Essais

Essai Skoda Octavia Combi : la Tchèque au pays des breaks

En roulant en Suède pour l’essai de la Skoda Octavia Combi, j’ai été surpris par le nombre de breaks que l’on croise sur les routes. Le parc automobile suédois ne ressemble pas au parc français. En effet, on retrouve beaucoup moins de SUV dans le pays scandinave alors que dans l’hexagone il est de plus en plus rare de croiser des breaks. Pourtant cette catégorie de véhicule offre de sérieux arguments pour séduire. Abcmoteur est allé en Suède pour mettre à l’épreuve de la neige et de la glace la Skoda Octavia Combi.

Un style statutaire ?

Qui a dit qu’une Skoda n’était pas statutaire ? Cette personne n’a jamais dû voir la Skoda Octavia Combi car elle n’a rien à envier à ses cousines allemandes Volkswagen Passat ou Audi A4 en ce qui concerne le style. D’autant plus que dans cette configuration Skoda Octavia Combi RS avec la teinte Vert Mamba, il est impossible de la rater. Le regard que lui confèrent ses feux de jour est acéré tandis que le bouclier doté d’une discrète lame-avant peinte dans un noir brillant lui offre une touche de sportivité. Le capot nervuré termine de donner du caractère à sa face avant. À l’arrière, le bouclier et le becquet sont spécifiques à cette version RS. Enfin, tous les badges de cette version sont noirs, il en va de même pour les encadrements de vitres, les coques de rétroviseurs ou la calandre.

skoda octavia combi 0578
skoda octavia combi 0303
skoda octavia combi 0590
skoda octavia combi 0300

Vous souhaitez une version plus discrète. Il faut alors opter pour les autres finitions de Skoda Octavia Combi. Lors de notre session sur le circuit de glace, j’ai pu prendre le volant d’une autre Octavia Combi Style. Cette finition propose un style plus élégant avec des chromes, des boucliers avant et arrière classiques mais aussi en option des jantes de 18 « Perseus » à la finition diamantée. Son style est passe-partout et on ne se fait pas remarquer à bord de cette Octavia Combi. Il y a donc deux salles deux ambiances entre ces deux versions de Skoda Octavia Combi.

skoda octavia combi 0382
skoda octavia combi 0395
skoda octavia combi 0378

Deux salles, deux ambiances

À bord de ces Skoda Octavia Combi, on trouve deux ambiances différentes. Tout d’abord une ambiance sportive avec l’Octavia RS qui se dote de sièges enveloppants à la sellerie spécifique. On y trouve du cuir et du suède noir contrastants avec les surpiqûres rouges et le logo VRS sur le dossier des sièges une option comprise dans le Pack Electrique RS avec sellerie ergonomique à 2 300€. La planche de bord obtient aussi du suède et des inserts en imitation carbone. Le volant sport est en cuir perforé et à un méplat. La prise en main de ce dernier est très bonne, ce qui contribue à renforcer le confort de la position de conduite.

skoda octavia combi 0613

Dans la finition Style, l’habitacle est plus classique. On trouve quand même tout l’équipement nécessaire ainsi qu’une sellerie en cuir et suède (option à 610€). Et que ce soit dans l’Octavia RS ou dans l’Octavia Style, l’équipement est complet avec un compteur numérique permettant d’afficher toutes les informations nécessaires à la conduite. On y trouve bien sûr l’affichage de la vitesse, du régime moteur, de la vitesse engagée mais on peut aussi y afficher la consommation moyenne et instantanée ou encore la navigation par le système GPS. Si la navigation par GPS derrière le compteur ne vous plaît pas, il est toujours possible de l’afficher sur l’écran multimédia au centre du tableau de bord. Ce dernier est tactile et offre une prise en main agréable grâce à sa fluidité et son affichage bien pensé. De plus, des boutons physiques de raccourcis sont disponibles juste en dessous.

Un équipement complet pour le grand nord

Ce n’est pas un scoop si je vous dis qu’en Suède il fait froid, très froid même avec une température dépassant les -20 degrés lors de notre essai. Il est donc appréciable d’avoir une voiture équipée pour rapidement réchauffer ses passagers. Pour cela, l’équipement est complet avec un volant chauffant, des sièges chauffant à l’avant mais aussi à l’arrière ainsi qu’une climatisation automatique tri zones. Une climatisation intelligente permettant de cibler où les personnes à bord souhaitent être réchauffées (pieds ou mains). Il suffit de quelques minutes pour se réchauffer, fort agréable par -20 degrés mais ça l’est tout autant par 0 degré, une température plus courante en France.

skoda octavia combi 0608

La voiture elle aussi doit se réchauffer par ce grand froid. C’est pourquoi on retrouve un dégivrage de vitre arrière efficace même par les températures dignes du Pôle Nord ou des rétroviseurs dégivrant. Ces équipements de confort peuvent paraître superflus dans nos contrées mais pour y avoir goûté souvent, je peux vous confirmer qu’il devient difficile de s’en passer même lorsque l’hiver est doux.

Une habitabilité à toute épreuve

Lorsque l’on souhaite acheter un break, c’est souvent pour satisfaire un besoin de place. Avec le coffre de la Skoda Octavia Combi, il n’y aura plus aucun souci. Les 640 litres à 1700 litres de volume de coffre sont un record pour la catégorie. Avec un tel volume, on s’imagine bien charger ses vélos, ses skis par la trappe dédiée, un élan ou encore un ours que l’on trouve dans les forêts suédoises. Je m’emballe peut-être un peu face à ce volume de coffre, restons plutôt sur les skis où les vélos. De plus, les espaces de rangement dans l’habitacle ajoutent encore 39 litres de volume de chargement, il est donc aisé de comprendre pourquoi l’Octavia Combi est la voiture privilégiée pour le Tour de France.

skoda octavia combi 0602

Un important volume de coffre, c’est bien mais la Tchèque sait aussi offrir hospitalité et espace pour ses passagers. Il n’est pas difficile de loger 4 adultes à bord même pour un long voyage. Durant ce long voyage, les occupants de place arrière pourront profiter d’équipement « Simply Clever » comme le Pack Voyage, option à 250€ qui comprend les pare-soleil mais aussi les appuie-tête avec maintien de tête. Très sincèrement, si vous comptez rouler en famille cet équipement est indispensable.

Et à son volant ?

Cet essai est particulier car je ne vais pas vous parler de consommation, de bruit dans l’habitacle ou de comportement dynamique car les conditions de circulation en Suède sont diamétralement opposées à celle que l’on trouve en France. Vous pouvez retrouver un essai de la Skoda Octavia dans des conditions plus classiques sur notre site.

En effet, rouler en Suède au mois de janvier signifie rouler constamment sur la neige et la glace. Ce qui nous a permis de mettre véritablement à l’épreuve la transmission 4×4 de cette Octavia Combi ainsi que tous ses équipements de conduite. Laissez-moi vous dire que c’est bluffant, la transmission intégrale de l’Octavia permet une motricité sans faille lorsqu’elle est équipée comme ici de pneus Nokian Hakkapeliitta avec des clous. Il est possible de rouler à des vitesses identiques que les limitations de vitesse que l’on trouve en France. L’antipatinage permet de ne pas se soucier de la pression exercée sur la pédale d’accélérateur et l’ESP freine indépendamment chacune des roues pour éviter la glisse incontrôlée. Il n’y a qu’au freinage que l’on constate une véritable différence, la distance d’arrêt s’allonge bien que l’ABS fait un travail remarquable pour éviter le blocage. Il faut donc anticiper un peu plus avant un virage. À part le freinage plus délicat, conduire la Skoda Octavia Combi 4×4 sur la neige n’est pas plus difficile que de la conduire sur le bitume, à condition d’avoir une monte de pneus adaptée.

skoda octavia combi 0518
skoda octavia combi
nokian hakkapeliitta pneu clou
skoda octavia combi 0686

Un mot sur la conduite de nuit, les Suédois sont souvent équipées d’une rampe de phares longue portée supplémentaire afin de percer les longues nuits d’hiver, à la période de notre essai le soleil était véritablement levé à 9h30 et se couche à 15h30. Avec les projecteurs Full Matrix LED les longues portées ne semblent pas nécessaires, le faisceau d’éclairage à une belle distance et ils permettent de garder les pleins phares allumés en permanence grâce à l’adaptation du faisceau en instantanée pour ne pas éblouir les autres conducteurs. Dans ces conditions, il est impossible de ne pas voir l’élan qui sort de la forêt ou le sanglier qui a décidé de couper la nationale avec toute sa famille.

skoda octavia combi 0741

Enfin, j’ai pu conduire cette Octavia Combi sur la glace toujours en 4 roues motrices et avec les Nokian Hakkapeliitta. Ça n’a rien d’une patinoire car il est possible de rouler jusqu’à 50 km/h sans sentir de véritable perte d’adhérence à condition d’être doux avec les commandes. Et pour ceux qui souhaiteraient s’amuser à glisser, il est possible de couper l’antipatinage (ASR) et de passer en ESC Sport (ESP). Le comportement en glisse est très sain et au bout de quelques tours de circuit de glace on se retrouve à regarder la piste par la fenêtre latérale même sans expérience.

skoda octavia combi rs ice driving
skoda octavia combi rs sideways
skoda octavia combi ice track
skoda octavia combi ice driving

Conclusion

La Skoda Octavia Combi montre encore ses qualités de couteau suèd… suisses. En effet, elle propose aussi bien des motorisations diesel, hybride, essence et même sportives permettant de s’adapter à tous les besoins. Elle propose toujours une habitabilité remarquable grâce à des solutions ingénieuses et un espace très bien optimisé. Avec cette transmission à 4 roues motrices, elle prouve qu’elle n’a pas peur de s’affronter aux pires conditions de circulation. La Skoda Octavia débute à partir de 30 800€. Pour nos versions d’essai, il faut préparer un budget de 37 180€ pour la finition Style et 47 580 pour l’Octavia RS.

Paul-Emile

Paul-Emile

Passionné d'automobile au sens large, j'ai une préférence pour tout! J'écris en parallèle de mes études de science politique pour le bonheur de partager. Au plaisir sur les routes et sur mon Instagram.

Shares