Qui ne se rappelle pas du tollé qu’avait suscité la Logan peu de temps avant son lancement ? On accusait Dacia de produire une voiture dangereuse car elle ne tenait pas la route selon un test effectué par l’ADAC (la voiture fut blanchie). Il y a un mois, le magazine suédois Teknikens Värld pointe du doigt la Jeep Grand Cherokee dont la sortie sur le marché a eu lieu il y a maintenant deux ans.

le pneu du jeep grand cherokee en train d'éclater au test de l'élan

Le Jeep échouerait tandis que ses concurrents qui sont les VW Touareg et Volvo XC90 réussiraient leur passage entre les cônes sans difficulté à 70 km/h

On peut voir dans la vidéo ci-dessous que les journalistes (même pas équipées de casque lors de la conduite ?) font faire la manœuvre au 4×4, mais celui-ci se dandine sur deux roues. A un tel point que le retournement n’est pas loin. C’est sans compter sur le pneu 265/50 monté sur la jante de 20 pouces (finition Overland) qui arrive même à éclater !

[sublimevideo poster= »http://abcmoteur.fr/wp-content/uploads/2012/08/test-elan-cherokee.jpg » src1= »http://abcmoteur.fr/wp-content/uploads/2012/08/Jeep-Grand-Cherokee-tenue-route.m4v » width= »576″ height= »324″]

Rien de très rassurant donc. Le constructeur a répondu deux semaines après en assurant que les ingénieurs n’avaient pas rencontré ce problème. Pour en avoir le cœur net, le magazine et Jeep ont reproduit onze fois le test de l’élan (63,5 km/h et la charge du véhicule au maximum réglementaire) sans obtenir le résultat catastrophique.

La raison serait que les journalistes auraient surchargé le SUV américain au-delà des seuils à respecter… On peut leur reprocher de faire un « bad buzz » vis-à-vis la marque, mais pour autant le Grand Cherokee ne paraît pas franchement à l’aise avec l’épreuve de l’évitement.

Source : autosamericaines