Actualités

Le stationnement payant des deux roues à Paris, c’est pour la rentrée

Paris et sa région sont sujets à de forts embouteillages. Une circulation difficile qui pousse de nombreux usagers à choisir le deux-roues pour éviter les bouchons. En plus de l’avantage de pouvoir esquiver les embouteillages, les scooters et motos ne payaient pas le stationnement mais cela va changer en septembre prochain.

Plusieurs tarifs

Pour les résidents de Paris, le tarif sera de 0,75€ par jour ou la possibilité de prendre un abonnement annuel à 22,50€. Un tarif qui reste encore raisonnable.

Le véritable frein à la mobilité individuel concerne les visiteurs qui devront payer 3€ par heure dans la zone 1 (du 1er au 11ème arrondissement), un prix mirobolant qui est réduit à 2€ par heure dans la zone 2 (du 12ème au 20ème arrondissement, bois de Boulogne et de Vincennes inclus). Prendre sa moto pour aller travailler dans Paris pourrait vite devenir une très importante dépense.
De plus, il s’avère que le deux-roues ne peut rester stationner plus de 6 heures au même emplacement, sinon une amende est prévue dans la mesure.

Une solution d’abonnement dans les parkings souterrains

La Mairie de Paris a conclu un accord avec les exploitants des parkings souterrains pour le stationnement des motos et scooters. En effet, un abonnement mensuel à 90€ en zone 1 et 70€ en zone 2 est prévu pour pouvoir garer son véhicule. Toutefois, lorsque le deux-roues occupe une place de stationnement il faudra s’acquitter d’une contribution de 20 à 30 centimes par quart d’heure de stationnement.

Comment ne pas payer ?

La seule solution pour ne pas être assujetti au paiement du stationnement pour son deux-roues est d’en avoir un électrique portant une vignette « véhicule basse émission » (VBE). Sinon pour les autres ce sera payant.

On peut alors s’attendre à une rentrée chahutée par les associations de motards qui pourraient se mobiliser contre cette mesure qui s’ajoute à celle controversée du contrôle technique obligatoire dès octobre prochain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paul-Emile

Paul-Emile

Passionné d'automobile au sens large, j'ai une préférence pour tout! J'écris en parallèle de mes études de science politique pour le bonheur de partager. Au plaisir sur les routes et sur mon Instagram.

Shares