Actualités

Confinement : peut-on aller laver sa voiture ?

Des stations de lavage sont toujours accessibles. Mais avez-vous le droit d’y aller pendant cette période de confinement ?

Voilà déjà plus d’un mois que nous devons rester au maximum à la maison. Pour s’occuper, certains font le grand ménage de printemps. Et après avoir fait tout le tour de leur habitation, ils regardent du côté de leur auto, qui aurait elle aussi besoin d’un bon nettoyage. D’autant que même à l’arrêt forcé, si elle est garée en extérieur, cette voiture ne cesse d’être plus sale de jour en jour ! Ceux qui habitent dans des régions où c’est la saison des pollens savent de quoi on parle. Il y a ceux aussi qui avait le projet de faire le bon coup de lavage après l’hiver, pour notamment rincer le sel.

Mais en cette période de confinement, la question se pose : pouvez-vous aller faire un petit décrassage de votre auto dans la station de lavage où vous avez vos habitudes ? La réponse est claire : c’est non. Pourtant vous avez vu que des stations étaient ouvertes ? Oui, mais elles le sont pour les véhicules prioritaires ou nécessaires. C’est à dire les ambulanciers, les pompiers, les policiers et gendarmes, les transporteurs, les transports en commun ou encore les taxis et VTC. C’est une question d’hygiène.

Pour les autres, il s’agit d’un lavage de confort qui n’est donc pas indispensable. Attention donc à la verbalisation pour non respect du confinement en cas de contrôle (135 €). Il est en revanche toujours possible de faire un lavage à domicile.

Mise à jour > Suite à une réaction par commentaire, on précise que le lavage sur votre terrain privé est libre. En revanche, sur la voie publique, il ne semble pas autorisé, cela ne rentrera pas dans les autorisations de sortie dérogatoire. Attention donc en cas de contrôle avec un policier ou gendarme qui doutera du caractère nécessaire de votre présence sur la voie publique.

UnFlo

UnFlo

J'aime les voitures, j'aime les médias, je fais donc la synthèse des deux en écrivant sur Abcmoteur. J'avoue que je suis quand même le bizarre de la bande, car je préfère prendre le clavier pour partager l'information que prendre le volant. Ce qui arrange bien mes collègues dingues de conduite !

Shares