Actualités

Mercedes-Benz EQE : l’électrique en classe affaire

Pour Mercedes-Benz les berlines sont une tradition. Elles ont construit la réputation du constructeur tout au long de son existence, ne cessant de se renouveler par petites touches entre les générations. L’objectif est toujours le même, moderniser et ajouter les nouvelles technologies sans toutefois désorienter la clientèle. La nouvelle berline électrique du constructeur allemand, l’EQE déroge tel à cette règle ? Première réponse dans cette présentation.

Deuxième berline EQ

Mercedes-EQ est la division du constructeur pour les véhicules électriques. Après le lancement de la grande berline EQS, cette EQE reprend les éléments caractéristiques à cette gamme particulière. On y remarque une grande calandre noire ou trône fièrement le logo, un habitacle prenant un très grand espace sur la taille totale du véhicule. Elle a davantage les dimensions d’une Mercedes CLS que d’une Classe E (longueur totale EQE 4m94). Il en va de même pour le design qui est spécifique aux EQ avec des formes généreusement modelées, des joints réduits et des transitions fluides. Les porte-à-faux sont courts et chose rare, les roues sont affleurantes des ailes. Afin de rendre cette ligne encore plus moderne, les poignées de portes sont intégrées et l’arrière est traversé par un large bandeau lumineux. Ces éléments lui donnent une ligne dynamique. On est bien loin de la ligne des W213, Mercedes a su inventer une gamme nouvelle dans la filière EQ proposant plus qu’une simple alternative électrique la Classe E existante.

Habitacle spacieux

Le propre d’une berline du segment H est d’offrir du confort à ses passagers. Avec 3120mm d’empattement, cette EQE n’y fait pas exception. L’espace a bord est plus conséquent que dans une Classe E avec 27mm de largeur en supplément aux épaulés à l’avant et 80mm de longueur d’habitacle en plus. La position de conduite est plus haute également de 65mm. Le coffre est annoncé à une capacité modeste de 430 litres.

L’habitacle est clairement inspiré d’une EQS, avec par exemple l’Hyperscreen MBUX qui comprend la navigation avec Electric Intelligence qui planifie l’itinéraire le plus rapide et le plus agréable, il planifie également les arrêts aux bornes de recharge. Comme sur le reste de la gamme Mercedes on y retrouve des technologies ayant fait leur preuve comme le « Hey Mercedes ». De plus, cet EQE dispose d’un éclairage d’ambiance DIGITAL LIGHT personnalisable et comprenant plusieurs animations selon l’utilisation du véhicule. L’instrumentation entièrement digitale introduit fortement cette berline dans la modernité et les années à venir. L’habitacle semble être un cocon qui invite aux longs trajets.

654Km d’autonomie

Au lancement, cette EQE disposera de deux motorisations disponibles. La version EQE 350 + ainsi que AMG EQE 43 4MATIC. L’autonomie de la première motorisation citée promet jusqu’à 654km d’autonomie avec une batterie de 90kWh. Une capacité de roulage qui laisse de la marge, une grande autonomie est essentielle à une berline équivalente à la Classe E car ces voitures sont souvent destinées à rouler beaucoup. En ce qui concerne la puissance, Mercedes annonce 215 chevaux et 565nm de couple. Le temps de charge en courant continue sur une borne rapide est annoncé à 32 minutes. Le prix au lancement devrait être aux environs de 80 000€.

Mercedes-EQ compte 6 modèles mais le constructeur ne compte pas s’arrêter. Il est prévu notamment la sortie d’une version SUV de l’EQE mais aussi une alternative électrique au mythique Mercedes Classe G.

 

 

 

Paul-Emile

Paul-Emile

Passionné d'automobile au sens large, j'ai une préférence pour tout! J'écris en parallèle de mes études de science politique pour le bonheur de partager. Au plaisir sur les routes et sur mon Instagram.

Shares