Bugatti Mistral W16
Actualités

Bugatti Mistral : un vent du nord pour laisser s’envoler le W16

Bugatti est le seul constructeur à utiliser un moteur à 16 cylindres pendant une époque où toutes les tendances sont au downsizing. Toutefois cela devrait bientôt changer. En effet, la Bugatti Chiron s’est écoulée aux 500 exemplaires programmés et il ne reste plus que quelques modèles spéciaux programmés qui doivent sortir de l’atelier d’assemblage de Bugatti en Alsace. La Bugatti Mistral est alors un roadster marque la fin de l’utilisation du moteur à 16 cylindres. 

Les cheveux au vent

Le dernier roadster de Bugatti date de la Veyron Grand Sport Vitesse, il est donc évident qu’une version découvrable était attendue par les passionnés et les acheteurs. Pour cette version cheveux au vent, le nom Mistral a été choisi et si vous avez déjà fréquenté la vallée du Rhone, vous savez que ce vent du nord est puissant. Une référence à la puissance du W16 et son souffle impressionnant ?

Bugatti Mistral W16 / Bugatti Veyron

Ce roadster se veut exclusif et cela se remarque avec le pare-brise bas et très incliné. Ne cherchez pas la capote, il n’y en a pas mais seulement un « toit de secours » permettant ses occupants de se protéger d’une grosse pluie. Son utilisation se veut occasionnelle et cette Bugatti Mistral est vouée à vivre avec l’habitacle découvert.

Bugatti Mistral W16

Un air de déjà-vu ?

Lorsque cette Bugatti Mistral a été présentée publiquement, un air de déjà-vu nous a traversés l’esprit car au premier regard les similitudes avec les autres Bugatti sont saisissantes.

En effet, si cette version roadster repose sur la coque en carbone de la Chiron retravaillée afin de lui offrir cette version sans toit. L’aspect extérieur ressemble plus à la Voiture Noire ou à la Divo pour la partie avant tandis qu’un air de famille se retrouve avec la signature lumineuse arrière de la Bolide.

Bugatti Mistral W16
Bugatti Mistral W16

 

Bien loin d’une Chiron ? À l’extérieur oui, les flancs avec le C emblématique de la Bugatti sont abandonnés pour la Mistral mais dans l’habitacle la filiation avec la Bugatti Chiron est plus évidente. L’habitacle est très largement repris de la Chiron. Ainsi, la Bugatti Mistral fait le lien entre toutes les Bugatti de ces dernières années. Un lien entre toutes ces voitures motorisées par le W16 à 4 turbos.

Bugatti Mistral W16
Bugatti Mistral W16
Bugatti Mistral W16

Ça souffle

Le Mistral peut être dévastateur lorsqu’il se met en colère. C’est la même chose avec la Bugatti Mistral qui hérite du moteur W16 8,0 litres quadri-turbos. La Mistral reprend le bloc-moteur dans la version de la Chiron Super Sport qui développe 1 600 chevaux et 1 600 Nm de couple. Cette puissance lui permet de se déplacer à 420 km/h plus rapide que le record du Mistral enregistré avec une rafale à 320 km/h au Mont Ventoux.

Bugatti Mistral W16

L’esthétique de cette Mistral est non seulement proche de la perfection mais il intègre en même temps des éléments techniques permettant d’augmenter les performances. Ainsi, la calandre est élargie pour mieux refroidir l’échangeur tandis que les phares avant ont ouvertures qui guident l’air vers les passages de roues. Enfin, les phares arrière expulsent l’air chaud.

L’ultime version avant l’hybridation ?

Vraisemblablement, la Mistral est la dernière Bugatti dotée du W16 qui a fait la réputation de la marque. L’annonce a été faite que la prochaine Bugatti sera hybride. Toutefois, le doute plane encore sur le type de motorisation thermique qui sera utilisé dans ce prochain modèle. C’est alors un hommage de 99 exemplaires qui ont tous été vendus au tarif d’environ 5 millions d’euros.

Bugatti Mistral W16
Paul-Emile

Paul-Emile

Passionné d'automobile au sens large, j'ai une préférence pour tout! J'écris en parallèle de mes études de science politique pour le bonheur de partager. Au plaisir sur les routes et sur mon Instagram.

Shares