Actualités

Ferrari se voit dans un futur électrique

La transition énergétique est bien en route. Si chez certains constructeurs, cela est une marche forcée vers l’électrification de ses productions en raison des contraintes imposées par l’Europe, pour Ferrari cela ne semble pas être le cas. En effet, La firme d’Enzo prévoit de vendre 40% de véhicules électriques d’ici 2030.

80% d’électrification en 2030

Bien que Ferrari soit en mesure de profiter des exonérations en termes de limite de rejets de CO2 accordé par l’Europe aux constructeurs produisant moins de 10 000 véhicules par an. Malgré cet amendement « Ferrari », le constructeur au cheval cabré a décidé de se lancer dans le développement et la vente de supercar hybride et électrique. Le premier modèle 100% électrique de la marque est même prévu avant 2025. Tandis que l’objectif d’ici 2030 est d’atteindre une production à 80% électrifiée.

L’ADN promet d’être conservé

Toutefois pour Ferrari, ce passage à la fée électricité ne signifie pas perdre son ADN comme le confirme John Elkann déclarant que ce qui sera fait restera accès sur le caractère exclusif de Ferrari avec les capacités accrues de l’électricité.

Ainsi Ferrari prévoit alors 40% de ses ventes concernant des véhicules électriques en 2030 et 80% de véhicules hybrides. La firme de Maranello prévoit de lancer 13 nouveaux modèles électriques entre 2023 et 2026. Il reste maintenant à savoir si l’hybridation permettra au constructeur de conserver un peu plus longtemps ses mécaniques les plus nobles, V8 et V12 survivront-ils à cette nouvelle concurrente ?

Paul-Emile

Paul-Emile

Passionné d'automobile au sens large, j'ai une préférence pour tout! J'écris en parallèle de mes études de science politique pour le bonheur de partager. Au plaisir sur les routes et sur mon Instagram.

Shares