Fiat 500 3+1 - Portes
Actualités

Fiat lance une 500 quatre portes

La marque italienne étoffe l’offre de la 500 électrique avec une carrosserie 3+1 portes, avec une petite porte antagoniste côté passager.

La rumeur circulait, la voiture est maintenant officielle : voici la nouvelle 500 3+1 (c’est bien son nom), qui est une 500 berline avec une porte supplémentaire. On rappelle que cette toute nouvelle 500 est une voiture électrique. La base ne change pas, puisque ce modèle n’est pas plus long. Les ingénieurs de la marque ont donc glissé un ouvrant en plus du côté du passager, qui s’ouvre de manière antagoniste.

Fiat 500 3+1 - Habitacle

Le principe est le même que pour l’ancienne Mini Clubman. On ne peut donc pas ouvrir directement cette porte en plus. Il faut d’abord ouvrir celle du passager. Comme c’était le cas sur la Mini, il n’y a pas de pied milieu. On a donc un bel accès vers la banquette, que l’on peut même atteindre sans toucher au siège du passager. Fiat ajoute ainsi une bonne dose de pratique à la 500, qui va pouvoir attirer de nouveaux clients, notamment chez les parents. Ces derniers pourront plus facilement installer un siège-auto à bord.

Fiat 500 3+1 - Planche de bord

Esthétiquement, rien ne change donc, à part la découpe de l’ouvrant. Celui-ci ajoute 30 kg sur la balance, ce qui n’influera pas sur les performances ou l’autonomie. Cette 500 3+1 sera proposée avec la fiche technique la plus intéressante, à savoir un moteur de 118 ch et une batterie de 42 kWh, qui donne une autonomie avec le cycle WLTP de 320 km.

Fiat 500 3+1 - Arrière

On parle de la fiche technique la plus intéressante parce que Fiat a aussi dévoilé une version de base pour la 3 portes, l’Action, dotée d’un moteur de 95 ch (ce qui donne encore de bonnes performances) mais d’une batterie de seulement 23,8 kWh, avec à la clé une autonomie de 180 km. Mais Fiat souligne que c’est suffisant pour une large majorité des clients de petites citadines.

UnFlo

UnFlo

J'aime les voitures, j'aime les médias, je fais donc la synthèse des deux en écrivant sur Abcmoteur. J'avoue que je suis quand même le bizarre de la bande, car je préfère prendre le clavier pour partager l'information que prendre le volant. Ce qui arrange bien mes collègues dingues de conduite !

Shares