L'importation d'une voiture d'Allemagne
Dossiers

Importer une voiture allemande : comment faire ?

Acheter et importer une voiture depuis l’Allemagne est aujourd’hui une pratique courante pour les amateurs de modèles allemands. Si la démarche est relativement accessible pour les achats neufs et d’occasion, il est nécessaire d’en connaître les différentes étapes pour éviter certains pièges.

Les modalités d’importation depuis l’Allemagne

L’achat de votre voiture outre-Rhin est l’étape la plus simple de la démarche (en théorie), surtout si vous faites appel à un mandataire d’Allemagne. Une fois le véhicule acquis, la procédure d’importation vous permet de vous faire livrer votre véhicule sur le territoire français. Les opérations entre l’Allemagne et la France sont facilitées par l’ouverture des frontières.

Trois alternatives s’offrent à vous :

  • Le transport par remorque spécifique : cette solution implique un attelage de la remorque à un véhicule immatriculé en France
  • L’usage d’une plaque de transit simplifiant le passage à la frontière de la voiture allemande
  • Si vous passez par un importateur, c’est lui qui gèrera le rapatriement

Dans les 3 cas, l’acheteur doit fournir des documents relatifs à l’immatriculation du bien ainsi qu’à son identité. Pour obtenir un certificat provisoire d’immatriculation, vous aurez besoin d’une copie de votre pièce d’identité, d’un justificatif de domicile, d’un justificatif de cession de la voiture en Allemagne (facture ou acte de vente), d’un justificatif d’immatriculation allemande (carte grise), ainsi que d’un quitus fiscal.

Ce dernier document est délivré auprès de vos services d’impositions sous présentation d’un certificat d’identité, d’un justificatif de domicile, d’une facture prouvant votre achat, ainsi qu’une la carte grise allemande.

Les procédures pour acheter et rapatrier une voiture qui se trouve en Allemagne

Les documents nécessaires pour circuler en France

La carte grise est bien sûr indispensable pour que votre voiture allemande puisse être utilisée sur le sol français. Une version provisoire (CPI WW provisoire) de ce document permet aux nouveaux véhicules de circuler durant un mois. Cette carte provisoire est valide jusqu’à l’obtention de votre certificat d’immatriculation définitif (4 mois maximum).

Quels avantages à passer par un mandataire auto ?

Le choix du mandataire auto s’impose dès la recherche de votre véhicule sur le territoire allemand. Ce commerçant indépendant est recommandé si vous craignez de payer le prix fort pour rapatrier votre véhicule, ou si vous avez du mal avec certaines démarches administratives. La plupart des Français achetant en Allemagne préfèrent ainsi passer par un importateur pour simplifier le traitement de vos transactions. Ce prestataire ne s’occupe pas seulement de la vente : il se charge également des documents tels pour faire votre immatriculation.

L'importation d'une voiture d'Allemagne

Qu’en est-il de la TVA ?

L’achat d’une voiture en Allemagne vous dispense du paiement de la TVA en Allemagne si le véhicule a plus de 6 000 km au compteur et s’il a plus de 6 mois.

Le cas des voitures neuves est différent : la taxe sur valeur ajoutée est évaluée à 20% du prix de la voiture. Notez cependant que l’arrivée de la voiture en France vous engage à régler la différence, le coût d’achat de votre voiture allemande ne doit donc pas inclure de taxe. Suivant les cas, la TVA peut donc être assumée par le mandataire ou directement par le nouveau propriétaire, il faut bien se renseigner en amont de l’achat sur le paiement de la TVA sur votre voiture.

Les pièges à éviter lors de l’importation de votre voiture

Les barrières de langue entre l’acheteur et les revendeurs peuvent inciter ces derniers à chercher plus de profits. Quelques petits pièges sont à éviter lorsque vous envisagez un achat en Allemagne :

  • La qualité du véhicule : la plupart des acheteurs n’ont pas la possibilité de se rendre en Allemagne pour effectuer leur achat. Le recours à un mandataire leur permet d’obtenir le véhicule qu’ils recherchent, sans se soucier d’autre chose que de la transaction. Des mandataires peu scrupuleux peuvent cependant profiter de la situation pour tenter de vous livrer une voiture qui n’est pas toujours conforme à vos attentes. Ne confirmez l’achat et l’importation du véhicule qu’après vous être assuré que son état correspond à votre demande.
  • La disponibilité de tous les documents : l’absence d’un des papiers indispensables à l’importation de votre voiture allemande compliquera les démarches. Votre mandataire doit vous fournir les éléments nécessaires pour simplifier la livraison de votre voiture sur le territoire français.
  • Le facteur financier de votre acquisition : l’intérêt d’un achat direct en Allemagne est d’abord financier. Si l’opération peut être une bonne affaire, il est nécessaire d’étudier chaque source de dépense liée à l’acquisition. Le coût total des taxes pèsera sur la rentabilité de votre investissement et pourra vous coûter plus cher en cas de dépenses imprévues.

Vous savez tout sur la façon d’importer votre véhicule en France, alors soyez vigilant et profitez bien de votre nouveau véhicule.

Abcmoteur

Abcmoteur

L'équipe Abcmoteur regroupe des passionnés et des experts. Nous rédigeons des articles et dossiers à plusieurs afin de vous apporter la meilleure expertise sur le sujet.

Shares