Ford Puma
Nouveautés

Ford Puma : L’histoire de son design

Nous avons pu nous rendre à Cologne, au sein du centre de style de Ford Europe. Là-bas, nous avons pu rencontrer ceux qui ont eu la charge de dessiner et de concevoir le tout nouveau Ford Puma,  SUV urbain de la marque à l’ovale et futur concurrent des Peugeot 2008 et Renault Captur.

Ford n’en finit plus de diversifier son offre de SUV avec des modèles hauts sur pattes ainsi que des versions  »baroudeurisées » de ses modèles classiques (la gamme Active comprenant les Ka+, Fiesta et Focus). Le nouveau Puma s’inscrit dans cette logique et vient tenir compagnie au petit EcoSport sur le marché européen. Avec ses 4,20 m de long, ce Puma vient directement concurrencer les stars du segment que sont les Peugeot 2008 et Renault Captur, tout juste renouvelés.

Ford Puma 2020

Style sans compromis

Pour éluder un question qui est souvent revenue lors de cette journée : Non, ce Puma ne s’inspire pas du petit coupé éponyme de la fin des années 90, le nom n’ayant été trouvé que sur la fin du projet. Les phares verticaux, seule ressemblance entre les deux véhicules, se trouvent être un hasard. Lors de sa conception, Thomas Morel, responsable du design chez Ford Europe, n’a jamais regardé dans le rétroviseur.

Ce qui a guidé les équipes est un cahier des charges très clair : il fallait un véhicule  »avec du style mais sans compromis sur l’espace intérieur ». Deux critères essentiels pour la clientèle. Le choix a été fait d’agrandir la plate-forme de la citadine Fiesta, sur laquelle est basée le Puma, afin de permettre au groupe de designers de bénéficier de plus de libertés pour s’exprimer. Les seules pièces de carrosserie communes entre ces deux autos sont le toit et le pare-brise, ce qui explique que la robe du SUV se différencie nettement de la citadine. Avec un empattement augmenté de 90 mm et des voies élargies de 70 mm, le Puma semble mieux posé sur la route.

Ford Puma 2020
Ford Puma 2020

La MegaBox

En plus de bénéficier au style, ces modifications permettent aussi de gagner de la place à l’intérieur. Les passagers arrière bénéficient de plus d’espace pour leurs jambes et leurs épaules, ainsi que pour leurs bagages dans la soute. Ford annonce un volume de chargement de 376 L malgré une lunette arrière très inclinée. Les centimètres supplémentaires pour les voies permettent aussi de profiter d’une largeur de coffre d’un mètre, valeur qu’on ne retrouve qu’à partir de la Mondeo, la familiale Ford. La banquette arrière reste fixe, un choix de l’équipe qui  »ne voulait pas que les utilisateurs aient à choisir entre volume de chargement et place aux jambes ». En contrepartie, ils ont élaboré ce qu’ils ont nommé la MegaBox. Il s’agit d’un compartimentent de 80 L situé sous le plancher de coffre, un petit peu moins sur les versions hybrides (les batteries adossées à la banquette occupent alors quelques dm3). Il permet de ranger un supplément de bagage ou toute sorte d’affaire ou d’objet salissant (plante verte, affaires de sport etc). Cette MegaBox peut se nettoyer facilement au jet car équipée d’un bouchon dévissable permettant l’évacuation de l’eau. Les objets se trouvant habituellement à cette place, comme le cric ou la bombe anti-crevaison, trouvent désormais leur place sous le siège passager.

Ford Puma 2020 Coffre
Ford Puma 2020 valise
Ford Puma 2020 megabox
Ford Puma 2020 boisson

Conception Assistée par Ordinateur.

Nicolas Fourny, Designer Intérieur chez Ford, nous décrit les différentes étapes de réalisations d’un croquis, pour concevoir l’intérieur d’une auto. Dans son exemple, il reprend l’habitacle du Puma qui se trouve être le même que celui la Fiesta (plate-forme commune et économie d’échelle obligent). Il nous explique que les différentes phases n’ont pas beaucoup évolué depuis le passage du papier à l’informatique. Il ajoute cependant qu’il est aujourd’hui beaucoup plus facile de se rendre compte du rendu d’un habitacle, sans devoir obligatoirement passer par une maquette à l’échelle 1 (bien que celle-ci soit toujours présente à la fin du projet pour le finaliser).

Ford Puma 2020 CAO
Ford Puma 2020
Ford Puma 2020
Ford Puma 2020 clay

La première étape est toujours de faire apparaître les grandes lignes du dessin avant  »d’encrer » celles qui seront définitives. Une fois cela fait, la colorisation permet de voir les différentes ambiances possibles à bord avant de faire apparaître les ombres pour faire ressortir les reliefs et apporter plus de réalisme. Enfin, grâce à la 3D et à la réalité virtuelle, il est possible de naviguer dans le dessin. On peut aussi switcher facilement entre plusieurs propositions, ce qui permet de choisir la meilleure possible.

Des sièges d’une nouvelle ère

Ford a doté son tout dernier Puma de sièges aux housses amovibles. Ces dernières peuvent être changées selon les goûts du propriétaire (et ses finances) mais sont aussi, et surtout, lavables. Ce dernier détail pourra faciliter le nettoyage de l’habitacle ! Si cela n’est pas révolutionnaire (Renault l’avait adopté sur la précédente génération de Captur), Ford pourrait aller plus loin dans la conception de ses futurs fauteuils pour toujours plus de praticité et de confort.

Ford Puma 2020 sieges
Ford Puma 2020
Ford Puma 2020
Ford Puma 2020

Actuellement constitués de plusieurs pièces de tissu qu’il faut assembler, il en sera peut-être différemment demain. Les équipes de Ford travaillent sur des modèles inspirés du monde de la mode et plus particulièrement des habits et chaussures de sport. Cela pourrait se traduire par de nouveaux matériaux et de nouvelles techniques d’assemblage. Ceci est rendu possible grâce à l’impression en 3D tricotée offrant  »des capacités fascinantes qui repoussent les limites du design » comme nous le décrit Anais Castinel, Designer d’Intérieur pour Ford Europe. Cela pourra se traduire par la possibilité pour les utilisateurs de concevoir leurs propres sièges avec les caractéristiques de leur choix. Un matériau plus respirant adapté aux températures élevées? Un textile connecté pouvant recharger son téléphone sans fil ? Un design particulier ? Tout cela serait possible grâce à cette nouvelle technique de tissage en 3D. En théorie, cela pourrait même s’appliquer à la conception de la planche de bord ou des contre-portes, qui seraient alors en tissu et bénéficieraient de ces mêmes propriétés. Peut-être verront nous, dans un futur plus ou moins lointain, des intérieurs totalement différents de ceux que nous connaissons aujourd’hui.

Ford Puma 2020

 

Jean-Baptiste TRICHOT

Jean-Baptiste TRICHOT

Passionné le monde de l'automobile depuis tout petit, j'adore échanger et partager avec d'autres amoureux d'auto. Nouvelles ou anciennes, stars des showrooms ou modèles oubliés, elles m’intéressent toutes, surtout si je peux être au volant !

Shares