçoit ainsi toutes les dernières technologies. De série ou en option selon les finitions, elle aura des phares de type Matrix, une aide à la conduite dans les embouteillages, une vision tête-haute…

Skoda Octavia 4 - Planche de bord Skoda Octavia 4 - Coffre break

Vaste choix de moteurs

Côté moteurs aussi, l’Octavia est la pointe. Elle annonce ainsi du départ une version hybride rechargeable, avec un ensemble essence/électrique de 204 ch. Grâce à une batterie de 13 kWh, cette variante nommée iV pourra faire environ 55 km en mode électrique (norme WLTP). La voiture récupère également les nouveaux blocs à hybridation légère de 110 et 150 ch. Des essences de 110 et 150 ch sans hybridation seront aussi programmés, avec aussi un 2.0 TSI de 200 ch. Côté diesel, le 2.0 TDI existera en 116, 150 et 190 ch. Les haut de gamme de chaque carburant auront en série la boîte DSG 7 et la transmission intégrale.

La commercialisation commencera au cours du premier trimestre 2020.

Skoda Octavia 4 - Arrière berline Skoda Octavia 4 - Arrière break

UnFlo

UnFlo

J'aime les voitures, j'aime les médias, je fais donc la synthèse des deux en écrivant sur Abcmoteur. J'avoue que je suis quand même le bizarre de la bande, car je préfère prendre le clavier pour partager l'information que prendre le volant. Ce qui arrange bien mes collègues dingues de conduite !

Shares