Radar de recul : quel aide au stationnement choisir ? Avec fil ou sans fil ?

Anthony
Par Anthony, (33 vues)

En conduite, vous êtes à vos premiers pas ? Vous avez quelques difficultés avec la marche arrière ? Vous adorez la précision ? Vous craignez d’érailler la magnifique peinture de votre voiture ? Ou bien vous avez tout simplement besoin d’une aide à la conduite pour toute autre raison ? Parmi les technologies auto on trouve un outil de pointe taillé pour vos besoins : le radar de recul. Il s’agit d’un système qui, à l’aide d’ondes sonores, détermine avec précision la distance qui sépare votre voiture d’un obstacle. Un outil parfait pour se garer sans anicroche. Comme la précision est de mise, le choix de cet appareil doit se faire avec minutie. Vous ne savez pas par où commencer ? Ne vous inquiétez pas, le présent guide d’achat ressort les critères indispensables dans l’achat de ce dispositif utile à la conduite.

Pourquoi acheter des radars de recul ?

Une raison évidente d’acquérir ce dispositif est de pouvoir mieux vous garer, et ce, avec précision et rapidité, si sa voiture n’en possède pas. Et il vous tire d’affaire dans mille circonstances.
Il arrive parfois que vous soyez bloqué par un autre véhicule au point d’être obligé de demander l’aide d’un passant, d’un inconnu ou d’un passager pour vous garer. Et vous voilà donc à la merci de la bienveillance de ce dernier, laquelle n’est pas souvent fiable. Ce qui ne serait évidemment pas le cas, si vous aviez à votre actif un outil de pointe pour déterminer avec précision la distance qui sépare votre voiture des obstacles. C’est la raison pour laquelle une aide au stationnement constitue un achat indispensable.

Comment choisir son kit radar de recul ?

Pour que votre achat soit utile, il devra être efficace, car il doit vous donner avec précision la distance qui sépare votre véhicule d’un obstacle. Ce qu’il ne ferait pas si vous choisissez un produit au hasard sans déterminer au préalable des critères rigoureux.

Les différents types de radars de stationnement

Sur le marché, on rencontre plusieurs types de détecteurs de recul, que l’on peut regrouper dans les catégories suivantes :

Les radars de recul sans fil

Ce sont des modèles compacts équipés de connexion sans fil comme le Wi-Fi ou le Bluetooth. Ils sont faciles à installer, car ils ne nécessitent pas de câblage. Toutefois, en ville, ces radars de recul connaissent souvent des difficultés dans la transmission des signaux au conducteur à cause de la saturation des ondes.

Le radar de recul sans perçage

On l’appelle encore radar autocollant. C’est l’un des modèles les plus faciles à installer, surtout s’ils sont sans fil, car il suffit de les coller au pare-chocs de votre véhicule. Par ailleurs, ils sont moins onéreux. Toutefois, il y a un bémol : le calcul de la distance voiture-obstacle manque souvent de précision au niveau de ces modèles. Ce qui pourrait s’avérer grave dans bien des situations.

Les radars de recul électromagnétique

Certains radars (comme le Beeper-REM 101) fonctionnent selon un principe basé sur l’électromagnétisme. Ainsi, en lieu et place des ultrasons, ce radar de recul génère un champ magnétique qui lui permet de détecter les obstacles. Et dès qu’il en rencontre, par modification de ses lignes de force, il produit un signal sonore ou visuel pour informer le conducteur. Il comporte aussi l’avantage d’être discret, facile à installer et accessible.

Le radar de stationnement avec perçage

L’installation d’un radar de recul de ce type se fait en perçant votre pare-chocs. Ainsi, vous devez faire un trou de diamètre conséquent sur votre bouclier. Une tâche qui vous fait dépenser, mais qui en contrepartie vous assure une fixation solide et permanente. Il est aussi plus cher et souvent assorti d’une caméra de recul, laquelle fournit des images indiquant au conducteur la position des obstacles entourant le véhicule.

Les radars de recul avec fil

Le montage des radars de recul à fil nécessite souvent un câblage complexe. Ils sont donc un peu plus compliqués à installer, mais ils sont plus fiables, car ils ne sont pas affectés par la saturation des ondes.

Un radar de recul sur une voiture

Les critères importants pour l’achat

Voici les points essentiels dont vous devez tenir compte dans votre choix.

La pose d’un radar de recul : perçage ou non ?

Pour fixer votre kit de recul, deux façons s’offrent à vous : soit vous le collez sur le pare-chocs, soit vous le glissez en son intérieur en y perçant un trou. Il s’agit d’une seconde solution qui paraît extrême, mais qui permet d’avoir vos capteurs de recul bien fixés.

Radar de recul avec ou sans fil ?

Tel qu’on l’a énoncé précédemment, les kits sans fil sont faciles à installer, mais ils fonctionnent moins bien que les dispositifs câblés. Cela est dû à la saturation des ondes qui peut occasionnellement en affecter le fonctionnement.

Quel type de signal ?

La plupart des modèles préviennent le conducteur de la présence d’un obstacle à l’aide de bips. Certains radars sont néanmoins équipés d’un boîtier muni de LED (signaux lumineux) et d’autres d’écrans pour vous fournir une image des obstacles. Par ailleurs, ces dispositifs peuvent être installés dans l’habitacle, à l’extérieur ou même dans le coffre du véhicule. Du coup, le niveau sonore n’est pas le même d’un radar de recul à un autre.

Quelle distance de détection ?

En moyenne, l’aide à la conduite détecte un obstacle à partir de 80 cm. C’est le cas de plusieurs produits. Le bip sonne alors de plus en plus fort et à une fréquence plus élevée lorsque la distance véhicule-obstacle se réduit. Toutefois, d’autres modèles peuvent aller jusqu’à 30 cm.

Quelle couleur ?

Bon nombre de radars sont de couleur noir ou gris. Quelques marques (VEGA R4S, Beeper RE002A, Valeo, Pathson) offrent plusieurs coloris et même des modèles pouvant être peints. Ainsi, vous pouvez choisir une couleur au hasard pour ensuite peindre l’équipement à votre convenance.

Radar de recul avec ou sans caméra ?

C’est une option qui coûte aux alentours de 200 euros. Certains modèles de caméra de recul vont jusqu’à 500 euros. Cependant, ils apportent plus de précisions en fournissant au conducteur les images des obstacles se trouvant autour de son véhicule.

Comment installer son radar de stationnement ?

La pose d’un radar de recul dépend du modèle. Les dispositifs sans fil ou autocollants sont plus faciles à installer. Ils ne nécessitent donc pas l’intervention d’un technicien. Il suffira de prendre connaissance de la notice et de suivre rigoureusement les instructions pour le montage d’un radar de recul. En ce qui concerne les aides au stationnement à fil, l’installation est plus complexe. Du coup, il vous sera beaucoup plus difficile de le fixer tout seul. Il faudra donc certainement solliciter un spécialiste.

Comment utiliser son assistant d’aide à la conduite ?

Après l’installation d’un radar de recul vient l’étape de l’utilisation. Mais, à cet égard, il n’y a rien d’inquiétant. Car pour maîtriser le fonctionnement et la prise en main de votre acquisition, il vous faut faire une lecture minutieuse du manuel d’utilisation. Ainsi, vous saurez si son fonctionnement est automatique (dès le démarrage du véhicule) ou si un allumage est nécessaire. Notons toutefois que bon nombre de modèles sont automatiques et démarrent dès la mise en marche de la voiture.

Verdict : quels sont les meilleurs radars de recul ?

En définitive, pour choisir ce dispositif d’aide à la conduite efficace et fiable, vous devez tenir compte des critères ci-après :

  • le prix : tout commence par votre budget, cependant n’hésitez pas à préférer la qualité au prix ;
  • la distance de détection : plus la distance est faible, plus votre radar est fiable et performant ;
  • le signal sonore : les bips de recul sont efficaces, mais selon votre portefeuille vous pouvez opter pour un produit qui permet d’installer l’émetteur de signal dans l’habitacle ou le coffre, ou carrément choisir un kit de recul assorti d’une caméra ;
  • le perçage : les radars de recul autocollants peuvent se perdre ou faire l’objet d’un vol, c’est pourquoi un produit dont l’installation nécessite le perçage de pare-chocs est recommandé, à moins que vous trouviez un modèle plus sûr ;
  • le câblage : les dispositifs sans fil, hormis les risques de saturation, sont pratiques. Cependant, des détecteurs équipés de fil demeurent les plus fiables.
Beeper RE002A/4 Radar de Recul 4 Capteurs
Valeo 632004 Aide au Stationnement
Radar de Recul Electromagnétique REM101 Beeper
Le choix de la rédaction
La solution premium
Le plus simple d'installation
Modèle
Beeper RE002A/4
Valeo 632004
Beeper REM101
Type
Ondes sonores
Ondes sonores
Électromagnétique
Sans perçage
Avec écran
Avant/Arrière
Meilleur prix
38,99 €
150,46 €
35,00 €
Beeper RE002A/4 Radar de Recul 4 Capteurs
Le choix de la rédaction
Modèle
Beeper RE002A/4
Type
Ondes sonores
Sans perçage
Avec écran
Avant/Arrière
Meilleur prix
38,99 €
Valeo 632004 Aide au Stationnement
La solution premium
Modèle
Valeo 632004
Type
Ondes sonores
Sans perçage
Avec écran
Avant/Arrière
Meilleur prix
150,46 €
Radar de Recul Electromagnétique REM101 Beeper
Le plus simple d'installation
Modèle
Beeper REM101
Type
Électromagnétique
Sans perçage
Avec écran
Avant/Arrière
Meilleur prix
35,00 €

Enfin, vous avez le nécessaire qu’il faut pour acquérir une aide à la conduite performante et efficace pour pouvoir vous garer en toute quiétude.

 

Nos autres articles sur l’équipement multimédia auto :