Nouveautés

McLaren Senna : sauvage en liberté

McLaren a beau être un petit constructeur, il fourmille de projets. Après avoir dévoilé en mars la 720S, son modèle cœur de gamme, il termine l’année en fanfare avec cette Senna. 23 ans après le décès du pilote de Formule 1, la firme britannique lui rend donc hommage en donnant son nom à un bolide présenté comme la plus extrême des voitures de route. La Senna est en effet conçue avant tout pour un usage sur piste, mais sera homologuée pour s’en échapper. Au sein de la marque, elle est d’ailleurs intégrée à la famille Ultimate Series, avec l’hypercar P1.

Chez McLaren, la fonction dicte la forme. Voilà qui explique pourquoi la silhouette de la Senna impressionne… mais n’est pas des plus gracieuses. L’arrière est digne d’une voiture de course, avec un énorme aileron et une triple sortie d’échappement haut perchée. Les phares et les feux sont réduits au strict minimum ! On note que la partie basse des portières peut être en verre.

800 ch, 800 Nm

L’intérieur est dépouillé, avec une petite console centrale composée d’un écran tactile et de molettes de réglage pour la climatisation. Quelques touches sont présentes entre les sièges et au plafond. D’ailleurs, en hauteur on a le bouton rouge de mise à feu. Les sièges montrent bien quel est le positionnement de l’auto : ce sont des coques en fibre de carbone habillées d’un minimum de rembourrage.

Dans les entrailles, en position centrale arrière, on trouve le V8 4.0 biturbo inauguré par la 720S. Il développe 800 ch et un couple de 800 Nm. La boîte de vitesses est une double embrayage à 7 rapports. Seules les roues arrière (chaussées de pneus Pirelli réalisés sur mesure) sont motrices. Le constructeur ne donne pas de chiffre pour les performances.

Ultra light is right

McLaren le sait bien, l’ennemi c’est le poids. Et en utilisant massivement la fibre de carbone, pour le châssis, la cellule de l’habitacle ou tous les panneaux de carrosserie, la voiture ne pèse que 1198 kg. C’est la plus légère McLaren de route depuis la F1. L’auto pèse une centaine de kilos de plus que la dernière Alpine, avec une puissance trois fois supérieure !

Seulement 500 exemplaires seront produits. Et devinez quoi, ils sont déjà tous vendus. Le dernier a été attribué hier, mis aux enchères au profit de la fondation Ayrton Senna. Si vous rêvez d’en avoir une, il faudra donc passer par le marché de l’occasion. Neuve, cette McLaren coûtait déjà plus de 800.000 €. On pourra quand même l’admirer en mars prochain au Salon de Genève.

UnFlo

UnFlo

J'aime les voitures, j'aime les médias, je fais donc la synthèse des deux en écrivant sur Abcmoteur. J'avoue que je suis quand même le bizarre de la bande, car je préfère prendre le clavier pour partager l'information que prendre le volant. Ce qui arrange bien mes collègues dingues de conduite !

Shares