Actualités

Nouveau Honda HR-V : design chamboulé et moteur hybride

Tout change pour la troisième génération du HR-V. Le SUV compact de Honda opte pour une ligne façon coupé et se met à l’hybride.

Dès 2022, toute la gamme de Honda sera électrifiée. Ainsi, après le CR-V et la petite Jazz, c’est au tour du HR-V de se mettre à l’hybride. Et ce type de motorisation sera la seule disponible chez nous pour la troisième génération du SUV compact. La marque n’entre toutefois pas encore dans les détails pour la technique.

Il faut dire que le modèle ne sera pas mis en vente avant la fin de cette année chez nous (la priorité sera donnée au Japon). On s’attend logiquement à un ensemble calqué sur celui de la Jazz, avec deux blocs électriques et un moteur thermique. La Jazz annonce 109 ch, on espère que ce sera davantage ici pour assurer des performances correctes à un véhicule plus imposant. Mais sur ce point aussi, pas de données précises !

On voit en tout cas que le HR-V change d’allure. Le SUV compact de Honda prend de faux airs de SUV coupé avec une lunette et une custode inclinées. Une impression renforcée par la dissimulation des poignées de portes arrière. Le capot est plus long et plus allongé. On note surtout que ce HR-V est assez sage par rapport aux autres productions Honda. Certains le trouveront fade, d’autres le jugeront plus élégant. On aime la grille de calandre visuellement intégrée à la carrosserie. A l’arrière, les feux forment un bandeau.

La sagesse se retrouve à bord. On oublie les présentations Honda farfelues, ici c’est épuré, avec une organisation qui reprend des codes très en vogue : écran tactile façon tablette, bandeau d’aérateurs, épais bandeau décoratif qui traverse toute la largeur. Le modèle ne semble pas avoir d’instrumentation numérique. En revanche, le HR-V va garder sa belle modularité avec ses sièges « magic » à l’arrière, qui se replient à plat ou à la verticale pour charger des objets debout.

UnFlo

UnFlo

J'aime les voitures, j'aime les médias, je fais donc la synthèse des deux en écrivant sur Abcmoteur. J'avoue que je suis quand même le bizarre de la bande, car je préfère prendre le clavier pour partager l'information que prendre le volant. Ce qui arrange bien mes collègues dingues de conduite !

Shares