Actualités

Citroën C3 Aircross restylé : qu’est-ce qui change ?

Le C3 Aircross a droit à un nouveau visage. Mais pour le reste, les changements sont légers. Le modèle sera sur les routes d’ici l’été.

L’heure du restylage a déjà sonné pour le C3 Aircross. Le petit SUV de Citroën se vend bien, avec 330.000 exemplaires écoulés depuis fin 2017. Pourtant, le lifting est visible. Alors que la C3 avait timidement évolué l’année dernière, le C3 Aircross a le droit à un nouveau visage.

Par mesure d’économies, le constructeur a toutefois veillé à ne pas changer le capot, les barres de LED supérieures et les ailes. Mais le reste suffit pour changer la physionomie du véhicule. La marque a souhaité lui donner un air plus affirmé et plus mature, afin de le faire monter en gamme. L’allure plus sérieuse passe par des optiques principales plus fines, avec des LED. Pour élargir visuellement l’auto, celles-ci sont dessinées dans le prolongement d’une prise d’air, elle-même associée à une calandre revue. La barrette inférieure s’élargit sur les côtés. Il y a une nouvelle bouche, soulignée par un sabot gris argent, qui donne un sentiment de robustesse. Si le visage est inédit, rien ne change à l’arrière !

Citroën a en revanche revu les possibilités de personnalisation. Le nuancier intègre sept teintes, dont trois nouvelles : Kaki Grey, Voltaic Blue et Blanc Banquise. Il y a deux couleurs de toit au choix : noir ou blanc. Les « packs color » sont toujours au menu, avec deux nouvelles couleurs : Anodised Orange et Anodised Dark Blue. Les inserts colorés se trouvent aux extrémités du sabot avant, sur les coques de rétroviseurs et sur la custode. En plus des persiennes, il y a pour elle un nouveau décor anguleux.

A l’intérieur, trois nouveautés. Il y a un écran tactile 9 pouces, qui apporte une touche de modernité, une console centrale revue et de nouveaux sièges, promis plus confortables (avec un maintien renforcé et une mousse plus épaisse). Le C3 Aircross conserve sa pratique banquette coulissante. Pas de nouvelle assistance à la conduite, mais le modèle avait déjà l’essentiel (feux de route automatiques, reconnaissance des panneaux, aide aux créneaux).

C’est le statu-quo sous le capot. En essence, on a les PureTech de 110 et 130 ch, le plus puissant ayant la boîte automatique 6 rapports. En diesel, il y a le 110 ch à boîte manuelle et le 120 ch à boîte auto. Toujours pas d’électrification donc. Le modèle sera dans les concessions à partir de juin.

UnFlo

UnFlo

J'aime les voitures, j'aime les médias, je fais donc la synthèse des deux en écrivant sur Abcmoteur. J'avoue que je suis quand même le bizarre de la bande, car je préfère prendre le clavier pour partager l'information que prendre le volant. Ce qui arrange bien mes collègues dingues de conduite !

Shares