Rétrofit Nissan Bluebird
Actualités

Le rétrofit bientot plus accessible ?

On le sait, la voiture thermique à ses beaux jours derrière elle. L’interdiction de vente des véhicules thermique en Europe est prévue pour 2035. Cependant, interdire la vente de véhicules thermiques en 2035 ne va pas faire passer tout le parc automobile d’un coup à l’électrique. On estime que 20 millions de véhicules thermiques seraient encore en circulation à cette date. Le gouvernement envisage donc d’autres voies complémentaires pour accélérer l’électrification du parc automobile français avec le rétrofit.

Le rétrofit qu’est-ce que c’est ?

Le rétrofit est le fait de remplacer son moteur thermique dans une voiture par un moteur électrique. La pratique est courante dans le monde des Citroën 2CV et Méhari depuis des années, il s’étend à présent à d’autres véhicules de collection. Le gouvernement français voudrait encore l’élargir.

Une aide de 20 millions d’euros pour le rétrofit

Pour accélérer la transition vers l’électrique, le gouvernement prévoit une enveloppe de 20 millions d’euros pour aider à répondre à la difficulté financière que représente cette transition. Le gouvernement justifie cette décision comme une aide visant à trouver des solutions industrielles permettant de baisser le coût unitaire. L’objectif est donc de rendre plus accessible cette solution qui est actuellement réservée aux plus aisés.

Rétrofit Nissan Bluebird

Une véritable décision écologique ?

Le rétrofit pourrait représenter une décision écologique limitant l’empreinte carbone d’un véhicule à chaque kilomètre mais aussi de limiter l’empreinte carbone de nouveaux véhicules produits. On le sait, produire une voiture pollue alors pourquoi détruire des véhicules anciens en bon état alors que la solution du rétrofit existe ? Transformer des véhicules thermiques vieillissants et considérés comme polluants peut largement augmenter leur durée de vie. L’écologie passe certes par le fait de promouvoir des modes de déplacements plus verts mais aussi par la nécessité de réduire notre consommation.

Rétrofit Nissan Bluebird

Alors le rétrofit peut représenter la vraie bonne solution écologique, au même titre que la conversion des véhicules essence à l’éthanol. Cependant, le rétrofit est encore bien plus onéreux et va demander du temps avant de se démocratiser.

Paul-Emile

Paul-Emile

Passionné d'automobile au sens large, j'ai une préférence pour tout! J'écris en parallèle de mes études de science politique pour le bonheur de partager. Au plaisir sur les routes et sur mon Instagram.

Shares