cremaillere de direction : comment la reparer
Pratique

Tout savoir sur la réparation d’une crémaillère de direction

La crémaillère de direction intègre le système de direction d’un véhicule. Une fois défectueuse, elle peut impacter sur votre sécurité. De nombreux symptômes permettent de détecter une crémaillère de direction usée : bruit au niveau de la pompe de direction, vibrations au niveau du volant, instabilité du véhicule, etc. Voici quelques astuces pour réparer la crémaillère de direction d’une voiture.

Pourquoi réparer la crémaillère de direction d’un véhicule ?

En cas d’usure de la crémaillère de direction, il sera difficile de maintenir le véhicule sur sa trajectoire. Il est parfois nécessaire de changer les biellettes de crémaillères. Des freins et des amortisseurs de direction usés peuvent être fatals. Pour réparer une crémaillère de direction, il est recommandé de recourir aux services d’un professionnel en réparation auto qui se chargera d’effectuer cette opération dans un garage auto. Pour obtenir un devis précis, n’hésitez pas à utiliser le comparateur de garages du site Mecagoo.

Un système de direction défaillant peut s’avérer dangereux, c’est pourquoi il est important de vérifier le bon fonctionnement de la crémaillère de direction. Nul besoin de l’entretenir régulièrement. Toutefois, les soufflets en caoutchouc finissent par s’user avec le temps, permettant aux particules abrasives et à la poussière de pénétrer dans le mécanisme. À la suite d’un accident grave, il est nécessaire de vérifier la tige de la crémaillère.

Les matériels nécessaires à la réparation d’une crémaillère de direction

Pour réparer une crémaillère de direction, vous aurez besoin des matériels suivants :

  • Crics ;
  • Clé à molette ;
  • Gants de protection ;
  • Chasse rotule.

Les étapes à suivre pour réparer les crémaillères de directions

Voici les étapes fondamentales à suivre :

  1. Caler le véhicule : soulevez le véhicule à l’aide d’un cric et retirez les roues.
  2. Démonter les rotules de direction : une fois les écrous maintenant la rotule desserrés, décollez la rotule à l’aide d’un chasse-rotule.
  3. Retirer la crémaillère de direction : retirez l’amortisseur en caoutchouc liant la crémaillère et la colonne de direction. Une fois les raccords hydrauliques enlevés, récupérez l’huile qui s’écoule. Après avoir retiré les boulons de la crémaillère, enlevez-la.
  4. Effectuer les vérifications nécessaires : une fois la crémaillère démontée, il convient de l’inspecter. Pour réaliser cette étape, vous devrez posséder de solides compétences en mécanique afin de détecter facilement l’origine du problème.
  5. Remonter la crémaillère : inspectez l’état des rotules de direction, des soufflets, des rotules de suspension et des biellettes de direction avant de remonter la crémaillère. N’hésitez pas à remplacer les pièces usées. Après avoir effectué toutes les vérifications, remontez la crémaillère. Cette étape s’effectue à l’inverse de celle du démontage. Veillez à ce que les éléments soient bien repositionnés. Une fois les écrous de maintien resserrés et les raccords hydrauliques branchés, il convient de repositionner l’amortisseur en caoutchouc et de remonter les rotules de direction.
  6. Purger le système : pour ce faire, il vous suffit de remplir le réservoir, de le fermer et d’enclencher le moteur.
  7. Remonter les roues.

Prix d’un changement de crémaillère

Le prix d’un changement de crémaillère de direction varie en fonction du modèle de véhicule. En outre, cela dépend du type de crémaillère (neuve ou d’occasion). À titre indicatif, il convient de prévoir entre 180 et 1 600 € pour changer votre crémaillère chez un professionnel.

Une fois la crémaillère de direction défectueuse, il est nécessaire de la réparer ou de la changer car cela peut avoir des conséquences sur votre sécurité.

Abcmoteur

Abcmoteur

L'équipe Abcmoteur regroupe des passionnés et des experts. Nous rédigeons des articles et dossiers à plusieurs afin de vous apporter la meilleure expertise sur le sujet.

Shares