Futurs modèles

Et si la remplaçante de la Bugatti Veyron se nommait EB134 ?

Bugatti s’apprête à débuter un nouveau chapitre de son histoire. La marque française, propriété du géant allemand Volkswagen, prépare activement la remplaçante de la Veyron, qui a régné pendant dix ans sur le petit monde des hypercars.

Une vidéo teaser

La nouvelle auto a été aperçue en phase de test il y a plusieurs semaines (lire : La Bugatti Chiron surprise pour la 1ère fois sur la route !). Et il y a quelques jours, un véhicule à moitié caché a été immortalisé aux Etats-Unis. La rumeur évoque une présentation de l’engin à des privilégiés en parallèle du Concours d’Elégance de Pebble Beach, qui attire les plus riches clients automobiles de la planète.

Voici la photo volée en question (crédit : Autoblog)

Voici la photo volée en question (crédit : Autoblog)

Preuve supplémentaire que quelque chose se trame : Bugatti vient de mettre en ligne une vidéo teaser d’une trentaine de secondes. On ne voit rien à part une route qui défile à grande vitesse, le tout accompagné d’un désormais incontournable hashtag « ImagineBugatti ».

Rendez-vous le 15 septembre ?

Mais dans le clip, le E et le B au centre sont bien mis en valeur. Voilà qui nous a mis la puce à l’oreille. Est-ce une indication sur le nom de la voiture, qui est pour l’instant surnommée Chiron ? La remplaçante de la Veyron va t-elle reprendre les lettres EB, pour Ettore Bugatti, comme la EB 110 de 1991 ?

Autre élément important : la EB110 a été dévoilée le 15 septembre 1991, le jour où le fondateur aurait eu 110 ans. Or, cette année, le Salon de Francfort ouvre à la presse le 15 septembre 2015 ! Tout ceci pris en compte, je me demande si l’auto bientôt dévoilée ne pourrait pas être révélée à l’occasion du show allemand avec le nom EB134 !

Après, peut-être que je m’emballe, le « EB » du #ImagineBugatti faisant juste référence à Ettore et ne voulant rien dire de plus ! Tout ceci reste de l’hypothèse, mais on ne sait jamais…

UnFlo

UnFlo

J'aime les voitures, j'aime les médias, je fais donc la synthèse des deux en écrivant sur Abcmoteur. J'avoue que je suis quand même le bizarre de la bande, car je préfère prendre le clavier pour partager l'information que prendre le volant. Ce qui arrange bien mes collègues dingues de conduite !

Shares