Actualités

Alpine : la prochaine A110 sera électrique

C’est officiel : Alpine va devenir un constructeur électrique. La remplaçante de l’A110 sera donc branchée, et mise au point avec Lotus.

Luca de Meo, directeur général du groupe Renault, nous a rassurés : Alpine a un avenir. Il a même renforcé le rôle de la firme créée par Jean Rédélé, puisqu’elle devient l’unique label sportif du groupe. Cela met donc fin à Renault Sport ! Dès cette année, l’écurie de F1 est ainsi renommée Alpine F1 Team.

L’autre bonne nouvelle, c’est qu’Alpine va enfin avoir une gamme complète de véhicules. Avec une particularité technique : ils seront tous électriques. Alpine va en effet abandonner le thermique, une fois la carrière de l’actuelle A110 terminée bien sûr. Une annonce qui pourrait d’ailleurs relancer les ventes de la deuxième génération de la Berlinette, qui pourrait devenir un futur collector avec son moteur essence ! Luca de Meo a déjà dessiné la future gamme d’Alpine : il y aura une citadine sportive, un crossover compact et un coupé. L’A110 aura donc une suite, avec un moteur électrique.

Annonce importante : pour la concevoir, la marque s’est trouvée un associé : Lotus. Dans un communiqué, Alpine indique :  « Les équipes Alpine et Lotus mèneront une étude de faisabilité complète pour l’ingénierie, la conception et le développement communs d’un  tel modèle  en s’appuyant sur les ressources, l’expertise et les installations des entités respectives en France et au Royaume-Uni. »  Le but est de partager les frais pour améliorer la rentabilité d’un produit de niche. On se souvient que Renault avait déjà trouvé un allié en 2012 pour imaginer la nouvelle A110, l’anglais Caterham. Mais des divergences avaient poussé les deux parties à divorcer en cours de route.

La citadine sportive devrait être une version musclée de la nouvelle R5 électrique, et donc le retour de la R5 Alpine ! Pour le crossover, la plate-forme sera la nouvelle base des électriques de l’Alliance, la CMF-EV.

UnFlo

UnFlo

J'aime les voitures, j'aime les médias, je fais donc la synthèse des deux en écrivant sur Abcmoteur. J'avoue que je suis quand même le bizarre de la bande, car je préfère prendre le clavier pour partager l'information que prendre le volant. Ce qui arrange bien mes collègues dingues de conduite !

Shares