Les constructeurs automobile français n’ont pas été épargnés ces derniers temps par l’actualité. Nos politiques n’ont d’ailleurs pas mâché leurs mots envers eux et pourtant on se demande si ces derniers ne seraient pas sous le coup de ce célèbre adage « faites ce que je dis, mais pas ce que je fais ».

un vieux fourgon ford sérigraphié police

Ce n’est pas la première fois que la Police et la Gendarmerie se passent des constructeurs nationaux comme La Poste équipait ses facteurs en scooteurs taïwanais

En effet, alors que la Police et la Gendarmerie ont leurs véhicules à remplacer, l’Etat a fait un appel d’offre avec l’UGAP (la centrale d’achat public) et le résultat est pour le moins surprenant quand on connait la situation actuelle des marques françaises.

Oui, à partir de 2013 les forces de l’ordre abandonneront progressivement leurs modèles actuels pour rouler en Volkswagen et Ford entres autres !

le ford c-max de la police 2013

Voici le monospace Ford que devrait recevoir la Gendarmerie. Il sera sérigraphié pour l’occasion

Dans le détail, la commande de 4 000 véhicules donne 1 400 Ford Focus et C-Max, des Volkswagen Passat pour les cadres gendarmes et policiers tandis que les modèles Peugeot et Renault seront réservés aux voitures banalisées pour la Brigade Anti-Criminalité ou pour les radars mobiles embarqués par exemple.

Dommage que le Ministre du redressement productif tienne plusieurs discours…