Le programme Renault pour le salon Suisse : une toute nouvelle Twingo, une Clio RS Gordini et un moteur inédit.

Le programme Renault pour le salon Suisse : une toute nouvelle Twingo, une Clio RS Gordini et un moteur inédit.

On s’en doutait fortement mais au moins l’info a le mérite d’être officielle cette fois. Renault vient en effet de dévoiler son programme pour la 84ème édition du Salon de Genève, ce qui mettra fin aux rumeurs et suppositions en tous genres.

Tout change !

La marque au losange présentera donc en première mondiale « la remplaçante de Twingo ». Une tournure de phrase qui selon certains pourrait laisser supposer que l’appellation de l’auto change. C’est une hypothèse tout de même peu probable, car le patronyme Twingo a encore très bonne réputation.

La question d’un nouveau nom peut quand même se poser car le modèle va être revu en profondeur et devrait donc être très éloigné des précédentes générations. Renault efface tout et recommence ! Déjà, la Twingo aura enfin cinq portes. Ensuite, l’architecture technique sera inédite puisque le moteur prendra place à l’arrière ! La Twingo 3 partagera sa plate-forme avec la nouvelle Smart Fortwo, qui devrait elle aussi faire ses débuts à Genève. Enfin, le style sera complètement revu, avec une silhouette moins monovolume. Deux concepts annonciateurs avaient été dévoilés en 2013, les Twin’z et Twin’Run. En prenant aussi en compte les derniers spyshoots, on a donc une bonne idée des grandes lignes de l’auto.

Le retour d’une vraie Gordini ?

Mais ce n’est pas tout ! Renault annonce aussi la présence sur son stand d’une « nouvelle déclinaison de la Clio RS », sans la nommer ou donner quelques détails. Cela devrait être le retour de la Gordini. Mais attention, cette fois, il n’est pas prévu que ce soit un juste un coup marketing, avec seulement une décoration spécifique. On attend des évolutions mécaniques, avec notamment un bloc 1.6 essence turbo qui devrait grimper de 200 à 220, voire 230 ch, comme sur le Nissan Juke Nismo RS. Ce serait bien si le losange pouvait aussi laisser le choix cette fois entre boîte manuelle ou robotisée EDC.

Autre petite nouveauté : Renault dévoilera un nouveau bloc de la famille Energy à Genève. En revanche, du côté Dacia, point d’inédit. Après avoir renouvelé en un temps record sa gamme, qui est à ce jour la plus jeune d’Europe, le roumain fait une pause. Dommage, un petit show-car aurait un peu attiré l’attention.