Actualités

Nissan dévoile un tout nouveau Qashqai

Le Qashqai passe la troisième. Avec cette nouvelle génération, la star des crossovers muscle son look et passe enfin à l’hybride.

Le best-seller de Nissan fait peau neuve. Une évolution en profondeur, qui commence par un design plus musclé, à base d’angles. La silhouette se fait plus tendue, avec notamment un vitrage latéral lié à la lunette arrière, comme c’était déjà le cas sur le Juke. Autre reprise à ce dernier : la grande calandre en V. Le regard est original, avec des optiques en forme de C, qui remontent le long du capot. A l’arrière, les feux partent dans les ailes.

A l’intérieur, les propriétaires de l’actuel Qashqai vont aussi voir le changement. La présentation est plus épurée et plus moderne, avec un écran tactile de 9 pouces et une instrumentation à écran 12,3 pouces. Cette planche de bord dégage une meilleure impression de qualité, même si l’ensemble reste peut-être trop sage pour un modèle lancé en 2021. Ce Qashqai sera plus accueillant, avec notamment un volume de coffre qui progresse de 74 litres. L’habitabilité sur la banquette progresse de quelques centimètres. A l’avant, on peut enfin loger de grandes bouteilles d’eau dans les bacs de porte.

Le Qashqai inaugure une nouvelle plate-forme pour l’Alliance, la CMF-C. Les ingénieurs de Nissan en ont profité pour alléger le véhicule (la structure perd 60 kg). La conduite s’annonce plus palpitante, grâce à de nouvelles suspensions et une direction revue, promise plus directe. Sous le capot, Nissan est fier d’annoncer une gamme entièrement électrifiée. Mais pour commencer, ce sera de l’hybridation légère sur des moteurs 1.3, de 140 et 158 ch. Le 158 ch sera proposée en boîte auto Xtronic et en 4×4.

Il faudra attendre 2022 pour un « vrai » hybride, avec une technique inédite : sur le Qashqai e-Power, le moteur thermique ne sert que de générateur. C’est toujours le bloc électrique de 190 ch qui entraine la voiture. Cela permet d’avoir le meilleur rendement du thermique tout en ayant les bonnes performances de l’électrique. Mais le véhicule ne peut faire qu’un à deux kilomètre en tout électrique.

Côté équipements, parmi les améliorations, il y a des phares Matrix LED, un affichage tête-haute plus grand, une alerte d’obstacle lors des manoeuvres. L’assistant à la conduite semi-autonome s’aide désormais de la lecture des panneaux de signalisation et du GPS. Ce Qashqai 3 est déjà disponible à la commande avec une série spéciale de lancement Première Edition, dont les livraisons commenceront cet été.

UnFlo

UnFlo

J'aime les voitures, j'aime les médias, je fais donc la synthèse des deux en écrivant sur Abcmoteur. J'avoue que je suis quand même le bizarre de la bande, car je préfère prendre le clavier pour partager l'information que prendre le volant. Ce qui arrange bien mes collègues dingues de conduite !

Shares