Actualités

Le prix du baril de pétrole en route pour dépasser son record

Ce mois de mars débute avec une hausse significative du prix de l’essence. Une augmentation qui s’explique par la hausse du prix du baril de Brent qui tend à égaler son triste record de 2008 à 147,5 dollars.

139 dollars : résultat du conflit russo-ukrainien ?

Le prix du baril de pétrole de Brent de la mer du Nord, principale matière première de nos carburants est à 139 dollars. Il s’approche de son record et pourrait même le dépasser. Depuis le début du conflit en Ukraine, le prix du baril a augmenté de 33%. En cause, la fin de l’importation de pétrole Russe à cause de leur implication directe dans ce conflit. Seul Shell a osé acheter à la Russie mais s’est vu fustiger ensuite. Il est envisageable de voir le baril de Brent dépasser son record absolu dans les prochains jours engendrant potentiellement une nouvelle hausse à la pompe.

Le prix à la pompe a déjà dépassé des records

Bien que le baril de Brent s’approche de son record, le prix des carburants de son côté l’a dépassé depuis longtemps. En 2008, le litre de diesel et d’essence ne dépassait pas 1,85€/L. Ce qui voudrait dire que d’autres facteurs ont contribué à augmenter le prix des carburants, nous pouvons notamment penser aux taxes qui composent. Environ 55% du coût des carburants est composé de taxes dont la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) qui représente à elle seule 40% du prix du litre, c’est aussi la 4 ème recette fiscale de l’Etat.

Le gouvernement a donc un rôle à jouer pour limiter cette montée du prix des carburants qui devient pesante sur le pouvoir d’achat de nombreux automobilistes français.

Une hausse qui risque de continuer

Selon Michel-Edouard Leclerc, patron du groupe Leclerc invité ce matin à l’antenne de France Info, le prix des carburants pourrait encore augmenter de 10 centimes. Le prix du litre dépasserait alors le cap historique des 2€.

 

Paul-Emile

Paul-Emile

Passionné d'automobile au sens large, j'ai une préférence pour tout! J'écris en parallèle de mes études de science politique pour le bonheur de partager. Au plaisir sur les routes et sur mon Instagram.

Shares