Nissan Ariya - Avant
Actualités

Nissan Ariya : début d’une nouvelle offensive

Avec l’Ariya, un SUV coupé électrique, Nissan ouvre un nouveau chapitre de son histoire. Le modèle inaugure d’ailleurs le nouveau logo de la marque.

Nissan résume l’Ariya ainsi : c’est ce que la marque sait faire de mieux aujourd’hui. C’est en effet le croisement de deux spécialités du constructeur : le crossover et l’électrique, le japonais ayant lancé la Leaf il y a dix ans. On peut d’ailleurs se demander pourquoi un SUV électrique n’a pas vu le jour avant. La réponse est en bonne partie technique : le constructeur a attendu la mise au point d’une nouvelle plate-forme spécialement conçue pour les électriques, la CMF-EV, qui sera utilisée par les différents membres de l’Alliance.

Nissan prend toutefois de l’avance. Si l’Ariya vient d’être officialisé, les livraisons en Europe ne commenceront pas avant la rentrée 2021 ! Mais le constructeur avait hâte de montrer son nouveau porte-drapeau, qui symbolise parfaitement sa relance. D’ailleurs, l’Ariya a le privilège d’inaugurer une nouvelle version du logo de Nissan, au dessin simplifié. Sur ce modèle, il est même rétroéclairé. Ce véhicule prend la forme d’un SUV coupé, avec lunette très inclinée, long de 4,60 mètres. Les designers ont fait le choix d’une silhouette lisse, allégée en artifice. Le chrome se limite à la baguette qui surligne le vitrage. En revanche, ils se sont lâchés pour la signature lumineuse, avec deux grands sabres à l’avant. Une petite référence à la culture japonaise.

Nissan Ariya - Profil Nissan Ariya - Arrière

L’influence nippone se retrouve aussi à l’intérieur avec une présentation très épurée, très zen. Le plancher est d’ailleurs dégagé à l’avant, avec une planche de bord horizontale qui se limite à quelques traits. Instrumentation et multimédia forment un bloc continu, avec deux écrans 12,3 pouces, et les aérateurs sont des plus discrets. Les quelques touches qui restent sont même cachées dans les inserts décoratifs, ce sont ainsi de petites zones tactiles. L’architecture électrique permet d’avoir un grand empattement, Nissan promet ainsi une habitabilité digne du segment supérieur. En revanche, côté coffre, cela plafonne à 468 litres.

L’Ariya est déjà annoncé avec cinq configurations techniques. Il y en aura deux avec un moteur à l’avant, avec batterie de 63 ou 87 kWh (capacités utiles). La grosse batterie donne ici jusqu’à 500 km d’autonomie (estimation WLTP). Il y a ensuite trois variantes quatre roues motrices grâce à un moteur sur chaque essieu : une avec batterie 63 kWh et deux avec batterie 87 kWh. Le sommet de la gamme est une déclinaison Performance de quasiment 400 ch, qui passe de 0 à 100 km/h en 5,1 secondes.

Nissan Ariya - Banquette arrière

UnFlo

UnFlo

J'aime les voitures, j'aime les médias, je fais donc la synthèse des deux en écrivant sur Abcmoteur. J'avoue que je suis quand même le bizarre de la bande, car je préfère prendre le clavier pour partager l'information que prendre le volant. Ce qui arrange bien mes collègues dingues de conduite !

Shares