Comment récupérer les points de son permis de conduire
Actualités

Macron promet une baisse du coût du permis de conduire

Le chef de l’Etat a annoncé que le permis de conduire serait bientôt moins cher. Une aide sera aussi accordée pour l’achat d’une première voiture.

C’est la surprise du jour. En déplacement à Lens, dans le cadre de sa semaine d’itinérance mémorielle, Emmanuel Macron a annoncé que le gouvernement travaille à une baisse « drastique » du coût du permis de conduire. Le chef de l’Etat n’a pas fourni plus de précision sur l’aspect financier, donnant rendez-vous pour la présentation du projet de loi d’orientation des mobilités, d’ici la fin de l’année.

Le Président de la République a précisé que l’objectif est « d’accompagner les jeunes, et en particulier les jeunes qui rentrent dans l’emploi », en leur permettant « d’acquérir plus vite et à moindre coût leur permis de conduire ». Apparemment, il ne va pas être demandé aux gérants d’auto-école de baisser leurs tarifs, c’est l’Etat qui va financer une partie de la formation.

Le Code de la Route sera appris à l’école

Emmanuel Macron a rappelé l’importance du permis de conduire pour entrer dans la vie professionnelle, notamment dans les zones qui sont mal desservies par les transports en commun. On sait bien que la mention « Permis B » sur un CV est un gros atout ! En France, le coût moyen du permis est de 1.800 €. Une somme énorme lorsqu’on est jeune, même si bien souvent les parents financent les cours. Le Président est aussi allé plus loin, en annonçant une aide pour l’acquisition du premier véhicule ! Par ailleurs, il a indiqué qu’il devrait y avoir du nouveau pour l’examen du Code de la Route, avec un apprentissage intégré à la partie scolaire.

Evidemment, cette annonce semble tomber à pic, alors que la contestation monte face à la hausse des taxes sur les carburants. Une grande journée de mobilisation est prévue le 17 novembre et celle-ci pourrait bien être un gros succès vu le nombre d’appels au rassemblement sur les réseaux sociaux. Le Président semble donc allumer un contre-feu avec cette promesse de baisse du prix du permis.

Notons toutefois que l’idée n’a pas été inventée en réaction dans la semaine. Dès la fin août, le gouvernement avait lancé le sujet. Il avait chargé deux députés de La République en Marche (Françoise Dumas et Stanislas Guérini) d’une mission parlementaire visant notamment à renforcer la qualité de la formation du permis de conduire et à garantir son accessibilité « en termes de délais et de prix ». Leur rapport est attendu pour décembre.

UnFlo

UnFlo

J'aime les voitures, j'aime les médias, je fais donc la synthèse des deux en écrivant sur Abcmoteur. J'avoue que je suis quand même le bizarre de la bande, car je préfère prendre le clavier pour partager l'information que prendre le volant. Ce qui arrange bien mes collègues dingues de conduite !

Shares