Nouveautés

Toyota Corolla : le break compact uniquement hybride

Si vous êtes un fidèle lecteur, vous le savez : la troisième génération de l’Auris se nommera finalement… Corolla. Une appellation est en revanche conservée : Touring Sports pour la déclinaison break. Les premières images de la nouvelle version viennent d’être dévoilées, un mois avant l’ouverture du Mondial de l’Automobile.

On ne connait pas encore la longueur de la voiture, mais premier constat : la silhouette s’accommode bien des centimètres en plus. Pas d’effet sac à dos ! Pour que le profil garde un certain dynamisme, les designers ont incliné la custode et la silhouette, et ont bien marqué les hanches. De plus, les feux s’étirent vers les ailes, ce qui raccourcit visuellement le porte-à-faux. A voir quand même si la bonne impression reste avec des jantes de taille plus raisonnable. La face avant est logiquement identique à la berline, avec d’originales optiques en boomerang. La Corolla Touring Sports sera proposée avec une silhouette bicolore, une personnalisation inédite dans la catégorie.

Deux moteurs essence / électricité

La planche de bord souffle le chaud ou le froid. Bon point par rapport à l’Auris : la présentation est simplifiée, plus aérienne, donnant une meilleure impression de qualité. Mais comme sur le C-HR, l’écran tactile central est mal imbriqué dans le reste. Toyota signale la présence d’une instrumentation 3D, qui serait une première mondiale. On est curieux de voir ce que c’est. A l’arrière, les passagers profiteront, grâce à un empattement de 2,70 mètres, du meilleur espace aux jambes de la catégorie. Côté coffre, pas de record, mais une très bonne valeur, avec 598 litres. Voilà qui séduira les commerciaux.

Car c’est vraiment le genre de voiture destinée avant tout aux entreprises. Pourtant, la Corolla fait l’impasse sur le diesel, encore très prisé par les pros. Mais en bonne Toyota, elle a un atout : elle est disponible en hybride, ce qui lui donne des avantages fiscaux. D’ailleurs, en France, la gamme sera 100 % hybride, avec deux versions. Le modèle d’accès sera un 1.8 avec bloc électrique, pour une puissance cumulée de 122 ch. Puis pour ceux à la recherche de plus de punch, il y aura un duo 2.0 essence / moteur électrique, de 180 ch. Ce sont des hybrides simples, non rechargeables sur secteur. Toyota ne donne pas encore de chiffres pour les performances ou les consommations.

La date de commercialisation est aussi inconnue, mais ce devrait être prévu pour début 2019.

 

UnFlo

UnFlo

J'aime les voitures, j'aime les médias, je fais donc la synthèse des deux en écrivant sur Abcmoteur. J'avoue que je suis quand même le bizarre de la bande, car je préfère prendre le clavier pour partager l'information que prendre le volant. Ce qui arrange bien mes collègues dingues de conduite !

Shares