BMW Série 3 Touring 2019 - Profil
Actualités

Nouvelle BMW Série 3 : voici le break

Huit mois après sa présentation, la nouvelle Série 3 monte le volume… tout en privilégiant le style !

BMW envoie les nouveautés à un rythme effréné. Depuis fin mai, le bavarois a dévoilé la nouvelle Série 1, le X1 restylé et les M8 Coupé/Cabriolet. Et la marque enchaine avec la Série 3 Touring. On note tout de même que la familiale a pris son temps avant de se décliner en break, puisque la nouvelle berline a été présentée en octobre 2018.

Forcément, sur le plan du look, pas de surprise. C’est la Série 3 avec un sac à dos, qui est heureusement bien intégré ! Pas question chez BMW de faire un cargo, le style prime d’ailleurs sur le volume de chargement. La longueur est d’ailleurs la même que pour la berline, avec 4,71 mètres. La Touring va jusqu’à reprendre les feux de la berline, avec un L rouge et une partie grise. Par rapport à l’ancienne génération, on remarque une vitre de custode qui remonte plus rapidement, dès la fin des portes. De quoi ajouter un peu de dynamisme.

BMW Série 3 Touring 2019 - Vue avant BMW Série 3 Touring 2019 - Arrière

L’important, c’est donc le gain en aspect pratique, grâce au hayon. L’auto annonce un volume de coffre de 500 litres, soit 5 litres de plus que la précédente version et 20 litres de plus que l’actuelle berline. C’est bien… mais il y a nettement mieux dans la catégorie ! Une Skoda Octavia Combi est à plus de 600 litres ! La 3 Touring reste toutefois bien placée face à ses rivales directes, avec par exemple 460 litres pour la Mercedes Classe C et 505 litres pour l’Audi A4.

Plus pratique

BMW a d’ailleurs fait des efforts pour faciliter le chargement. Le seuil a été abaissé et la marche avec le plancher du coffre considérablement réduite, passant de 35 à 8 mm. De série, il y a un hayon électrique avec une lunette à ouverture indépendante. La banquette se rabat selon le format 40/20/40. BMW reste toutefois mesquin car il faut en passer par les options pour pouvoir les rabattre en appuyant sur des boutons dans le coffre. Par rapport à l’ancienne Touring, la soute est mieux taillée, avec 11 cm de plus en largeur et 3 cm de plus en hauteur. En option, il y a des bandes antidérapantes en caoutchouc, pour éviter que les bagages glissent.

Côté gamme, on trouve pour le lancement trois versions. Il y a un seul essence, le 330i de 258 ch, avec boîte automatique 8 rapports. En diesel, il y a les 320d et 330d de 190 et 265 ch. La BVA8 est en série sur le 330d, en option sur le 320d. La transmission intégrale est au menu de tous ces modèles, en série ou en option. La gamme sera très rapidement étoffée avec la 340i avec six cylindres en ligne de 374 ch, la 320i de 184 ch et la 318d de 150 ch. Il faudra attendre 2020 pour la version hybride rechargeable.

BMW Série 3 Touring 2019 - Planche de bord BMW Série 3 Touring 2019 - Coffre

Le premier prix de base est de 43.450 € en 320d manuelle Lounge. Il y a en série dès la finition d’accès les jantes 17 pouces, la navigation sur écran tactile 8,7 pouces, les radars de stationnement avant/arrière… Il faut monter à la finition Luxury pour avoir l’instrumentation numérique et l’écran tactile 10,3 pouces avec le système Intelligent Personal Assistant, qui est une commande vocale évoluée capable de répondre à des questions comme « Comment fonctionnent les feux de route ? » ou « Quel est le niveau d’huile ? ».

La 3 Touring arrivera dans les concessions fin septembre.

UnFlo

UnFlo

J'aime les voitures, j'aime les médias, je fais donc la synthèse des deux en écrivant sur Abcmoteur. J'avoue que je suis quand même le bizarre de la bande, car je préfère prendre le clavier pour partager l'information que prendre le volant. Ce qui arrange bien mes collègues dingues de conduite !

Shares