Quelle bombe dégivrante choisir ?

Quelle bombe dégivrante choisir pour bien dégivrer son pare-brise ?

Fred
Par Fred, (142 vues)

Lorsque le froid débarque avec sa ribambelle de désagréments, chacun en reçoit son lot y compris les automobilistes. La frustration est assurée pour ceux qui découvrent au petit matin que leurs voitures sont complètement givrées ! Pas moyen d’y entrer et même si on y arrive, la portière ne se ferme plus et le givre empêche toute visibilité depuis le pare-brise et les vitres.

Les moins pressés tenteront les petites astuces qu’on leur a recommandées, tandis que les plus pressés sortiront leur bombe « magique », la bombe dégivrante, pour régler le problème en moins de deux. À travers cet article, nous allons décortiquer ce produit antigivre et découvrir les autres solutions de dégivrage.

Dégivrer son pare-brise avec une bombe antigivre

Bombe dégivrante : à quoi ça sert ?

Présenté en aérosol, le dégivrant est un accessoire que tous les automobilistes doivent avoir en hiver, en raison de son efficacité rapide contre le gel figé, même les plus résistants, sur les toutes les surfaces vitrées des véhicules. Il agit également sur les serrures, les joints des portières et les optiques de phares givrés.

Caractéristiques d’un spray dégivrant

La bombe dégivrante permet d’économiser en temps puisqu’elle agit instantanément sur le givre, et ce, en le brisant ou en l’affaiblissant afin de faciliter ensuite l’action des agents antigel. Elle ne nécessite pas de gratte-vitre. De plus, elle prévient le regel.

Son efficacité dépend de sa formule, puisque si certains produits peuvent être efficaces jusqu’à -20 °C, d’autres le sont jusqu’à -50 °C, voire mieux.

Cependant, une précaution d’emploi s’impose : ne pas laisser le dégivrant à la portée des enfants. Comme c’est un produit inflammable, il est plus prudent de le conserver à l’écart des flammes, de la chaleur et des sources d’étincelles.

Comment l’utiliser ?

La bombe antigel est facile d’utilisation, surtout si le modèle est en aérosol. Ainsi, il suffit de :

  1. secouer le spray dégivrant pendant quelques secondes.
  2. Le vaporiser de façon uniforme, c’est-à-dire en suivant une ligne horizontale depuis le haut de la vitre vers le bas, tout en veillant à garder une distance d’au moins 20 cm entre la surface et le bout du spray.
  3. Le laisser agir (normalement, cela ne prend qu’une fraction de seconde, le temps que le givre se fonde).

La glace fondue peut être essuyée à l’aide d’un chiffon sec ou d’une raclette souple. L’utilisation des balais d’essuie-glace est requise lorsqu’on veut éviter la reformation du givre. Mais il faut veiller à ce que le véhicule soit à la bonne température, sinon les balais risquent de se fragiliser.

À retenir :

  • Ne pas conserver l’aérosol dégivrant dans la boîte à gants de la voiture par temps froid pour deux raisons. D’abord, le produit est plus efficace s’il est stocké à une température comprise entre 10 °C et 20 °C. Puis, il serait bête de l’oublier dans la voiture juste au moment où il s’annonce utile pour débloquer la serrure givrée.
  • Par mesure de sécurité, il est recommandé d’utiliser des gants, un masque et une paire de lunettes de sécurités lors de la vaporisation du produit.

Un pare-brise gelé par le froid

Bien choisir sa bombe antigel

Le spray dégivrant est souvent pointé du doigt par les défenseurs de l’environnement du fait de la présence de matières chimiques dans sa formule. Pour autant, on peut trouver des produits de dégivrage qui respectent l’environnement. Mais comment les trouver ?

Faire attention à certains éléments

Un bon spray antigel ne doit ni tacher ni graisser le pare-brise. Il agit de façon douce en ne détériorant pas les supports traités et les caoutchoucs. On peut vérifier ce point sur l’étiquette du produit.

Dégivrant : réglementation et environnement

Le choix d’une bonne bombe antigel se repose également sur les éventuels risques qu’elle peut causer à l’environnement. Dès lors, il faut miser sur des antigivres qui ne contiennent aucune substance PBT (ou persistante, bioaccumulable et toxique) ni vPvB (very Persistent, very Bioaccumulative). Il en existe sur le marché.

Les bons produits ne contiennent pas non plus de substances connues pour être cancérogènes ni dangereuses pour l’environnement. Normalement, l’antigivre se compose de :

  • solution liquide à base d’alcool (pas de méthanol)
  • antigel
  • gaz propulseur

Pour ce qui est du contenant, la plupart des anti-givres en aérosol respectent les normes de sécurité européennes. À savoir, les exigences de sécurité de la TRGS 200 et de la TRG 300 ou encore de la directive 75/324/EWG.

Aussi, il vaut vérifier que les aérosols soient recyclables. Certains fabricants vont jusqu’à utiliser des capuchons et des emballages issus de matériaux recyclés, ainsi que des propulseurs garantis sans HCFC (gaz nuisible pour l’environnement).

Et bien entendu, chaque utilisateur doit se montrer responsable en évitant de jeter le contenant vide dans la nature. Il faut le remettre auprès des autorités chargées de réintroduire le produit dans le circuit de valorisation des déchets.

Les meilleures bombes antigivre

Voici quelques exemples de bombes dégivrantes qui respectent les normes de sécurité et l’environnement.

 

Différents types de dégivrant

Sur le marché, le dégivrant peut se présenter sous plusieurs formes. Il est également possible de recourir à d’autres solutions pour se débarrasser de la neige entassée ou du givre figé sur le pare-brise.

3 autres solutions pour dégivrer une voiture

  • Pulvérisateur dégivrant

Le contenant de l’antigivre est un flacon à pompe. Le même fabricant peut proposer un antigivre en aérosol et en flacon pulvérisateur, dont les caractéristiques sont identiques.

  • Couverture pare-brise

Cet accessoire protège le pare-brise des givres, de la neige, mais aussi de la pluie, du vent et du soleil. Souvent faite en film d’aluminium, la couverture de protection ignifuge est à la fois résistante et imperméable. Plusieurs systèmes de fixation sont disponibles : à aimant, à ventouses, par insert en tissu… Il suffit de la retirer au petit matin, de la secouer pour enlever la neige et le gel.

  • Grattoir pare-brise

Pour ceux qui ont un peu de temps à perdre, le grattoir pare-brise est l’accessoire qu’il leur faut. Encore appelé raclette, le grattoir est équipé d’un manche solide, d’une lame robuste ou de griffes pour retirer les givres plus épais.

Les produits naturels pour dégivrer

En cas de chute de température, on peut prévenir le gel grâce à des solutions antigivre naturelles. Ainsi, la veille, on passe un chiffon imbibé d’alcool à 90 °C dilué avec un peu d’eau sur les vitres. Sinon, on peut remplacer celui-ci par du vinaigre blanc.

Attention ! L’eau chaude n’est pas du tout recommandée pour dégivrer le pare-brise pour la simple et bonne raison que l’action peut engendrer un choc thermique qui risque de fissurer la vitre.

 

Conclusion : quelle est la meilleure bombe dégivrante ? 

Opter pour le spray antigivre n’est pas une si mauvaise idée en veillant à bien choisir le bon produit et à respecter les bons gestes environnementaux. Pour les radins, la prévention par les dégivrants naturels est envisageable. Voici le numéro 1 qui respecte tous les critères.

Holts 21395 Dégivrant
3 Commentaires
Holts 21395 Dégivrant
  • HOLT LLOYD 52081710128 DÃgivrant Holts, 600 ml
  • Degivrant Holts 600Ml
  • Holt Lloyd