Mazda MX-30 - Avant
Actualités

MX-30 : la première voiture électrique de Mazda

Le MX-30 est un SUV coupé compact, doté de portes antagonistes à l’arrière ! Il part avec un handicap : une trop petite batterie.

La liste des constructeurs présents sur le marché de l’électrique ne cesse de s’étoffer. Elle accueille aujourd’hui Mazda, qui vient de présenter au Salon de Tokyo le MX-30. Le modèle est déjà disponible à la réservation en France, mais les livraisons ne commenceront qu’au cours du second semestre 2020.

Ce modèle a beau s’appeler MX-30, on est loin de l’univers du MX-5 ! Les lettres ont sûrement été choisies pour l’aspect coupé de ce SUV, qui a une custode très inclinée. Le 30 fait écho au gabarit, puisqu’il est proche du nouveau crossover CX-30 avec une longueur de 4,40 mètres. La hauteur est de seulement 1,57 mètre.

Mazda MX-30 - Portes antagonistes Mazda MX-30 - Arrière

Le MX-30 a bien sûr un air de famille avec les dernières productions de la marque, mais il a des éléments de style bien à lui. Comme c’est une électrique, la calandre est affinée. Mazda aurait pu oser l’aspect fermé. Le modèle reçoit aussi une silhouette bicolore, avec un insert chromé intégrant un monogramme au niveau de la jonction arrière. Originalité sur la poupe : les côtés de la lunette, couleur pavillon, reviennent sur les feux. Les protections de carrosserie en plastique brut sont généreuses autour des roues et sur les bas de caisse.

Le retour des portes antagonistes

A l’intérieur, on trouve une planche de bord avec quelques originalités. La climatisation se commande sur un écran tactile situé en dessous des aérateurs. Cet écran a un aspect suspendu et est relié à la console centrale surélevée pour le sélecteur de vitesses, elle même posée sur un élément de rangement habillé de liège. Grande originalité du modèle : on accède à la banquette via de petites portes à ouverture antagoniste ! Il y a bien 5 places.

Mazda MX-30 - Planche de bord Mazda MX-30 - Banquette arrière

Mazda ne donne pas encore la puissance du moteur. En revanche, on connaît la capacité de la batterie lithium-ion. Et c’est la douche froide, puisqu’elle est de seulement 35,5 kWh. Mazda annonce donc une autonomie de 200 km, ce qui est riquiqui pour un SUV à vocation plutôt familiale. Le constructeur souligne que c’est nettement plus que la distance moyenne parcourue par les Européens chaque jour, à savoir 48 km. Une version à prolongateur d’autonomie, un moteur rotatif, serait dans les tuyaux.

Le MX-30 est d’abord proposé avec une série spéciale haut de gamme First Edition. Celle-ci a en série l’affichage tête haute, le régulateur de vitesse adaptatif, les sièges avant chauffants ou encore la peinture métallisée Ceramic. Le prix est de 34.400 € avec la batterie et sans le bonus.

Mazda MX-30 - Rangement liège

UnFlo

UnFlo

J'aime les voitures, j'aime les médias, je fais donc la synthèse des deux en écrivant sur Abcmoteur. J'avoue que je suis quand même le bizarre de la bande, car je préfère prendre le clavier pour partager l'information que prendre le volant. Ce qui arrange bien mes collègues dingues de conduite !

Shares