Pour cette troisième génération de la Leon apparue fin 2012, Seat ne se limitera plus au coupé SC (voir l’essai de Vincent) du côté des déclinaisons, un break est également de la partie, une première ! Son arrivée est attendue pour janvier 2014 en concessions, et Abcmoteur a déjà pu effectuer un essai express de cette Seat Leon ST 2014. Voici notre avis ci-après sur l’Espagnole essayée à Barcelone.

Un style dicté par des lignes tendues

Pour la Leon III, Seat tourne le dos aux courbes arrondies qui ne sont plus dans la tendance actuelle pour préférer des formes angulaires. Comme l’avait inauguré la berline, le break garde des traits tirés. La face avant inaugure la nouvelle identité Seat qui est assez agressive. On remarque surtout ces phares entièrement à LED dits « full LED » de série (une première sur le segment, sauf sur la finition de base « Reference ») qui lui apportent un regard unique.

seat leon st fr

Voici la Seat Leon ST (ST pour « Sport Tourer ») dans sa finition la plus démonstrative : la FR. Pour l’occasion, elle reçoit un bouclier avant plus racé, mais cela reste discret

seat leon break 2014

Pour la partie arrière, cela se remarque à la double sortie d’échappement chromée et le plastique noir se situant plus tout en bas, mais au niveau de la plaque d’immatriculation

Du côté du profil, c’est une bonne surprise, car la marque a bien soigné le dynamisme esthétique de son auto en prolongeant les nervures sur la carrosserie. Tous les breaks ne peuvent pas s’en vanter (Renault Megane 3 Estate…).

seat leon break

Quelles dimensions ? La Leon ST mesure 4,53 m de long, 1,81 m de large et 1,45 m de haut. La FR gagne moins d’un mm en longueur et perd 1,5 mm en hauteur

profil leon st

De profil, la proue comme la poupe sont équilibrées. Le porte-à-faux arrière gagne 27 cm par rapport à la berline, mais l’empattement demeure inchangé (2,63 m)

Pour la poupe, ce qui se remarquait déjà un peu sur la version cinq portes se confirme : si les feux stop à LED étirés et pas trop épais font leur effet, l’ensemble manque un peu de charme et semble légèrement pataud. Cela est difficile à expliquer, mais il manque un petit quelque chose pour affirmer la Leon ST sous cette angle.

phare led leon st

Le phare full LED de la Seat Leon ST

jante leon st fr

Des jantes en 225/40 ZR 18 Dunlop qui viennent donner de l’allure à l’auto

Le logo FR est visible sur la droite. En-dessous de la plaque, on peut remarquer le radar anti-collision

Le logo FR est visible sur la droite. En-dessous de la plaque, on peut remarquer le radar anti-collision

retro seat leon st

Les rétroviseurs qui rappellent les formes triangulaires

feu stop led leon st

Les feux stop arrière sont eux aussi à LED

Après cette première impression sur le design extérieur globalement réussi, mais qui semble se germaniser au regard du déficit d’emocion qu’il suscite, quand est-il de l’habitacle ?

Un intérieur trop austère pour une ibérique !

Il est maintenant tant de voir ce que la Leon ST a à offrir pour ses occupants. Au premier coup d’œil, c’est le bond en avant en terme de qualité perçue que l’on remarque ! Même si les plastiques noirs sont très présents, on est loin de la planche de bord en deux parties de la Leon II. Ici, les assemblages sont réalisés avec soin, la planche de bord en un bloc donne une impression de solidité et le fait que la console centrale soit légèrement orientée vers le conducteur est appréciable.

interieur nouvelle leon st fr

La planche de bord et la console centrale sont bien finies, on retrouve les formes triangulaires sur les bouches d’aération. La Seat Leon ST est produite dans l’usine de Martorell, près de Barcelone

sieges leon st fr

Les sièges sport en cuir et alcantara de la FR. Ils offrent un assise et un maintien d’un bon niveau. On regrette l’accoudoir central qui est mal placé

tableau de bord leon st fr

Le conducteur appréciera l’écran situé entre les deux compteurs. En couleurs (une Polo ou une Golf ne l’ont pas !), il affiche les directions GPS, les fonctions classiques d’un ordinateur de bord et il permet grâce au volant multifonctions de naviguer dans le carrousel qui s’affiche aussi sur l’écran tactile de la console centrale. Complet !

Même si s’assoir dans une Leon ST 2014 ne donne pas l’impression d’être dans une Volkswagen Golf 7 Variant, la patte de Volkswagen Group se ressent. Encore une fois, on peut leur reprocher de ne pas pimenter un peu plus l’intérieur de la ST, c’est très austère, même la version FR – correspondant à la finition sport et la plus huppée du constructeur en attendant la Cupra – avec ses quelques surpiqures rouges et son volant méplat. Un pédalier alu et quelques inserts sur la planche de bord auraient rehausser le tout.

ecran tactile leon iii

L’utilisation de l’écran tactile de 5,8″ est assez aisée. Sa définition et sa réactivité auraient pu être améliorés. Un détecteur de présence affiche des boutons supplémentaires lorsque l’on approche la main de l’écran, pratique afin d’éviter de chercher dans les menus. Le reste du temps l’affichage est ainsi dégagé

places arriere leon st

L’espace aux jambes des places arrière est correct. La ventilation arrive derrière l’accoudoir

coffre leon st

Avec 587 l et jusqu’à 1 470 l banquette rabattue grâce à un manette facile à manipuler, la Leon ST est parmi les plus logeables

2-0 tdi 150 leon st fr

Ci-dessus le compartiment moteur avec le 2,0 l TDI de 150 ch. Le cache batterie (en haut à droite) fait cheap…

Là où Seat tire aussi parti du groupe allemand, c’est sur le chapitre technologique. Alors que la marque est positionnée moins haut de gamme que Volkswagen ou encore Audi, celle-ci profite d’équipements à la pointe. On peut citer par exemple Lane Assit qui va corriger la trajectoire de la voiture en cas de franchissement involontaire d’une ligne, des feux de route qui passent en feux de croisement si un véhicule arrive en face, un détecteur de fatigue, … Un régulateur de vitesse auto-adaptatif ACC permettant de ralentir l’auto (grâce au radar situé dans le bouclier avant) si vous suivez quelqu’un de trop près et un freinage anti-collision pour la ville sont proposés.

L’œil de la voiture

L’œil de la voiture (calcul de distance, alerte fatigue, …)

Un break plaisant à conduire ?

Essayée en moteur essence (1,4 l TSI 122 ch) et en diesel (2,0 l TDI 150 ch), nous avons testée la Leon ST en ville, sur voies rapides et routes montagneuses. La prise en main est simple : tous les réglages de siège sont accessibles, le volant peut être réglé en hauteur comme en profondeur et les commandes sont ergonomiques. Un fois le moteur en route, l’insonorisation joue très bien son rôle. Dans le modèle FR, le Seat Sound System nous offre une belle qualité audio. Dans les rues de Barcelone, la ST se manie sans difficultés, la longueur supplémentaire du break ne se fait pas sentir, sauf bien évidement lors de la recherche d’une place de stationnement. Le 2,0 l TDI de la FR offre des reprises très toniques, les 150 équidés sont en pleine forme !

voie rapide espagnole

Il est maintenant tant de prendre en peu de vitesse en quittant la ville. Le bruit dans l’habitacle est toujours contenu, les suspensions – qui sont un peu raides comme dans la majorité des modèles actuels – n’entachent pas le confort qui est très correct. La direction, la boîte (manquant un tout petit peu de souplesse dans son maniement) et le freinage sont exempts de reproches. Lors des phases d’accélération et de dépassement, le 1,4 l TSI peine un peu. La boîte manuelle à six rapports permet de descendre très bas dans les tours afin de moins consommer, ce qui oblige à manier le levier dès que l’on souhaite en avoir un peu sous le pied droit.

route montagne espagne

leon st seat

leon iii st fr

Au terme de l’essai composé essentiellement de voies rapides et de départementales avec du relief à un rythme coulé, le consommation s’établit à un peu moins de 6 l pour le 2,0 l TDI 150 et à 6,5 l pour le 1,4 l TSI 122 ch

Puis sur les hauteurs, nous prenons de petites routes sinueuses qui nous permettent de faire un premier essai plus musclé avec la Leon ST. Son faible poids (à partir de 1 233 kg, un record pour la catégorie) lui octroie d’assez bonnes qualités dynamiques. Encore une fois, les 45 kg en sus pour le break ne gênent pas la voiture. Cette dernière permet d’enrouler assez rapidement les virages sans s’inquiéter, le train avant se place naturellement. Les amateurs de conduite sportive se dirigeront vers la FR qui offre une direction progressive (accentue le braquage en attaque et réduit l’effort pour les manœuvres), un profil de conduite (normal, éco, sport et individuel) intervenant sur la sensibilité de la direction, la gestion moteur (ainsi que sa sonorité) et la boîte DSG. Il est également possible de profiter de suspensions pilotées ! Ce réglage adaptatif du châssis est disponible uniquement sur le 1,8 l TSI 180 ch et le 2,0 l TDI 184 ch.

Vidéo embarquée

Quelques secondes à bord de la Leon ST FR TDI 150 ch avec Eric de Presse Citron derrière le volant (merci à lui) :

[sublimevideo poster= »http://abcmoteur.fr/wp-content/uploads/2013/12/video-embarquee-leon-st-fr-tdi-150.jpg » src1= »http://abcmoteur.fr/wp-content/uploads/2013/12/essai-video-seat-leon-st-fr.mp4″ uid= »be4902e3″ id= »be4902e3″ width= »576″ height= »324″]

Que faut-il en retenir ?

Les plusLes moins
– Bonne capacité de chargement (587 l) et aspects pratiques qui vont avec
– Confortable
– Démocratisation de technologies réservées à des modèles plus chers
– Palette de motorisations large (neuf au total)
– Présentation intérieure qui mériterait d’être moins triste…
– … et celle de la FR de se différencier davantage
– GPS peu réactif

Un essai à approfondir…

Cet essai sur les routes espagnoles fut de courte durée, mais déjà la Seat Leon ST 2014 se distingue. Au cours de ce test, le break s’est montré pratique, agréable à vivre et à conduire sans être privé des dernières avancées technologiques. La gamme débute à 19 255 € avec le 1,2 l TSI 86 ch (très certainement trop poussif) en finition Reference et se termine à 31 290 € avec le 2,0 l TDI 184 ch en finition FR (pour nos deux modèles, le TSI est vendu pour 22 780 € et le TDI pour 28 335 €). Ultérieurement, la note pourra encore gonfler avec la transmission intégrale (4×4) estimée à 2 000 €.

leon st tdi tsi

La nouvelle Leon ST est-elle une bonne affaire ? Quand on la compare à la Skoda Octavia Combi (- 305 € et 590 l), à la Volkswagen Golf Variant (+ 235 € et 605 l) ou encore à la Renault Megane Estate (+ 1 845 € (115 ch au lieu 86) et 524 l), on remarque qu’au sein du groupe VW les valeurs sont proches (les modèles reposent sur la plateforme MQB) et peuvent faire hésiter, notamment pour le constructeur thèque. Le design et la remise obtenue sur le prix du neuf pourraient donc être décisifs.